Mais où va le marché ?

 |   |  383  mots
(Crédits : VIA BLOOMBERG NEWS)

 

 

 

Les marchés sont ballotés. Ils montent ou ils baissent au gré des vents mais sans direction réelle. Et c'est le cas depuis plusieurs semaines maintenant. On sent nettement une certaine lassitude, voire une certaine nervosité, dont la cause est l'absence de signes de rebond de la croissance, notamment aux Etats Unis et bien sûr en Europe...Les investisseurs sont un peu perdus...
UN EFFRITEMENT
Ce n'est pas une baisse franche, ni un "krach d'octobre" mais une baisse régulière, un effritement. Des indices boursiers, de l'euro et de tous les actifs à risque en général. L'inquiétude numéro un: la croissance.

NEIN!!! NEIN!!!
Contre toute attente, le deal BAE- EADS a été abandonné hier. Alors qu'il avait un vrai sens industriel et aurait représenté une formidable opportunité pour l'Europe. On attendait un blocage de la part de l'Angleterre. Mais c'est finalement l'Allemagne qui a tout fait capoter de peur de perdre des emplois et surtout de peur de perdre son emprise sur le groupe...Un peu pénibles les Allemands parfois...

NON!!! NON!!!
Le gouvernement refuse de capituler totalement devant les pigeons et abandonner son projet sur les plus values. On parle maintenant d'un seuil de détention de 10%, d'une durée de détention de 5 à 6 ans et éventuellement de fonctions au sein de l'entreprise, même en tant qu'administrateurs pour bénéficier du taux actuel de 19% sur les plus values.

LA CLAQUE POUR L'IMMOBILIER
La hausse de la taxe foncière. 21% en moyenne en France en 5 ans... C'est moins que l'essence...Sauf pour Paris: +67.90%!!!!!


CHRISTINE, TAIS TOI STP
Faites taire le FMI. Pas une journée sans qu'ils nous balancent une prévision dramatique et apocalyptique. Si vous connaissez Christine personnellement, pouvez vous lui demander d'arrêter de tirer sur les ambulances?

SARKO EN UNE
Il est partout. A la une du Parisien, à la une du Nouvel Obs. La sarko mania ou la sarko nostalgie bat son plein. Pourvu qu'il ne se mette pas à parler car c'est le piège que lui tendent les médias. Dès qu'il parlera, sa cote retombera automatiquement.

LES VILLES LES PLUS ATTRACTIVES
Publication du palmarès par le PriceWaterHouseCooper. Paris prend la tête pour la qualité de...

Lire la suite de cet article sur MonFinancier


 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/10/2012 à 19:38 :
Non, c'est le CAC 40 au-dessus des 3500 pts, comme ce soir mardi 16 octobre 2012, qui est un non-sens !
Vu les fluctuations actuelles, il est plus raisonnable de l'attendre entre 3200 et 3400, 3300 serait "idéal". Mais est-ce que ces indices ont vraiment un sens ?
a écrit le 12/10/2012 à 14:20 :
C'est normal : les investisseurs se croient encore "avant", ils guettent donc la reprise avec impatience pour prendre la vague avant tout le monde. Ce qu'ils n'ont pas l'air d'avoir enregistrer, c'est que la tendance est à la plongée, profonde et pour un bon moment, et bien sûr, ils ne sont pas prêts à çà !
a écrit le 11/10/2012 à 11:03 :
Sur mon marché il y a de moins en moins de monde et les commerçants font la tronche.
a écrit le 11/10/2012 à 10:12 :
Le CAC au dessus de 3000 points est un non-sens.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :