Revue des dernières déclarations des banques centrales

 |   |  488  mots
(Crédits : Forex)

Les déclarations des banques centrales continuent d'être les principaux moteurs du marché des changes. Afin de vous aider à profiter au mieux de ces annonces dans votre trading,voici une revue des derniers biais de la RBNZ, de la BoJ et de la fed.

Banque centrale de Nouvelle Zélande
Les projections de l'économie néo zélandaise pourraient passer de 3% à 3,8% à la mi 2016. Même si l'inflation est susceptible de rester en dessous de la fourchette cible située entre 1% et 3%, la banque centrale de Nouvelle Zélande ne voit pas de raison actuellement de mettre en place des mesures de facilitation en baissant les taux d'intérêt ou en lançant un programme d'achats d'obligation comme nous l'avons vu cette année avec les banques centrales d'Australie ou du Canada.
Les taux d'intérêt relativement élevés de la RBNZ devraient permettre au dollar néo zélandais de conserver son haut niveau pour le moment. Cependant, comme la valeur du dollar NZD est actuellement considérée comme trop forte, vous ne serez pas surpris du jawboning de la RBNZ lors des prochaines réunions de politiques monétaires car leur but est de voir le niveau de leur monnaie diminuer pour favoriser les exportations.

Banque centrale du Japon
Même si l'inflation devrait tomber à zéro au Japon, la banque centrale du pays ne semble pas très inquiète de voir arriver un scénario déflationniste pour le moment. Les responsables de la BoJ espèrent, en effet, que la faiblesse des prix et l'augmentation des salaires de toutes les entreprises seront en mesure de donner un coup de pouce à l'économie et aideront les consommateurs à recommencer à dépenser leur argent, ce qui devrait, à termes, ramener l'inflation à un niveau proche de la cible des 2%.
Pour l'instant, la BoJ devrait camper sur ses positions et s'abstenir de tout assouplissement quantitatif supplémentaire. Si les données économiques continuent cependant à être mauvaises, ils augmenteront surement le QE d'un cran pour ramener les prix à ses niveaux cibles.


Fed

Lors de la dernière réunion du FOMC, la question était de savoir si Yellen conserverait ou non la mention relative à la patience concernant la hausse des taux d'intérêt. Même si les décideurs américains semblent avoir évincé la formule, ils ont rappelé qu'ils continueraient à évaluer les progrès de l'économie et à suivre le niveau de l'inflation. Avec cela, les traders ont été un peu déroutés mais certains ont déjà commencé à anticiper une éventuelle hausse pour le mois de septembre.
Pour les traders, même si on ignore quand cela arrivera, la fed finira bien par augmenter ses taux d'intérêt si les données économiques restent bonnes et cela devrait faire les jours heureux des taureaux d'USD.

Retrouvez toute l'actualité du Forex sur Forex.fr

Pour aller plus loin, retrouvez toutes les données sur les devises

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :