Téléchargez
notre application
Ouvrir

États-Unis : Manifestations devant la Cour suprême après la révocation du droit à l'avortement

reuters.com  |   |  421  mots
Etats-unis: manifestations devant la cour supreme apres la revocation du droit a l'avortement[reuters.com]
(Crédits : Shuran Huang)

par Kanishka Singh, Trevor Hunnicutt et Gabriella Borter

WASHINGTON/JACKSON, Mississipi (Reuters) - Des centaines de manifestants se sont rassemblés samedi devant la Cour suprême des Etats-Unis à Washington pour protester contre la révocation de l'arrêt Roe vs Wade de 1973 qui avait ouvert la voie à la légalisation de l'avortement dans le pays.

La Cour, où les conservateurs siègent en force, a voté par cinq voix contre quatre vendredi pour l'annulation de l'arrêt Roe vs Wade, ce qui signifie que chaque Etat est désormais libre d'autoriser ou non l'avortement.

Le juge conservateur Clarence Thomas, qui siège à la Cour suprême, a évoqué la possibilité que cette décision puisse mener à un réexamen de certaines décisions relatives au droit à la contraception et au mariage homosexuel, ou invalidant les lois de certains Etats interdisant les relations sexuelles homosexuelles.

Le nombre de manifestants présents devant la Cour a augmenté au fur et à mesure de la journée, essentiellement des personnes en faveur du droit à l'avortement.

On pouvait voir des pancartes disant: "Abort SCOTUS" ("Avortez la Cour suprême"), ou "Limitez le port d'armes, pas les femmes", une référence à une autre décision de la Cour suprême, prise jeudi, élargissant le droit au port d'armes.

Lors d'un rassemblement dans l'Illinois samedi, l'ancien président américain Donald Trump a qualifié la décision de la Cour suprême de "victoire pour la Constitution, une victoire pour l'Etat de droit, et avant tout, une victoire pour la vie".

Il a rappelé à son auditoire qu'il s'était engagé, lors de sa campagne présidentielle de 2016, à nommer des juges qui "défendraient le sens originel de la Constitution".

Pour la droite chrétienne américaine, la décision de vendredi est une grande victoire et découle d'une longue campagne visant à faire nommer des juges opposés à l'avortement à la Cour suprême. Les trois juges nommés par Donald Trump ont voté en faveur de la révocation de l'arrêt Roe.

Les deux décisions prises cette semaine présentent la Cour sous un jour extrêmement conservateur, et comme prête à prendre des décisions visant à remodeler la société américaine, alors que le Congrès est régulièrement divisé et a du mal à faire adopter des décisions qui apporteraient des changements politiques majeurs.

(Avec la contribution de Tim Reid, Lucia Mutikani, Andrea Shalal et Daphne Psaledakis, rédigé par Scott Malone et Richard Cowan; version française Camille Raynaud)