L'euro-yen au contact des 98 avant la réunion de la BCE

 |   |  388  mots
(Crédits : AFP)
L'euro se repliait en fin de journée face à l'ensemble des devises, à l'exception du yen, la devise refuge du moment, contre qui il parvient à grappiller 0,1%. Un mini rebond suffisant pour lui permettre de renouer avec le seuil des 98 yens.

La volonté des européens à trouver des solutions pour résoudre lors d'une conférence téléphonique qui réunit les ministres des Finances du G7, soutient la monnaie unique qui accuse encore un plongeon de 6,2% sur un mois face au yen et 5,8% face au dollar. De plus, la perspective d'une union bancaire, une idée qui recueille une plus large adhésion auprès des européens au moment où les banques espagnoles et grecques sont en difficulté, soutient le secteur bancaire européen, ce qui renforce un peu la confiance des opérateurs en zone euro.

La monnaie unique est également soutenue par les réponses que pourrait apporter la Banque Centrale Européenne, dont le Conseil des gouverneurs se réunit demain. Une réunion qui sera scrutée à la loupe par les marchés. Une baisse des taux directeurs, le lancement du programme de rachat d'actif ou encore un 3ème LTRO pourraient constituer de l'avis de nombreux observateurs un choc de confiance sur les marchés. Les attentes étant particulièrement élevées, il est fort probable que la déception soit de mise étant donné que les européens n'ont pas vraiment réussi à s'entendre sur la manière de sortir de cette crise. Ainsi, la présidente de l'autorité allemande de régulation des marchés financiers n'a pas manqué de mettre en garde les dirigeants européens contre toute précipitation dans la mise en place d'une union bancaire. En effet, selon Elke König, la présidente de la BaFin, la notion d'union bancaire suppose au préalable une union budgétaire.

Mais si l'euro rebondit au contact des 98 yens, il ne parvient pas à renouer avec le seuil des 1,25 face au dollar qui profite de son coté d'une amélioration de l'ISM des services aux Etats-Unis pour reprendre un peu de hauteur face aux autres devises. Le yen quant à lui subit des prises de bénéfices alors que l'aversion au risque marque une pause. La devise nipponne redonne par exemple 0,4% face au dollar, pour se négocier à 78,66. Un repli de la monnaie japonaise entamé cette nuit et qui a été salué par l'indice Nikkei puisqu'une dépréciation de la monnaie nippone renforce la compétitivité. Une bonne nouvelle pour les exportateurs japonais. 

Plus d'actualité Bourse sur MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :