Paris va appliquer un péage poids lourds sur son périphérique

 |   |  358  mots
Le périphérique parisien.
Le périphérique parisien. (Crédits : Reuters)
Le Conseil de Paris devrait voter à la fin du mois de septembre l'application d'un péage pour les poids lourds de plus de 3,5 tonnes transitant sur le boulevard périphérique de la capitale.

Le Conseil de Paris s'apprête à voter fin septembre la mise en fonctionnement du péage de transit poids lourds sur le boulevard périphérique, successeur de l'écotaxe, a-t-on indiqué dimanche à la Mairie de Paris, confirmant une information au JDD.

Le dispositif, tel qu'il sera présenté les 29 et 30 septembre lors du Conseil de Paris, se découpe en deux parties : une première "marche à blanc" dès le 1er octobre, avec activation du système mais "on ne fait pas payer" et la mise en œuvre définitive à partir du 1er janvier 2015, précise à l'AFP Christophe Najdovski, adjoint EELV chargé des transports.

0,13 euro par kilomètre

La taxe, qui ne touche que les camions de plus de 3,5 tonnes, s'élèvera en moyenne à 0,13 euro par kilomètre et devrait rapporter cinq millions d'euros par an à Paris, 550 millions pour l'ensemble du pays.

Ce dispositif  "n'est que la déclinaison parisienne de décisions prises cet été" au niveau du gouvernement, justifie Christophe Najdovski.

Il a précisé que le boulevard périphérique parisien, ainsi que l'ensemble des autoroutes d'Ile-de-France, faisaient partie des 4.000 kms touchés par ce péage dans l'Hexagone.

Le 26 juin, l'Assemblée nationale a en effet adopté un amendement gouvernemental qui remplace l'écotaxe par un péage de transit poids lourds. Sa date d'entrée en vigueur était fixée au 1er janvier 2015, précédée pendant trois mois par "une marche à blanc à l'automne".

Transit international

A la fin d'une semaine marquée par un pic de pollution en Ile-de-France et alors que la maire PS de Paris, Anne Hidalgo, se rend avec François Hollande au sommet pour le climat à New-York mardi, ce péage entend s'attaquer au "transit international" du boulevard périphérique, "source de beaucoup de nuisances pour les riverains", a indiqué M. Najdovski.

Balayant les critiques sur une possible augmentation des prix, notamment de denrées alimentaires, en région parisienne du fait de ce nouvel impôt, l'élu EELV explique : "Le montant de cette taxe est extrêmement modeste" et vise à inciter le report vers les autres modes de transport, ferroviaire ou fluvial".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/09/2014 à 14:34 :
La liberté de libre circulation dans l'UE mise a mal par extorsion ou l'incompréhension de ce que nous raconte le dogme Bruxellois!?
a écrit le 23/09/2014 à 9:05 :
Les commentaires sont aussi stupides que de créer des taxes sur des "produits" dont ont paie déjà des impôts pour les améliorer.
Concernant les réformes, vous avez raison dans le fond, mais si on reprend les propos de ceux qui veulent mettre en place "la réforme du péage", ils disent eux même que la somme demandée est dérisoire... Elle sera donc inutile pour résoudre le problème de la pollution et de la saturation du périphérique. La réalité de cette taxe est donc contestable car elle est uniquement moyen "écologique" pour renflouer les caisses, faute de n'avoir fait les vrais réformes.
a écrit le 22/09/2014 à 22:14 :
A lire tous ces commentaires stupides on comprend pourquoi le France est dans cet état de dégringolade.
A chaque proposition de réforme c'est le même déferlement de bètises.
Réponse de le 23/09/2014 à 8:40 :
on attendait plus que vous pour faire des propositions qui ne soient pas stupides .A propositions stupides commentaires volontairement stupides pour tourner en dérision les gouvernants .La gauche aurait mieux fait de faire comme dieu, ne jamais se montrer pour qu'on continue à y croire . (Coluche)
a écrit le 22/09/2014 à 14:48 :
ils devraient instaurer une taxe pour chaque parisien qui possède une voiture, cette ville dispose de moyens de transport en commun hypers développés.
Réponse de le 22/09/2014 à 16:49 :
moi je pense on devrait taxer les riches agriculteurs qui touchent trop de subventions et d'aides de nos impots.
Réponse de le 22/09/2014 à 21:59 :
On devrait taxer ceux qui paient des taxes et aussi ceux qui bénéficient de ces taxes, afin de rembourser ceux qui en ont payées. L'argent n'est-il pas fait pour tourner? Comme ont fait d'ailleurs sur le périphérique!
a écrit le 22/09/2014 à 13:33 :
le début de la révolution par le blocage de Paris est pour bientôt.
Réponse de le 23/09/2014 à 15:19 :
Ça c'est une idée à retenir , sans vouloir être taxé (encore ?) d'irresponsable.
a écrit le 22/09/2014 à 13:22 :
Ou comment faire rentrer plus d'argent dans les caisses parisiennes avec l'alibi écolo...parce qu'enfin, personnes n'a l'audace s'intéresser vraiment à l'alternative proposée : le fer routage
a écrit le 22/09/2014 à 11:42 :
au fait, le payeur final, c'et qui?
je suppose que c'est encore un impôt, me tromperai-je?
lkp
a écrit le 22/09/2014 à 10:55 :
Les automobilistes raleurs raleront encore plus quand ils auront chopé leur cancer du poumon à force de respirer des particules fines. Les poids lourds en transit n'ont rien à faire dans les agglomérations.
Réponse de le 23/09/2014 à 7:14 :
Les automobilistes non plus d'ailleurs, surtout les parisiens...
a écrit le 22/09/2014 à 10:17 :
pourquoi les poids lourds ne transite pas par la mer de Barcelone à Gènes ?trop facile
a écrit le 22/09/2014 à 8:51 :
est-ce bien légal ? si oui ça sent le blocage du périph.
a écrit le 22/09/2014 à 8:22 :
Avant on m expliquait que je payais pas mal d impots pour les routes , ecoles, hopitaux. Maintenant j 'en paye beaucoup plus et je paye les routes , l ecole privée et la mutuelle. ça c'était avant .
a écrit le 22/09/2014 à 4:13 :
J'espère que le bus seront aussi concernés., marre des voies réservées aux bus.
a écrit le 22/09/2014 à 0:32 :
Je propose de taxer les poids lourds qui traversent Lyon pour descendre dans le sud... et aussi les parisiens qui descendent en vacances !! Puisqu'ils veulent taxer le passage, on va pas se gêner avec eux... chiche ?
a écrit le 22/09/2014 à 0:25 :
Un péage à l'entrée de chaque ville, chaque département, à la traversée de chaque pont et chaque tunnel... les écolo voulaient nous ramener à la bougie question énergie, il nous ramène directement au moyen Age !! Il ne manque plus qu'à rétablir la dime et la gabelle... mais question nouvelles taxes, les socialistes ont prouvé leur compétence à en créer plein !!
a écrit le 21/09/2014 à 23:10 :
Si les Bonnets rouges ne montent pas rapidement au créneau, c'en sera bientôt fini de la gratuité des routes. Aujourd'hui, les camions, demain les voitures. Les portiques sont déjà prévus pour ça !
a écrit le 21/09/2014 à 23:10 :
Enfin !!!!!

c'est pas trop tôt
Réponse de le 22/09/2014 à 0:27 :
Ce sera combien, la traversée du passage piéton ??
a écrit le 21/09/2014 à 21:35 :
A ceux qui se défoulent sur le site de LT , vous êtes souvent les premiers à maugréer après ces camions de plus en plus étrangers et qui contribuent à la saturation des axes routiers ! Un peu de pragmatisme alors que les pathologies respiratoires explosent chez les riverains des axes routiers selon l'OMS ! Au diable vos commentaires stériles qui ne proposent RIEN ! Je sais pourquoi la France est en crise : vous ne proposez rien face aux problèmes !
Réponse de le 21/09/2014 à 22:13 :
Toujours la même fuite en avant qui consiste à nier les propositions de l'opposition... (e.g. celles de Marine Le Pen).
Réponse de le 22/09/2014 à 6:35 :
Bien sur que cela existe mais c'est un prétexte pour une nouvelle taxe, il manque 100M dans son budget...
a écrit le 21/09/2014 à 21:10 :
D'ici quelques jours, cette nouvelle taxe sera appliqué même aux bicyclettes. La gauche est toujours sinistre !
a écrit le 21/09/2014 à 19:25 :
L'écologie est une bonne chose l'écologie malhonnête type EELV est un système de taxe cette taxe permettra telle de payer les PV des élus EELV mais également le loyer du siège à défaut de piquer dans La caisse de la formation. depuis son élection à la tête de PARIS MmeE Hidalgo cherche à faire rentrer de l'argent après une gestion calamiteuse de son prédécesseur dont elle était l'adjointe.
a écrit le 21/09/2014 à 18:21 :
Et un péage poids lourds en politique, ce ne serait pas de la salubrité publique ?
a écrit le 21/09/2014 à 18:20 :
A quoi va servir ce nouvel impôt? La construction de logements sociaux?
Réponse de le 21/09/2014 à 18:36 :
["Le montant de cette taxe est extrêmement modeste" et vise à inciter le report vers les autres modes de transport, ferroviaire ou fluvial"]

A priori c'est l'écotaxe réchauffée dans une autre assiette pour financer les syndicalistes de la SNCF...
Réponse de le 22/09/2014 à 10:00 :
Quelles sont les facilités ferroviaires, gares "fret" et horaires (TGV prioritaire) ? Il faut charger son wagon soi-même(Rouen) et la SNCF ne trace pas les trains de marchandise en temps réel et parfois les perd de vue (tout TGV !!) ce qui ne plait pas aux industriels. Les canaux et fleuves, ça ne peut concerner que certains axes, pas tous... Le canal Seine/Nord a été abandonné mais aurait dépanné pas mal pour un certain type de transit.
Le report, c'est du blabla, pour nous caresser les oreilles. La collecte servira à d'autres choses, construire des ponts, des tramways, ... (compenser le manque d'argent)
Réponse de le 22/09/2014 à 12:18 :
Cette taxe servira à créer des postes de fonctionnaires pour la perception de cette taxe et pour le controle
a écrit le 21/09/2014 à 18:10 :
vous nous gonflé les parisiens ! nous aussi n à des camions qui transite de pays à pays ,
la taxe pour tous !!!on compte plus les mort a cause des poids lourds a mais c vrais pas a paris
Réponse de le 21/09/2014 à 18:34 :
Les poids lourds transportent des marchandises de tous bords. Une taxe de plus ça ferait augmenter les prix de ces marchandises, bien sûr, et qui serait assumé par les consommateurs en bout de chaîne. Un racket de plus, c'est minable.
Réponse de le 22/09/2014 à 10:04 :
Si ça ne coûte pas plus cher, pourquoi, au lieu d'aller de A à B, les camions iraient de A à une gare G1, puis de la gare G2 au point B ? Pas sûr non plus que le coût soit inférieur par le train (contrainte de délais, circuits, saturation si le TGV doit passer avant le fret).
Si votre fournisseur X transite en camion et que le Y va sur le train, et que ce soit moins cher, vous allez privilégier le transporteur Y, non ????
a écrit le 21/09/2014 à 17:39 :
Encore une connerie nuisible aux emplois et aux commerces sans changer la pollution.
Il faut organiser le boycott des livraisons à Paris par les entreprises de transport. En 8 jours ce sera réglé.
La disette et les parisiens partiront au ravitaillement à la campagne comme en 40.
Ou alors transférer les contenus se plus de 3.5 T en fourgons ce qui multipliera la circulation et la pollution.
CONCLUSION : OU EST PASSE LE BON SENS ?
Réponse de le 21/09/2014 à 19:50 :
Le bon sens en politique ? Ça existe ? C'est plutôt que ça faisait 3h qu'ils n'avaient rien fait contre les bagnoles... Ils étaient en manque! En attendant il reste les bus et leur 100l au 100km.
a écrit le 21/09/2014 à 17:25 :
Les camions qui font du transit de province a province ou de grande banlieue a grande banlieue n'ont effectivement rien a faire sur le periph. Pour une fois que la mairie de Paris prend une bonne decision.
Réponse de le 21/09/2014 à 17:42 :
vous pouvez apprécier cette décision mais finalement c'est vous qui payerai la note ! !
a écrit le 21/09/2014 à 17:24 :
Comme au moyen Age, on va instaurer un péage à chaque passage de pont, à chaque entrée de ville,... Reste plus qu'à remettre en place la dime et la gabelle !!
Les socialistes entrent de plein pied dans le XXIe siècle... pardon... dans le XIe siècle !
Réponse de le 21/09/2014 à 19:52 :
Ils ont déjà installé les ralentisseurs entre les nids de poule. Reste à monter les octrois à côté !
Réponse de le 22/09/2014 à 10:06 :
"Les socialistes entrent de plein pied dans le XXIe siècle" vous savez bien que c'est la droite qui a géré l'écotaxe, l'entreprise Ecomouv et les conditions de fonctionnement ? Non ?? Déjà oublié ? Aveuglé par la GAUCHE ?
(Pour info : plain pied, pas plein pied)
Réponse de le 22/09/2014 à 23:19 :
Au moins le projet "de droite" avait le mérite d'être national, et non à l'entrée de chaque commune ! Mais comme je ne suis pas encarté et lobotomisé comme vous, je reconnais que cette idée était stupide et qu'elle était mal ficelée ! Il eu été plus intelligent de faire comme en suisse : une vignette de transit annuelle, en vente à la frontière !
Pour l'orthographe, merci de vous adresser au correcteur automatique de ma tablette !!
Réponse de le 23/09/2014 à 17:13 :
les bonnets rouges (bretons) ont gueulé : ils ne sont pas touchés par les péages. donc en Bretagne y a pas de pollution, les camions là bas ne polluent pas ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :