Les Arts Décoratifs recherchent des mécènes

 |   |  257  mots
Il s'agit d'acquérir une exceptionnelle collection de 176 dessins d'orfèvrerie provenant de la célèbre manufacture Odiot, rendue célèbre par Napoléon 1er.

En ces temps de crise financière et économique, difficile pour les acteurs qui en ont la charge d'accroître le patrimoine national. Aussi, les Arts Décoratifs, présidés par Hélène David-Weill, lancent une initiative originale sous forme de bouteille à la mer. Les "Arts Déco" sont à la recherche d'un ou plusieurs mécènes pour contribuer à l'acquisition d'une exceptionnelle collection de 176 dessins d'orfèvrerie provenant de la célèbre manufacture Odiot, rendue célèbre par Napoléon 1er.

Selon les Art Décoratifs, "il s'agit d'un ensemble remarquable, tant par sa qualité artistique que son importance historique et le nombre de dessins qui le composent. Son entrée dans les collections nationales françaises garantirait la cohérence et la préservation de cette collection et permettrait de l'exposer régulièrement au public". Et, de fait, il s'agirait de combler un manque car, actuellement, aucun des dessins de l'atelier de Jean-Baptiste Odiot n'est conservé dans les collections publiques. Pourtant, ils représentent des réalisations fameuses, telles que l'épée portée par Napoléon le jour du sacre, les meubles et objets de toilette de l'impératrice Marie-Louise, etc.

Les entreprises qui aideraient les Arts Décoratifs à faire l'acquisition de cette collection bénéficieraient d'un avantage fiscal, via une réduction d'impôt sur les sociétés égale à 90% des sommes données. Le budget mécénat recherché se monte à 1.300.000 euros. Le montant minimum pour participer s'élève à 300.000 euros.
 

 

Contact : www.lesartsdécoratifs.fr
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :