New York commence à rationner l'essence, face aux queues et à la pénurie

 |   |  351  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : <small>DR/twitter/@andjelicaaa</small>)
Rationnement d'essence, quartiers encore plongés dans le noir, New York continue de subir durement les effets dévastateurs de l'ouragan Sandy.

  La municipalité de New York a commencé à rationner l'essence vendredi dans les stations-services de la ville, où 200.000 clients étaient toujours privés d'électricité malgré l'amélioration de la situation depuis le passage de l'ouragan Sandy 11 jours auparavant. Les voitures dont la plaque d'immatriculation se termine par un chiffre impair peuvent prendre de l'essence les jours impairs, et celles ayant une plaque s'achevant sur un chiffre pair les jours pairs.

Le maire de la ville Michael Bloomberg, qui a annoncé jeudi ce rationnement face aux files d'attente interminables observées dans les stations-services, a reconnu dans une interview à la radio qu'il ne savait pas si ce système, déjà en place dans le New Jersey voisin, améliorerait efficacement la situation. "Il n'y a aucune garantie que ce système pair/impair fasse une grosse différence. Cela ne produira certainement pas plus d'essence", a-t-il prévenu, notant néanmoins que dans le New Jersey, les files étaient plus courtes.

Il a précisé qu'un policier par station avait été déployé pour faire respecter le système, qui ne touchera pas les bus, les taxis, les véhicules d'urgence ou commerciaux. Selon le département américain de l'Energie, 28% des stations-services de la métropole new-yorkaise n'avaient pas d'essence vendredi.

Par ailleurs, le courant revenait progressivement dans la ville, a-t-il assuré. Mais certains quartiers, où les inondations suivant l'ouragan Sandy ont particulièrement sévères, resteront dans le noir pendant encore plusieurs jours, selon des compagnies électriques locales. Face à ces coupures de courant qui durent, des manifestants ont exprimé leur colère, selon des images diffusées sur la chaîne CNN.

Selon les dernières informations, 434.140 foyers et entreprises restaient privés d'électricité dans le nord-est américain vendredi, en baisse de 60.000 par rapport à vendredi matin.

Dans l'Etat de New York en particulier, 201.865 clients (3%) étaient toujours dans le noir vendredi après-midi, contre 230.889 le matin, et 343.211 la veille.

Quelques améliorations ont été annoncées dans les transports avec, dans le quartier de Rockaways, une réouverture partielle du métro et des services de ferry.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/11/2012 à 16:47 :
Pourtant l'ami Bloomberg, grand donneur de leçons de vie et autres règlements capitaux contenants tous les aspects de la vie de ses administrés, avait fait le nécessaire.... non?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :