Lionel Cuffet : « Le reflet de la société doit se retrouver dans les entreprises »

 |   |  246  mots
(Crédits : DR)
RÔLES LGBT+ LEADERS. Ces salariés LGBT+ du secteur privé ou agents du secteur public, non membres d’une instance de direction, contribuent par leur engagement et leur visibilité à une représentation positive des LGTB+. Portrait de Lionel Cuffet, directeur du Monoprix Passy Plaza

Pour Lionel Cuffet, 50 ans, directeur du Monoprix Passy Plaza, à Paris, et membre du Comité de sélection des projets soutenus par la Fondation Monoprix, qui a notamment aidé l'association Le Refuge, consacrée à l'accompagnement de jeunes LGBT+ isolés :

« Le reflet de la société doit se retrouver dans les entreprises. Quand j'ai commencé, il y a trente ans, il n'y avait pas de Pacs, ni le mariage pour tous ».

La mentalité de l'époque ne l'a pas empêché de gravir les échelons progressivement sans ressentir de frein spécifique de la part de sa hiérarchie.

« J'ai pu connaître des moqueries par le passé, car je n'ai jamais caché mon homosexualité, mais ce n'est plus un sujet tabou, c'est assez naturel maintenant », souligne cet autodidacte, qui a débuté sa carrière comme hôte de caisse dans le secteur du commerce et de la distribution, où le machisme est parfois présent.

Fidèle envers son entreprise et son mari qui partage sa vie depuis trente ans, il estime que la situation de la communauté LGBT+ évolue favorablement dans le monde professionnel, même si davantage de sensibilisation et de formation managériale seraient bienvenues.

« Aujourd'hui, dans mon rôle, je dois être capable de faire passer les bons messages à mes 120 collaborateurs. Si quelqu'un subit des sarcasmes liés à son orientation sexuelle, je saurai intervenir en dialoguant et en étant à l'écoute », conclut-il.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :