Côte d'Ivoire : l'avion de Gbagbo immobilisé à Bâle-Mulhouse

 |   |  414  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
L'avion de Laurent Gbagbo a été bloqué dimanche sur l'aéroport de Bâle-Mulhouse à la demande des "autorités légitimes" de Côte d'Ivoire, à savoir le camp d'Alassane Ouatarra. Les Etats d'Afrique de l'Ouest envoient lundi une délégation à Abidjan et menacent le président sortant d'une intervention militaire en cas d'échec de la médiation. Alassane Ouattara appelle les Ivoiriens à la grève générale.

La crise s'intensifie en Côte d'Ivoire. Dernier signal du durcissement de la communauté internationale vis-à-vis du président sortant : l'avion de Laurent Gbagbo a été bloqué sur les pistes de l'aéroport franco-suisse de Bâle-Mulhouse. "Les autorités légitimes de Côte d'Ivoire nous ont demandé l'immobilisation de l'appareil, c'est précisément ce que nous avons fait en réponse à cette requête", a précisé le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Bernard Valero.

Laurent Gbagbo, qui refuse d'admettre la victoire de son adversaire Alassane Ouattara lors de la présidentielle du 28 novembre, en dépit de la reconnaissance du nouveau président par la communauté internationale, est désormais sous la menace d'un recours à "la force légitime" des Etats d'Afrique de l'Ouest. Les dirigeants de ces pays lui ont demandé de démissionner.

La Cedeao (communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest) va "tenter une sortie de crise par le dialogue" en envoyant lundi à Abidjan les présidents Boni Yayi (Bénin), Ernest Koroma (Sierra Leone) et Pedro Pires (Cap Vert). Mais les trois chefs d'Etat n'ont aucune assurance d'être reçus au palais présidentiel toujours occupé par Laurent Gbagbo et ses partisans. Le porte-parole du président sortant, Ahoua Don Mello, a déclaré "inacceptable" la décision de la Cedeao, parlant d'un "complot du bloc occidental dirigé par la France".

Alassane Ouattara a, de son côté, lancé un appel à la grève générale à compter de lundi, ajoutant aux pressions exercées sur le président sortant Laurent Gbagbo pour qu'il cède le pouvoir, a annoncé son porte-parole.

Les partisans de Laurent Gbagbo agitent le spectre d'une guerre civile pour tenter d'écarter le risque d'une intervention de la force militaire de la Cedeao (Ecomog).  Depuis le second tour de la présidentielle, près de 14.000 Ivoiriens ont fui au Liberia, selon le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR). Et la semaine dernière des affrontements entre partisans d'Alassane Ouattara et forces de l'ordre ont fait au moins 20 morts à Abidjan.

La communauté internationale a déjà eu recours à l'arme économique pour tenter de faire plier Laurent Gbagbo. La Banque mondiale a gelé 800 millions de dollars destinés à la Côte d'Ivoire. Et la Banque centrale de l'Afrique de l'Ouest a emboîté le pas à cette décision en annonçant jeudi qu'elle ne reconnaissait plus l'autorité du président sortant.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/12/2010 à 15:06 :
pouquoi ces francais ne peuvent pas laisser lafrique libre
a écrit le 27/12/2010 à 13:18 :
la france est la cause de tout.je suis desolé mais ce sont des bandes d imperialiste
Réponse de le 27/12/2010 à 14:26 :
salut Moussa. de koi tu accuse la france? T pas suffisamment courageux pour assumer tes actes? Laisse la france en dehors de tout. dis moi, Moussa, Yao N'dré a-t'il dis le droit? Gbagbo laurent a t-il été élu le 28? est-ce la france qui a voté Ado à 54%,
a écrit le 27/12/2010 à 10:24 :
Ce n'est pas l'avion de Gbagbo mais de l'état ivoirien !
Soyez exact ..
a écrit le 26/12/2010 à 21:59 :
Moi aussi j'etais pour Gbagbo. Mais quand c'etait le president legime de la CI. Maintenant ce n'est plus le cas. Il n'y a aucune contradiction a le laisser tomber et a soutenir le candidat elu par le peuple ivoirien.
a écrit le 26/12/2010 à 20:01 :
Questce que vous me gonflez avec votre Afrique !!!!
Réponse de le 26/12/2010 à 20:39 :
les informations mondiales ne concernent pas uniquement l'Afrique.Aujourd'hui c'est l'Afrique,demain ce sera peut être l'Australie,après demain ce sera l'Asie....Que signifie ce commentaire idiot:votre Afrique?
a écrit le 26/12/2010 à 19:55 :
Il y a unanimité de gens habituellement amis des Gbagbos africains en tous genres contre Gbagbo. Et après? Est ce une raison pour aller pousser les gens a s'entretuer ? Imagine t-on Abidjan gouvernée par Ouatarra et cela contre les tenants actuels du pouvoir ? L'etat ivoirien est un état ethnique, concu et voulu comme tel par le colonisateur. Lui meme ne croit pas un seul instant que Gbagbo s'en ira sans qu'il ne s'institue une dictature féroce contre "le camp" d'en face !
Et sans doute un tel changement engendrera 100 fois plus de violences encore, auxquelles on mêlera des gens qui seront manipulés, et armés pour tuer ! Alors les (ir)responsables de tout bords devrait quand meme un tant soit respecter les peuples et ne pas jouer de leurs divisions naturelles (qui ne sont pas des antagonismes d'ailleurs) et laisser les gens vivre et nous foutre la paix avec leurs élections bidons qui ne leur servent que de prétexte pour accéder aux mangeoires ministérielles, ONU ou pas ONU, CEI ou pas CEI, CC ou pas CC.
Réponse de le 26/12/2010 à 21:25 :
j'espere,Ange, que vous avez tort.Tout plutot qu' une dictature feroce contre le camp d'en face. et ce quelque soit le vainqueur. La communaute internationale devrait avertir que tout responsable d'atrocite sera traduit devant le tribunal de La Haye.
a écrit le 26/12/2010 à 19:55 :
oui tout le monde a soutenu bagbo durant 10ans pour profité des richesses du pays .mes sachez qu il ni aurai pas de dictateur en Afrique s ils était pas soutenu par les occidentaux .le jours ou sa va plus on fuit au lieu prendre ces responsabilité .la france na pas bon jeux ces vrai même au togo on a bien vue . Ce que je voie ces que ces pauvres africains sont toujours exploité au bénéfice des blancs je le suis moi même et j accepte pas qu on les traite ainsi.aujourd'hui aidez les a ce débarrassée de bagbo comme les richesses qu on pillent S-P
Réponse de le 27/12/2010 à 12:56 :
Ba voyons toujours ce vieux discours contre les soi disants méchants blancs contre les gentils noirs. Cela fait des décennies que les anciennes colonies gérent leurs pays comme elles veulent, alors il serait temps de reconnaitre que leurs incuries ne reviennent qu'à eux memes, et non à cause des autres.
a écrit le 26/12/2010 à 19:35 :
Moi aussi.
a écrit le 26/12/2010 à 19:35 :
Je suis à fond avec lui.
a écrit le 26/12/2010 à 19:17 :
Quand je pense que les ministères Français, l'un après l'autre, pendant plusieurs années ont soutenu Laurent Bagbo.
On est vraiment des petites girouettes, comme en quarante.
Réponse de le 27/12/2010 à 10:29 :
vous parlez des socialistes ?
Quant à la France , oui elle est belle.....et les fonctionnaires + les politiques n'en sont que des poussieres !
a écrit le 26/12/2010 à 19:02 :
oui "autorité légitime" parce que celui qui a remporté les élections! maintenant Bgagbo peut toujours s'en prendre aux français de cote d'ivoire, il ne fera qu'accélérer sa chute. Il n'est pas admissible en 2010 qu'in politicien puisse faire fi de la démocratie quand il perd une élection et se maintienne au pouvoir par la peur et la terreur. Si il ne part pas vite, il se retrouvera devant la CPI avec son lieutenant Blé pour répondre des éxécutions sommaires de ces dernières semaines.
a écrit le 26/12/2010 à 18:54 :
Le site, le gri gri international explique la vérité sur cette manipulation médiatique de grande ampleur.
Réveillez vous les morts !

Ps : Sachez chère modérateur, que si vous censurez ce commentaire, vous pourrez être fière d'avoir aider activement à la destruction de ce qu'il reste d'humain en ce monde.
a écrit le 26/12/2010 à 18:45 :
Quel nombre de morts fera bouger réellement la communauté internationnale? Gbagbo est comme tous ces chefs d"état: il a pris goût au pouvoir et fera donc tout pour y rester. Bon ou pas, les urnes ont parlées, il doit quitter!
L'erreur aura été de vouloir imposer un systèmr occitental à un continent qui ne fonctionne pas comme nous.
bon courage les ivoiriens, les vrais: ceux qui sont restés au pays et qui galèrent dans un pays aussi beau.
a écrit le 26/12/2010 à 18:43 :
il faut agir vite contre bagbo car il va emmener sont peuple a la guerre civil.Qui va prendre encore? les civil car on tarde trop a agir contre l armée de bagbo un dictateur horrible trop de mort déjà.les civil peuvent dire il y a pas assistance a personne en danger .P-S
a écrit le 26/12/2010 à 18:35 :
les suisses feraient mieux de" bloquer les avoirs de gbagbo et de sa clique, argent qu'il ont détourné et volé au peuple ivoirien
Réponse de le 26/12/2010 à 19:57 :
L'argent de Gbagbo n'est pas en Suisse. Dans les banques africaines oui mais très peu en Europe. A peine quelques millions en France. Il sait bien qu'en Europe les fonds peuvent être bloqués ...
a écrit le 26/12/2010 à 18:31 :
De un la notion de "l'autorité légitime" est sujette à commentaire.

De deux, si Gbagbo à son tour immobilise les avoir les patrimoines de la France en côte d'Ivoire...?
Réponse de le 26/12/2010 à 19:00 :
Mon frere tu as parfaitement raison.En ce moment Gbagbo et son gouvernement aussi vont immobiliser les avions de Licorne et Onuci.Ce que la France doit comprendre c'est que la colonisation est fini,de meme que l'esclavage.Alors je ne sais pas pourquoi les Sarko et consores continuent de s'exiber sur les ivoiriens.Ils n'ont rien compris,donc ils doivent aller en fac pour etudier à nouveau
Réponse de le 26/12/2010 à 19:14 :
Il y en a pas, ou tout au moins dérisoire , du genre capital d'un groupe commercial comme carrefour france . C'est vraiment Rigolo....!
Réponse de le 26/12/2010 à 19:24 :
connaissez-vous vraiment l'AFRIQUE ?
Réponse de le 26/12/2010 à 19:31 :
il se tire dans le pied ... c lui qui a signé avec total alors que la Russie voulait ce contrat !!!
Réponse de le 27/12/2010 à 9:10 :
oui....à Monsieur Amin....!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :