Londres laissera les 26 autres pays de l'Union utiliser les institutions communautaires

 |   |  380  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
La Grande-Bretagne n'empêchera pas les autres pays de l'Union européenne d'utiliser les institutions communautaires pour la mise en œuvre de leur accord sur un renforcement des contrôles des budgets nationaux, a déclaré vendredi Nick Clegg.

Le gouvernement britannique n'a pas souscrit à cet accord, censé renforcer la crédibilité de la zone euro, et il a même menacé dans un premier temps d'opposer son veto à l'utilisation d'institutions telles que la Commission européenne ou la Cour européenne de Justice pour la mise en application de l'accord conclu par les 26 autres pays membres de l'UE.

Le Premier ministre conservateur David Cameron a par la suite assoupli sa position en assurant qu'il étudierait toutes les propositions avec "un esprit d'ouverture".

Son allié libéral démocrate et vice-Premier ministre Nick Clegg va plus loin. "Nous avons indiqué que cela nous conviendrait de les laisser utiliser les institutions de l'UE", a-t-il dit, cité vendredi par le Guardian.

Prié de dire s'il était absolument clair aux yeux de la Grande-Bretagne que la nouvelle instance inter-gouvernementale censée superviser la discipline budgétaire dans la zone euro pouvait utiliser les institutions de l'UE, il a répondu: "Oui, oui".

La décision prise par David Cameron, conservateur eurosceptique, lors du sommet de Bruxelles a isolé la Grande-Bretagne et a provoqué des tensions au sein de la coalition gouvernementale avec les libéraux démocrates, plus europhiles.

Après le sommet de Bruxelles, Nick Clegg s'était dit "amèrement déçu".

Autre signe de conciliation apparu vendredi, la Grande-Bretagne, qui ne fait pas partie de la zone euro, a été autorisée à suivre les discussions sur le nouvel accord intergouvernemental avec un statut d'"observateur", ont déclaré des responsables européens.

"Les choses se calment à la suite du sommet de la semaine dernière et le gouvernement a déjà pris de très importantes initiatives ces derniers jours afin de se ré-impliquer, de se remettre en selle et de revenir au coeur du débat", a dit Nick Clegg.

Dans cette interview, il accuse les eurosceptiques britanniques d'alimenter la xénophobie et le chauvinisme avec leur "politique du grief".

L'attitude de David Cameron lors du dernier sommet de l'UE est devenue une source de tensions avec la France, où les attaques fusent contre le traitement dont bénéficie la Grande-Bretagne auprès des agences de notation.

Le Premier ministre français François Fillon a appelé Nick Clegg vendredi pour tenter d'aplanir les différends.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/12/2011 à 0:36 :
La critique positif est tj désirable ! Tout le monde veux, encore, le meilleur pour L´Europe ! Rire, c´ést anti-stressante et, encore,m c´ést seulement ça !
a écrit le 18/12/2011 à 17:14 :
Facile de critiquer les anglais qui en plus sont sympas en achetant toujours nos produits! Faut balayer devant notre porte avant: greve dans les aeroports au moment des fetes en France....un cargo quitte le port en pleine tempete.....on marche sur la tete en France....beaucoup moins en angleterre....alors vos critiques.....
a écrit le 18/12/2011 à 12:31 :
Il faut refiler à Londres Eva Joly . Avec la Norvège ils exploitent les plate formes pétrolières en mer du Nord . La Miss de Norvège pollue chez elle et vient chez nous jouer l'écolo ! Un Cohn Bendit bis ...
a écrit le 18/12/2011 à 4:54 :
QE = quantitative easing .
a écrit le 18/12/2011 à 4:39 :
QE - il n´ya pas d´émission de la monnaie, c´est l´électronique !
Ici nous pouvons conclure être la raison p.q. Grande Bretagne ne peut accepter
les règles budgétaires.
L´ínquiétude c´ést l´incertitude du succès.
Jamais étè essayée en GB !
a écrit le 18/12/2011 à 3:18 :
275 bn pounds - quantitative easing ?
a écrit le 18/12/2011 à 2:10 :
Vous pouvez voir aussi, it´s free, The drawings of Sempé at the Hôtel de Ville !
a écrit le 18/12/2011 à 1:24 :
Grande Bretagne est autorisé à prendre des vacances dans " L´ espace U.E. " , ouvert tous les jours,et demander un verre de Chablis, Bordeaux ,Porto etc..
a écrit le 18/12/2011 à 1:02 :
Merci b.c.p. !
a écrit le 17/12/2011 à 20:30 :
N'oublions pas que l'Angleterre est le petit frère des E-U.
Réponse de le 18/12/2011 à 1:27 :
encore ?
a écrit le 17/12/2011 à 18:34 :
Les anglais ont raison,de toute façon l'euro moura,l'ump et le ps pluriel nous aurons encore plus appauvri à nous les pauvres,il faut leur botter le cul en 2012.
Réponse de le 18/12/2011 à 9:44 :
Bayrou le meilleur !
a écrit le 17/12/2011 à 17:55 :
Les anglais ne veulent pas de la MERKELEUPO !

Ils ont le courage de se retirés !
Réponse de le 17/12/2011 à 20:30 :
de quel courage vous parlez, ils ne font que fuir l'inévitable, ils ont dépensé 1800 Milliards de livres pour sauver leurs banques en 2008 qui se retrouvent dans la même situation à l'heure actuelle, ce ne sont pas les états unis qui les sauverons cette fois ci puisqu'ils sont dans une situation encore pire que la leur. Les anglosaxons fusillent l'euro et la france pour que personne ne se rendent compte que ce sont eux qui vont plonger en premier. Fin 2012, la livre et le dollar aurons perdu 30%, j'en suis sur...Vouloir imposer aux gournements nationaux l'obligation de voter des budgets équilibrés est notre seul salut...le reste c'est du vent de politiciens...
a écrit le 17/12/2011 à 16:04 :
" RULE BRITANIA " avantage de la royauté, des petits mickeys semblent gouverner selon les concepts démocratiques, mais fondamentalement rien de change
" ANGLETERRE d' ABORD et AVANT TOUT "
VIVE LA REINE !!!!!

Réponse de le 17/12/2011 à 20:33 :
ouis en effet, mais outre manche, cette fois ci la donne risque de changer. L'irlande, le pays de galle et l'ecosse ne sont pas du tout du même avis que david cameron.
a écrit le 17/12/2011 à 15:41 :
Londres rêverait de voir l'euro disparaitre et imploser. Mais sans apparaître publiquement comme en étant les responsables par un veto. Il faut que l'Euro implose de officiellement de lui-même cet à dire de leurs dirigeants. Bref un travail de sape...
a écrit le 17/12/2011 à 15:23 :
Les roastbeef sont toujours auusi arrogant et stupides qu'il y a quelques siecles. Des retardes qui ne comprennent rien
Réponse de le 18/12/2011 à 10:04 :
Vous portez bien mal votre pseudo! j'eusse plutôt choisi" beaufsy" ou "franchouirardisy"
L'on peut effectivement reprocher aux britanniques leur esprit commercant mercantile ("peuple de boutiquiers" disait Napoléon)mais il ne faut point oublier que ce sont les initiateurs des droits de l'Homme modernes(Habeas corpus de 1679 , Bill of Rights de 1689)dont la france révolutionnaire s'est TRES largement inspirée voire à littéralement copiés
Je suppose que comme beaucoup de français vous ne maîtrisez absolument point l'idiome anglais et que vous n'y avez jamais mis les pieds moi oui et très souvent
Par ailleurs vous corroborez l'opinion répandue dans tout l'Occident selon laquelle "les français sont le<peuple le plus sot et primaire " de celui ci!
Réponse de le 18/12/2011 à 10:44 :
Vous etes severe apusousous(est ce le nom d'un pharaon?). Si BHL est un philosophe, on peut tous l'etre. La nouvelle philosophie se pratique au ras des paquerettes. Pour le reste , je suis d'accord, le xenophobisme ne mene pas loin. Attention Noyer, Barroin et Sarkosy
Réponse de le 18/12/2011 à 18:26 :
Le xenophobisme est l'attitude du primaire, du minable. Barroin, Noyer, quelle deception! Des propos qui n'ont pas leur place dans le monde actuel, une reaction stupide et inquietante venant de personnages importants! Anglophobes, germanophobes, etc. tout ces gens stupides abaissent notre pays au regard du monde entier!
Réponse de le 19/12/2011 à 6:28 :
On dirait que lesdits Noyer et consorts cherchent à nous mener à la guerre contre nos anciens rivaux européens. Un comble !
a écrit le 17/12/2011 à 14:06 :
Il ne nous manque que les conseils d'un milliardaire inné, barbouillé de philosophie par acquis, pour être sauvés.
a écrit le 17/12/2011 à 13:40 :
Votre altesse est trop bonne...vous nous laisserez gérer notre désastre pendant que vos potes de Wall Street continue a vous présenter comme le bon élève aux bilans reluisants. Heureusement que votre pays ne ressemble a rien et que le pétrole de la mer du Nord s'épuise sinon ça serait trop rageant de vous voir parader orgueilleusement soutenue avec connivence par vos cousins. Choke on your tripleA while you can!
a écrit le 17/12/2011 à 13:04 :
cela veut donc dire qu'ils craignent que nos critiques déclenchent les actions des agences de notation à leur encontre !Donc ,stop !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :