Dans quel pays les expatriés rêvent-ils d'élever leurs enfants ?

 |   |  368  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Les parents expatriés plébiscitent la Belgique pour son système de garde d'enfants et d'éducation et Hong Kong pour sa sécurité, selon le troisième volet de l'enquête réalisée par la banque HSBC auprès de plus de 4.100 expatriés à travers 100 pays.

"Les voyages forment la jeunesse." L'adage est plus que jamais d'actualité, du moins si l'on en croit le troisième volet de l'étude "Expat Explorer 2010", réalisée par la banque HSBC auprès de plus de 4.100 expatriés à travers 100 pays, qui révèle que pour les enfants d'expatriés, qui s'adaptent mieux que leurs parents, vivre à l'étranger est susceptible "de leur apporter une meilleure éducation, une plus grande sécurité, une meilleure santé et un plus grand bien-être." Les parents jugent en effet qu'ils sont davantage stimulés pour apprendre des langues étrangères (84%), pratiquer des sports (47%)et passer plus de temps en famille (47%).

Surtout, ils considèrent à 85% que leurs enfants "apprécient globalement leur nouvelle vie à l'étranger", en ouvrant à une perspective plus internationale. "Le fait d'avoir une perspective plus globale de la vie se transmet également par la famille, la grande majorité des parents s'attendant à ce que leurs enfants vivent ou travaillent à l'étranger plus tard" souligne Nick Winsor, CEO de HSBC International.

Quant aux pays qui ont la préférence des parents pour élever leurs enfants, c'est la Belgique qui arrive en tête, en raison "du système de garde d'enfants et du niveau de l'enseignement", qui plus est moins onéreux que dans leur pays d'origine pour 65% des parents interrogés. L'Espagne se classe au deuxième rang, suivi de la France, alors que les Etats-Unis et le Royaume Uni se classent en fin de tableau.

Outre l'éducation, c'est la sécurité de leurs ouailles qui préoccupe les parents dans le choix d'une installation à l'étranger. Or, indique l'étude, ils sont deux tiers à considérer que cette sécurité "s'est renforcée du fait de l'expatriation". Quant aux pays les plus sûrs, ils se situent en Asie ou au Moyen Orient, avec Hong Kong en tête (94%), suivie de Singapour (90%) et le Qatar (89%). "Les expatriés ont fortement tendance à fréquenter et se lier avec d'autres expatriés, tendance encore plus prononcée en Asie et au Moyen-Orient, où les expatriés vivent souvent dans des communautés d'expatriés sécurisées", explique Lise Wood, responsable du service Customer Propositins chez HSBC.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/12/2010 à 19:09 :
Entre rêver de vivre et vivre il y un gouffre...celui de la réalité. Nous on est Français et nous vivons aux USA depuis 15 ans et on irait pas ailleurs. La qualité des écoles y est bonne et il y a tellement mons de violence qu'en Europe. Pas de grèves ni de kidnapping de "riches" ici non plus. Les gens se mêlent de leurs affaires, en principe, et pas de celle des autres. j'aime retourner dans mon pays en touriste maisplus pour y vivre, la France tout comme l'Europe, cela devient trop compliqué et l'assistanat outrensif coute trop cher en impots et taxe, on travaille pour les autres afin qu'ils survivent et on gagne des clopinettes. Dommage.
Réponse de le 24/12/2010 à 10:42 :
La solidarité ça vous connait pas vous! Je remercie le ciel de ne pas avoir une telle mentalité
Réponse de le 29/12/2010 à 15:32 :
la solidarité tue le courage & développement
Réponse de le 31/05/2012 à 16:29 :
tout a fait d accord il ya des gens qui vienent en france pour parasiter
a écrit le 19/12/2010 à 17:24 :
En France bien sur pour le SOCIAL. Regardez le boom de la natalité. Ca vaut la peine
venir en France faire des enfants.
a écrit le 18/12/2010 à 21:56 :
Les expatriés 'vivent souvent dans des communautés d'expatriés sécurisées' ; et en France les immigrés et leurs enfants vivent (souvent) dans la terreur des cités dortoirs A quand les traitements symétriques dans les droits des étrangers ?
Réponse de le 19/12/2010 à 9:59 :
Expatriés et immigrés sont deux mots différents qui ont des significations différentes.Les expatriés d'Airbus, ou des compagnies américaines ou japonaises travaillant en France ont des situations différentes de celles des immigrés. Il faut comparer ce qui est comparable
a écrit le 18/12/2010 à 13:58 :
EN FRANCE L ETAT PROVIDENCE
a écrit le 17/12/2010 à 19:57 :
Un bon expat est célibataire.
a écrit le 17/12/2010 à 19:44 :
@ La Tribune: on doit pas lire l'anglais de la même manière:
http://www.offshore.hsbc.com/1/2/international/expat/expat-survey/expat-experience-report-2010
Réponse de le 17/12/2010 à 21:44 :
votre lien fait référence au deuxième volet de l'enquête HSBC, dans l'article il s'agit du troisième volet qui porte sur l'appréciation que portent les expatriés sur les pays en fonction notamment de l'éducation et de la sécurité offertes pour leurs enfants.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :