Michel Barnier veut une Europe fédérale d'ici 2016

Le Commissaire européen au Marché intérieur, Michel Barnier, souhaite une Europe fédérale d'ici quatre ans. Avant cela, il annonce la mise en place d'un superviseur bancaire européen d'ici janvier 2013.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)

Une Europe fédérale? Le Commissaire européen chargé du Marché intérieur et des Services,  Michel Barnier, l'espère pour 2016. Dans une interview publiée dans Libération ce vendredi, l'ancien ministre français des Affaires étrangères développe sa conception de l'Union européenne. Selon lui, "l'Europe a beaucoup fait en peu de temps pour corriger les faiblesses accumulées depuis dix ans". Il évoque notamment la création d'une "union économique à côté de l'union monétaire". "Maintenant", en conclu-t-il, "agit d'aller vers une fédération européenne, car la crise a montré qu'on ne pouvait pas s'en sortir tout seul". D'ici quatre ans, l'UE "devra s'être transformée en une fédération des Etats européens dans laquelle les nations mutualiseront leurs destins sans effacer leurs différences", ajoute-t-il.

Un superviseur bancaire dès 2013

Pour l'heure, l'Union européenne doit affronter une crise économique et financière sans précédent . Pour ce faire, elle tente de Sommets de crise en réunions d'urgence de mettre en place des mécanismes de protection face à l'instabilité des marchés. Le Commissaire européen évoque ainsi la création de "superviseur bancaire", qui, selon lui existera dès janvier 2013 et dont la mission sera confiée à la BCE. Elle devra surveiller quelque 6.000 établissements."Si on soutient collectivement nos établissements, il est logique qu'on les surveille collectivement", justifie-t-il. Michel Barnier précise toutefois, qu'il souhaite, à côté de la BCE, une "autorité de résolution des crises qui pourra s'appuyer sur le MES (Mécanisme européen de stabilité Ndlr)". 

Divergences européennes

Ces propos interviennent au lendemain d'une conférence très attendue du président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi. Mais celle-ci a déçu les marchés qui espéraient une intervention plus franche et plus forte de l'institution sur le marché de la dette.

Les économistes allemands, notamment à la Bundesbank, s'étaient fermement opposés à un rachat d'obligations sur le marché secondaire. Ainsi, à propos des moyens à mettre en oeuvre pour soutenir les pays les plus en difficulté, les divergences restent profonde entre l'Allemagne d'une part, la France, l'Italie et l'Espagne d'une autre. De quoi laisser à penser que l'Europe fédérale est encore loin.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 90
à écrit le 22/12/2012 à 3:27
Signaler
"Michel Barnier veut une Europe fédérale" Rêve toujours mon pote, tu penses bien que nos amis d?outre Rhin s'y opposeront, cela équivaudrait à tuer la poule aux oeufs d'or. Le statu quo leur convient parfaitement, ils profitent ainsi de la faiblesse ...

à écrit le 20/11/2012 à 13:41
Signaler
Le débat s'enlise et nous n'avons toujours pas d'institutions modernes pouvant porter une union politique. Les citoyens européens peuvent utiliser les traités en cours pour rédiger et proposer, ensembles, une constitution pour l'Union Européenne. ...

à écrit le 06/08/2012 à 23:40
Signaler
Un référendum s'impose, avec un projet de constitution simple.

à écrit le 05/08/2012 à 7:55
Signaler
Exigeons une législation ambitieuse contre les abus sur les marchés, y compris des sanctions pénales pour les banquiers qui font fi des règles et transgressent nos lois. Soutenons l'action de Michel Barnier: http://www.avaaz.org/fr/la_fin_de_limpun...

le 05/08/2012 à 8:13
Signaler
Exigeons un référendum et rendons la parole aux peuples pour décider de notre avenir.

le 05/08/2012 à 10:09
Signaler
@haruka: des sanctions pénales oui, mais également pour les hauts fonctionnaires européens qui ont fermé les yeux sur la mauvaise utilisation et la dilapidation des aides déversées par centaines de milliards à la Grèce, au Portugal et à l'Espagne. Il...

à écrit le 03/08/2012 à 20:09
Signaler
J'ai lu que de plus en plus de retraités faisaient le choix de l'exil pour finir leurs vieux jours compte tenu d'un niveau de pouvoir d'achat supérieur vu les retraites servies. Je crois que je vais les rejoindre bientôt car ce pays n'est plus le mie...

le 03/08/2012 à 23:26
Signaler
"la France perd ses enfants ..." Pas de problème pour Hollande et les socialistes. Ils comptent les remplacer par des étrangers en provenance du Sud de la Méditérannée. Ils leurs ont promis le droit de vote. Comme cela leur réélection est assurée en ...

le 04/08/2012 à 7:46
Signaler
Personne ne vous retient.

à écrit le 03/08/2012 à 20:00
Signaler
Barnier ! il faut le mettre à la retraite d'office ou l'interner. Perso, j'ai voté NON au référendum, comme tant d'autre. Et Non c'est NON;

à écrit le 03/08/2012 à 17:25
Signaler
L'europe est devenue un "machin" bureaucratique! Elle a été incapable de controler l'usage des centaines de milliards d'euros déversées en pure perte en Grèce, au Portugal, en Espagne. On ne résoud pas les problèmes avec ceux qui les ont créés! Voila...

le 03/08/2012 à 18:55
Signaler
Ah bon, vous croyez que la France n est pas un machin bureaucratique ??

le 05/08/2012 à 8:17
Signaler
@Europe ; D'accord avec le début de votre commentaire, mais pas du tout avec la dernière phrase. Laissons au peuple le choix de décider de leur avenir par un référendum.

à écrit le 03/08/2012 à 17:04
Signaler
En 1970, 650 000 chômeurs,quelques dizaines de milliers de personnes en précarité, en 2012, 8 000 000 de chômeurs, 12 000 000 de personnes sous le seuil de pauvreté!. Cherchez l'erreur!.

le 03/08/2012 à 18:18
Signaler
Je sais pas si en 1970 il y avait 650 000 chômeurs, en tout cas si on regarde les chiffres de 1967, il y avait en France (que) 300 000 chômeurs. Bonjour l'Europe et la mondialisation, cette Europe dont on nous rabattait les oreilles pour nous dire qu...

le 07/08/2012 à 0:01
Signaler
Il ne faut pas tout mélanger. 1970 et 2012 ne sont pas comparables. 1970 est avant 1973 (Choc pétrolier) et l'explosion du prix du pétrole et des matières premières. Aujourd'hui le prix du pétrole augmente toujours notamment dû à la forte hausse de ...

à écrit le 03/08/2012 à 17:00
Signaler
Entre des dictateurs qui prennent le pouvoir par la force, et des eurocrates non élus qui nous gouvernent, faudrait que l'on m'explique la différence?!!!.

le 04/08/2012 à 11:31
Signaler
la différence! il n'y en a pas tant qu'on ne se révolte pas

à écrit le 03/08/2012 à 16:26
Signaler
Monsieur veut, mais nous citoyens Français, nous avons notre mot à dire, et choisir si nous voulons être esclaves des eurocrates ou souverains chez nous!.

à écrit le 03/08/2012 à 15:29
Signaler
Voilà un joli débat passionné et légitime entre "souverainistes" et "fédéralistes" qui traverse d'ailleurs les vieux partis politiques. Voilà un joli débat où la démagogie est déguisée en démocratie, où l'on n'hésite pas (souvenez-vous) à faire revot...

le 03/08/2012 à 17:37
Signaler
exactement ! la crise actuelle révèle les faiblesses criardes de l'Europe qui, si elle ne s'engage pas dans un processus fédéraliste, conduira à sa ruine, et notamment à celle de toutes les classes dites moyennes.

le 03/08/2012 à 18:04
Signaler
@kiki 67 Nous sommes déja ruiné!, le fédéralisme ne peut que nous conduire à la guerre et à la catasstrophe!. Aujourd'hui les peuples d'Europe sont excédés, il va falloir une issue très rapide au démantèlement de tout ce "machin" que l'on appelle en ...

le 03/08/2012 à 18:40
Signaler
@cabernet83 je ne suis pas de votre avis, c'est la division des peuples qui conduit aux guerres. sans oublier que si l'Europe est divisée, elle se fera "bouffer" tôt ou tard par l'ogre chinois. Il faut absolument une Europe fédérale avec de nouveaux ...

le 03/08/2012 à 18:52
Signaler
Non c'est l ogre russe et américain. Il est trop facile d'avoir peur des étrangers. On dirait que les gens ne savent faire que ça, avoir peur des étrangers.

le 05/08/2012 à 19:12
Signaler
D'accord avec cabernet83. L'UE est déjà une catastrophe, ça suffit maintenant. Kiki67, en tant que vivant dans un pays d'Europe (France) où les gens sont moins attachés à leur nation que les autres européens, votre commentaire ne m'étonne guère. Cont...

à écrit le 03/08/2012 à 12:57
Signaler
il veut une europe fédérale ? NOUS NON. Je ne doute pas que le brave et ses comparses vivent bien mais diantre qu'est ce cela nous coûte cher !!

le 03/08/2012 à 13:11
Signaler
Vous qui ? Il explique en quoi le fédéralisme peut répondre aux problèmes d'aujourd'hui. Avez-vous de meilleures solutions, argumentées ?

le 03/08/2012 à 14:26
Signaler
Le fédéralisme, nous y plongeons un peu plus chaque jour et c'est de pire en pire. Une nation doit rester souveraine. L'Europe des Nations, oui. Le reste, c'est nier les démocraties.

le 03/08/2012 à 14:41
Signaler
Chaque jour ? Rien ne se passe, les Etats Nation montrent justement leurs limites pour résoudre les problèmes... La Démocratie est niée lorsqu'il n'y a pas eu d'acceptation par les peuples (directement ou via leurs représentants), Pour l'instant, ca ...

le 04/08/2012 à 11:37
Signaler
"Si plus de 50% acceptent le fédéralisme, ce sera bien démocratique..." justement non; la souveraineté n'est pas divisible en partie ou pourcentage. c'est un tout, car la majorité n'a pas le droit de supprimer les droits et pouvoirs de la minorité; c...

à écrit le 03/08/2012 à 12:36
Signaler
M. BARNIER VEUT...........et si on demandait un peu l'avis des peuples concernés par un référendum ? On en a plus qu"assez de la dictature de ces technocrates qui veulent à tout prix nous faire avaler leur seule vision de la société........

le 03/08/2012 à 12:56
Signaler
Parce que leur Europe, là, il y en a plus que marre !

le 03/08/2012 à 12:57
Signaler
un deuxième 1789 semble s'imposer

le 03/08/2012 à 13:08
Signaler
Il n'y a aucune dictature. Il ouvre le débat en proposant des solutions aux crises d'aujourd'hui... Je vois que certains refusent ce débat... Toute évolution de ce type (comme toutes celles qui ont eu lieu depuis le début de la construction) sont sou...

le 03/08/2012 à 13:53
Signaler
Ils ont peur du référendum d ailleurs on en voit pas souvent la couleur!!! C est ça leur démocratie ! Ils se font élire sur des programmes qu ils font semblant d appliquer puis ils font ce qu ils veulent!!! Résultat on est dans la m.....!!!

le 03/08/2012 à 14:16
Signaler
Ca ne concerne pas que l'Europe ca :)

à écrit le 03/08/2012 à 12:00
Signaler
De toute évidences nous sommes aujourd'hui au moment d'une bascule. D'un côté l'éclatement de l'Europe et chacun "retourne" chez soit, de l'autre côté l'Europe Fédérale. De temps en temps on vacille d'un côté de temps en temps de l'autre. Sans porter...

le 03/08/2012 à 12:15
Signaler
Bof, ça fait 4 ans que l'on nous parle de basculer vers plus de fédéralisme ça n'arrive pas et certaines positions semblent irréconciliables pour moi on est toujours au moment ou on repousse à demain jusqu'à ce que ce ne soit plus tenable ou que les ...

à écrit le 03/08/2012 à 11:32
Signaler
Voilà un sujet intéressant que j'aborde depuis que je connais ce site. Cet amalgame de républiques royales (comme la nôtre) de républiques mafieuses (comme les ex-nations de l'Est) et de monarchies décadentes avec ces milliers d'inutiles et de sangsu...

le 03/08/2012 à 12:19
Signaler
Un seul chef et finie l'anarchie. Pourquoi pas le retour de l'Empire ? C'est une bonne idée. Un seul chef et tout les pays obéissent. Et on pourra conquérir le monde et rétablir l'ordre au lieu de cette anarchie. L'empire romain, y a que ça de vrai. ...

le 04/10/2012 à 0:21
Signaler
avec les libéraux qui mênent l'Europe (dont ce cher Barnier...) à sa perte... depuis quasiment sa création, on voit où cela nous mène... ce ne sont pas les élus européens qui dirigent l'Europe mais des commissaires non élus et donc non révocables et ...

à écrit le 03/08/2012 à 11:21
Signaler
Henry Ford a dit:"Si les gens savaient comment fonctionne le système bancaire, la révolution éclaterait demain matin ! " M Barnier s'imagine probablement que la docilité et la servilité qu'il a toujours manifesté envers le système de la pensée unique...

le 03/08/2012 à 11:35
Signaler
Merotec a répondu le 03/08/2012 à 10:59: Vous vous contredisez donc! Je vous cite: "les US, les BRIC (Brésil Russie Inde Chine). Un marche intérieur de plusieurs centaines de millions de consommateurs, un système économique libéral a l'intérieur, pro...

à écrit le 03/08/2012 à 11:05
Signaler
il y a un type qui s'appelle ASH, tout lisse, tout astiqué, en fait c'est un androide dont la mission est de sauver le monstre coute que coute ( l'europe ) quitte a sacrifier tout l'equipage ( nous ).

à écrit le 03/08/2012 à 10:48
Signaler
Enlevez vos lunettes en contreplaqué, vos réactions sont stupides, vous pensez faire le poids face aux usa, japonais et chinois,russes et Inde? sortez de l'Europe et vous verrez le résultat.Vous parlez comme des enfants gâtés, des gens qui sont aveug...

le 07/08/2012 à 9:58
Signaler
Mieux vaut être petit mais riche que grand et pauvre. Sur ce, bonne journée tout de même.

à écrit le 03/08/2012 à 10:40
Signaler
Il est toujours surprenant de voir que certains feront toujours la même erreur en pensant que seuls ont s'en sortira mieux. Ce doit être notre héritage "village gaulois" qui est certes amusant mais totalement utopique aujourd'hui. 1/ L'Europe est d...

le 03/08/2012 à 10:55
Signaler
Ce qui me réjouis, c'est de constater que, finalement, ceux qui partagent ce point de vue, existent encore et n'hésitent pas à intervenir :)

le 03/08/2012 à 10:59
Signaler
Vous vous contredisez donc! Je vous cite: "les US, les BRIC (Brésil Russie Inde Chine). Un marche intérieur de plusieurs centaines de millions de consommateurs, un système économique libéral a l'intérieur, protectionniste et agressif a l'extérieur. ...

le 03/08/2012 à 11:42
Signaler
Aucune contradiction ! Dans le monde multipolaire avec des superpuissances telle que celles décrites, il est nécessaire d'avoir une certaine taille critique que la France seule n'a pas... En revanche, l'Europe oui et est même plutôt bien positionnée ...

le 03/08/2012 à 11:59
Signaler
Merotec, vous n'avez pas l'air d'avoir saisi la notion courte mais essentielle de "Un marche intérieur de plusieurs centaines de millions de consommateurs". La France a-t-elle un tel marche? Non. On ne peut pas se replier sur soi quand on a 60 millio...

le 03/08/2012 à 12:25
Signaler
@ Fiatlux : Et si vous regardiez les faits ? la taille ne fait rien à l'affaire, contrairement aux réformes structurelles de compétitivité. que je sache, les pays les plus riches du monde (je ne parle pas des dictatures arabes, mais des pays qui n...

le 03/08/2012 à 12:51
Signaler
Ca me fait rire les mots sortis tout droit du language des écoles de commerce et des marchés spéculatifs: " monde multipolaire". Multipolaire? Il n'ya que de 2 pôles magnétiques/géographique. Le reste c'est de l'invention de spéculateurs affameurs...

le 03/08/2012 à 12:59
Signaler
Vous avez raison des petits pays peuvent très bien s'en tirer (la norvège que vous citez est un pays pétrolier donc à part) toutefois, ces pays ne pèsent rien et sont donc, et c'est normal, des vassaux. Pourquoi pas. C'est un choix qui mériterait d'...

le 03/08/2012 à 13:24
Signaler
Une fois que vous posez ce constat sur la mondialisation, pensez-vous sincèrement que le repli dans nos frontières soit la meilleure approche pour nous ? A moins que vous espériez transformer la dite mondialisation... Quant à votre définition étriqué...

le 03/08/2012 à 13:34
Signaler
en quoi un ^pays démocratique plus petit qu'un autre est un vassal ? vous délirez ... En quoi sont-ils soumis à des pays plus puissants ??? Il n'y a jamais eu de guerre entre 2 démoctraties, et pas parceque l'une est plus puissante que l'autre ??...

le 03/08/2012 à 13:54
Signaler
Si vous vous demandez en quoi un petit pays est vassal d'un plus puissant et dites que je délire alors vous ne devez pas vivre dans le même monde... C'est une évidence et ce depuis toujours. Vous voyez la vassalité uniquement par les armes ? Quelle a...

le 03/08/2012 à 14:20
Signaler
sans blaque ? je vis dans un autre monde ? alors regardez bien ce qu'a dit la finlande (un tout petit pays) à l'italie, l'espagne (et bientôt la france) des grands pays : nous ne financerons pas vos déficits. Et la république Tchèque et l'estonie dis...

le 03/08/2012 à 15:05
Signaler
Voilà donc. Vous vous opposez au fédéralisme pour éviter les transferts budgétaires à l'intérieur de la zone. Dans ce cas, vous avez raison, d'ailleurs l'Ile de France devrait s'émanciper pour ne plus contribuer au financement de route en Lozère. Vou...

à écrit le 03/08/2012 à 10:04
Signaler
Michel BARNIER a raison de plaider pour une Europe fédérale. La crise que nous traversons devrait nous conduire à comprendre que dans le monde multipolaire qui se fait sous nos yeux, seules des nations regroupées pourront avoir l'énergie, la force, l...

le 03/08/2012 à 10:22
Signaler
Je partage tout à fait votre avis. J'ajouterai que nos responsables politiques ont une lourde responsabilité sur le rejet de l'Europe depuis une vingtaine d'année en lui imputant la plupart de leurs errements. Celle-ci, si tant est qu'on lui donne le...

le 03/08/2012 à 10:30
Signaler
C'est beau, je verserais presque une larme. Mais dommage pour vous, l'URSS a largement démontré son pouvoir de nuisance et je ferai tout pour m'opposer à l'EURSS des tyrans.

le 03/08/2012 à 10:32
Signaler
Bla bla bla....

le 03/08/2012 à 10:36
Signaler
vu que l?Europe doit prendre le rythme du monde comme tu le dis alors je vais le résumer pour toi! - 5.5 milliard de pauvres -de plus en plus de riche et de plus en plus de pauvres -des sociétés qui font des milliards de bénéfices net et qui licencie...

le 03/08/2012 à 10:40
Signaler
Malheureusement, cela implique que les politiques s?intéressent plus à l'avenir et la construction de l'Europe qu'à leurs prochaines réélection. Cette personne existe peut être déjà mais elle se cache bien. En fait, faire ce qui est proposé implique ...

le 03/08/2012 à 10:48
Signaler
L'URSS était la construction politique via des soviets aux ordres d'un parti unique, de surcroit socialiste. Quels sont donc vos critères de comparaison ? Je remarque d'ailleurs, que par les temps qui courent, les socialistes/communistes les plus con...

le 03/08/2012 à 11:06
Signaler
Vu que vous en êtes convaincu, en quoi une Europe Fédérale aggraverait la situation que vous décrivez ? Il convient d'argumenter au lieu de vilipender. Démontrez au peuple qu'il ne s'agit pas d'une posture idéologique mais que vous avez des arguments...

le 03/08/2012 à 11:42
Signaler
ton Europe comme tu la veux est déjà fortement présente depuis 20 ans, et elle n'a rien donné de positive !! alors je crois que c'est plus tôt à toi d'argumenter au lieu de vilipender. si défendre l?intérêt du peuple est égal a retirez les acquis soc...

le 03/08/2012 à 12:01
Signaler
Non, l'Europe Fédérale, objet du débat de ce fil, n'existe pas, elle n'est pas donc pas présente depuis 20 ans. Par ailleurs, vous confondez, encore une fois, tous les sujets. L'Europe n'a aujourd'hui aucunement supprimer des acquis sociaux ou sauvé...

à écrit le 03/08/2012 à 9:58
Signaler
Quelle est la procédure possible pour "neutraliser" ce genre de délirant nocif?

le 03/08/2012 à 10:59
Signaler
Et il fait des petits à la lecture de quelques interventions eurobéates. Le fédéralisme: la négation des nations, de la souveraineté et des droits des peuples à disposer d'eux même. Des contrebandiers en culotte courte qui piétinent les démocraties p...

à écrit le 03/08/2012 à 9:39
Signaler
mais les citoyens europeéens n'en veulent pas. il est grand temps que la parole et le pouvoir reviennent aux peuples des différents pays européens, et que l'on démonte cette construction burocratique dont les membres rêvent de supprimer le suffrage u...

le 03/08/2012 à 10:11
Signaler
Nous vivons aujourd'hui de fait l'Europe des nations que tant souhaitent. Toutes les décisions prises au niveau européen aujourd'hui le sont par le conseil européen des ministres (qui sont issus des gouvernements élus par les peuples d'Europe). Le...

le 03/08/2012 à 10:14
Signaler
Certains citoyens européens l'appellent de leurs voeux et pas seulement le "peuple de gauche". Le pouvoir est bien aux peuples européens via leur gouvernement et le parlement européen. Je suppose que vous avez remarqué que la crise se traite au nivea...

le 03/08/2012 à 10:24
Signaler
les décisions de la commission s'imposent à vous bien plus que vous ne le croyez. et de surcroit elle dispose de réelle pouvoir parfaitement anti-démocratique. Oui à l'Europe, oui à l'intégration européenne, mais avec de réelle institution démocratiq...

le 03/08/2012 à 10:52
Signaler
Sauf que la commission n'a actuellement pas voie au chapitre. En revanche, je vous rejoins sur le fait que les institutions sont perfectibles. D'ailleurs, avec le fédéralisme, ce genre de choses seront nécessairement retravaillées... Je vous ferai re...

à écrit le 03/08/2012 à 8:55
Signaler
Mr Michel Barnier? .....Est-ce le meme commissaire européen qui nous produisait il y à 1 an officiellement le résultat des "stress tests" des banques européennes et qui validait alors la solidité des banques espagnoles ???.................Si c'e...

à écrit le 03/08/2012 à 8:45
Signaler
" Veut ? " C'est " veut " comme dans " Je veux gagner à l'Euromllions " . Heureusement qu'il a toujours de belles cravates, car sans cela, on se demanderait pourquoi il a une tête .

à écrit le 03/08/2012 à 8:35
Signaler
Monsieur BARNIER fort de convictions complétement dépassées , croit aux vieilles chimères , aux vieilles lunes de l'europe fédérale dont au moins deux tiers des français en REJETTENT l'idée......suite aux performances remarquables de cette Europe ...

le 03/08/2012 à 10:25
Signaler
Je vous ferai remarquer que les idées d'avenir sont toujours minoritaires avant de devenir majoritaires... Quant à savoir si deux tiers des francais rejettent l'idée alors même que le débat n'a jamais été proposé au peuple, cela me semble être un exe...

le 03/08/2012 à 12:18
Signaler
@FiatLux Les français ne veulent pas de cette Europe-là. Ils l'ont montré en votant NON au référendum sur le TCE, sur lequel MM Barnier et consorts se sont immédiatement assis.

le 03/08/2012 à 13:10
Signaler
Les francais ont-il lu le TCE ? Par ailleurs, ils n'ont pas voté non à la question posée mais à la poursuite de la politique intérieure de l'époque... Il faut un vrai débat, clair, pragmatique afin que chacun puisse jaugé de ce qui est la meilleure s...

à écrit le 03/08/2012 à 8:13
Signaler
Sauf qu'il n'a pas compris que l'Europe et l'Euro auront imploser bien avant..!!! ah ses Européistes..!!!! tous les mêmes ils ont peur de perdre tout leurs petits avantage..!!!

le 03/08/2012 à 10:27
Signaler
Ne vous est-il jamais venu à l'idée que certains "ont peur de perdre tout leurs petits avantage" liés aux Etats Nations en passant à une Europe fédérale ? L'examen honnête des avantages inconvénients mériterait d'être fait dans un débat et non au bis...

à écrit le 03/08/2012 à 8:12
Signaler
Il est sérieux en plus ! une Europe Fédéral avec des roumains qui gagne 165 euros en smic et le français a + de mille euros, le grec a 450 euros etc.... une Europe pour contrôlé le peuple !! toute c'est personnes qui ne sont même pas élus par le peup...

le 03/08/2012 à 8:42
Signaler
oui oui une Europe de ce style là...ou nos enfants finiront avec un salaire digne de la Chine 100? par mois...enfin quelqu'un qui a compris que le but de cette Europe Fédérale c'est de mettre tout le monde au même niveau sociale..!!!!! soyez tranqui...

le 03/08/2012 à 9:07
Signaler
oui , détruisons l'Europe et nos enfants pourront avoir des salaires de 1.000.000 de Francs avec lesquels ils iront acheter 1kg de pain :-))) nous devons bâtir l'Europe , mais c'est vrai que cela ne pourra se faire qu'en "détruisant" le montage actue...

le 03/08/2012 à 10:35
Signaler
Votre commentaire est un tissu d'imbécilités rares. Le smic en Allemagne et en Italie est à 0 euros. Je ne vois pas l'intérêt d'adosser votre remarque à la Roumanie. Jusqu'à preuve du contraire les Etats Nation controlent les peuples et cela ne vous ...

le 04/08/2012 à 12:26
Signaler
@ Fiatlux: Ne te fatigue pas trop, s'il y avait un referendum aujourd'hui, compte tenu de la berezina actuelle et meme apres de "longs" debats, le resultat serait facile a deviner... En fait, le probleme n'est pas un probleme d'Europe federale ou non...

le 24/06/2013 à 14:13
Signaler
le respect des souverainetés et un fédéralisme moderne, c'est possible - lire WWW.europefederale.fr

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.