Municipales : vague bleue mais des villes symboles restent à gauche

 |   |  402  mots
(Crédits : reuters.com)
Incontestablement l'UMP a gagné les élections municipales mais quelques villes symboles comme Strasbourg, Paris et Rouen restent à gauche. Pour sa part, Jean-Marc Ayrault semble assuré de rester à son poste

Pas de surprise, le second tour second tour des municipales n'est pas venu inverser les résultats du premier tour. La vague bleue est bien là et de nombreuses villes de plus de 10.000 habitants basculent à droite. Certes mais quelques villes symboles restent a priori dans l'escarcelle de la gauche grâce à une meilleur mobilisation, Strasbourg et Rouen,  notamment.  Et Grenoble qui aura un Vert à sa tête. Il n'en reste pas moins que l'UMP sera demain à la tête du plus grand nombre des municipalités de plus de 10.000 habitants, avec les conquêtes notamment de Saint-Etienne, Reims, Toulouse, Caen et Limoges. A noter que François Bayrou est, enfin, élu à Pau. 

Au total, 155 villes de plus 10.000 habitants basculent de gauche à droite, soit un score encore supérieur à celui de 1983, dernier échec retentissant pour le PS aux municipales. Selon les calculs de l'Ifop, si le PS était jusqu'à maintenant à la tête de 55% des villes de plus de 9.000 habitants, cette proportion est  désormais tombée à 35%.

Béziers et Fréjus pour le FN

Du côté du FN, le parti de Marine Le Pen pourra se féliciter de conquérir plusieurs nouvelles villes significatives: Béziers, Fréjus, Hayange, Villers-Cotterets, Le Luc, Cogolin, Beaucaire, Camaret sur Aigues, Le Pontet,  Fréjus. En revanche, ce n'est pas le cas pour Forbach et Perpignan.

S'agissant des trois plus grandes métropoles du pays, c'est le satu quo: Paris reste au PS avec la victoire attendue de Anne Hidalgo, Gérard Collomb (PS) garde Lyon et Jean-Claude Gaudin (UMP) fait de même à Marseille pour un quatrième mandat. A Lille également, Martine Aubry (PS) conserve son siège.

Ayrault sauverait sa place

Du côté de l'Élysée, où l'on est déjà dans l'après municipales, l'information de La Tribune de vendredi semble se confirmer: Le remaniement aurait bien lieu dès demain lundi 31 mars et Jean-Marc Ayrault devrait sauver sa place de premier ministre afin de pouvoir présenter dans la semaine le contenu du pacte de responsabilité, à la tête d'une équipe gouvernementale restreinte. Le Premier ministre est apparu très à  l'aise à la télévision, semblant certain de rester à son poste. Ce qui en effet semble le scénario le plus probable, tant le président veut aller vite et tourner  la page des municipales au plus vite... tout en gardant sa ligne, la politique de l'offre. ....

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/03/2014 à 9:46 :
"Tsunami" ! Que d'exagération !
a écrit le 31/03/2014 à 8:56 :
Il est étrange de constater que les gens déçus de la politique de libérale de Sarkozy, sont aujourd'hui déçus de la politique libérale menée par hollande, et finissent par revoter pour cette même politique libérale qui est en réalité imposée par les différents traités européens que nous avons signé. (le fameux pacte de responsabilité / 3%)

Personne ne contrarie les anglais, qui eux on un déficit de prêt de 8%...

Bruxelles dirige la France...

Pour sortir de cette machine, je voterais UPR aux européennes...
a écrit le 31/03/2014 à 8:06 :
Le changement va être important et Hollande s'y emploi: il va remplacer le chef cuisinier de l'Elysee, puisqu'il fait une cuisine "dégueulasse "! Il a compris le message des français...
Réponse de le 31/03/2014 à 8:36 :
Un geste fort et important pour la France.
a écrit le 31/03/2014 à 8:00 :
Les français n'ont pas compris l'excellence du gouvernement Hollande! Ils devront payer encore plus pour nourrir les copains de cette caste !
a écrit le 31/03/2014 à 7:15 :
Il y a que ceux qui ne connaissent pas hollande qui pouvaient rêver d'un changement de 1 er ministre...il veut l'utiliser complément...c'est un profond mépris pour le suffrage universel...il faudra une seconde couche en mai..
Réponse de le 31/03/2014 à 11:33 :
Ben... on votait pour les mairies, faut pas se tromper d'élection non plus.
a écrit le 31/03/2014 à 7:01 :
Non content d être battue a plate couture par la droite, la gauche a toujours a toujours son côté méprisant envers celui qui lui enlève son pouvoir totalitaire, ses idées a la c..., son pouvoir de gaspiller l argent des français, au titre d idées qui ne rapportent a personne sauf a leurs amis, les feneants.

Certain français ont cru au père Noël et après leur cadeau, ils ont eu honte d aller voter tellement ils se sont aperçus que l'assistanat , l aide en tous genre, les plans sur la comète, et j'en passe n allait qu aggraver cette situation déplorable, merci a eux pour s être abstenus.
a écrit le 31/03/2014 à 6:59 :
Une pensée pour les victimes du Tsunami qui eux savent ce que veut dire tsunami.
a écrit le 31/03/2014 à 1:12 :
Roubaix et Tourcoing à droite : Quid de la majorité pour l'agglomération lilloise ??
a écrit le 31/03/2014 à 0:57 :
et comme d'habitude, le gagnant se gargarise alors qu'au 2 tour, les gens de droite ont souvent voté contre le PS plutôt que pour l'UMP :-) et au passage, je signale que le 1er parti de France, ce sont les abstentionnistes :-)
Réponse de le 31/03/2014 à 1:08 :
Un peu comme la présidentielle de 2012 en somme....Contre Sarkozy, pas pour Hollande, ce dernier qui, on le voit aujourd'hui, n'a rien à faire à ce poste car c'est un accident de parcours, et une démonstration éclatante du principe de Peter.
Réponse de le 31/03/2014 à 6:55 :
aux européènnes et aux régionales , on va voter pour le principe de Peter ?
a écrit le 31/03/2014 à 0:33 :
150 villes, aux dernières élections c'était 100... on aurait un fort mécontentement?
Réponse de le 31/03/2014 à 8:02 :
Juste une petite bouderie que Hollande va rapidement balayer avec quelques promesses intenables ....
a écrit le 31/03/2014 à 0:19 :
Hollande ne va pas changer ayrault il va attendre les européennes le peuple est le cadet de ces soucis depuis bien longtemps. La cuisine politique l interresse beaucoup plus
Réponse de le 31/03/2014 à 8:03 :
Cela va être dur tous ces calculs politiques pour trouver de nouveaux ministres si possible aussi incompétents!
Réponse de le 31/03/2014 à 8:35 :
revoir aussi la cuisine à l'Elysée qui parait-il est dégueulasse.
a écrit le 31/03/2014 à 0:10 :
Pour ces municipales les Mousquetaires à l'œuvre: a Marseille, Bordeaux, Nice et Nancy avec Toulon!
a écrit le 30/03/2014 à 23:59 :
C'est une victoire de plus au palmarès de l'UMPS...
a écrit le 30/03/2014 à 23:52 :
Ce soir nous sommes Toulousains! Depuis 77, un seul mandat à gauche repris en 2013!
a écrit le 30/03/2014 à 23:24 :
Gérard Colomb a conservé la ville de Lyon... certes, et c'était prévisible, surtout qu'il a pris ses distances du gouvernement depuis longtemps !! Par contre : Pierre-Bénite est tombée, Grigny est tombée, Mions est tombée, Rillieux-la-Pape est tombée, Tassin est tombée (d'un centriste partenaire de Colomb à l'UMP), Saint-Fons est tombée, Saint-Priest est tombée, (et j'en oublié peut-être!) ... même le 6e arrondt de Lyon au 1er tour !!! Avec ca, pas sur que le Grand Lyon (bientôt métropole de Lyon) reste à Gauche !!!
Réponse de le 31/03/2014 à 1:11 :
@lyon69: ton Gérard, c'est le cousin de celui qui a pris Hispaniola ou le frère de la Blanche Colombe que n'atteint pas la bave du crapaud :-)
a écrit le 30/03/2014 à 23:17 :
Enfin dehors
a écrit le 30/03/2014 à 23:03 :
Oui on attend après Mars, ses saboulées, ses giboulées ou bien ses ides... le joli moi de Mai, une hirondelle fait-elle le Printemps? Si les sondages sont sous évalués... n'est-ce pas une claque de la part des français qui en marre de payer et d'être au chômage! N'entend-t-on pas Roland, alias le peuple français qui souffre du carcan bureaucratique européen, et qui souffle dans son Cor et dans son corps! Autrefois on apprenait à l'école Ronceveau, Ronceveau... Appolinaire disait: mêlez quelque grâce au courage...
a écrit le 30/03/2014 à 22:50 :
Comme nous nous y étions engagé la baisse des dépenses et donc des impôts locaux sera de 10 % dès le prochain budget de toutes les municipalités gérées par l'UMP. Cette démonstration de saine gestion nous permettra de reconquérir la destinée de ce pays en 2017.... Et nous redresserons la situation économique.
Réponse de le 30/03/2014 à 23:05 :
Cocaïne ou héroïne ?
Réponse de le 30/03/2014 à 23:07 :
Vous parlez de baisser les impôts locaux de 10%, j’espère que vous ne taillerez pas dans les budgets sociaux comme certains de vos collègues l'ont déjà annoncé! Avec une montée continue de la pauvreté et de la précarité depuis le dernier septennat, vous allez devoir faire face à une fracture sociale de plus en plus importante.
Réponse de le 31/03/2014 à 1:03 :
T'inuquiètes pas, un politique ne tient jamais ses promesses. Éventuellement, il fera voter une réduction de 10 % de ses impôts déjà peu élevés et pour toi, ce sera comme d'habitude, à savoir réduction de 10% de tes dépenses via une baisse de salaire :-)
Réponse de le 31/03/2014 à 11:50 :
Trêve de balivernes, l'UMP gérera les communes comme il a géré les finances de l'UMP
Pour nourrir la réflexion:
http://www.les-crises.fr/comptes-ps-ump-2012/
a écrit le 30/03/2014 à 22:37 :
Bonne nuit les petits, tout va bien dormez tranquille ! Nous sommes foutus ! Les français sont toujours en 1945 ! Je quitte le navire.
a écrit le 30/03/2014 à 21:58 :
baisse d'impôt pour els classes moyennes sup et les entreprises! fin des congés payés et des 35h, smic supprimé, voilà les solutions
Réponse de le 30/03/2014 à 23:28 :
C'est sur qu'en distribuant des cadeaux à tous ses électeurs potentiels, en faisant de l'anti-sarkozysme primaire et en taxant l'emploi, les français ont tranché !!!
a écrit le 30/03/2014 à 21:57 :
... bon Ben tout va très bien alors ...!!!
a écrit le 30/03/2014 à 21:49 :
La population sanctionnerait la politique conduite, seulement aux européennes, alors que les sondages ont minimisé les résultats, on annonce un parti du président en troisième position. Est-ce à cause des professeurs de pédérastie qu'on compte mettre dans les classes de primaire, ou bien pour le suicide en zone de monnaie forte, ou l'invention de la politique des bulles et du toxique par la BCE?
a écrit le 30/03/2014 à 21:08 :
On note justement la reprise de villes de plus de 100k d'habitants, alors que la gauche en détient les 2/3 comme les 3 principales, suite à la défaite de 2008... Toulouse, St-Etienne et Caen bastions historiques de la droite sont repris et tombent Limoges et Angers, premiers mandants de droite depuis 1977... Et Tours repasse à droite, ce qui est inattendu. si on annonce que des grandes villes passent à droite malgré les triangulaires, on peut croire à un basculement important. Le delta en 2008 était de 100 et s'amplifiant dans le temps.
Réponse de le 30/03/2014 à 22:06 :
Les bascules se font souvent à peu de chose, c'est le retour de balancier de l'élection de 2008. Pour autant, certaines villes historiquement de droite passés à gauche en 2008 y sont resté (ex:Metz).
Réponse de le 31/03/2014 à 5:42 :
Metz est toujours majoritaire en voix de droite, mais en 2014 comme en 2008 c'est la mégère politiquement correct qui sabote son camp.
a écrit le 30/03/2014 à 21:02 :
Calimayrault sauve sa tête !? Mais il lui faut quoi à Pépère pour qu'il réagisse?
Réponse de le 31/03/2014 à 7:33 :
c ès pas Ayrault qu il faut changer, c est Hollande. mais bon, on doit encore attendre les présidentielles.
meme en changeant son 1 er ministre,rien ne changera.
et puis Hollande aurait trop peur de faire un autre choix qui serait pire pour lui , s il tombait sur un ou une qui a des couilles et qui lui ferait de l ombre
a écrit le 30/03/2014 à 20:59 :
mais, la vague bleue a percé, elle est là désormais, 7 villes de prises du jamais vu, elle fait absolument parti du visage politique...de nombreux conseillers municipaux.....nous allons voir les Européennes ! elle est là, enfin !!...
Réponse de le 30/03/2014 à 21:11 :
...8 VILLES ! 8 !
Réponse de le 30/03/2014 à 21:59 :
Vite viiiite !!! Déménagez !! (en plus vous avez l'embarras du choix !)
Réponse de le 30/03/2014 à 22:02 :
que des villes de second ordre et les ténors (Collard, Alliot pas marié, Phillipot tête pensante de marinette) se sont fait recaler. On verra au nombre d'élus mais le FG seul a déjà deux fois plus d'élus que le FN et des dizaines de ville.

Ce qui me frappe c'est le score à 10% ou moins réalisé par le FN dans la plupart des villes où il y a eu un troisième tour.
a écrit le 30/03/2014 à 20:42 :
On note la déception des électeurs, et des passages historiques de Limoges et Angers à droite, une reprise de Saint-Etienne et Reims, pour ce qui est villes de plus de 100000 habitants. On note une majorité contestataire de la politique conduite, comme en 2008...
a écrit le 30/03/2014 à 20:38 :
seule question intéressante

le sénat repasse t il à droite ?
Réponse de le 30/03/2014 à 20:53 :
Comme il ne sert à rien...La question n'est pas vraiment intéressante ;)
Réponse de le 30/03/2014 à 22:06 :
Si le Sénat passait à droite, ce serait pour le gouvernement un frein dans le vote des lois, puisqu'elles doivent passer successivement en sénat et assemblée nationale pour trouver un équilibre. Certe, ce ne peut constituer un blocage, mais seulement un frein : toutefois, ce serait un coup dur pour le gouvernement.
http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/institutions/fonctionnement/parlement/loi/quelles-sont-etapes-du-vote-loi.html
Réponse de le 30/03/2014 à 22:11 :
Il y a une grande chance, mais d'une certaine façon il était déjà de facto dans l'opposition puisque les sénateurs PCF et EELV ont très souvent voté contre les projets du gouvernements... Ils ont voulu être dans l'opposition, ils y seront pour de bon. :-)
Réponse de le 31/03/2014 à 11:13 :
Le Sénat bloque (retoque, comme ils disent) déjà toutes les réformes, ça ne sera pas très différent.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :