Téléchargez
notre application
Ouvrir

Coronavirus : Deux ministres européens des Affaires étrangères contaminés

reuters.com  |   |  348  mots
Coronavirus: deux ministres europeens des affaires etrangeres contamines[reuters.com]
(Crédits : Lisi Niesner)

VIENNE (Reuters) - Les ministres autrichien et belge des Affaires étrangères ont subi un test de dépistage positif au nouveau coronavirus après avoir participé lundi à une réunion avec leurs homologues européens.

La Belge Sophie Wilmès, qui s'était placée à l'isolement vendredi en raison de "symptômes suspects", a annoncé samedi être contaminée.

"Le résultat de mon test Covid est positif. Une contamination probablement survenue au sein de mon cercle familial vu les précautions prises en dehors de mon foyer", a-t-elle écrit sur Twitter.

L'Autrichien Alexander Schallenberg ne présentait pour sa part aucun symptôme et a subi un test de routine, qui s'est révélé positif, a dit sa porte-parole samedi.

"On soupçonne que Schallenberg ait pu être contaminé au Conseil des Affaires étrangères au Luxembourg lundi", a-t-elle déclaré.

A Paris, le Quai d'Orsay a dit n'avoir "aucune information" à fournir samedi au sujet de Jean-Yves Le Drian.

Le chef de la diplomatie française a subi un test de dépistage jeudi en Algérie avant d'y rencontrer le président Abdelmadjid Tebboune. Le résultat a été négatif.

L'Allemand Heiko Maas a lui aussi été testé négatif vendredi tandis que la Suédoise Ann Linde travaillera de chez elle jusqu'à réception des résultats de son dernier test, ont déclaré leurs services respectifs.

Alexander Schallenberg n'a eu qu'une seule rencontre bilatérale lundi au Luxembourg, avec l'Irlandais Simon Coveney, mais les distances sociales ont été respectées et la délégation irlandaise a été informée de ce test positif, a déclaré sa porte-parole.

Il a participé à un conseil des ministres mercredi mais tous les membres du gouvernement portaient un masque, a-t-elle ajouté.

Tous les membres du gouvernement autrichien ont été testés samedi et leurs tests se sont tous avérés négatifs, a indiqué la chancellerie.

(François Murphy, avec Jan Strupczewski à Bruxelles, John Irish à Paris, Sabine Siebold à Berlin et Supantha Mukherjee à Stockholm; version française Bertrand Boucey, édité par Blandine Hénault)