Cinquième séance de hausse à la Bourse de Paris

 |   |  410  mots
La Bourse de Paris a ouvert en hausse pour la cinquième séance d'affilée. Le CAC prend 0,75% à 3.374 points. Renault perd plus de 4% dans l'attente des immatriculations de décembre. Havas est recherché.

Le secteur financier poursuit sa remontée, en particulier Dexia, dont la valeur a fondu de plus de 80% l'an dernier. La banque franco-belge enregistre la meilleure progression de ce début de journée avec un bond de 6,3% à 3,77 euros. Axa est en hausse de 1,2% à 17,25 euros. Crédit Agricole est également dans le vert, en progression de 1,3% à 8,73 euros. Société Générale prend 0,7% à 37,35 euros et BNP Paribas gagne 0,4% à 32,77 euros. Sur le SRD, Natixis gagne 3,73% à 1,40 euro.

Alcatel-Lucent fait lui partie des plus forte hausses du CAC de ce début de journée, avec une hausse de 2,7% à 1,63 euro.

EADS prend 1,8% à 12,86 euros. Les marchés ne semblent pas sanctionner l'information selon laquelle la compagnie japonaise All Nippon Airways devrait revoir son projet d'acquérir des Airbus A380 puisqu'elle compte réduire ses dépenses.

Air France-KLM gagne 1% à 9,90 euros. Le groupe fait figure de favori pour devenir le partenaire de la nouvelle Alitalia, avec un investissement de 300 millions d'euros selon "les Echos".

La remontée des cours du pétrole a un impact positif sur le secteur pétrolier et parapétrolier. Vallourec est en hausse de 1,75% à 87,70 euros. Total, la première capitalisation du CAC, gagne 2% à 41,80 euros. Sur le SRD, CGG Veritas grimpe de 5% à 12,17 euros et Technip de 2,8% à 24,40 euros.

En revanche le secteur automobile souffre de cette hausse des cours. De plus, le marché attend à 12 heures les chiffres des immatriculations de voitures neuves pour le mois de décembre. Renault subit le plus fort repli du CAC avec une chute de 4,2% à 19,05 euros et Peugeot de 1,12% à 12,34 euros.

Les marchés accueillent également négativement l'arrivée de Lars Olofsson à la tête du groupe Carrefour. Le distributeur baisse de 1% à 29,18 euros. Par ailleurs, Goldman Sachs a baissé sa recommandation sur le titre.

Sur le SRD, TF1 est en petite hausse de 0,6% à 11,04 euros. C'est aujourd'hui que la publicité disparaît des chaînes publiques après 20 heures. M6, quant à lui, augmente de 0,45% à 8,57 euros.

Havas gagne en revanche près de 5%. Selon le Sunday Times, le président d'Aegis  pourrait décider de renforcer ses liens avec Vincent Bolloré, actionnaire majoritaire des deux groupes publicitaires

Pour finir, les cours du brut remontent nettement en raison des tensions géopolitiques entre Israël et la bande de Gaza. Le baril de WTI américain s'échange contre 46,60 dollars et celui de Brent de la mer du Nord contre 46,84 dollars.

Du côté des devises, l'euro est en baisse face au billet vert à 1,3794 dollar.

(également disponible en vidéo)

 

 

 


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :