Chute de Debaltseve : entretien d'urgence entre Poutine, Porochenko, Merkel et Hollande

 |   |  274  mots
Encerclé depuis plusieurs jours dans la ville de Debaltseve dans l'Est de l'Ukraine, l'armée ukrainienne a fini par battre en retraite mercredi matin face à l'offensive des armes lourdes rebelles. (le 16 février, des combattants pro-russes récupèrent du matériel sur un char ukrainien détruit à proximité de Debaltseve)
Encerclé depuis plusieurs jours dans la ville de Debaltseve dans l'Est de l'Ukraine, l'armée ukrainienne a fini par battre en retraite mercredi matin face à l'offensive des armes lourdes rebelles. (le 16 février, des combattants pro-russes récupèrent du matériel sur un char ukrainien détruit à proximité de Debaltseve) (Crédits : Reuters)
Les rebelles prorusses ont lancé une offensive militaire sur cette ville stratégique de l'Est de l'Ukraine en dépit de l'accord de Minsk signé la semaine dernière. Les protagonistes de cet accord organisent un entretien téléphonique d'urgence ce mercredi soir afin de sauver l'accord de cessez-le-feu.

Un entretien téléphonique aura lieu mercredi soir entre François Hollande, la chancelière allemande Angela Merkel et les présidents russe et ukrainien Vladimir Poutine et Petro Porochenko, a annoncé le porte-parole du gouvernement français Stéphane Le Foll.

Cet entretien intervient après la prise de la ville de Debalsteve par les séparatistes prorusses qui constitue selon M. Le Foll, "une difficulté d'application sur un point précis" des accords de "Minsk 2", signés jeudi dernier.

Les prorusses ont utilisé des armes lourdes

Encerclé depuis plusieurs jours dans la ville de Debaltseve dans l'Est de l'Ukraine, l'armée ukrainienne a fini par battre en retraite mercredi matin face à l'offensive des armes lourdes rebelles. Aussitôt, la présidence ukrainienne a dénoncé cette action contraire à l'accord de cessez-le-feu signé la semaine dernière par Moscou (soutien des rebelles) et Kiev, sous la pression de l'Allemagne et de la France.

Moscou et les rebelles "ne respectent pas les accords" de Minsk 2 conclus la semaine passée et "sont en train de détruire l'espoir de paix", a fustigé le chef-adjoint de la présidence ukrainienne, Valeri Tchaly, appelant l'Occident à intervenir.

L'Europe exige le retrait des troupes

Pour les Européens, la chute de la ville de Debaltseve par les séparatistes prorusses constitue une "claire violation du cessez-le-feu", a dénoncé mercredi l'Union européenne, qui a ordonné aux rebelles "de cesser toutes leurs activités militaires".

"La Russie et les séparatistes doivent immédiatement et pleinement mettre en oeuvre les engagements pris à Minsk", a insisté la chef de la diplomatie de l'UE, Federica Mogherini, dans un communiqué.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/02/2015 à 11:43 :
Si quelqu'un pense que Poutine n'est pas le chat le plus intelligent dans ce jeu, alors il suffit de regarder attentivement l'accord Minsk 2.0. Celui-ci permet aux milices de contrôler chaque aspect de leur vie future, y compris leurs frontières. C'est parfait.

Dans quatre paragraphes essentiellement Poutine a mis dans sa poche l'Ouest tout entier (y compris les néocons de Washington et toute l'OTAN). Et – détail d'importance – il n'y a pas de signature russe ou même des initiales sur le document.

Vicky Nuland et d'autres McCain, Stoltenberg (pour ne pas dire les agents otannesques de ce forum) doivent brûler de dépit à ce moment. Bon ben, tant pis pour eux…
a écrit le 20/02/2015 à 19:15 :
En tout cas ce que l'Histoire retiendra c'est qu'un certain Barack Hussein Obama a reçu deux belles leçons d'un certain Vladimir Poutine : une en Syrie et une autre en Ukraine. Point à la ligne.
Réponse de le 21/02/2015 à 10:56 :
1000% avec vous.
a écrit le 20/02/2015 à 12:55 :
Selon mes sources à Artemovsk (et qui sont de loin plus fiables que les agences de presse occidentales) il est dit que les restes des forces ukrainiennes qui ont réussi à se sauver de Debaltsevo seraient de 1 000 soldats, et un tiers d’entre eux sont blessés ou malades. En outre, ils sont au bord de la mutinerie. Les forces armées ukrainiennes affirment qu’elles ont été trahies, et tiennent Porochenko pour personnellement responsable. Sale temps pour le roi du chocolat et ses amis oligarques.

C'était le colonel Sergueï Shaptalo de la 128e brigade d’infanterie (Transcarpathian Mountain Infantry) qui, après des négociations avec les commandants des unités de la LPR et DPR qui attaquaient Debaltsevo, a été autorisée à quitter le chaudron avec des camions et des armes de petit calibre. Il y avait aussi des combattants étrangers dans ces 1 000 soldats mais on ne sait pas encore si ceux-ci ont été formellement identifiés et si ont restés en POW des forces de la LPR et DPR.

La figure la plus populaire parmi les troupes, c’est maintenant Semen Semenchenko, parce qu’il est le seul qui dit la vérité. Les troupes sont en maraude, ont dit aux commandants d’aller au diable. Une histoire a circulé hier selon laquelle des déserteurs auraient été tués par des membres des Services de sécurité ukrainiens sur la route de Kramatorsk. Donc la situation en Ukraine commence à devenir incontrôlable, paraît-il, et on y parle même d'un prochain "Maïdan". Cela expliquerait la demande de Poroshenko d'un entretien d'urgence avec Poutine, Merkel et Hollande, il ne sait plus quoi faire dans ce gigantesque "imbroglio" qui est devenu son pays.

Il est possible que de telles attitudes sonnent la fin de l’UAF en tant que force de combat. Le problème c'est de savoir si l'Ukraine va revenir à l'ordre démocratique de 2013 ou alors si elle va tomber dans une totale anarchie et devenir la proie des forces les plus sinistres de ce monde.
a écrit le 20/02/2015 à 10:52 :
Beaucoup de journalistes occidentaux commencent déjà à arriver à Debaltsevo et il y aura bientôt des reportages sur la catastrophe réelle et les pertes réelles subies par les troupes gouvernementales ukrainiennes à cet endroit. Ainsi que celles au Donbass et à Donetsk, elles seront difficiles à cacher.

Le dilemme de «l’Ouest» après Debaltsevo : que faire de Porochenko?
Réponse de le 20/02/2015 à 12:58 :
De mon point de vue, je ne peux pas comprendre pourquoi Porochenko ne tient pas une sorte discours de Dunkerque. Qui essaie-t-il de tromper? Ignore-t-il vraiment ce qu’il se passe?

Soit il n’a plus de contact avec la réalité, il est devenu un "autiste somnabule", soit son instinct politique est devenu inexistant. Quoique, à bien y réfléchir, ces raisons ne sont pas mutuellement exclusives.
a écrit le 19/02/2015 à 23:54 :
Les europeens s'ils se veulent representes par ce couple en desaroi intellectuel, meritent ce qui va leur tomber sur la figure et sur leurs si "chers" portefeuilles mercantils.
Quel pagaille mais surtout quelle hypocrisie. Les coffres sont vides ainsi que les estomacs.
Vladimir le Grand se marre devant ces arrivistes sans epine dorsale.
Reagan avait raison: "valser avec le diable vous ouvera la porte de votre enfer".
Le Ukrainiens se sont les Polonais de '39..
Réponse de le 20/02/2015 à 10:31 :
Ce qui vous dites c'est de la com' pro-Otan-US-néocons etc, c'est encore bien loin de la réalité. Donc = non recevable.
Réponse de le 20/02/2015 à 11:35 :
Et en français cela donne quoi ?
a écrit le 19/02/2015 à 17:18 :
Mes chers amis, permettez-mois de vous parler d'un peu d'Histoire car le temps des va-t-en guerre paraît prendre de plus en plus distance de nos plages orientales. En voici les origines du problème ukrainien dont M. Poroshenko n'en fait aucune idée.

Depuis la chute de l’Union soviétique, Washington a été conduit par une obsession compulsive de la domination, et pas seulement au Moyen-Orient. Washington a voulu aller encore plus loin. C’est ce qui, plus récemment, a inspiré le coup en Ukraine: compléter l’érection d’un mur de l’OTAN autour de la Russie, et intimider Vladimir Poutine de manière à le faire pleurer de peur et ainsi faciliter son remplacement par un Président Mickey Mouse. Cela a conduit à l’intervention d’Angela Merkel et de François Hollande ce dernier week-end, en portant des masques de méchants, ce qui avait fait Vladimir pleurer et alors ils ont été obligés à enlever les masques, tout en soulignant que c'était une "bonne farce entre Européens" seulement.

La visite mystérieuse de Dame Merkel avec son associé François avait pour but bloquer le programme américain d’envoi d’armes à ce pays selon une démarche bien dangereuse, toujours pour intimider Vladimir Poutine et lui laisser en pleurant et sans manger. Mais le coeur a parlé plus fort et ils ont finir par accepter la proposition du bon Vladimir et ont même lui donné un bonbon "made in Paris".

Depuis le sommet de Moscou, à Canossa-sur-la-Moskova, les USA semblent paralysés dans l’affaire ukrainienne, là aussi brusquement privés de leur rythme, à bout de souffle et à court d’idées déstabilisatrices. Washington a tout encaissé sans riposter, il a même voté à l’ONU en faveur d’une motion déposée par la Russie haïssable et promise à être détruite. Rien de deux de ses larbins les plus ardents, le Canada et le Royaume-Uni, qui ont pris "les douleurs" de leur Maître Absolu, l'Etat Indispensable de Tout l'Univers, et commencent a jeter de boulettes en papier – du genre petites sanctions, petites interceptations des vols de reconnaissance des bombardiers russes sur des eaux internationales – bref, tout ces petits manèges car ils se trouvent inconsolables, ce deux adorables caniches de langue anglaise.

La vérité c'est que les principaux pays européens n’ont plus confiance dans le gouvernement américain. Cela peut être considéré, – peut-être même devrait-on dire que cela doit être considéré comme un développement rassurant, bien que nombre d’Américains n’aient pas encore compris pourquoi. Les journalistes dits "de la pensée unique" ne veulent pas comprendre. Et M. Poroshenko n'arrive pas à le comprendre non plus. Voilà en quoi se résume toute la question ukrainienne.
Réponse de le 19/02/2015 à 18:04 :
Et quand on apprend que Londres n'envisage plus de livrer des armes à l'Ukraine alors on a tout à craindre pour l'avenir de Poroshenko. Peut-être qu'il a déjà demandé un asyle politique à son copain McCain, un resort en Floride, au soleil au bord de la mer…. jusqu'à qu'un ouragan l'emporte ! eheh
Réponse de le 19/02/2015 à 19:53 :
L'avenir politique de Porochenko est d'une extrême fragilité, sans quoi, aurait-il évacué sa famille hors d'Ukraine ? quelques-uns avancent que celle-ci se trouve en Pologne, d'autres en République Tchèque…. le saviez-vous ?
a écrit le 19/02/2015 à 17:17 :
qui par le passe a utilisé les minorités pour envahir des pays ?
Réponse de le 19/02/2015 à 17:37 :
Et pendant ce temps-là, dans les médias ukrainiens, Pierre Potrochenko pour gagner du temps n'hésite pas à lâcher un de ces bobos dont il a le secret : il déclare que vers la fin de l'année 2015, les Ukrainiens pourront voyager en UE sans visa. Et encore plus, que grâce à leur "pouvoir d'achat grandissant" (!) ils pourront acheter tout ce qu'ils veulent dans les principales capitales européennes !!

Au mois de mai, il ira en discuter avec le commissaire européen et la question sera vite réglée. La photo sur UNIAN montre la longueur de la carotte.
Réponse de le 19/02/2015 à 19:06 :
vous n avez pas répondu !!!!!! qui agresse ? qui utilise les démons du passé ?
Réponse de le 19/02/2015 à 19:24 :
titi, alors je vous réponds : qui a agressé c'était le Pravy Sektor, une organisation d'ultra-droite qui s'est unie avec des néonazis et qui avec l'aide du département d'État américain (par le biais de CIA, NED, USAID…) ont crée le désordre (le mot d'ordre officiel de Washington) à Kiev, à la place Maïdan, et ont réussi à renverser le gouvernement démocratiquement élu du Prés. Ianoukovytch. Les putschistes ont déclaré que le russe ne serait plus la langue officielle de l'Ukraine, ce qui a fait que les populations ukrainiennes russophones (du Donbass, Donetsk, Kharkov et de la Crimée) cherchaient par tous les moyens leur indépendance de Kiev. Et les forces gouvernamentales, avec l'aide toujours des US et de l'OTAN, avec ses mercenaires Blackwater (qui a été acheté par la multinationale Monsanto), Academi et d'autres venus de plusieurs pays d'Europe, ont commencé le massacre des populations civiles dans l'est du pays jusqu'à ce que les rebelles avec leur mercenaires aussi ont infligé une défaite cuisante à tout ce beau monde sponsorisé par Washington et d'autres milliardaires américains et ukraniens.

Voilà qui a agressé le peuple de l'est de l'Ukraine. Content de la réponse ?
Réponse de le 19/02/2015 à 22:05 :
En français cela donne quoi ?
Réponse de le 20/02/2015 à 10:09 :
a tyrion . quel pantin a déclaré russe langue officiel de l ukraine ? pour moi c est comme dire l allemand 2 eme langue de la france ( je pense savoir a qui j ai affaire maintenant ) vichy , milice et gestapo vous parle ^^. a chacun son camp moi j ai choisi . pour finir j ai raison poutine utilise les demons du passé avec les minorité . il a rien retenue de histoire . 30 millions de mort pour un population faiblarde 160 millions , la victoire par le sacrifice sa ne marchera pas . a bon entendeur allez en russie
Réponse de le 21/02/2015 à 12:22 :
titi, je pense que vous regardez trop la télévision ukrainienne.
a écrit le 19/02/2015 à 15:47 :
Il faudrait faire plus et renforcer les sanctions, les rendre terribles, insoutenables, afin de convaincre les élites russes que leur président met en danger l'avenir de leur pays et de la planète. Le sénateur américain et grand humaniste John McCain avait déjà averti que la politique de Poutine prône la guerre au lieu de la voie diplomatique, au lieu du dialogue et de la bonne entente entre les peuples.

La grande question est celle de l'augmentation du soutien logistique à l'armée ukrainienne. Il est très important de rendre l'inébranlable armée de l'Ukraine l'une des plus puissantes au monde, avec de la dissuasion nucléaire à la clé. C'est fondamental.

Les déclarations très fermes de cet admirable instrument pour la paix entre les peuples européens qui est l'OTAN, suite à l'offensive des milices prorussses à Debaltseve, laissent présager une très probable augmentation de ce soutien. On ne peut pas en dire plus pour l'instant, mon chef me l'a interdit, mais les Occidentaux ne souhaitent pas laisser la population ukrainienne écrasée sous le feu de l'armée rouge. Un bel exemple ? les larmes d'un général britannique quand il avait appris la chute de Debaltseve. Cela m'a fait fondre en larmes, à moi aussi. (codename ned4)
Réponse de le 19/02/2015 à 16:34 :
hahahahahahahahaha
Réponse de le 19/02/2015 à 22:38 :
Dans le doute, je n'ai pas osé dépasser le deuxième dégré de votre commentaire. Toutefois, tout en vous remerciant, je vous laisse ici un lien pour un article – et toujours dans le sujet Ukraine et entretien des chefs d'État au format Normandie – lequel je vous recommende vivement la lecture. Salutations.
lesakerfrancophone.net/merkel-a-moscou-et-kiev-der-spiegel-dit-que-poutine-a-gagne/
a écrit le 19/02/2015 à 14:49 :
prochain objectif marioupol et kharkov et pour finir odessa
Réponse de le 19/02/2015 à 15:21 :
youpiii, quelle classe quelle grande leçon de paix et d'humanisme.
Prochain objectif : l'Ukraine dans l'OTAN. C'est à ça que ça servait l'OTAN non? A protéger des pays souhaitant limiter le tourisme Russe non sollicité!
Réponse de le 19/02/2015 à 15:25 :
et j'en dirais même plus : après odessa le tour de varsovie, londres et pour finir en beauté washington hehehe
Réponse de le 19/02/2015 à 17:37 :
coucou bizounours , bienvenue dans le monde réel . ha oui c est plus facile de joue a l autruche .
Réponse de le 19/02/2015 à 17:46 :
Vous tenez vraiment à voir les chars russes de près ? Les excités de Maidan ont joué avec le feu et ils sont entrain de voir que çà brûle. Puisse cela leur servir de leçon.
Réponse de le 19/02/2015 à 19:07 :
oui oui bizounours la vie est belle , paix et amour
Réponse de le 19/02/2015 à 21:02 :
….une taffe ? :-)
a écrit le 19/02/2015 à 13:46 :
L’armée ukrainienne est doucement en train de se désintégrer, démoralisée par les succès séparatistes et le manque de personnel. Maintenant, beaucoup de jeunes font tout leur possible pour échapper à la conscription en s’enfuyant à l’étranger. La garde nationale a 35 000 hommes en plus mais, pour l’essentiel, ils gardent les infrastructures ou les postes de contrôle.
Le Président Porochensko est donc dépendant des milices, ces unités de volontaires qui combattent au service des oligarques ou pour leurs propres intérêts (des néonazis ou de "bataillons punitifs").

L'idée d'armer lourdement l'armée (ou ce qu'il en reste) ukrainienne est totalement insensée, elle ne profitera qu'aux vendeurs d'armes de cette planète, les américains. L’armée ukrainienne risque plus d’être dépassée par des livraisons d’armes occidentales que de gagner en efficacité dans les combats.

En plus, l’état délicat de l’économie ukrainienne risque de déstabiliser le gouvernement de Porochenko. La monnaie ukrainienne, la hryvnia, est tombée au niveau le plus bas de son histoire mercredi. Il y a seulement quelques semaines elle valait 18 hryvrnia pour 1 euro, maintenant elle en vaut 30. Le pays est de plus en plus désorganisé, des manifestations de tous bords ont lieu un peu partout dans le pays, mais la presse du régime fait passer sous silence.
La frustration dans la population augmente au point que certains à Kiev parlent même d’un Nouveau Maïdan, en référence aux manifestations qui ont renversé Ianoukovitch (et forcé son exil) il y a exactement un an de cela.

«Si rien ne change en Ukraine, alors tout explosera d’ici quatre a six mois», c'est ce qu'on entend le plus souvent dans la bouche de la population et dans les analyses plus pertinentes. D'ailleurs, l’aide du FMI et d’autres pourvoyeurs de fonds (vautours ?) est faite pour éviter qu’une telle explosion n’arrive. Mais rien n'y est acquis. Il faut noter que Merkel s’inquiète beaucoup plus des réactions de la population ukrainienne que de celles de la population grecque. Pourtant, la Grèce fait partie de l’UE et pas l’Ukraine. Alors pourquoi une telle attitude?

On peut se poser la question : y a-t-il encore un avenir pour Poroshenko ?
Réponse de le 19/02/2015 à 15:02 :
En Pologne aussi la grogne monte, les agriculteurs en colère appellent le gouvernement à rétablir les marchés d'écoulement de leurs produits en Russie, des milliers et milliers de pommes ont été deversées sur le pavis devant le palais du gouvernement…..
En France la grogne n'est pas loin mais heureusement que nos médias "liberté d'expression à la sauce atlantiste" ont la douce consigne de rien en entendre, rien en voir et de rien en parler……
Réponse de le 19/02/2015 à 17:21 :
les polonais qui adore les russe ?non non on re ecrit pas l histoire )
a écrit le 19/02/2015 à 11:49 :
selon le renseignement allemand l’armée ukrainienne est en voie de désintégration ^^

un bon article à ce sujet vient d'apparaître (il y a 45 min) ici : lesakerfrancophone.net/le-renseignement-allemand-larmee-ukrainienne-est-en-voie-de-desintegration/

ça vaut la peine le détour ^^
Réponse de le 19/02/2015 à 12:29 :
Les forces des républiques populaires de Donetsk (DNR) et de Lougansk (LNR) ont symboliquement hissé le drapeau de Novorossia sur un immeuble de Debaltsevo, en Ukraine. Et elles ont a fait une photo. Une photo d'ailleurs qui vous verrez difficillement sur CNN ou BBC… mais qui reste néanmoins réelle, très réelle.
a écrit le 19/02/2015 à 11:06 :
Même si les populations russes sont nombreuses dans les autres pays que la Russie, la légitimité d'une reconnaissance historiquement existe mais la méthode pour la faire reconnaître est indéfendable. Est-ce que le Kremlin maîtrise la situation? Il est à craindre que nous soyons entrés pour très longtemps dans une nouvelle guerre froide chaude.
Réponse de le 19/02/2015 à 12:38 :
le kremlin ne maîtrise pas toute la situation , loin de là.
Poutine n'a pas voulu se lancer entrainer dans une intervention directe sur le terrain , même si les autorités russes ont vu avec bienveillance des soldats demander des permissions de longue durée pour aller aider les copains en Ukraine, mais en contrepartie les séparatistes pro-russes ne l'écoutent que quand ça les arrange.
Réponse de le 19/02/2015 à 13:17 :
C'est marrant, mais j'observe chez les commentateurs pro-US et pro-Otan (comme vous, par ex) une systématique, celle de répéter souvent les mêmes clichés : la faute à Poutine (et pas à tout son staff), les séparatistes pro-russes (et jamais les ukrainiens pro-US comme, d'ailleurs, Obama lui-même en a fait un lapsus) et, plus curieusement encore, de cette histoire ringarde de "la Russie envahisseuse", "le retour de l'URSS", "l'armée rouge à Paris" et d'autres inepties du genre.

Des commentateurs tels que vous ont le soin de jamais mettre en question les raisons de cette guerre stupide en Europe et on sait bien pourquoi : parce que ce serait dénoncer le département d'Etat US et l'OTAN. Donc vos opinions – et qui se répètent "ad nauseam" – n'apportent rien au débat, elles s'insèrent dans la croûte de propagande néocon et otanniste bon marché, comme bien d'autres qu'on voit dans les forums de notre bonne presse en ligne, et deviennent à la longue pathétiques et fatigantes.

Pensez-y.
Réponse de le 19/02/2015 à 14:37 :
alors là !!! il va falloir relire tous mes commentaires et me prouver que je suis pro-US ou pro-Otan :-)
Réponse de le 19/02/2015 à 15:29 :
Poutine et son "staff" maitrisent parfaitement la situation. ces unités militaires ont des chefs désignés, "professionnels", c'est d'ailleurs pour cela qu'ils sont si bon militairement. Regardez mieux l'histoire des guerres, vous verrez que contrairement aux usa, les russes n'ont jamais armé de groupes non hiérarchisé et étatisé...
a écrit le 19/02/2015 à 10:29 :
Imaginez-vous dans la peau de Petro Porochenko pendant une minute: vous arrivez en avion à une réunion, et vous découvrez que tout le monde est contre vous, les Européens, les Russes, et même le malin Biélorusse avec son petit sourire. Le protecteur et allié est loin, très loin, quelque part de l’autre côté de l’océan.

Vous devez courir au téléphone pour recevoir ses instructions car vous êtes un pantin de ventriloque qui doit seulement écouter la voix de ton maître. Les gens se moquent ouvertement de vous quand vous leur dites que vos troupes ne sont pas encerclées à Debaltsevo. Ils vous demandent même de quitter la salle pour que Poutine, Merkel et Hollande puissent discuter entre eux. Vous ne pouvez pas croire à l’issue des négociations, et vous dites même aux médias que "tout est perdu."

Aujourd'hui on apprend des forces independentistes et de l'OSCE que plus de 3.500 combattants de l'armée ukrainienne (y compris des américains, polonais, hollandais et français) ont été tués à Debaltseve. C’est la catastrophe.

Désolé pour les agents, oh pardon, les commentateurs por-Otan de ce forum (et qui sont nombreux), mais il faut aller chercher une guerre ailleurs, celle en Ukraine vous avez perdu.
Réponse de le 19/02/2015 à 11:02 :
s en prendre a ukraine facile , mais a l europe ? je donne pas chére de l armée rouge ^^
Réponse de le 19/02/2015 à 11:36 :
L'armée rouge…. t'es encore à l'époque de l'URSS papy ? allez, une p'tite tisane et hop ! :-)
Réponse de le 19/02/2015 à 12:29 :
@titi : l'Europe combien de division ??? Quand on voit l'état de l'armée Française !
Et puis, l'armée Russe, c'est pas des guignols comme les USA. D'ailleurs ces derniers viennent comme l'écrit Vincent Ch de se prendre une bonne branlée en Ukraine et se ne sera pas la dernière.
Réponse de le 19/02/2015 à 13:45 :
ces 50 dernières années , les USA ont agressé plusieurs dizaines de pays. Mais à part pour l'invasion de Panama , est-ce que quelqu'un se souvient d'une fois où ils ne se sont pas fait virés à coups de pieds aux fesses par des mecs en sandales ou en babouches ?
Réponse de le 19/02/2015 à 14:54 :
mais oui les pro russes ( torché a la vodka ) on verra ^^( juste le rapport de force en demographie ) 143 m vs plus de 600 m . la avoir 30 m de pertes pour les rouges sera impossible ( m = million)
Réponse de le 19/02/2015 à 15:38 :
vous me faites bien marré ^^ qui a dit que la plus grande tragédie c est la mort de urss ( un ptit homme dans est )
Réponse de le 19/02/2015 à 17:24 :
Mon cher Titi, en bon français de l'Académie Française de Paris, nous disons : "vous me faites bien marrer" ou alors "vous m'avez fait bien marré".

Mais, ne vous en faites pas, l'erreur est le propre de l'homme. :-)
Réponse de le 19/02/2015 à 21:06 :
et pourtant moi qui je ne suis pas un "akadémitien" comme vous je vous corrige : on dit en bon français "vous m'avez fait bien MARRER" (et pas marré). la gaffe quand ça colle hein….
a écrit le 19/02/2015 à 10:03 :
Comment on dit "Yes we can" en Russe ?
Réponse de le 19/02/2015 à 10:31 :
Да, мы можем.
a écrit le 19/02/2015 à 8:42 :
je crois que là on atteint la ligne rouge, soit il y a un cessez le feu réel, soit je pense que ce sera une escalade vers la guerre totale. La crédibilité de l'Europe en matière de défense est faible, doux euphémisme, et nous avons fait notre job en matière diplomatique. Les américains ont un statut auprès de tous les pays d'Europe de l'Est ou presque à préserver. D'autant que d'autres doivent regarder attentivement les développements en Chine et autour...
Poutine joue avec le feu et la possibilité de guerre, suite à la crise de 2008, devient de plus en plus probable, affligeant en 2015. je veux bien entendre que sur le terrain, il y a des séparatistes sur les quels il n'a pas totalement la main, mais si il ne met pas tout en œuvre pour les stopper avant Marioupol, je file acheter des pâtes.
Réponse de le 19/02/2015 à 10:51 :
Les US sont considérés par des grands analystes (même par des américains) comme (je cite) "le plus grand État terroriste de la planète". Les américains sont à l'origine de tous les points chauds qui existent partout dans le monde depuis ces dernières années. Leur politique est celle de "diviser pour mieux régner". Non sans dire de leur soif démesurée par les ressources énergétiques des pays du monde.

Alors quand vous dites " Les américains ont un statut auprès de tous les pays d'Europe de l'Est ou presque à préserver" et dès qu'on sait qu'il y a une année aucune porte-parole du gouvernement américain savait où se trouvait exactement l'Ukraine (!!) vous parlez comme un Américain (ou l'un de ses vassaux les plus fidèles) mais pas comme UN VRAI EUROPÉEN !

Votre discours est décousu (comme d'ailleurs ceux de ce genre de troll étranger qui infeste nos forums en France) et ne s'insère plus dans la logique actuelle des événements. Les USA ont perdu la guerre en Ukraine et pas de la façon la plus honorable. Il existe encore env. 1'000 hommes au sud du "chaudron" de Debaltseve (dont la plupart de la "légion étrangère") mais qui ne font pas objet d'attaques de la part des insurgés. Ceux-ci attendent que la faim et le froid ait raison d'eux et qu'ils rendent leurs armes.

Si il existait un peu de justice dans ce monde, pas seulement la junte de Kiev mais aussi tous les États qui sont les responsables directes ou indirectes pour le massacre des milliers de vies de civiles en toute l'Ukraine, ils devraient faire face à une vraie Cour Internationale et condamnés.
Réponse de le 19/02/2015 à 10:56 :
Pas d'inquiétude camarade Vladimir ne va pas envahir l'Europe,son territoire de 17 millions de km2 lui suffit amplement,il ne veut surtout pas reprendre l'Ukraine de l'ouest,c'est cadeau pour les européens ,il nous donnera même le porte clef qui va avec.Nous on dit un grand merci à tonton Barack pour son cadeau de noël.
Réponse de le 19/02/2015 à 11:04 :
la ligne rouge ?
comme en Syrie ? quand le camp USA/UE ( après avoir agressé et à moitié détruit le pays) mettaient des lignes rouges sans arrêt sans jamais oser faire quoi que ce soit ? et que Poutine nous a trouvé un accord avec Assad pour que nous puissions sauver la face ?
ou, ça ressemble bien à cette situation :-)
a écrit le 19/02/2015 à 8:22 :
Toujours aussi difficile de savoir ce qui se passe réellement en Ukraine, le sujet est très partisan, la manipulation de l’information, de tous bords, est pléthorique.
Quand on lit la presse étrangère, même atlantiste, il est choquant de voir la quasi totalité des médias Français si mal informés, une propagande si mal ficelée, qui atteint l’inverse du but recherché,
et pire que tout, démontre à quelle point…Charlie est bien mort.
Diaboliser à tel point la Russie et son président, me rappelle d’autres pays dont le dirigeant (pardon…le dictateur) a été mis à mort pour le plus grand bien de son peuple…
De source directe, informations parcellaires, les séparatistes ne portent pas dans leur coeur Poutine, qu’ils accusent de ne rien faire face à la répression barbare. C’est pour cette raison, qu’ils sont difficilement raisonnables...au grand damne du Kremlin.
Dans les faits les seuls Russes en mission font un peu, très peu même, d’humanitaire, uniquement dans les grandes villes, et quelques envois de camions de pompiers, ambulances.
Des « guérilleros" Caucasiens et Tchétchènes, plus nombreux, sont venus prêter mains fortes, mais cela reste marginal. Non les combatants séparatistes, après les exactions des milices nazies, sont plus que jamais déterminés à trucider et chasser ces « envahisseurs de leurs terres ancestrales. Leurs armes sont celles qui étaient stockées depuis des années, comme ailleurs dans toute l’Ukraine, mais ils ont le grand avantage de connaitre le terrain comme leur poche.
L’Ukraine ne sera plus jamais réunie, trop de souffrance, d’injustices. Nos politiciens ont toujours une bataille de retard, sinon plus.
A l'évidence, cette révolution « colorée », n’a pas été montée pour améliorer le sort des Ukrainiens.
Malgré les efforts médiatiques pour nous faire choisir le camp du bien, la mayonnaise ne prend plus. Les vielles recettes d’écoles (machiavéliques) sont connues. Les nouvelles techniques de chocs, sous faux drapeaux, sont démasquées.
Avec un peu de discernement et de recul les manoeuvres géopolitiques deviennent claires.
Le développement « naturel » économique entre l’Europe et la Russie devait cesser. Les lobbys de la finance, du pétrole et de l’armement ont une fois de plus fomenter une révolution fantoche en s’appuyant sur des noyaux d’extrême droite, c’est une tradition chez eux. Faut dire qu’ils n’ont plus beaucoup d’endroits sur la planète qui les accueillent bras ouverts.
Stopper les exportations de gaz Russes, adopter les traiter transatlantiques au forceps, réanimer l’OTAN en agitant l’épouvantail Russe, passer de gros contents d’armes.
Faire en sorte qu’aucun GI’s ne se battent et les remplacer par des protagonistes locaux, voir des mercenaires apatrides.
Monter les confessions religieuses, les une contre les autres. Imprimer de la fausse monnaie pour casser l’économie réelle. Guerre monétaire contre les BRICS.
Racheter tous les medias qui peuvent l’être, étouffer les autres. Gaver le peuple (jeune) de revanche, de richesse, d’amour et de sexe virtuel ! Pourvu qu’ils ne prennent pas leur destin en mains, réellement...
Moi qui n’ai jamais frappé quelqu’un de ma vie, je me pose la question:
Peut on sauver réellement notre monde sans couper les têtes de l’hydre ?
Réponse de le 19/02/2015 à 9:45 :
Très belle analyse. La situation est tellement caricaturale que les manipulations sont évidentes.Les médias nous vendent du dualisme à la Walt Disney, les gentils (extreme-droite?) contre les méchants (ours russes???).
Il est urgent de ne pas prendre parti et de raisonner sur la base des fondammentaux historiques
Réponse de le 19/02/2015 à 9:56 :
certains sont encore restés dans une logique "le gentil Rambo contreles méchants Russes"...film dont le 3em volet est à l'image des énormes mensonges de la propagande US depuis des décennies. Rappelez vous ceux qui étaient dépeints comme de gentils combattants qu'ils fallait à tout prix armer contre l'ogre Russe...se sont révélas par al suite être ...:les talibans ! Al Qaida et toute cette nébuleuse de fou-dangereux.....Hollywood et les médias sans srupule nid déontologie ne sont qu'une catégorie d'armes parmi d'autres visant à pousser les pions de l'empire. Orwell 1984 est un must read pour qui veut arriver à penser par lui-même.
Réponse de le 19/02/2015 à 11:29 :
Vous avez raison de critiquer les manipulations de l'information dans tous les sens.
Mais pourtant, juste après, vous adoptez la sémantique poutinienne et un point de vue exclusivement pro-russe ("nazis", révolution "montée",...). Si vous voulez démonter les manipulations, il faut aussi apprendre à reconnaitre l'autre coté de l'histoire.
Par exemple, comment comprendre la sympathie d'une certaine frange de la population ukrainienne pour les nazis, sans rappeler qu'avant l'arrivée des nazis, les russes avaient décimé 30% de la population ukrainienne dans les années 30?
Comment comprendre Maidan sans parler des réelles aspirations démocratiques et pro-Europe d'une large partie de la population ? (n'y voir qu'une manipulation des USA, c'est vraiment se mettre des œillères)
Comment oublier également l'épisode des "petits hommes verts"?

Franchement, le gouvernement ukrainien n'est pas particulièrement sympathique, mais votre vision manichéenne est bien pire que la vision, certes pas toujours objective, qu'on peut lire dans Le Monde.
Réponse de le 19/02/2015 à 12:22 :
Vous avez raison, la situation est bien plus complexe que telle que décrite.
Je n'est pas de sympathie particulière pour les dirigeants russes et leurs oligarques "choisis", mais j'exècre les faucons de Washington qui eux oeuvrent à une échelle autrement différente.
Remettre les points de vue dans une perspective historique permet de comprendre bien des choses, si ce n'est qu'en général on s'arrête là où ils correspondent à nos nos convictions.
Loin des combats nos commentaires sont faciles, voir obscènes, je me demande ce que je ferais si ma famille était en danger. Je fuirais sans doute, du coté Russe sans doute... comme Snowden.
Réponse de le 19/02/2015 à 15:07 :
@buzzy: Les russes ont décimé la population ukrainienne de 30% ?! 1. C'est une grosse manipulation des historiens ukrainiens nationalistes qui ont pris pour la base une famine réelle (d'ailleurs, pas unique dans l'histoire de l'empire russe), ont limité la géographie de celle-ci (la famine a été aussi dans la partie russe de l'URSS, je le sais bien), ont manipulé avec les chiffres pour grossir le nombre de victime de plusieurs fois et l'ont attribué à la Russie (les bolcheviques, ce sont des russes? Hmmm... cela dépends de point de vue. Les chefs locaux étaient ukrainiens en majeure partie). C'est sans donner des détails particuliers sur les origines et la mortalité de cette famine. 2. Les sympathisants des nazis de l'époque étaient principalement de l'Ukraine d'Ouest qui a été rattachée à l'URSS uniquement en 1939, donc, bien après la famine. 3. Par contre je suis d'accord avec vous sur le langage. La généralisation du mot "nazis" n'aide pas à comprendre ce qui se passe là-bas.
a écrit le 19/02/2015 à 8:15 :
A Zakharcenko président élu du Donetsk "La force ce n'est pas l'argent, c'est la vérité, nous sommes aujourd'hui en mesure de changer cette région.."
https://www.youtube.com/watch?v=F7qrVYVRWsI&feature=youtu.be
a écrit le 19/02/2015 à 6:50 :
Avec tous nos chômeurs inoccupés, qu'attend FH pour envoyer des troupes aider l'ukraine ?
Réponse de le 19/02/2015 à 7:50 :
Chômeurs inoccupés transformés en militaires ... oui ! C'est d'un niveau !
Réponse de le 19/02/2015 à 8:24 :
le meilleur moyen d'aider l'Ukraine serait peut-être d'attaquer les USA :-)
a écrit le 19/02/2015 à 6:13 :
Issu d'une famille de moujiks de base émigrée en 1921, je me réjouis chaque jour dans mon joli pays que l'oncle sam nous aie permis d'y vivre sans devoir y parler ni allemand ni russe. Les russes, après avoir copine avec les nazis, ont asservi la moitié de l'Europe pendant 40 ans avec des méthodes que la gestapo n'aurai pas reniées, et menacé l'autre de nucléarisation. Je n'irais pas en Russie, et je la considère mieux a sa place sur la planisphère. Malheureusement, elle a une furieuse tendance a vouloir déborder chez ses voisins. C'est marrant d'ailleurs comme tous les pays ayant eu a subir l'occupation russe ne peuvent plus les voir en peinture. Ces gens la ont un vrai talent pour se faire detester, il ce n'est pas du a je ne sais quel complot.
Réponse de le 19/02/2015 à 8:25 :
ce ne sont pas les moujiks de base qui ont émigré en 1921 :-)
Réponse de le 19/02/2015 à 11:22 :
Propagandista Vous êtes gentil et nous avec nos épopées napoléoniennes à travers toute l'europe on ne devrait plus avoir beaucoup de sympathie pour nous et bien non tout le monde nous aime,un petit coucou amical à nos amis allemands en passant.En avant la moujik (oui celle-là est facile,je vous l'accorde).
Réponse de le 19/02/2015 à 12:57 :
@Propagandista: Le copinage avec les nazis est un mythe issu de la propagande de la guerre froide. Cela a été une pose tactique pour les deux côtés avant de se préparer à la guerre. Uniquement celui qui n'a jamais entendu parler des pactes Pilsudsky-Hitler (1934), Bonnet-Ribbentrop (1938), des accords Allemagne-Angleterre (1935), des accords de Munich (1938), des demandes des alliances de l'URSS avec les pays européens contre Hitler, peut parler du copinage. J'attire votre attention que tous les pactes cités ci-dessus ont eu lieu bien avant du pacte Molotov-Ribbentrop, mais la faute est à l'URSS. Belle logique!
Réponse de le 19/02/2015 à 15:14 :
@letroll : si si, dans les armées blanches de Denekine étaient embrigadés pour l'essentiel des cohortes de populace chair a canon traditionnelles, selon l'emplacement de leur village sur la ligne de front. Même chose en face d'ailleurs, ils ne choissisaient pas un programme politique, la plupart ne savaient pas lire!
a écrit le 19/02/2015 à 0:22 :
l'Europe n'a pas retenue les leçons de la seconde guerre mondiale...on croirait lire un livre d'histoire... face a quelqu'un qui ne tient pas ses engagements à quoi sert donc la diplomatie?
Poutine sait bien que l'on aura pas le courage d'aller au carton avec lui donc il n'a qu'a avancer à petits pas et au final il aura ce qu'il voulait. Et il nous restera sur les bras toutes nos belles palabres.

Tout ca pour l'Ukraine...
a écrit le 18/02/2015 à 23:08 :
1. Ces événements sont tout à fait logiques. Les troupes ukrainiens à Debaltsevo et alentours ont été déjà quasi-encerclés avant les accords de Minsk, une trêve durable sans leur retraite était impossible, mais comme on a vu, il n'y a pas eu de la retraite.
Contrairement à Minsk 1 ces accords ne sont pas devenus salvateurs pour l'armée ukrainienne.
2. Encore un signe de triste état dans lequel se trouve l'état ukrainien et de la nullité de ces dirigeants: les rebelles plus faibles en nombre et ayant moins d'armement lourd, en attaquant (généralement il faut bien plus des forces, quand on attaque, que quand on se défend), ont infligé une défaite sensible à l'armée ukrainienne. D'après ce que je sais, les "volontaires" de l'armée russe n'ont pas participé dans ces combats.
3. Il n'y avait aucun espoir pour la paix après les accords de Minsk 2. Il faut être naif ou peu informé pour penser le contraire.
Réponse de le 19/02/2015 à 0:25 :
effectivement pour le point 3. la suite logique est une décision du sénat U.S pour fournir un soutien logistique et militaire (pour l'instant une moitié est pour, une moitié est contre).
Et on va se retrouver avec une nouvelle guerre de Corée ou du Vietnam. Super.

Quant à nous nos petites aventures africaines immobilisent des ressources précieuses...
Réponse de le 19/02/2015 à 4:13 :
et si vous etes tant
"vat en guerre" vous pouvez meme rejoindre les mercenaires occidentaux a Mariupol .
Sinon expliquez nous en quoi cette guerre concerne les USA
Réponse de le 19/02/2015 à 7:51 :
les USA sont largement concernés par cette guerre :-) , elle est leur création, leur objectif !!
Réponse de le 19/02/2015 à 9:47 :
@r: cela concerne autant les USA que la chute d'Allende et son remplacement par Pinochet. Exemple parmi de nombreux autres...
a écrit le 18/02/2015 à 22:10 :
Debaltseve, les rebelles la voulait, peu importe la date de l'accord factice.
Bizarre, étant Ukrainiens pro-russes de tuer d'autres Ukrainiens et de dresser un drapeau russe, ils sont encore ukrainiens, non ? Ont "changé" de nationalité ? Tout s'explique alors. La frontière s'est sans doute déplacée.
Réponse de le 18/02/2015 à 22:24 :
@ Photo73 : un commentaire un peu à côté de la plaque le votre, sans la moindre connaissance des faits. C'étaient les putschistes qui ont formé des bataillons soi-disant punitifs pour aller faire des atrocités dans l'est ukrainien. Plusieurs centaines de civiles ont été tués et même torturés par ces forces paramilitaires pendant que vous faisiez la sieste.

Encore plus grave : depuis presque une année que la junte de Kiev permet des mercenaires étrangers dans leur armée régulière, il y en a un peu de tout, avec leurs petits drapeaux cousus à l'épaule. Si vous ne faites pas de l'ironie (malvenue d'ailleurs) alors je vous pose la question : vous vivez dans quel monde, Photo73 ?
Réponse de le 18/02/2015 à 22:48 :
??….
a écrit le 18/02/2015 à 21:42 :
Maintenant c'est Poroshenko qui veut des…. casques bleus de l'ONU en Ukraine ! c'était la suggestion de Poutine et qu'il a refusé. Je pense qu'il est totalement déboussolé ce bonhomme, il se voit lâché par les US et l'UE et ne sait plus quoi faire.

A propos, toutes mes sources (et qui ne sont pas les agences de presse) confirment que Debaltsevo est principalement aux mains des Novorusses et que les forces de la junte sont en pleine retraite vers le sud de la poche. Tous les gradés novorusses étaient là, avec Kononov, Motorola, Givi, Mozgovoi et Zakharchenko, ainsi que plusieurs dizaines de prisonniers ukrainiens. Il semble que les forces de la junte ont été incapables d’opposer le genre de résistance qu’elles avaient montrée à Peski, et que, dans un sens, c’est dû au fait qu’à Peski, elles n’étaient pas encerclées et qu’elles bénéficiaient du soutien du feu des forces ukrainiennes, juste au nord et à l’ouest. Cette fois, le chaudron est trop profond et le couvercle trop solide.

Maintenant le couvercle du chaudron est fermé à Debaltsevo depuis le nord et les forces de la junte sont en train d’abandonner et de fuir vers le sud, où elles n’ont littéralement rien à faire, sinon attendre jusqu’à ce qu’elles manquent de nourriture et de munitions. Juste pour l'anedoctique, une sacrée tempête de neige a lieu à ce moment en Ukraine….

Encore un autre échec monumental pour la junte mise par l'OTAN, nom d'une pipe, quelle raclée !….
Réponse de le 18/02/2015 à 23:20 :
Je vous imagine tellement bien vous amis défendre à l'époque avec acharnement et éloquence les accords ribentrop / molotov en 1940, qui ont permis le dépeçage de la Pologne (et le massacre de katyn par l'armée rouge) et tout ce qui s'en suit, notamment l'envahissement de notre pays par les panzer ravitailles en essence du Caucase généreusement fournie par vos amis russes. L'histoire repasse les plats et a toujours besoin de fidèles serviteurs pour prêcher la bonne parole. Amen
Réponse de le 19/02/2015 à 4:20 :
avez vous seulement une fois dans votre vie mis les pieds en Russie . Maintenant concernant Von Riebentrop vous devriez vous poser la question de la position américaine envers les nazis entre 1930 et 1940 . Ou plus proche de nous le Vietnam , l'Afghanistan ou l'Irak pour voir les bienfaits prodigues par le grand frère US
a écrit le 18/02/2015 à 21:33 :
Pourquoi des sanctions ........... et pas de troupes armées ? Comme les frondeurs du ps .... rien dans le slip !
Réponse de le 18/02/2015 à 21:50 :
Ne vous gêner pas pour passé devant, on vous suivra peux être!!!!
Réponse de le 19/02/2015 à 0:27 :
en Europe la diplomatie prime. L'armée intervient que lorsqu'il est trop tard.
Ex: les balkans...
Réponse de le 19/02/2015 à 8:01 :
@ Von Chubb
Il fallait comprendre trop de bla bla, que du vent ! Nous n'avons surtout pas intérêt a y aller.
a écrit le 18/02/2015 à 21:27 :
En fait cette réunion demandé par Poroshenko n'a qu'un seul but : savoir qu'est-ce qu'il doit faire avec les soldats US, canadiens, français (paraît-il) et polonais de l'OTAN qui se trouvent piégés par les rebelles à Debaltseve.

Les armées indépendantistes de Novorussia ne vont pas tarder à les arrêter et à révéler leurs noms et nationalités. Alors là ce sera l'immense pavé dans la marre….
Réponse de le 18/02/2015 à 22:13 :
"Les armées indépendantistes de Novorussia" ce sont des russes, non ? Jamais été Ukrainiens, pour ça qu'ils tuent des Ukrainiens sans aucune difficulté (comme l'IE les musulmans).
Réponse de le 19/02/2015 à 11:42 :
FAUX. Il y a des Tchétchènes, des Géorgiens du nord, des Kazakhs, des Serbes…. même des Français (j'en ai vu les photos) et des (ex)Ukrainiens de l'est (aujourd'hui des Novorusses. Arrêtez avec CNN, BBC, Le Monde…. actualisez-vous comme il faut.
a écrit le 18/02/2015 à 21:17 :
Ils en sont où les saigneurs de Kiev avec la conscription?
Ils ont embrigadé les hommes 18 à 60 ans (ça se voit très nettement sur les vidéos enregistrées par le camp du bien) avec leurs soldats d'élite aux cheveux blancs.
Il y a peu, ils projetaient d'étendre la conscription aux femmes et aux ados.
Bientôt des régiments de Iatchouk jugend pour défendre les bunkers de Kiev?
Avec cette retraite sans aucune gloire de ceux qui ont semé la mort et la désolation à Donetsk, les tenants de Kiev vont pouvoir récupérer quelques débris mais à la prochaine?
Des gamins de 14 ans et des femmes pour défendre le dernier carré des tenants des négriers US?
Réponse de le 18/02/2015 à 21:30 :
Tout ce monde dont vous parlez sera bientôt sous les verrous, dans le cimetière ou en fuite, pour le plus grand désespoir de quelques-uns de ce forum.
Réponse de le 18/02/2015 à 22:16 :
Je suis encore surpris (en faisant l'idiot) que les "Ukrainiens" russophiles et séparatistes Ukrainiens aient du matériel notablement plus sophistiqué, en quantité que les autres Ukrainiens. Ça sort d'où ? Le jour où les autonomistes Corses auront du matériel "top" mieux que ce qu'a l'armée Française du continent, on pourra se poser des questions. Suis naïf ?? C'était Américains en Ukrainiens contre Russes en "autonomistes" ?
a écrit le 18/02/2015 à 20:44 :
Assez de bla bla, il faut y aller...
a écrit le 18/02/2015 à 19:33 :
A Zakharcenko président élu du Donetsk "La force ce n'est pas l'argent, c'est la vérité, nous sommes aujourd'hui en mesure de changer cette région.."
https://www.youtube.com/watch?v=F7qrVYVRWsI&feature=youtu.be
a écrit le 18/02/2015 à 19:01 :
Prochaine étape Marioupoul.

Ensuite, envoi de quelques bataillons de russes déguisés en pro russes à Odessa pour engager le combat de la côte, le but , la continuité territoriale jusqu'à la Transnistrie.

Avec Poutine, il faudrait que nos Daladier (Hollande) et Chamberlain (Merkel) apprennent à jouer aux échecs.
a écrit le 18/02/2015 à 17:42 :
il n'y a plus de cessez le feu , il faut en tirer les conséquences et que l'UE et les USA s'engagent définitivement aux cotés des Ukrainiens et revenir aux Frontières d'avant jusqu'à Sébastopol également .
Réponse de le 18/02/2015 à 18:03 :
les Us sont déjà engagés au coté de la junte au vue des déclaration de leur secretaire d'état sur les 5 milliards dépensés pour renverser yanoukovitch, au vue des munistions trouvées dans l'aeroport de donetsk d'origine polonaises et qui servait à bombarder entre autre les civils de donets...et au vu des nationalités qu'on va trouver parmi les prisoniers de debaltseve.
Réponse de le 18/02/2015 à 19:30 :
Les polonais comme l'Estonie ont livré de vieux matériels, et alors?
Des munitions polonaises? La France utilise des munitions, des fusils, des canons étrangers et vend ses propres matériels dans des dizaines de pays.
Vos preuves ne valent pas un kopeck!
Si un jour l'envie nous venait de livrer des Eryx et des Milan à l'Ukraine, les chars russes se carapateront vite fait
Réponse de le 18/02/2015 à 22:27 :
vous savez, la mauvaise moquette ça procure des délires….
a écrit le 18/02/2015 à 17:34 :
toujours aucune preuves de chars russes en Ukraines, pas de T90 ou de T99..ah oui, on a bien les photos pompées trafiquées de la Georgie en 2008 qui ont été jusqu'à être utilisées au congres US par le clan Mc Cain pour justifier la livraison d'arme et ça s'est un fait !
Réponse de le 18/02/2015 à 18:18 :
@où sont...: c'est quoi la marque de tes verres fumés ?
Réponse de le 18/02/2015 à 18:58 :
On peut voir sa maison sur mappy ou google et même un tas de terre sur le terrain. Alors ça m'étonnerais fort que l'OTAN n'est pas quelques satellites qui surveille se qui se passe. On a pas besoin des preuves par des photos truquées, i ils disent que la Russie a trahis le cessé le feu, c'est qu'ils en ont la preuve. Merkel et Hollande n'utilise pas internet et facebook pour le savoir mais la DGSE.
Réponse de le 19/02/2015 à 4:27 :
et dire qu'il y a sur ce forum une majorité de gens qui croient encore ce qu'on leur rabâche a longueur de journée dans les journaux ou a la tv .
Au fait que devient l'avion de la Malaysian ? RAS sur les boites noires ? et les fameuses preuves de l'implication des séparatistes ? Porochenko a dit ; l'Otan a dit ; le cousin de l'oncle de la voisine a dit ....quelles preuves éclatantes
a écrit le 18/02/2015 à 17:26 :
La légende de la photo est à côté de la plaque. Ce sont en fait des soldats ukrainiens, qui retirent de l'équipement d'un T-72M séparatiste dechenillé par une mine, dans le secteur de Logvinovo.
Et elle n'est pas d'aujourd'hui "suite à l'écroulement du front ukrainien", mais d'il y a presque une semaine.
Réponse de le 18/02/2015 à 19:01 :
Le jour ou les frères Couachi étais pris dans l'usine, les journalistes ne sont pas rentrés pour les prendre en photo? Alors là pourquoi voulez vous qu'ils y aillent? Ils font avec les photos qu'ils ont.
Réponse de le 18/02/2015 à 21:16 :
Tout à fait faux ce qui vous dites, vous êtes frustré car votre OTAN est nulle et doit bientôt se dissoudre. Alors dans votre dépit vous attaquez un service photo de grande qualité comme celui de ce journal. C'est malhonnête de dire cela. La photo est la bonne et ne sont pas de nazis qui y figurent mais des rebelles indépendantes. Que vous le voulez ou pas !
a écrit le 18/02/2015 à 16:36 :
que faire des mercenaires étrangers capturés à debaltseve...mon petit doigt me dit que les BPC seront vite livrés et les sanctions contre la Russie vite levées....histoire de calmer l'ours qui a du coup plein d'as dans son jeux...
a écrit le 18/02/2015 à 16:31 :
Je suis un ancien combattant décoré pendant le conflit des Balkans et suis atterré par le parti pris médiatique et politique dans cette affaire. Il y a une vingtaine d'année nous soutenions les séparatistes kosovares militairement et leur référendum illégal face aux autorités légales de Belgrade elles mêmes soutenues par la Russie. Aujourd'hui les rôles sont exactement inversés et ça ne choque personne. En fait c'est très simple: nous suivons comme des toutous les positions américaines qui vont systématiquement à l'encontre des positions russes. Donc un coup les séparatistes sont des "gentils", un coup ce sont des "méchants". Pauvre France...
Réponse de le 18/02/2015 à 16:46 :
Les leaders corrompus suivent, pas les peuples, voyez cette ..tribune.
Réponse de le 18/02/2015 à 17:06 :
Apparemment, c'est la France qui négocie et se fout des américain.s.
C'est bien l'Europe que vient encore d'augmenter les sanctions.
Rappel, la France était le seul pays occidental à ne pas avoir suivi les US dans la dernière guerre contre d'Irak. Si c'est cela que vous appeler un pays soumis............
Les séparatistes n'existent pas, ce n'est qu'une vaste et réussie manipulation du Kremlin.
Arrêtez donc votre baratin monsieur le caniche de Moscou.
La France se fout aussi de Hongrie, pays gouverné pas des fachos et ami de la Russie.
Réponse de le 18/02/2015 à 17:06 :
c'est un peu comme la théorie des gentils rebelles islamistes qu'on doit armer face au tiran sanguinaire Assad qui soit disant bombarde et gaz son peuple...rebelles qui entre temps, nos armes à la main ont rejoint al qaida et l'état islamique et qu'il faut combattre en armant d'autres nouveaux rebelles mais cette fois ; un peu moins islamistes juré-craché on ne s'y fera plus prendre....
Réponse de le 18/02/2015 à 18:08 :
Vous m'avez bien fait rire ancien .
la france est au ordre des usa depuis le début de cette affaire .
la seul difference c'est que merkel a bien vite compris le probleme a venir pour l'allemagne si les sanctions continuer . mimolette a juste suivie le pas de merkel comme d'habitude . sans oublier que les usa nous l'ont bien mis a l'envers ,pendant qu'elle nous forcé a ne pas respecter des contrat de livraison de nos super bateau qui vont nous couter un bras..les usa augmenter de facon spectaculaire les accord commerciaux avec poutine . on a été les dindon de la farce . sinon vous ne devez pas bien connaitre l'ukraine pour affirmer ce que vous dites . c'est le peuple ukrainnien qui ce bat la kiev . uniquement parce que kiev leur a interdit de parlé le russe . leur langue depuis toujours , aprenez l'histoire de leur pays , vous paraitrez moins le toutou de mi molette .

ps : vive les manipulation avec les images de tank qui ne date pas d'aujourdhui .
ps : un peu de respect pour un ancien combatant francais , alala tout ce perd dans ce pays .

ps3 que disait mitterand avant sa mort?
« La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort…apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde… C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort ! »

bye .
Réponse de le 18/02/2015 à 18:14 :
@ "@Ancien"
Les séparatistes n'existent pas ? Comment pouvez-vous affirmer cela ? La Crimée était déjà entièrement sous influence russe, bien avant sa séparation. Quant au Donbass, il n'existe pas non plus de mouvement séparatiste, de population en faveur de leur rattachement à la Russie ?
La France essaie de retrouver de l'indépendance, certes. Mais, si nous en sommes arrivés là, c'est bien parce qu'un coup d'Etat a eu lieu en Ukraine, avec le soutien des USA, et notre passivité. Nous avions un pacte avec la Russie concernant les anciennes républiques d'URSS. Elles devaient rester en dehors de l'OTAN.
Oui, le traitement médiatique est biaisé, et partisan. Cela n'empêche pas Poutine de ne pas être le plus grand démocrate, mais mentir comme nous le faisons ne rend pas service à la démocratie non plus.
Quant à la manière dont vous vous adressez à un ancien combattant, cela ne vous grandit pas non plus.
Vous parlez des fachos de Hongrie, mais ceux d'Ukraine ne vous dérangent pas ?
Réponse de le 18/02/2015 à 18:14 :
Tous les Ukrainiens que je connais sont pro russe meme a Kiev. Des civils sont en train de se faire massacrer par une armee paye par les us et l occident et ca c est le vrai ressenti du peuple Ukrainien. J en ai marre s entendre des etrangers raconter n importe quoi! Et oui depuis Sarkozy et Hollande la france est le canoche des USA et des francais sont assez aveugles pour ne pas le voir et donne leur avis sur des regions ou ils ne sont jamais alles et ne connaissent personne... Vous devriez avoir honte , encore un massacre de civil ou l oxcident a du sang sur les mains. Les pro ukrainiens sont une poigne d extremistes..
Réponse de le 18/02/2015 à 19:17 :
Mais si tous les ukrainiens de Kiev étaient pro-russes, les chars russes seraient depuis longtemps à Kiev.
Les russes gagnent du terrain sans tuer de civils, surtout avec leurs lance-roquettes multiples qui sont des systèmes très peu précis qui arrosent d'énormes zones.
A Marioupol, Debaltseve, comme à Kramatorsk, les russes ont montre leur amour pour les civils, durant ces derniers jours.
a écrit le 18/02/2015 à 16:15 :
Depuis l'année dernière, je sais par anticipation de l'Histoire que cette guerre(de libération de l'Ukraine, tandis qu'elle est présentée comme une opération anti-terroriste) sera gagnée par la résistance anti-fasciste.
Minsk 2 n'est qu'une étape dans ce processus auquel la Russie n'aura pas besoin de participer directement pour qu'il se réalise.
J' ai fait part aux autorités françaises de cet épilogue, l'année passée.
Auparavant , sur un autre front, en Syrie, j'ai annoncé il y a trois ans ,que Bachar El Assad remporterait la victoire dans la guerre qui lui a été imposée.Comme cette dernière indication rentre maintenant dans le champ du réel qui se confirme, peut -être me ferez vous crédit de ce que j'annonce pour l'Ukraine?
Ces deux conflits sont interdépendants , ils se situent sur les mêmes méridiens Est.
J'ajoute que cela aura lieu quel que soit la position du curseur de la violence, conflit limité ou conflit mondial.J'espère que le renseignement américain qui lit La Tribune en tirera profit...
Dans cette optique , il est raisonnable d'attendre d'énormes bouleversements dans les équilibres internationaux.
Pour schématiser, l'ordre Anglo-Américain passera(de mauvaise grâce) la main à l'Eurasie.D'une autre manière c'est une confirmation des anticipations d'Edgar Cayce
Si des cercles de pouvoirs occidentaux n'avaient pas commis d'énormes erreurs au regard de la direction spirituelle de l'Humanité, l'ordre mondial du 21 éme siècle eut été différent.
Réponse de le 18/02/2015 à 18:41 :
Les Americains sont largement plus fort, ils en profitent beaucoup d'ailleurs. Rien ne permet de dire que les US vont s'échouer sur les nombreux fronts qu'ils ont ouvert et qu'ils vont donc continuer a ouvrir.
a écrit le 18/02/2015 à 16:02 :
bravo aux vrais troupes républicaines ukrainiennes !
Voir les mercenaires de Soros et de l'Otan se prendre une raclée, ça fait plaisir !
Reste maintenant à se débarrasser de leurs sbires sponsorisés en Syrie par les Emirs, et un bon ménage sera fait sur cette planète !
a écrit le 18/02/2015 à 15:52 :
Trop de pub sur ce site...
a écrit le 18/02/2015 à 15:47 :
A l'Est rien de nouveau!...Et, cela depuis des siècles!...
a écrit le 18/02/2015 à 15:34 :
je prédis dans les jours qui viennent toute une série d'articles qui vont nous donner des détails sur les exactions des miliciens neo-nazis qui sont en déroute totale....et sur le nombre de mercenaires de kievs étrangers fais prisonniers.
Cette histoire Ukrainienne est entrain de tourner en fiasco total pour les US qui ont quand même dépensé 5 milliards pour financer le putsch...ceci dit, ce n'est pas moi qui vais plaindre le fils biden et tous les autres oligarques estampillés pro-otan qui croyaient pouvoir un lancer un printemps arabe bis qui partirait de Kiev pour finir à moscou.
Réponse de le 18/02/2015 à 15:43 :
Les US (et l'Europe dans un premier temps, maintenant elle essaie de se racheter) ont commis une erreur monumentale, ils croyaient qu'avec l'Ukraine ce serait de même qu'avec l'Irak, la Libye, l'Afghanistan….. Ils se sont heurtés tout simplement à la Russie tout court ! en ne connaissant rien de l'Ukraine ni des minorités linguistiques et éthniques de ce pays, sans rien connaître de leur Histoire, rien de rien, les US ont monté un coup d'État qui devrait marcher à la Hollywood, avec un happy-end à la fin.
Que nenni ! les US n'ont pas seulement perdu la guerre en Ukraine (une de plus pour leur curriculum) comme ils risquent fort de perdre aussi l'Otan et l'Europe qui – à l'exception de leurs éternels larbins polonais et britanniques – se pose déjà des questions….
Réponse de le 18/02/2015 à 16:02 :
Merci à vous et ceux qui voient la réalité ! 100%
Réponse de le 19/02/2015 à 10:33 :
Pas quel canal le FSB vous distille-t-il ses éléments de langage?
Réseau Voltaire? RT? réseaux sociaux?
a écrit le 18/02/2015 à 15:25 :
Ils sont fort ces séparatistes car ils ont reussi sans financement et sans support à obtenir des armes lourdes dont ne sait trop où. D'autre part, ils ont réussi à s'organiser seuls contre une armée régulière. Comme quoi David contre Goliath n'est peu être pas qu'une légende. Aprés des mauvaises langues pourraient dire que dans ce cas précis David était peut être un peu dopé...par contre je ne vois pas bien par qui???
Peut-être serait-il temps d'appeler un chat un chat. La russie semble clairement avoir fait un coup de force sur l'est de l'Ukraine...Il serait temps de monter un peu le ton vis à vis de notre cher ami russe.
Réponse de le 18/02/2015 à 15:37 :
peut être qu'on est plus motivé pour se battre quand c'est pour sauver sa terre et sa famille que pour engraisser encore plus les banksters du FMI à qui on a bradé à la va vite le pays...
Quand le chef du bataillon de Kiev à Dniepr menace de bruler les habitants de crimée pour leur choix de rejoindre la Russie...quand Poroshenko au parlement, promet que les enfants de l'est vivront dans des caves pour se protéger alors que ceux de l ouest iront à l 'ecole...que pensez vous qu'un père sensé fasse...
Cette raclée monumentale restera longtemps dans les anales de l'histoire !
a écrit le 18/02/2015 à 15:21 :
Quelle magnifique photo qui vous avez choisi pour illustrer la débâcle de l'armée ukrainienne, tout y est, c'est à peine croyable, le char à moitié dépecé sous la neige, trois combattants de la Nouvelle-Russie aux alentours, le paysage désolant… décidément, parfois une photo en vaut plus qu'un article. Chapeau bas, Messieurs ! (Claude J.)
a écrit le 18/02/2015 à 15:13 :
pauvre Angela ses mercenaires dans la Légion Etrangère sont complètement encercles dans la nasse ukrainnienne. SOS OTAN il faut envoyer le Charles De Gaulle avec les bombinettes.
a écrit le 18/02/2015 à 15:12 :
Il conviendra quand même de s'interroger quant au fait que des séparatistes, sur un territoire réduit et sans trop de moyens financiers officiels puissent arriver depuis tant de mois à monter des offensives, des opérations d'encerclement, user plutôt sans retenue de matériels assez lourds et bien approvisionnés contre une armée d'Etat. Que celle-ci soit mal entretenue, pas super équipée et pas très motivée ne semble pas suffisant pour voir régulièrement le territoire séparatiste s'agrandir et les troupes officielles reculer.
Réponse de le 18/02/2015 à 15:37 :
Et les milliers contractors venus d'une cinquantaine de casernes Russe (Russie, Tchétchénie, Daghestan, Abkhazie,.....)
Les soldats signent des contrats et sont balancés dans la fournaise.
Nombreux retournent dans leurs pays d'origine dans des sacs plastiques, et les tombes fraiches se multiplient.
Réponse de le 18/02/2015 à 16:33 :
encore des affirmations sans preuve que vous récitez en boucle comme un adepte de secte récite ses mantras....permettez moi, mais au vu des derniers événements en Ukraine, j'en rigole à gorge déployée.
Réponse de le 18/02/2015 à 16:42 :
La réponse est très simple, l'armée de l'état ukrainien est très faible car l'industrie du pays se trouve à lest et non à l'ouest, qu'elle se bat seule, encore aucun pays ne livre des armes létales ou des fonds pour en acheter des efficaces alors que les séparatistes reçoivent l'appui de la Russie en armes et en hommes. La raison est simple, les USA ne sont pas dans une optique belliqueuse depuis Obama (mais cela pourrait changer bientôt), les européens ne font pas front commun donc ne peuvent se mesurer vraiment, si ce n'est que verbalement, à Poutine, et enfin, l'Ukraine à toujours été historiquement liée à Moscou, d'où l'ingérence de la Russie dans les affaires de ce pays.
a écrit le 18/02/2015 à 15:06 :
le vrai problème c'est que notre soitdisant président est trop enveloppé avec des gras aux bides il n'est pas question qu'il passe, avec succès, sous les Fourches Caudines hi hi
a écrit le 18/02/2015 à 15:01 :
Bon, visiblement on c'est fait avoir avec se cessez le feu. C'était à tenter quand même, dommage que ça n'est pas fonctionné. Quelle solution maintenant? Les armes? Des sanctions plus étendues?
Réponse de le 19/02/2015 à 11:31 :
Ne dites pas cela : Selon les deux derniers rapports visibles sur le site de l'OSCE (17 et 18 Fév) les frappes sur les civils dans les zones de Donetsk et Lougansk ont cessé et -dans l’ensemble- ce cesser le feu est a peu prés respecté.
C'est un énorme "+" !!
Il as été constaté des zones de combat sur l'aéroport de Donestk et a l'Est de Marioupol (ou certaines milices -et non l'armée officielle- de Kiev continuent de tirer sur les Séps qui répliquent en tirs de contre-batterie) et finalement Debaltsevo ou le nettoyage des derniers jusqu’au-boutistes de Kiev était en cours.
a écrit le 18/02/2015 à 14:58 :
Il y a des rapports (bien qu'apparemment sans confirmation indépendante) que les forces rebelles autour de Debaltsevo interceptaient des communications en anglais, en polonais et en français.

En termes simples: ou les rebelles ont pris au piège toute la faculté Linguistique de l'Université nationale de Kiev, ou alors il y a des mercenaires étrangers français, anglais, canadiens, américains et polonais opérant dans est Debaltsevo, ce qui est non seulement contre l'accord récemment signé de Minsk, mais serait aussi un embarras énorme pour Kiev si les soldats devaient être capturés.

Je frotte les mains, cela devient de plus en plus croustillant !
Réponse de le 18/02/2015 à 15:03 :
je pense que Vladimir, doit se frotter les mains à l'idée de ce qui va sortir du chapeau de debaltseve...
Réponse de le 18/02/2015 à 15:04 :
Le jour où les russes débarqueront chez toi, tu te frottera les mains aussi?
Réponse de le 18/02/2015 à 15:36 :
Sans source, ce genre d'info n'a absolument aucune valeur.

Il paraitrait que Poutine serait une femme et que la nuit, il se déguise en Batman. Aucune confirmation indépendante mais comme on dit, il n'y a pas de fumée sans feu hein ?
Réponse de le 18/02/2015 à 15:39 :
moi de toute façon j'aime bien la vodka !
Réponse de le 18/02/2015 à 15:45 :
Ils ont déjà débarqué, zz, et c'est pour cela que je frotte mes mains depuis un bon moment ! :-)) mais je ne vous en dirai plus…..
Réponse de le 18/02/2015 à 16:11 :
@chich : ce n'est pas l'université de Kiev mais simplement le FSB qui a tous les traducteurs nécessaires. Les telecom satellites n'ont pas de frontière, les téléphones satellites non plus. Le service de traduction est efficace en Russie.
Rien de croustillant dans tout ça. Les états baltes connaissent tout ça par cour et ils ne se frottent pas les mains.
Réponse de le 18/02/2015 à 16:23 :
@aka Je leur paierai du bourgogne, ma cave en est pleine et du jus de betteraves aux ricains..
Réponse de le 18/02/2015 à 16:38 :
Cher monsieur, si la légion étrangère, pour bien les connaître, était en Ukraine, les "pro-russes" voleraient de défaites en défaites.
Alors merci d'arrêter de dire n'importe quoi. Messieurs du FSB vous commencez à nous chauffer les oreilles avec vos commentaires.
a écrit le 18/02/2015 à 14:53 :
L'Europe exige le retrait des troupes. Lesquelles ? Car il est fort possible maintenant que les canons se taisent pour de bon. Les troupes de Kiev se "replient" et il semblerait que cela soit un soulagement pour les soldats ukrainiens, et de l'autre coté les troupes séparatistes viennent de remporter une petite victoire. Globalement le cessé le feu était respecté sauf à Debaltseve et maintenant que la poche est tombée rien n’empêche l'application des accords de Minsk 2. Reste la claque reçue par Petro Porochenko qui malgré son treillis militaire ne contrôle pas grand chose dans l'Est. Ses jours sont peut être comptés et il se pourrait qu'il instaure une loi martiale pour contrôler tout risque de coup d’état.
a écrit le 18/02/2015 à 14:49 :
Mais finalement encore un échec.
Dans ce domaine, comme dans beaucoup d'autres, nos politiques autosatisfaits déchantent toujours rapidement.
Reste de belles photos quand même.
a écrit le 18/02/2015 à 14:42 :
-les taux d'emprunts de la Russie sont au plus bas depuis 11 semaines
-le Rouble ne fait que remonter depuis le 30 janvier
-la Russie s'est constitué un formidable groupe de nouveaux partenaires pour se protéger des sanctions.
- la bourse de Moscou est au plus haut depuis 3 ans et demi
-Après debaltseve, les milices neo-nazis de la junte seront virées de Mariupol et une continuité le long de la mer sera assurée..
- La crise a forcé l'économie Russe a se moderniser ce qui lui sera bénéfique à long terme.
-- l'allemagne et la france en ont marre des sanctions imposées par les US et des discours va t'en guerre des chevaux de troie que sont le pays de l'est.
- des pays stratégiquement positionés autrefois pré-carré de l'Otan se sont rapprochés de la Russie (Grèce, Turquie et Chypre).

Bref la mission de la Team Soros qui était de l'isoler et de renverser poutine en le rendant impopulaire est un échec total...au contraire, le putsch a accéléré la dé-dollarisation de l'économie des brics. en attendant l’Ukraine de l'ouest est en faillitte et les 17 milliards de prêts du FMI ont déjà disparu (tout comme leur or d'ailleurs), les Ukrainiens n'ont plus que leurs yeux pour pleurer, eux qui ne rejoindront ni l'Otan, ni l'UE et dont les actifs ont été bradés au profits des gentils oligarques estampillés pro-ouest.
Je souhaite bonne chance au marionette du pseudo-parlement de kiev lorsque que les miliciens des bataillons Azov et du pravy sektor rentreront à Kiev et leurs demanderont des explications.Ca promet de bon moments de rigolade en les voyant se bastonner sur youtube. Mais que les bobos-atlantistes se rassurent, ils pourront toujours profiter des selfies et tweet que leur gourou golfeur en chef, Obama ne manquera pas de leur faire parvenir....et ce, en attendant le prochain Fisaco; la Syrie.

Avec le souriere, Poutine doit être entrain de se répéter en boucle la célèbre devise d'Anibal dans l'Agence tout risque :"j'adore quand un plan se déroule sans accroc..."
a écrit le 18/02/2015 à 14:37 :
Tiens, nous venons d'apprendre que – en catimini – La Russie a autorisé les importations françaises de porc, interdites il y a un an en raison de "la peste porcine africaine enregistrée dans l'est de la France" (l'excuse officielle qu'ils avaient trouvé).

Selon le document, les importations de porc français pourraient reprendre dans les prochaines semaines. Le ministère russe de l'Agriculture a pour sa part annoncé que des accords similaires avaient également été signés avec d'autres pays de l'UE, sans toutefois citer ces derniers.

Comme on s'attendait, les sanctions et d'autres embargos se désamorcent sans faire du bruit…à la française quoi. :-))
Réponse de le 18/02/2015 à 14:43 :
ca s'appelle un midle finger pour le golfeur en chef.
Réponse de le 18/02/2015 à 15:06 :
Les Russes ont aussi besoin de manger, et des queues devant des étals vides seraient du plus mauvais effet. Il est possible que les Russes aient aussi apprécié d'être mis dans la boucle des pourparlers sur l'Ukraine en tant que "puissance régionale" même si officiellement ils n'ont rien à voir avec le problème (ben voyons...).

Maintenant on va voir si leurs affidés tentes de prendre Mariupol...
Réponse de le 18/02/2015 à 15:07 :
il semblerait que nous ayons commandé des hydravions à la Russie ( bombardiers d'eau )
Réponse de le 18/02/2015 à 15:11 :
Les troupes rebelles, victorieuses, qui ont fourni de l'alimentation et du traitement médical aux pauvres soldats ukrainiens, cela on ne verra jamais dans la presse atlantiste pro-Otan. Vos propos sont plutôt déplacés, pardonnez-moi la franchise.

En fait, Poroshenko est dans l'embarras le plus total et il veut cet "entretien d'urgence" parce qu'il ne sait pas quoi faire quand les rebelles auront mis la main et dévoilé au grand jour les mercenaires américains, français, canadiens et polonais qui étaient encerclés à Debaltseve.

Voilà la VRAIE raison pour cet entretien de dernière minute, Poroshenko est désespéré, totalement paumé.
Réponse de le 18/02/2015 à 15:39 :
si il y a une queue de Russes, c 'est à courchevel au remontées mécaniques...comparé à la Russie, nous sommes un pays du tiers monde..économiquement, militairement et diplomatiquement....sur ce, au plaisir.
Réponse de le 18/02/2015 à 17:28 :
Les troupes légales ukrainiennes ont aussi fourni de l'alimentation et du traitement médical aux pauvres contractors russes, cela on ne verra jamais dans la presse pro-russe. Vos propos sont plutôt déplacés, pardonnez-moi la franchise.
Réponse de le 18/02/2015 à 22:52 :
Dis, jusqu'à quand tu vas encore nous répeter ton discours copié-craché des sites de propagande de l'OTANUS et néocons US ? time, boy…
a écrit le 18/02/2015 à 13:59 :
On ne peut se réjouir de la guerre mais Petrochenko est un guignol et plus vite il rentrera dans sa coquille mieux ce sera . Au fait la France est en guerre , parole de premier ministre , et nos députés frondeurs , ultra gauche , syndicats et opposition stérile s'amusent pour un dimanche travaillé ... Il n' ont pas encore connu la guerre ces gavés !!!
a écrit le 18/02/2015 à 13:46 :
Champagne ce Soir ! Un pays qui ne se prosterne pas face aux USA cela fait plaisir surtout qu'ils sont chez eux les russophone !
Réponse de le 18/02/2015 à 13:55 :
Tchin-tchin !!
Réponse de le 18/02/2015 à 13:56 :
Triste réalité
Réponse de le 18/02/2015 à 14:02 :
A Moscou vous avez du champagne ? vous êtes dans les cercles du pouvoir, ou alors c'est que c'est une contrefaçon chinoise.
Réponse de le 18/02/2015 à 14:53 :
Nazdarovya...!
Réponse de le 18/02/2015 à 15:13 :
Je suis pas à Moscou, d'où avez-vous sortie cette ânerie ?
Réponse de le 18/02/2015 à 15:37 :
@mike: bel essai, mais on dit za zdarovia :-)
@realité: et à quand l'annexion du sud de la France par le Maghreb. Ils sont chez eux, non :-)
Réponse de le 19/02/2015 à 4:42 :
moi je prefere za lubov et ce serait surement mieux pour l'ensemble des ukrainiens
a écrit le 18/02/2015 à 13:29 :
On a jamais vu des manifestants armés jusqu'aux dents et organisés comme une armée régulière. Il faudrait donc peut-être arrêter de parler de rebelles et parler d'invasion russe, car c'est bien de cela qu'il s'agit :-)
Réponse de le 18/02/2015 à 13:40 :
@patrick, Quand cesserez-vous votre propagande otanienne ?
Réponse de le 18/02/2015 à 13:58 :
Quand la Russie cessera d'annexer des territoires étranger....
Réponse de le 18/02/2015 à 14:01 :
@patrickc : vous travaillez à Moscou, ou vous êtes détaché en Europe ? La France fait partie de l'Otan et la Russie envahit l'Ukraine. Ce sont des faits. Le reste ce sont des paroles.
Réponse de le 18/02/2015 à 14:27 :
Patrickb, vous touchez en euros ou en dollars dites moi ?
Réponse de le 18/02/2015 à 14:53 :
La Russie a envahi l'Ukraine ? en avez-vous la preuve ? si oui alors envoyez-la à Obama, il sera très content…..
Réponse de le 18/02/2015 à 15:11 :
Après l'Abkhazie, l'Ossetie du sud, la Transnistrie, la Crimée, maintenant les républiques "populaires" de Donetsk et Louhank, bientôt à qui le tour ?
Réponse de le 18/02/2015 à 15:36 :
aux dires de Kiev ; la Russie a envahi l'Ukraine environ 40 fois en moins d'un an.
le jour où les Russes décident vraiment d'intervenir , ils sont à Kiev en 3 jours maximum.
Réponse de le 18/02/2015 à 16:05 :
En Crimée, c'est ce sont qui les envahisseurs ? les chinois ? Le drapeau russe est partout, les russes ne se cachent pas comme dans le Dombass. Leur flotte est dans le port et ils payent les fonctionnaires.
Réponse de le 18/02/2015 à 16:38 :
@letroll: c'est un peu plus compliqué que cela, car la Russie ne peut admettre ouvertement l'invasion. Sans être ni pour l'un, ni pour l'autre, on doit tout même constaster que ces sont les chars russes qui sont en Ukraine et pas l'inverse. Et pour moi, l'invasion d'un pays par un autre est inadmissible :-)
a écrit le 18/02/2015 à 13:27 :
Je suis impressionné par le nombre de commentaire pro Russe voir juste "Russe" sur les forums de discussion français. Ils sont combien au FSB à passer leurs temps à faire de la désinformation? (Pas que les Ukrainiens soient tous blanc non plus).
Réponse de le 18/02/2015 à 13:38 :
Moi je suis bien français et totalement du côté de Poutine dans cette histoire et parce que j'en ai marre du rinçage de cervelle de la presse otanienne, je ne lis plus qu' RT . com et le blog de François ASSSELINEAU président de l'UPR en mêm temps que Réseau Voltaire..
Réponse de le 18/02/2015 à 13:51 :
Tu sais, mon gars, moi je suis plutôt impressionné par le nombre de commentaires pro-OTAN, pro US et pire encore pro la junte nazie de Kiev, c'est comme si une partie des Français avait perdu toute notion de justice, de solidarité et même d'Histoire européenne. Ce sont des gens qui désinforment plutôt, ils suivent les consignes des néocons étrangers et c'est navrant cela.
Réponse de le 18/02/2015 à 14:05 :
Moi je suis français, et je me demande à quel niveau Poutine va s'arrêter ? en Moldavie, en Roumanie, en Autriche ? en Italie ? Et les pays Baltes il attend quoi ? Il faut aussi qu'il récupère la Pologne, non ?
Réponse de le 18/02/2015 à 14:39 :
"Junte nazie", rien que ça. Ah, les élément de langage venus de Moscou...
Réponse de le 18/02/2015 à 15:16 :
Bonjour ! il existe effectivement une junte nazie installée au pouvoir à Kiev dont la presse française est formellement interdite d'en parler mais d'autres presses (comme l'anglo-saxonne et l'allemande par ex) en parlent. Je vous suggère de (si ce n'est pas trop pour vôtre âge) de faire un petit cours de langues, l'anglais en premier lieu, cela va vous aider à mieux comprendre le monde. Bon courage !
a écrit le 18/02/2015 à 13:14 :
La légion étrangère avec des militaires allemands sont dans ce chaudron, voila pourquoi l'affolement de FH et de la Merkel, mais il semblerais que Poutin leur a promis la vie sauve.
Réponse de le 18/02/2015 à 14:51 :
vous fumez quoi ?
L armee allemande n a meme pas d appareil de transport capable de voler (leur ministre est tombee en panne avec une de leur antiquite)
Quand a la france, on a deja du mal a envoyer des troupes en afrique, alors se battre contre les russes ...
Réponse de le 19/02/2015 à 4:48 :
c'est de l'humour ? peut être que vous avez vaguement entendu parler de " forces spéciales ";
en général ils ne voyagent pas avec Air France ou la Lufthansa
Réponse de le 19/02/2015 à 9:36 :
Vous forces speciales vous les acheminez comment ?
Les allemands n ont pas un seul avion de transport (ie genre transall) en etat de voler ! la derniere fois qu ils ont voulu en utiliser un, la ministre de la defense est tombee en panne avec :-)
De toute facon, la guerre en Ukraine est une guerre avec blindes et artillerie. c ets pas quelques gugusses de plus ou de moins qui vont faire la difference. Ce qu il faut c est de l armement lourd. Chose qu aucune force speciale n a : elels osnt concu pour tout autre chose (genre combat contre des terroristes ou raid sur un objectif precis. pas pour defendre une position pendant des mois)

PS: si vous voulez deployer des forces significatives, vous avez besoin d une grosse logistique. Regardez le temps qu on mit le sUSA pour acheminer des troupes pour attaquer l irak. ca a pris des mois !
a écrit le 18/02/2015 à 13:09 :
Dur dur les titres de "la presse des finances" française, l'information n'y passe pas. Selon d'autres (et plus fiables) sources, le cesser-le-feu a été suivi dans toute l'Ukraine. C'est qu'il existait une "poche" (ou un chaudron" selon quelques-uns) evec 2 ou 3 milliers de soldats de l'armée ukrainienne qui avait été encerclé depuis quelques semaines par les séparatistes. Selon les codes d'une guerre (et oui, il y en a toujours) les combattants qui se trouvent dans une telle situation, c-à-d, à la merci d'autres combattants, ils n'ont que deux options seulement : 1. continuer à se battre ou 2. déposer les armes.

L'armée ukrainienne, totalement démoralisée et sans plus de chefs, en a décidé pour la deuxième option. Donc les séparatistes ont bouclé la boucle et ont ouvert un couloir pour que les soldats ukrainiens puissent rejoindre leurs proches. Ceux-ci les attendent sur l'autoroute dans des bouchons interminables. C'est normal si l'on considère des milliers de voitures arrêtées sur un même tronçon.

L'armée de Kiev a encore essuyé une sacrée défaite et Porkoshenko et les siens tentent déséspérement de sauver leur postes car, dit-on, une possible rébelleion s'annonce du côté de Kiev et du reste de l'Ukraine (ici je ne parle pas des séparatistes de la Nouvelle-Russie). L'UE commence à en avoir marre et a déjà remis les accords "de libre échange" avec Kiev pour la fin de 2015 ! on gagne de temps du côté Bruxelles, mais l'avenir y est encore très incertain car il existe la menace d'un nouveau "putsch" de la part du Pravy Sektor cette-fois et d'une (peu probable) intervention de l'OTAN (pourquoi l'OTAN si l'Ukraine n'en fait même partie?).

Bref, si vous voulez en savoir davantage je vous livre une adresse tout à fait fiable : lesakerfrancophone.net/reddition-en-masse-des-troupes-ukrainiennes-dans-le-chaudron-de-debaltsevo/

Bonne lecture.
Réponse de le 18/02/2015 à 14:13 :
C'est vrai que les ukrainiens ont des problème internes. C'est vrai qu'il y a une énorme corruption des partis fascistes. Mais la Russie qui a envahi la Crimée, officiellement, et le Donbass officieusement, elle fait partie de l'Ukraine ? non. C'est un agresseur externe qui annexe des territoires. Pour son profit, son intérêt. Que n'entendrions nous pas si la Pologne envahissait la Biélorussie. Et que l'Allemagne la soutenait. Pourtant, elle en a les moyens et la Biélorussie est une dictature corrompue.
Réponse de le 18/02/2015 à 14:43 :
C'est fantastique à quel point certains tentent d'accommoder à leur sauce même les faits les plus tenaces (les rebelles on violé le cessez-le-feu de manière flagrante alors que l'encre n'était pas encore sèche). Signe qu'on n'est plus dans l'analyse rationnelle et objective, mais dans la propagande grossière.
Réponse de le 19/02/2015 à 4:55 :
vos affirmations ne sont que des ... affirmations péremptoires . Avez vous lu les accords de cessez le feu ???.
Il n'existe - hélas - nulle trace d'un accord sur la fameuse poche de résistance enclavée dans le territoire indépendantiste . Par contre il existe un accord circonstancié sur le retrait de part et d'autre des armes lourdes de la ligne de front
a écrit le 18/02/2015 à 13:02 :
"Encerclé depuis plusieurs jours" !!! les troupes de Kiev sont piégées dans le chaudron depuis plus longtemps , ça fait a moins deux semaines que la poche se referme chaque jour un peu plus.
Hollande et Merkel souhaitaient sans doute éviter une nouvelle défaite à Kiev en concluant un accord de paix dans l'urgence , mais ça n'a pas fonctionné.
Réponse de le 18/02/2015 à 18:05 :
Je suis sidéré par le nombre de commentaires prorusses.
Tous ceux qui se réjouissent de la présence de forces russes en Ukraine, déchanteront surement bientôt.
Poutine avance tranquillement ses pions, Georgie, Crimée, Ukraine.
Il n'y a que la force qui peut l'arrêter et ce n'est certainement pasMerkel et Hollande qui impressionnent beaucoup Poutine.
Quand l'Ukraine sera redevenu sous influence russe, qui sera le suivant !
Ceux qui se réjouissent en fustigeant le soutien US ou de l'OTAN (bien timide au demeurant) sont de beaux naifs.
Réponse de le 18/02/2015 à 18:21 :
Etonnant tous les articles parlant de junte, de parti fasciste au pouvoir en Ukraine.
Quand on s'informe un peu sur le gouvernement en place, rien pour corroborer ces affirmations gratuites.
Dommage toutes ces pures réactions de propagande prorusses.
Il n'y a pas ici des spécialistes de l'Ukraine pour nous éclairer objectivement sur la coalition au pouvoir.
Ce n'est pas l'OTAN qui a fait la révolution en Ukraine, mais le peuple Ukrainien ulcéré de la corruption en place.
Réponse de le 18/02/2015 à 19:42 :
le peuple ukrainien représenté par Victoria Nulan et John Kerry ? :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :