Paris en forme pour dépasser ses sommets

 |   |  355  mots
(Crédits : MonFinancier.com)
Ouverture en nette hausse après un long week-end prolongé. Fermés durant 4 jours, les marchés n'ont pas eu l'occasion de réagir à la lourde déception sur le front des créations d'emplois aux Etats-Unis qui n'ont créé que 125 000 emplois en mars là où le consensus tablait au moins sur 248 000 créations.

Ouverture en nette hausse après un long week-end prolongé. Fermés durant 4 jours, les marchés n'ont pas eu l'occasion de réagir à la lourde déception sur le front des créations d'emplois aux Etats-Unis qui n'ont créé que 125 000 emplois en mars là où le consensus tablait au moins sur 248 000 créations.

Les chiffres de mars témoignent donc d'un net coup de frein dans le rythme des créations d'emplois ce qui pourrait inciter la Fed à rester attentiste avant de remonter les taux en fin d'année.

Mais pour les marchés, qui voient le verre à moitié plein, ce manque de dynamisme dans les créations d'emploi aux Etats-Unis n'est que passager, l'économie américaine reste donc solide et la Fed devrait rester accommodante, tandis qu'en Europe les nouvelles encourageantes se poursuivent. L'indice PMI des services notamment continue de s'améliorer et s'inscrit à 54,2 en mars, contre 53,7 en février.

A Paris, le CAC flirte avec ses sommets et s'adjuge 1,08%, à 5129 points après avoir signé un plus haut sur 52 semaines à 5132 points, et ce malgré la publication d'un PMI des services inférieur aux attentes qui ressort à 52,4 en mars contre 53,4 en février. Ailleurs même tendance Francfort progresse de 1%, à 12 090 points.

Coté valeurs, le secteur pétrolier fait la course en tête avec CGG qui bondit de 4%, à 5,74 euros, Maurel et Prom gagne 3,25%, à 7,13 euros, Vallourec gagne 3,1%, à 23,46 euros. Total se distingue également avec un gain de 2,06%, à 46,82 euros, ce qui soutient la tendance parisienne.

A l'inverse, Air France-KLM déclassé de "surpondérer" à "sous-pondérer" par JPMorgan Cazenove perd 1,24%, à 8,31 euros.

Le secteur aéronautique se distingue en territoire négatif. Airbus perd 0,64%, à 60,37 euros, c'est la plus forte baisse du CAC tandis que Zodiac redonne 0,3%, à 30,16 euros.

Sur le marché des changes, l'euro cède 0,44% face au billet vert et revient sous le seuil des 1,09$, à 1,0887$ au plus bas de la séance. Il reste à peu près stable face au yen à 130,75 yens. Le billet vert de son coté grimpe de 0,3% face à la devise japonaise pour se négocier à 119,86 yens.

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :