Quand Shinzo Abe compare les tensions sino-japonaises aux prémisses de la "Grande Guerre"

 |   |  372  mots
Les relations entre la Chine et le Japon se sont dégradés en raison d'un conflit territorial
Les relations entre la Chine et le Japon se sont dégradés en raison d'un conflit territorial (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le Premier ministre japonais a comparé les tensions entre les deux pays à celles entre l’Allemagne et la Grande-Bretagne avant 1914.

Il écarte l'idée d'une guerre mais prend les choses au sérieux. Shinzo Abe, le premier ministre japonais a comparé le conflit territorial qui oppose la Chine et le Japon aux tensions entre  la Grande-Bretagne et l'Allemagne avant que la Première guerre mondiale n'éclate, estimant qu'il s'agit de "situations similaires".

La comparaison repose sur le fait que Londres et Berlin comme la Chine et le Japon, avaient de fortes relations commerciales, avant la Grande Guerre, a expliqué le Premier ministre japonais. En 2012, les échanges bilatéraux ont atteint 334 milliards de dollars selon les statistiques nippones.

Une erreur de traduction..., assure-t-on à l'Ambassade du Japon à Paris. qui précise : "Certains médias britanniques ont rapporté que le Premier ministre ABE avait comparé lors du Forum de Davos les relations entre le Japon et la Chine à celles entre la Grande-Bretagne et l'Allemagne avant la Première Guerre mondiale. Il s'agit là d'une traduction éronée de ses propos. En réponse à la question d'un journaliste, M. ABE a souligné fait que deux puissance économiques pouvaient entrer en guerre malgré les liens d'interdépendance étroits qu'elles entretiennent et insisté sur l'importance qu'il attachait à faire son possible pour éviter une telle éventualité par le dialogue".

 Shinzo Abe a d'ailleurs ensuite clairement annoncé qu'il considérerait tout conflit armé comme un désastre.

Le ton monte entre Pékin et Tokyo

Outre un héritage lourd remontant au 13e siècle, les relations difficiles entre les deux pays ont empiré ces derniers mois en raison du contentieux territorial des îles Senkaku-Diaoyu.

Depuis septembre 2012, le ton ne cesse ainsi de monter entre les deux superpuissances, la Chine multipliant les intimidations - en envoyant avions et navires à proximité de ces îles, parfois  jusque dans les eaux territoriales - ainsi que des actions moins directes telles que ce passeport mis en circulation fin 2012 et qui inclue les eaux territoriales que se disputent la Chine et le Japon, mais aussi les Philippines et le Vietnam.

Les tensions ont atteint un tel niveau que les ministres japonais de la Défense et des Affaires étrangères ont plaidé au début du mois de janvier pour la mise en place d'un "téléphone rouge" entre Tokyo et Pékin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/01/2014 à 13:22 :
Moi je suis d’avis que le japon est la Grande-Bretagne, car tous deux sont alliés aux usa, contrairement à la chine
a écrit le 23/01/2014 à 13:59 :
Par cet exemple il veut surtout faire croire que le Japon est la GB et la Chine est l'Allemagne. Il est malin lui.
Réponse de le 23/01/2014 à 23:10 :
Il cherche surtout, avec l aide des usa, un prétexte pour modifier la constitution et re armer le Japon, un reve pour l industrie d armement us.
a écrit le 23/01/2014 à 13:58 :
Dans sa comparaison, le Japon serait l'Allemagne ou la GB ... car si c'est l'Allemagne, on sait le vainqueur. Et puis, les allies (surtout GB) n'ont pas oublie le traitement de ses prisonniers de guerre par les troupes japonaises entre 39-45.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :