Introductions en Bourse : 2014 est à placer sous le signe de la santé

 |   |  360  mots
Les Etats-Unis ont mené la danse en termes de capitaux levés, avec 288 opérations pour 95,2 milliards de dollars.
Les Etats-Unis ont mené la danse en termes de capitaux levés, avec 288 opérations pour 95,2 milliards de dollars. (Crédits : reuters.com)
Le cabinet Ernst & Young a recensé 1.206 opérations pour 256,5 milliards de dollars levés dans le monde. Même si aucun secteur ne concentre plus de 16% des opérations à travers le monde, la santé tient le haut du pavé en nombre d'opérations (193, soit 16% du total), suivi du secteur technologique (14%) et de l'industrie (12%).

Une bonne année pour les introductions en Bourse (IPO), notamment pour la santé. C'est ce qui ressort d'une étude d'Ernst & Young (EY) publiée mercredi 10 décembre. Dans ce secteur, le nombre d'opérations boursières a quasiment doublé par rapport à 2013 (193 contre 100), ce qui représente 16% du total.  Ainsi, la santé compte le plus grand nombre d'opérations cette année, suivi des sociétés technologiques (14%) et de l'industrie (12%), alors que ce secteur n'était qu'en 4e position en 2013.

Les fonds levés dans la santé ont quasiment doublé en un an

Concernant le montant des fonds levés, la santé reste le 5e secteur, comme en 2013, loin derrière les sociétés technologiques, numéro 1. Toutefois ceux-ci ont quasiment doublé par rapport à l'année dernière (21,8 milliards de dollars contre 12,4 ). Pour rappel, la santé ne faisait même pas partie des 5 secteurs ayant levé le plus de capitaux entre 2010 et 2012 inclus.

Parmi les plus importantes levées de capitaux enregistrées en 2014 figure l'opérateur australien privé d'hôpitaux Healthscrore dont l'introduction représente la 15e entrée en bourse, à plus de 2,1 milliards de dollars.

"Faible volatilité et bons résultats d'entreprises"

Plus généralement, tant en nombre d'opérations qu'en terme de montants levés en  2014*  EY a recensé au total 1.206 opérations pour 256,5 milliards de dollars levés (200 milliards d'euros d'après le cours du 10 décembre), soit une augmentation de 35% en volume et 50% en valeur par rapport à 2013. En 2010, 1.365 transactions avaient été recensées pour une somme totale de 284,6 milliards de dollars.

"La combinaison d'une faible volatilité pour l'essentiel de l'année, de bons résultats d'entreprises et un manque d'alternative en termes d'investissements a concentré l'appétit pour le risque vers les actions", explique EY. Les Etats-Unis ont mené la danse en termes de capitaux levés, avec 288 opérations pour 95,2 milliards de dollars, soit le plus grand nombre d'opérations depuis 2004 et le plus haut niveau de capitaux levés depuis 15 ans.

 *Les données pour l'année 2014 sont basées sur les introductions en bourse effectuées jusqu'au 4 décembre 2014 et celles attendues pour la fin de l'année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :