Collectivités : l'absentéisme lié aux accidents de travail en très forte augmentation

 |   |  263  mots
Le taux d'absentéisme total dans les collectivités territoriales atteint 8,8 % en 2014.
Le taux d'absentéisme total dans les collectivités territoriales atteint 8,8 % en 2014. (Crédits : Flickr/Pascal. Domaine public.)
Avec une hausse de 49%, le taux d'absentéisme dû aux accidents de travail connait la plus forte augmentation depuis 2007. Il est dû notamment à une meilleure prise en compte des maladies professionnelles et au vieillissement de la population.

Le taux d'absentéisme a augmenté de 19% depuis 2007 dans les collectivités territoriales et atteint 8,8 % en 2014, selon une enquête réalisée par le courtier en assurance des collectivités territoriales et des établissements de santé, Sofaxis, publiée mardi 8 décembre.

Le vieillissement de la population en cause

Le taux d'absentéisme dû aux accidents de travail connait la plus forte augmentation depuis 2007, avec une hausse de 49%. Néanmoins, il représente 12 à 15% du taux d'absences global contre 31 à 36%  pour les longues maladie/longue durée et 41 à 46% pour la maladie ordinaire.

Selon Sofaxis, l'augmentation des temps absences aux accidents de travail découle de trois facteurs. "La hausse de la durée des arrêts", "la meilleure prise en compte de la maladie professionnelle" et "le vieillissement de la population" expliquent en grande partie ce phénomène.

Dans le détail, 42 % d'agents ont été absents au moins une fois en 2014 (contre 40 % en 2013). Et 31 % d'entre eux l'ont été pour cause de maladie ordinaire contre 6 % pour accident du travail.

Des arrêts maladies moins long

Par ailleurs, une nouvelle tendance est observée en ce qui concerne les arrêts maladies . Alors qu'elle a progressé de 9 % entre 2007 et 2014, la durée moyenne des arrêts maladies a diminué entre 2013 et 2014. Celle-ci atteignait  37 jours en 2014 (contre 40 en 2013), toutes natures confondues.

Cette tendance à la baisse de la durée moyenne d'arrêt est "liée aux nouvelles conditions législatives relatives aux arrêts en maladie ordinaire" avec la suppression du jour de carence. Cela a entraîné une augmentation de la proportion d'arrêts courts.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/12/2015 à 18:08 :
Avec les recules des départs à la retraite, l'absentéisme va fortement augmenter...
a écrit le 08/12/2015 à 19:10 :
C’est normal, les cartes de jeux neuves ont souvent les bords coupants et on a vite fait de se piquer avec un bâtonnet de mikado!!!
Réponse de le 08/12/2015 à 20:34 :
Vous exagérez ...
Dans les établissements de santé , les accidents du travail sont du a des claquages de paupière lors de la pause après déjeuner .C'est très douloureux et je compatis ...
Ils ont un métier extrêmement dur . Par exemple un maçon à le privilège d'une température extérieur alors que dans ces bâtiments climatises on attrape des rhums extrêmement méchant .
Le privé n'a aucune idée de ce que peut vivre le public .Et inutile de parler du salaire ou il faut attendre 1 an l'augmentation salariale ...Une honte !!!

Réponse de le 09/12/2015 à 9:46 :
enfin Mike, quand on connait les modalités de recrutement dans les collectivités ( la nounou de la fille d'une VP d'agglomération recrutée cadre catégorie A), c'est très difficile après de fournir un travail. C'est même dangereux...ou alors c'est l'accident

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :