Lending Club (finance participative) lève 870 millions de dollars à New York

 |   |  270  mots
Lending Club a déjà placé 8 millions de titres de plus que prévu.
Lending Club a déjà placé 8 millions de titres de plus que prévu. (Crédits : Flickr / CC License by Simon Cunningham)
Coup d'essai, coup de maître. La plateforme de prêts entre particuliers dirigée par le Français Renaud Laplanche est le premier prêteur alternatif à tenter une aventure en Bourse.

Entrée fracassante à Wall Street. La startup de prêts entre particuliers Lending Club a levé 870 millions de dollars avec son entrée à la Bourse de New York, selon les conditions définitives de l'opération communiquées mercredi 10 décembre au soir. Au total, 58 millions de titres ont été placés auprès des investisseurs au prix unitaire de 15 dollars, et commenceront à coter jeudi sur le New York Stock Exchange sous le symbole "LC", détaille l'entreprise dans un communiqué. La levée de fonds pourrait même atteindre le milliard de dollars en cas d'exercice (possible dans les 30 jours) d'une option de surallocation portant sur 8,7 millions d'actions supplémentaires.

8 millions de titres de plus que prévu

La startup semble suciter un fort intérêt des investisseurs. En effet, Lending Club a déjà placé 8 millions de titres de plus que prévu. Le prix retenu pour l'introduction en Bourse, qui valorise l'ensemble de l'entreprise à 5,4 milliards de dollars, est en outre supérieur à la fourchette prévue jusqu'ici, de 12 à 14 dollars, déjà relevée en début de semaine par rapport au prix initialement envisagé de 10 à 12 dollars.

Lending Club, fondée en 2007 et dirigée par le Français Renaud Laplanche, 44 ans, est le premier prêteur alternatif à tenter une aventure en Bourse. Le groupe basé à San Francisco bénéficie des soutiens de grands noms de la finance. L'ex-secrétaire au Trésor Lawrence Summers et John Mack, l'ancien patron de la banque d'affaires Morgan Stanley, siègent ainsi à son conseil d'administration.

    Lire aussi >> Financement entre particuliers: trois choses à savoir avant l'IPO de LendingClub

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :