Moscou met son veto à une résolution condamnant les annexions, la Chine s'abstient

reuters.com  |   |  230  mots
L'ambassadeur ukrainien aux nations unies prend la parole alors que les membres du conseil de securite se reunissent pour discuter des dommages subis par les gazoducs nord stream[reuters.com]
(Crédits : Andrew Kelly)

par Simon Lewis et Timothy Gardner

WASHINGTON (Reuters) - La Russie a opposé vendredi son veto à une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies présentée par les Etats-Unis et l'Albanie et condamnant l'annexion par Moscou de quatre régions ukrainiennes.

La Chine, autre membre permanent du Conseil, s'est abstenue.

La résolution appelait les Etats membres à ne pas reconnaître ces annexions et à appeler la Russie à retirer ses troupes d'Ukraine.

L'ambassadrice des Etats-Unis auprès de l'Onu, Linda Thomas-Greenfield, a qualifié l'initiative russe de "violation flagrante du droit international".

Dix pays ont voté en faveur du texte. Outre la Chine, le Gabon, l'Inde et le Brésil se sont abstenus.

L'ambassadeur de Russie Vassili Nebenzia, le seul à lever la main pour voter contre la résolution, a argué que les habitants des régions avaient fait le choix de rejoindre la Russie par référendum, alors que Kyiv et les Occidentaux dénoncent des simulacres de vote. "Il n'y aura pas de retour en arrière comme tenterait de l'imposer ce projet de résolution", a-t-il dit.

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken a déclaré qu'il envisageait de soumettre le texte à l'Assemblée générale des Nations unies, qui a déjà majoritairement condamné l'invasion de l'Ukraine par la Russie le 24 février dernier.

(version française Jean-Stéphane Brosse)

tag.dispatch();