La moitié des Britanniques veut quitter l'Union européenne

 |   |  265  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La moitié des Britanniques se prononceraient pour une sortie de l'Union européenne si un référendum sur ce sujet était organisé dès maintenant, selon un sondage publié lundi par le Financial Times.

Né au XIXème siècle, le splendide isolement cher au marquis de Salisbury continue de faire des émules dans les têtes britanniques. La moitié des sujets de sa majesté s'est prononcée pour une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne (UE), dans un sondage réalisé par Harris Interactive et publié lundi par le Financial Times. D'après l'enquête, seulement 33% des sondés choisiraient de rester dans l'UE si la question leur était posée aujourd'hui et 17% n'iraient pas voter. C'est donc le non au maintien du Royaume Uni dans l'Union, en progression par rapport à un précédent sondage réalisé fin janvier, qui l'emporterait.

41% des eurosceptiques ne changeront pas d'avis

Parmi les Britanniques qui disent vouloir voter pour une sortie de l'UE, 12% seulement disent qu'ils changeront d'avis si ces négociations s'avéraient être un succès pour la Grande-Bretagne, et 47% "peut-être". Mais pour 41%, cela n'aurait aucune incidence. Quelque 45% des sondés pensent que leur pays tire des avantages de l'UE (contre 34% d'avis contraire), mais 33% pensent que l'économie britannique serait plus forte en dehors de l'Europe et 37% qu'en sortir ne changerait rien.

David Cameron a gagné son bras de fer

Sur le plan politique, David Cameron, le premier ministre britannique, sort gagnant après son bras de fer avec les partenaires européens. La moitié des sondés sont en effet favorables à l'organisation du référendum promis par le conservateur, qui veut renégocier les relations de son pays avec Bruxelles pour rapatrier certains pouvoirs, puis soumettre ce nouvel accord d'ici fin 2017 à l'approbation de ses compatriotes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/02/2013 à 19:48 :
qu'il se rassure nous aussi on en rêve...
a écrit le 19/02/2013 à 18:47 :
Qu'ils ne referment pas la porte avant de partir parce que d'autres voudront aussi sortir sans avoir le courage politique d'assumer seul cette sortie.
a écrit le 19/02/2013 à 6:07 :
Bonjour,

Qu'ils sortent, le plus vite sera le mieux, n?étant pas dans l'euros ils n'y sont déjà plus vraiment. Ils n'aiment pas l'europe, la combatte depuis le début, le divorce est la meilleure solution.
a écrit le 19/02/2013 à 6:07 :
Bonjour,

Qu'ils sortent, le plus vite sera le mieux, n?étant pas dans l'euros ils n'y sont déjà plus vraiment. Ils n'aiment pas l'europe, la combatte depuis le début, le divorce est la meilleure solution.
Réponse de le 19/02/2013 à 11:15 :
Euhhh, juste une question: c'est quoi l'Europe ? Il existe des dizaines de définitions de ce concept, toutes plus contradictoires les unes que les autres.
a écrit le 18/02/2013 à 23:29 :
Cameron a botté le référendum en touche, en 2017, s'il gagne les élections, sachant bien que le référendum n'aura pas lieu après l'officialisation de l'Union Atlantique. Il a le pouvoir de mettre une pression aussi forte sur l'Europe parce qu'il est soutenu par le tout puissant réseau financier anglo-saxon et ses satellites. Le bloc US-GB, 400 millions d'hab. à lui seul, se balade comme un éléphant dans le magasin de porcelaine Europe. L'Europe a perdu sa consistance suite à l'atlantisation qui mécontente la population (Commission noyautée, défense inexistante, concentration entreprises, rente dollars épuisante, arrêt de la coopération franco-allemande qui maintenait la cohésion, etc.) depuis plusieurs années déjà. Le plus préoccupant est cette manie séculaire de l'Angleterre d'opposer germains et latins, et cela se termine toujours mal.
Réponse de le 19/02/2013 à 5:38 :
Rien à ajouter.
a écrit le 18/02/2013 à 19:32 :
Je pense qu'il n'y avait pas que de la viande de cheval dans les plats Findus. Je soupçonne Spanghéro
d'avoir mis des arêtes de poissons....
a écrit le 18/02/2013 à 19:14 :
Tu m'étonnes ! Un référendum en France aurait toutes les chances de connaître une destination similaire. Il resterait bien les illuminés d'Eurokenstein jusqu'au bout mais, ceux-là, je les laisse avec plaisir avec l'orchestre les pieds dans l'eau.
a écrit le 18/02/2013 à 19:14 :
Je ne savais même pas qu'ils y étaient rentrés !
a écrit le 18/02/2013 à 18:57 :
" We will miss you"....mais bon, l'histoire même de la GB ( Empire conquérant ayant dominé le monde pendant des siècles) montre que se fondre dans un nouvel empire démocratique ( plus ou moins) qu'est l'EU n'est pas facile...mais il faut dire que la zone euro ne donne pas très envie en ce moment...mais la faute à la ZE elle même. Le problème de la GB et qu'elle ne veut pas d'EU politique mais une libre association d'états européens....qui ne fonctionne pas! Alors si ils veulent quitter le navire, eh bien qu'ils partent!
a écrit le 18/02/2013 à 17:44 :
Je pense qu'à cette question les français répondraient la même chose....


a écrit le 18/02/2013 à 17:26 :
Il va falloir commencer à réfléchir sur la fête qu'on fera. Je pense la Grande-Bretagne aura l'élégance de nous offrira au moins 3 jours de fête, chômée payée. On boira - quoi ? de la bière? il y en a partout en Europe, j'ai trouvé - du Whisky! on mangera du fish et chips puis on chantera...,mais tout ça se prépare, il faut nous informer longtemps avant. Merci d'avance, je m'occupe dès maintenant de mes vêtements pour cette énorme fête à Hyde Park??????
a écrit le 18/02/2013 à 17:17 :
Partez les premiers messieurs les Anglais :-)
Réponse de le 19/02/2013 à 3:16 :
le sacrifice fait par nos familles n a plus de souvenir.bientot personne luttera pour garder nos origines.notre civilisation est etouffee par les anti .la tracabilte a detruit notre societe .nous allons devenir les champions du non droit.....
a écrit le 18/02/2013 à 17:11 :
ils peuvent partir maintenant leurs mission est terminée, le cheval de troie introduit par Pompidou a fini son boulot l'europe telle que la concevait DE GAULLE est morte! Mais ils ne partirons pas ,car avec l'entrée future des usa dans la zone de libre échange de UE ,le fameux couple France- Allemagne va très vite exploser au profit de nos amis Anglais et Americains;avons nous en France les hommes pour faire face ou s'adapter à cette situation pour préserver notre identité notre culture et notre avenir en tant que nation?.
a écrit le 18/02/2013 à 17:07 :
Curieux que ce ne soit pas 100 %.
a écrit le 18/02/2013 à 16:55 :
La Norvège n'est pas dans l'union européenne et ne crève pas de faim. Elle ne reçoit pas ses ordres de cette dictature non élue qu'est la commission européenne.
Réponse de le 18/02/2013 à 18:08 :
La commission européenne n'est que la courroie de transmission des groupes de pression.
Réponse de le 18/02/2013 à 19:22 :
oui mais elle a le petrole elle!
au fond l'europe pour nos politiques avides c'etait le moyen de se goinfrer sur le dos des voisins malheureusement ils sont tous fauchés et ils ne veulent plus payer les fanfaronnades!
a écrit le 18/02/2013 à 16:48 :
En fait ils ne sont pas très différents des français, ils accueillent à bras ouvert les subventions tout en déclarant que L'Europe ne sert à rien.
Les peuples faibles ont toujours besoin d'un bouc émissaire pour ne pas regarder la vérité en face !
Réponse de le 18/02/2013 à 17:42 :
Vous devriez vous renseigner, l'UE nous coute 8 milliards/an (on en donne 21 et on en récupère 13). D'autre part, il ne faut pas confondre cause et bouc-émissaire. L'UE est une des causes des problèmes que nous rencontrons (on ne peut plus nier les évidences) et le modèle social français est souvent le bouc-émissaire.
Réponse de le 18/02/2013 à 17:51 :
sauf que nous payons davantage pour l'UE que nous recevons de subventions en retour.
Réponse de le 18/02/2013 à 19:13 :
La France verse 21 milliards d'euros par an à l'U.E. La France reçoit 14 milliards d'euros de subventions par an. CQFD
Réponse de le 18/02/2013 à 19:40 :
L'UE nous coute 8 milliards cher monsieur (on donne 21 pour en récupérer 13). Vous confondez cause et bouc émissaire. L'UE est une des principales causes de nos problèmes et notre modèle social est un des boucs émissaires.
Réponse de le 19/02/2013 à 1:56 :
Que l'Europe nous coûte de l'argent ne me choque pas, cela s'appelle la solidarité. Que diriez vous si en France une région riche demandait son indépendance sous prétexte qu'elle paye plus que les autres? Si on suit votre raisonnement le modèle social français n'existe plus!
Réponse de le 19/02/2013 à 1:56 :
Que l'Europe nous coûte de l'argent ne me choque pas, cela s'appelle la solidarité. Que diriez vous si en France une région riche demandait son indépendance sous prétexte qu'elle paye plus que les autres? Si on suit votre raisonnement le modèle social français n'existe plus!
Réponse de le 19/02/2013 à 7:45 :
Vous ne faites pas la différence entre la solidarité nationale et internationale, on pourrait presque dire entre la solidarité familliale et entre vosins ?
a écrit le 18/02/2013 à 16:45 :
Certains commentaires sont sérieusement des "raccourcis". Ce sur quoi les français se sont prononcés, c'est sur l'Europe telle que le traité de Maastricht la décrivait. Suite au résultat, un PdR français a obligé son pays à se soumettre à une autre mouture, tout aussi détestable pour les français, mais qui va très bien aux gouvernants anglais. Pour que l'Europe évolue dans le sens que les français souhaitent (différente de celle refusée par référendum), il semble y avoir une condition: que les Anglais sortent ! Mitterrand pensait peut être que construire le tunnel allait suffire à arrimer le porte avion au continent; loupé. Que les dirigeants restent les caniches des USA est leur problème... mais ce peuple mériterait bien mieux.
Réponse de le 20/02/2013 à 19:29 :
réponse à PM,le 23 avril 1972, le président Pompidou demandait par un référendum aux Français l'élargissement de la CEE au royaume uni à l'irlande au danemark et la norvege.68,32% de oui .les pays concernés devaient également être consultés par référendum, seule la norvege a répondu négativement.il serait dommage de se faire des illusions avec les anglais ,ils n'ont pas d'ennemis pas d'amis des alliés de circonstance,et ne pensent qu'a leurs INTERETS ce qui n'est pas suffisant pour faire avancer le dossier europeen
a écrit le 18/02/2013 à 16:30 :
Good by asap. Moins nous serons, plus aisé sera l'union politique et sociale, toutefois, il ne faut pas croire que cette union se fera sans casse. Nous devrons faire des concessions et accepter des sacrifices pour nous rapprocher de nos voisins. Pourquoi n'avons nous pas fait cette Europe avant l'entrée du Royaupe Uni ? Pompidou, grand ami des anglais, leur a ouvert les bras largement et se sont engoufrés les pays scandinaves qui sont à la remorque de la Grande Bretagne. Si Albion nous quitte, les autres suivront. Avons nous besoin d'eux pour faire une véritable union européennne ? je ne crois pas. Ni la Grande Bretagne, ni le Danemark ne sont dans l'union monétaire.
a écrit le 18/02/2013 à 16:18 :
Que pensent les ecossais de tout celà, si les anglais veulent quitter l'union européenne tant mieux!
Ces marchands du temple du libéralisme (la crise de 2008 c'est eux!)
Réponse de le 18/02/2013 à 17:38 :
C est claire Cameron et tellement populiste qu il a oublié que Écosse et Irlande de Nord n attente que sa pour proclamer leur autodétermination. Au référendum pour Europe il est certain que Écosse répondra par un référendum pour autodétermination .
a écrit le 18/02/2013 à 16:10 :
Mais que nos amis britanniques ne se gènent surtout pas pour quitter la zone euro....

Réponse de le 18/02/2013 à 17:24 :
Les britanniques ne sont pas pour dans la zone euro.
a écrit le 18/02/2013 à 15:55 :
J'adore les britanniques mais ils peuvent s'ils le veulent quitter l' Union Européenne et je pense que le couple franco-allemand (s'il a encore un avenir )ne s'en portera que mieux.Cependant leur niveau de vie risque d'en être affecté mais ils n'auront plus besoin de demander une ristourne. Alors bon vent!
Réponse de le 18/02/2013 à 16:15 :
bon débarras !! Ils vont pleurer quand la prochaine crise va leur éclater au visage Qu ils partent mais qu ils partent vite personne ne les regrettera
Réponse de le 18/02/2013 à 16:45 :
Ils ne regretteront pas non plus notre sinistre UE, ça c'est une certitude.
Réponse de le 18/02/2013 à 17:42 :
Au que si ce pays n'a plus qu un bijou au tresor la City le pétrole est en Ecosse et hors Europe c est Francfort qui en profitera Merkel en reve.
a écrit le 18/02/2013 à 15:55 :
Please, as soon as possible.
a écrit le 18/02/2013 à 15:52 :
Quand Nigel Farage, député européen, dit ses quatre vérités à Hollande !
C'est ici, c'est savoureux et à déguster sans modération !

http://www.youtube.com/watch?v=D13qgzK5D9s
a écrit le 18/02/2013 à 15:30 :
Si c'est leur souhait, mais cela ne changera pas grand chose quant à leur niveau de vie.
Réponse de le 18/02/2013 à 15:46 :
Sans l'endettement des ménages anglais pour payer leurs dépenses quotidiennes qui soutient donc une croissance « virtuelle » la Grande Bretagne serait en récession depuis une dizaine d'année. Idem pour d'autres pays européens
Réponse de le 18/02/2013 à 16:29 :
@Ecolib Pour aller dans votre sens une étude de l'OCDE publiée en 2008, montre que la part des salaires dans la la valeur ajoutée des entreprises a chuté de 10% en 15 ans pour les pays de l'OCDE. Pour maintenir son pouvoir d'achat on emprunte ce qui a pour conséquence de gonfler la dette privée..
a écrit le 18/02/2013 à 15:21 :
nous aussi et vite!!
a écrit le 18/02/2013 à 15:12 :
Et ils ont raison nous devrions avoir la même réflexion mais pour ça il faut que la France soit au niveau de la Grèce du Portugal ou de l'Espagne pour que les Français se rendent compte de l'Urgence de la situation
!!!!
d'ailleurs pourquoi ne pas faire un référendum en France..??? peur du résultat surement.!!
Réponse de le 18/02/2013 à 17:20 :
Le résultat et sans equivoque, Mais pourquoi sortir de Europe vu que les pays n existe plus c est la grande finance qui est au pouvoir, la preuve c est que le G20 demande de ne pas faire de guerre des monnaies et des aujourd'hui le yen continue à baisser. Avoir comme capital Paris Ou Bruxelles ne chang rien sauf que dans un cas vous avez Hollande qui tente de temps en temps d influencer ceux qui commande ou Merkel qui est le valet du grand capital.
a écrit le 18/02/2013 à 14:51 :
Et en France ce sont les trois quart des français qui voudraient quitter l'Union Européenne !
Réponse de le 18/02/2013 à 15:13 :
Vite que l'on rigole un peu devant les queues aux DAB ( avant la faillite de votre banque ).
Réponse de le 18/02/2013 à 15:26 :
@Alfred - Il y a longtemps que mes euros ont été convertis en pièces d'or et qu'elles sont en sûreté dans un coffre.. mais plus dans une banque !!
Réponse de le 18/02/2013 à 15:39 :
Avant la faillite de votre banque ? mais c'est déjà le cas sauf que ce sont vos impots qui financent ! Debout la dedans !
a écrit le 18/02/2013 à 14:48 :
Que les rosbifs se cassent, on aurait jamais du les accepter dans l'UE, De Gaulle et d'autres avaient raison. Maintenant il faut savoir à quoi sert l'union, si l'union c'est l'hypocrisie qui permet à certains pays d'être ou de se comporter comme des paradis fiscaux qui nous niquent et devant nous fond des courbettes et accroître notre participation à des engagements financiers débiles (ie FESF MES etc...), si l'hypocrisie c'est d'avoir une Commission Européenne peuplée de technocrates plus niais les uns que les autres et si finalement l'Union c'est la porte ouverte à tous nos concurrents dans des conditions biaisées qui ne prévoient même pas le premier des principes qui est celui de la réciprocité, qui ne prévoient pas des taxes compensatoires ou différentielles pour dumping fiscal, social, monétaire ou écologique, eh bien l'Union doit disparaitre, terminé, basta, finito, terminato,...vamos a la playa calienta el sol...
a écrit le 18/02/2013 à 14:37 :
Qu'ils organisent leur référendum et qu'on n'en parle plus.
a écrit le 18/02/2013 à 14:21 :
Attention le sondage ne concerne que les anglais, les ecossais et irlandais du nord veulent eux quitter la Grande Bretagne et donc rester en Europe. Maintenant angleterre sans le pétrole de la mer du nord qui est essentiellement en ecosse et avec une industrie dépendante en grande partie de Allemagne, du Japon et meme de la France qui ne pourra plus bénéficier du marche Europeen et donc choisira d autre pays comme par exemple Espagne et avec une City qui sera avalee par Frankfurt ou Moscou sera un pays en ruine. C est un tres bonne nouvelle pour Merkel et Poutilne et meme pour la France qui retrouvera sa place de 6 eme puisssance.
Réponse de le 18/02/2013 à 16:13 :
Malheureux traitez jamais un Ecossais d anglais ca pourrait etre la derniere chose que vous dites :) Je vous charrie mais vous avez tout a fait raison de faire la distinction
a écrit le 18/02/2013 à 14:05 :
Destruction, c'est un euphémisme, on doit parler euthanasie de la population européenne! En France il existe un système pervers pour éliminer les diplômés car il existe des formations qu'on refuse d'employer, exemple, postes ouverts dans la recherche 400, nombre de thèses au moins dix fois plus.
Réponse de le 18/02/2013 à 15:36 :
Vous sortez Kévin.
a écrit le 18/02/2013 à 13:57 :
La chance qu'ils ont ! La France qui se prend pour le centre du monde va surement crier victoire alors même que c'est bien l'échec de l'Europe qui est en jeu et non pas la France contre l'Angleterre, LES FRANCAIS ONT DEJA OUBLIE QU'ON AVAIT DIT NON AUSSI, INCROYABLE !!!! D'ailleurs "et après" ? Quoi ? Ca change quoi pour nous ? Il faut espérer pour la dictature Européenne que les Anglais ne réussissent pas hors Europe car sinon ce sera la preuve que l'Europe est un fléau contre lequel il faut lutter. Mais pas de soucis, ils resteront, il est interdit de quitter une dictature, dans 2 mois les sondages seront différents et dans 6 mois les Anglais plus Européens que nous !
Réponse de le 19/02/2013 à 11:09 :
Génial si la France sort de l' UE elle donne les clefs de l'Europe a l Allemagne. Celle ci fédérera les autres pays européen autour d'elle faisant d'elle de facto le seul interlocuteur valable de l'Europe. France et G.B seront relégués au rang de petite puissance devant acceptés les conditions économique et politiques de l'UE sans même avoir le droit de pouvoir en discuter. ( Comme la Norvège et la Suisse aujourd'hui ). Si c'est cet avenir la que vous voulez je vous en prie continuez...
a écrit le 18/02/2013 à 13:41 :
"seulement 33% des sondés choisiraient de rester dans l'UE" Ce chiffre me parait plus pertinent. J'espère que nous aurons droit aussi en France à un référendum pour sortir de cette "dectruction européenne" dictatoriale. Nigale Farge a d'ailleurs récemment qualifié l'ue de "republique bananière".
a écrit le 18/02/2013 à 13:35 :
Réponse aux deux commentaires...
Je pense même que cela améliorerait le fonctionnement de l'Europe. Les anglais, ultra libéraux, sont ceux qui s'opposent à tout ce qui ne leur rapporte rien, et ne participent guère à la collectivité...

Quant à la France, le problème est tout autre: elle est l'un des pays fondateur. Et concernant les technocrates e Bruxelles, beaucoup de choses vont changer quand ils seront élus, et non plus nommés... Ayant la possibilité de les choisir, nous pourrons écarter ceux qui ne nous conviennent pas...
Réponse de le 18/02/2013 à 14:26 :
Bonjour
Les technocrates de Bruxelles élus ? Jamais entendu parler de ce projet. C'est réellement envisagé ?
Bon il y a bien le parlement européen mais il semble avoir peu de pouvoir actuellement face à la commission. Et quand bien même il en aurait, est ce qu'un peuple d'une nation accepterait d'être gouverné par une majorité européenne opposée à ces choix. vraie question.
Réponse de le 18/02/2013 à 14:54 :
@carpatrick: tout à fait d'accord, les Anglais doivent être virés s'ils ne partent pas de leur plein gré. De Gaulle n'en voulait pas et il avait bien raison !!!
Réponse de le 20/05/2015 à 17:02 :
France 5,6 millions de fonctionnaires pour 65 millions d'habitants pour 2 millions en Allemagne avec 85 millions d'habitants. 2 ème poste de dépense de l'état après l'éducation nationale. Il n'y pas que France Télévision en surcharge pondérale sans oublier nos parlementaires, députés, etc....
a écrit le 18/02/2013 à 13:21 :
Ca ne changerait pas grand-chose si les anglais sortaient de l'UE, pas plus que certains pays de l'Est, Pologne en tête. Mais les anglais ne sortiront pas, la City est vitale pour eux et ils ne peuvent pas prendre le risque de voir sur le continent émerger une bourse qui la supplanterait.
Réponse de le 18/02/2013 à 14:09 :
On croit rêver, la bourse de Paris /Euronext ne représente déjà plus rien. Le LSE va la bouffer comme elle va bouffer les autres places européennes !
Réponse de le 18/02/2013 à 14:23 :
Pour info : Euronext appartient au NYSE.

Alors avant que le LSE la bouffe, il y aura de l'eau à couler sous les ponts.
a écrit le 18/02/2013 à 13:18 :
et si l'on faisait le même sondage en France? Les français veulent vivre dans une société capitaliste mais tempérée par l'état pas dans l'Europe libérale de Bruxelles.
Quanton constate le sens politique (c'est un euphémisme!) des technocrates de Bruxelles qui n'hésitent pas à autoriser les farines animales pour l'alimentation des poissons au moment du tohu bohu sur la viande chevaline on ne peut que prendre conscience du mépris qu'ont les Eurocrates vis à vis des citoyens européens. Il faudrait que tous les peuples revotent sur l'Europe ce serait l'occasion de voir le décalage croissant entre les élites et les peuples. il n'y a rien de plus anti démocratique que l'Europe.
Réponse de le 18/02/2013 à 14:19 :
s ils veulent partir qu'il partent mais eux leurs votes sera pris en compte

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :