Etats-Unis : 325.000 emplois privés créés en décembre

 |   |  167  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Les entreprises privées américaines ont embauché massivement en décembre, selon l'enquête mensuelle sur l'emploi du cabinet de conseil en ressources humaines ADP. Elles ont créé 325.000 emplois de plus qu'elles n'en détruisaient.

Le rythme des créations d'emplois dans le secteur privé aux Etats-Unis s'est accéléré en décembre, avec des chiffres très supérieurs aux attentes, selon les résultats de l'enquête mensuelle ADP publiée ce jeudi. Il a été créé 325.000 emplois en décembre, alors que le marché n'attendait que 178.000 postes supplémentaires.

Il s'agit de l'augmentation la plus forte depuis le lancement de cette enquête en 2001. Le chiffre du mois précédent a été revu à la baisse. Le chiffre de novembre est désormais évalué à 204.000 créations d'emplois, au lieu de 206.000 en première estimation.

L'enquête ADP Employer Services, menée en partenariat avec Macroeconomic Advisers LLC, est considérée comme un indicateur avancé de la statistique mensuelle de l'emploi dont les chiffres sont attendus vendredi.

Les économistes interrogés par Reuters estiment à 150.000 le nombre de postes créés le mois dernier dans le privé et dans le public mais hors secteur agricole après 120.000 en novembre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/01/2012 à 14:36 :
Et lux in tenebris lucet! Il y a emplois et Emplois! Le plus ridicule c'est tous ces pseudo-specialistes qui excellent dans l'art de faire semblant de ne pas connaitre le boom des petits boulots ephemeres pour les fetes a $5-6 de l'heure et surtout la precarite qui va avec. La vie est dure aux US, TRES TRES DURE! Combien de desesperes sortis des statistiques? Obtenir un credit meme solvable pour les particuliers qui essayent de refinancer et aussi bien pour une small business, est devenu presque impossible. Y a t-il encore une difference entre la science du mensonge et la statistique? Mentiri humanum es!
a écrit le 06/01/2012 à 10:36 :
Mais oui, c'est cela.
Il faut bien des gens pour emballer les cadeaux durant X-Mas & New-year.

Ensuite ayant vécu et travaillé 5 ans aux states, je peux vous dire qu'il y a des boulots comme celui qui vous tiens la porte ouverte du magasin, il y a celui qui gare votre voiture, il y a celui qui vous emballe vos courses en bout de caisse quand vous faites votre "Grocery shopping" en vous proposant "Paper or Plastic".
Bref, des boulots intéressants, innovants, biens payés et porteur de plus-values.
a écrit le 05/01/2012 à 22:38 :
L'économie américaine donne des signes de relative vigueur, ça réveille tout de suite ce vieux fond antiaméricain chez certains, comme si les Etats-Unis et la France boxaient dans la même catégorie. Les Etats-Unis restent, de loin, la première puissance économique et militaire de la planète, malgré la crise. Ce pays plein de défauts a néanmoins une extraordinaire capacité à innover. L'un de ses secrets ? Il absorbe aisément des talents venus d'ailleurs (que dis-je ? Des talents issus de la diversité ou des minorités invisibles). America is the land of opportunities - no doubt about it. Je ne suis ni français, ni américain, mais j'ai longtemps vécu en France et aux Etats-Unis et je vis depuis une douzaine d'années à Londres, une vraie ville verte où la vie est agréable...
Réponse de le 06/01/2012 à 6:38 :
Londres, est sans aucun doute plus vert que Paris mais c'est aussi la ville des plus violentes émeutes de ces dernières années. Quant au pays des opportunités c'est sans doute le cas pour les migrants du tiers monde et les Madoff, mais c'est plus contestable pour les autochtones confrontes depuis 30 ans a un appauvrissement inexorables. Et je ne parle pas des indiens...
a écrit le 05/01/2012 à 14:30 :
Breaking news 3 février : "Usa : 425 000 employs privés détruits en janvier"
Réponse de le 05/01/2012 à 21:16 :
eh oui !! 300.000 Père Noël embauchés en décembre et virés début janvier. En plus ils seront sortis des statistiques parce qu'ils n'ont pas envie de bosser, donc les stats vont être encore meilleures :-))
a écrit le 05/01/2012 à 14:14 :
Outre-Atlantique il n'y a pas un État omniprésent (SeaFrance, Petroplus etc) qui dit ce qu'il faut faire et ne pas faire.
Réponse de le 05/01/2012 à 15:59 :
Justement, outre Atlantique, il y a un état qui fait tourner la planche à billet pour que sa population continue de croire qu'il ont toujours le même niveau de vie. Cela revient au même qu'en France, à un certain moment il faudra bien sortir la tête du sable !
a écrit le 05/01/2012 à 13:51 :
En Amérique du Nord, il est bien connu que l'on renforce les "effectifs" en fin d'année pour les Fêtes, mais tout de suite après, les petits boulots sont supprimés.
Réponse de le 05/01/2012 à 16:24 :
Bien vu l'aveugle ;p.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :