Boulimie d'acquisitions à la veille de Noël

 |  | 200 mots
(Crédits : Tribune)
Les offres publiques d'achat tombent en cascade.

Le maître mot de ce vendredi est sans nul doute "OPA". Les offres publiques d?achat tombent comme des feuilles mortes depuis ce matin. Le chimiste Solvay qui rachète Vinythai, Soitec qui fait main basse sur Concentrix Solar, le rachat de Mobinil par France Télécom, l?acquisition d?une partie des activités de Sara Lee par Procter & Gamble? Les entreprises font preuve d?une boulimie impressionnante, à quelques semaines de la fin de l?année.

Peur de rater les meilleures miettes du gâteau, alors que les stratégistes parient sur un rebond des fusions en 2010 ? Oui, mais les prédateurs redoutent surtout de plus être en mesure de s?offrir leurs cibles pour une bouchée de pain. Après le rally boursier débuté en mars, les valorisations sont en effet loin d?être ridicules. Avec, par exemple, un PER (price earning ratio, ou rapport cours sur bénéfice par action) de 15,5 pour l?indice européen Dow Jones Stoxx 600. Et les proies risquent de se faire plus chères encore dans les prochains mois si, comme le prédisent la plupart des experts, la Bourse poursuit sa marche en avant.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :