Quand Christine déprime Davos

Les business leaders n'avaient pas besoin de ça. Déjà assommés par les enquêtes sur la confiance globale, en berne, et celle réalisée par PwC auprès des CEO (un chef d'entreprise sur deux prévoit une récession) ils ont reçu le coup de grâce avec la publication ce matin des nouvelles prévisions du FMI. Christine Lagarde, une habituée de Davos (elle figure au conseil du WEF) sera attendue avec d'autant plus d'intérêt.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)

Et un et deux et trois coups sur la tête. Rendez-vous du monde des affaires, Davos est un baromètre de la conjoncture mondiale. Quand les CEO dépriment, ce n'est jamais bon. Quoi que... l'an dernier, ils pavoisaient sur l'air de la reprise est devant nous, et on a vu la suite...
Donc les mauvaises nouvelles s'accumulent sur le forum de Davos. Ce matin, ce sont les nouvelles prévisions du FMI qui font la Une de tous les journaux. Tout va mal et ça ne va pas s'arranger en 2012. Les perspectives de croissance mondiale sont révisées en forte baisse de 4% à 3,3% depuis la prévision de septembre. Et le FMI s'attend à une large récession dans plusieurs pays de la zone euro. La crise de la dette européenne pourrait même provoquer une RECESSION MONDIALE, estime Olivier Blanchard, l'économiste en chef du FMI.
Il n'était pas nécessaire d'attendre le FMI pour le savoir. Selon l?étude de PwC, près de la moitié (48 %) des chefs d?entreprise interrogés dans le monde attendent un nouveau recul de l?économie mondiale dans les 12 prochains mois. Ils ne sont que 15% à anticiper une amélioration de l?économie. Pourtant, ils sont près de trois fois plus nombreux à se déclarer confiants dans les perspectives de croissance de leur propre entreprise pour les 12 prochains mois que dans celles de l?économie mondiale. Ainsi, 40% des chefs d?entreprise se déclarent « très confiants » dans la croissance du chiffre d?affaires de leur entreprise pour l?année à venir - inférieur aux 48 % de l?an dernier, mais supérieur aux 31 % de 2010. Un signe que les patrons ont fini par s'habituer à vivre une période de crise prolongée.


Lien avec l'étude PwC CEO Survey : https://pwc.to/yifli7

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.