Téléchargez
notre application
Ouvrir

Coronavirus : Journée sombre à New York, l'épidémie s'étend aux Etats-Unis

reuters.com  |   |  410  mots
Coronavirus: journee sombre a new york, l'epidemie s'etend aux etats-unis[reuters.com]
(Crédits : Andrew Kelly)

NEW YORK (Reuters) - L'Etat de New York a enregistré 630 décès liés au coronavirus au cours des dernières 24 heures, soit la journée la plus sombre depuis le début de l'épidémie de Covid-19 pour l'Etat le plus touché aux Etats-unis, a annoncé samedi son gouverneur Andrew Cuomo.

L'épidémie a déjà fait 3.565 morts dans l'Etat de New York et la situation est particulièrement critique à Long Island, à l'est de la ville de New York, où les cas se multiplient "à la vitesse d'un incendie", a déclaré Andrew Cuomo pendant une conférence de presse.

Les experts ne s'attendent pas à ce que le pic de l'épidémie soit atteint avant au moins une semaine. "Le premier cas a été détecté il y a seulement 30 jours. On a l'impression que c'est une vie entière", a dit le gouverneur.

Il a annoncé que le gouvernement chinois avait facilité un don de 1.000 respirateurs qui devaient arriver plus tard samedi à l'aéroport JFK de New York.

La situation n'est pas beaucoup meilleure dans le reste des Etats-Unis, le pays le plus touché par l'épidémie avec plus de 300.000 personnes testées positives au SARS-CoV-2 et plus de 8.100 morts, selon un décompte réalisé par Reuters.

Les experts scientifiques de la Maison blanche s'attendent à ce que la maladie tue entre 100.000 et 240.000 Américains même si les ordres de confinement sont respectés.

"Il va y avoir beaucoup de morts. Les deux prochaines semaines vont être les pires", a déclaré samedi Donald Trump, en annonçant l'envoi de milliers de militaires supplémentaires dans les Etats les plus touchés, dont un millier à New York.

Plusieurs Etats refusent toujours d'imposer des mesures de distanciation sociale, de même que certaines églises évangélistes qui continuent au contraire à rassembler leurs fidèles pour prier contre l'épidémie.

Un pasteur de Louisiane, Tony Spell, entend ainsi organiser dimanche trois messes dans son église pouvant accueillir 1.000 personnes à Baton Rouge, malgré l'interdiction de rassemblements décrétée par le gouverneur.

"Nous ne respectons pas les règles parce que le commandement de Dieu est de diffuser le Gospel", a-t-il déclaré à Reuters.

La Louisiane a fait état d'une forte hausse du nombre de décès liés au Covid-19 samedi, avec 409 morts.

(Gabriella Borter à NEW YORK, avec Karl Plume, Brad Brooks, Heather Timmons et Steve Holland, version française Tangi Salaün)

`