COVID-19 en 24h : troisième dose, tensions sur les taux obligataires, Chine...

La secrétaire au Trésor américain exhorte les pays du G20 à organiser une action mondiale et coordonnée contre le Covid. Elle met en garde contre l'impact que pourraient avoir des écarts de vaccination dans la reprise mondiale, alors que des tensions apparaissent sur les marchés obligataires. Voici le graphique et les informations éclairantes de ces dernières 24 heures à suivre sur l'actualité Covid, en France et dans le monde.

7 mn

La secrétaire au Trésor américain, Janet Yellen, exhorte les pays du G20 à aider la politique de vaccination dans les pays pauvres.
La secrétaire au Trésor américain, Janet Yellen, exhorte les pays du G20 à aider la politique de vaccination dans les pays pauvres. (Crédits : RALPH ORLOWSKI)

L'INFO À SUIVRE - Pfizer teste une troisième dose de son vaccin contre les variants

L'alliance Pfizer/BioNTech va proposer une troisième dose de son vaccin aux participants de leur essai clinique initial, afin d'évaluer son effet possible sur un renforcement immunitaire face aux variants, ont annoncé les deux entreprises jeudi.

Les participants de la phase 1 de leur essai clinique aux Etats-Unis se verront ainsi offrir une troisième dose « 6 à 12 mois » après avoir reçu les deux premières. Pfizer et BioNTech précisent également être en « discussions avec les autorités de régulation » pour soumettre une version modifiée de leur vaccin « avec une séquence spécifique aux variants ».

Coronavirus: le vaccin pfizer efficace a 94% apres deux doses, selon une etude

L'efficacité du vaccin Pfizer/BioNTech a été évaluée à 94% par une étude de très grande ampleur réalisée en Israël et publiée mercredi.

Lire aussi : Le vaccin Pfizer/BioNTech n'a déclenché aucun effet indésirable grave en France

LE CHIFFRE - 100.000 ruptures de contrats

Le nombre de ruptures de contrats de travail envisagées, liées à une procédure de plan de sauvegarde de l'emploi (PSE), a franchi le cap des 100.000 depuis mars et le début de la crise, selon des données publiées par le ministère du Travail.

Précisément, 103.392 ruptures de contrats de travail ont été envisagées dans le cadre de PSE entre le 1er mars 2020 et le 21 février 2021. C'est « près de trois fois plus que sur la même période l'année précédente », où ce chiffre était de 36.247, précise la direction des statistiques (Dares).

Lire aussi : Plus de 80.000 ruptures de contrats liées à un PSE envisagées depuis mars

LA PHRASE - « J'exhorte les pays du G20 à accroître leur soutien » (Janet Yellen, secrétaire au Trésor américain)

Les Etats-Unis appellent les pays du G20 à lancer une véritable campagne de vaccination mondiale et coordonnée, a déclaré Janet Yellen dans une lettre publiée à l'occasion de la réunion du G20.

« J'exhorte les pays du G20 à accroître leur soutien » pour éviter que les pays pauvres ne restent à la traîne et freinent ainsi la reprise économique mondiale, a-t-elle précisé.

 « Contenir la pandémie dans le monde est primordial pour une reprise économique robuste », a ajouté la secrétaire au Trésor américain.

Lire aussi : Coronavirus: il faut "tirer les leçons des échecs de la lutte contre le sida" (ONU)

LE GRAPHIQUE - L'OAT franchit le seuil de 0% pour la première fois depuis juin 2020

Au terme de quinze jours de pression haussière sur les taux obligataires, le taux de référence français à 10 ans a franchi ce jeudi dans la matinée le seuil de 0%. Une première depuis juin 2020. C'est surtout un nouveau signal supplémentaire de tensions sur les taux, qui commencent à inquiéter les marchés. Le mouvement de hausse est parti des Etats-Unis. Après une première hausse suite à l'élection présidentielle, vite dissipée, le T-note à 10 ans américain est reparti vers les 1,5% ces derniers jours.

Les mesures de soutien budgétaire pourraient faire repartir l'économie très vite, au risque de provoquer l'emballement et une hausse des prix. De plus, les investisseurs délaissent les actifs non risqués, comme les obligations d'Etat, pour aller sur des actifs plus risqués, comme les actions. Résultat : le prix des titres d'Etat chute et donc les rendements augmentent. Le scénario redouté aujourd'hui ? Une sortie de crise inflationniste. Les banques centrales, BCE et Fed en tête, se disent vigilantes.

« Je suis de ceux qui pensent que le retour de l'inflation est inéluctable. On ne peut pas impunément multiplier les signaux monétaires et dilater le bilan des banques centrales », a notamment estimé Denis Kessler, économiste de formation et PDG de Scor lors de la présentation des résultats. « La sortie de la pandémie se traduira par une poussée inflationniste, que nous voyons maintenant, parce que la politique monétaire qui a été menée est principalement une politique de soutien de la demande », précise le dirigeant.

Lire aussi : La hausse des taux d'emprunt d'État inquiète les marchés obligataires

EN RÉGIONS - Des tests PCR en Moselle

La France va mettre en place des obligations de tests PCR hebdomadaires à compter de lundi pour les transfrontaliers de Moselle se rendant en Allemagne, ont annoncé le ministre de la Santé Olivier Véran et le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes Clément Beaune.

« Nous voulons absolument contenir la propagation du variant sud-africain du virus » qui sévit en Moselle, a indiqué le chef du gouvernement de la Sarre Tobias Hans dans un entretien à la télévision publique ARD.

Lire aussi : Covid: pas de fermeture d'écoles dans le Nord et la Moselle, malgré les variants

À L'ÉTRANGER -  L'Angleterre abaisse son niveau d'alerte

Les autorités sanitaires britanniques ont décidé d'abaisser le niveau d'alerte relatif à la pandémie ont déclaré dans un communiqué commun les chefs médicaux des quatre nations constitutives du pays (Angleterre, Ecosse, Pays de Galles, Irlande du Nord). il passe ainsi de cinq, son maximum, à 4.

Après avoir dépassé les 38.000 patients hospitalisés fin janvier, un sévère confinement a permis d'abaisser ce niveau à 16.000.

Coronavirus: 38 cas d'un nouveau variant decouverts en angleterre

A ce jour, plus de 18 millions de personnes ont reçu une première dose de vaccin en Angleterre, soit plus du quart de la population.

Lire aussi : Les voyageurs vers l'Angleterre devront présenter un test Covid négatif

La Chine approuve deux nouveaux vaccins nationaux

Deux vaccins, fabriqués par l'entreprise chinoise CanSino Biologics et par une filiale de Sinopharm, ont reçu un feu vert conditionnel après avoir été reconnus efficaces contre le Covid-19, a déclaré l'Administration nationale des produits médicaux.

L'Institut de Produits biologiques de Wuhan, filiale du laboratoire Sinopharm, a assuré que le taux d'efficacité de son vaccin était de 72,51%. CanSino Biologics revendique un taux d'efficacité de 65,28% pour son vaccin 28 jours après la vaccination.

Lire aussi : 600.000 vaccins gratuits pour le Ghana, premier pays à bénéficier du dispositif Covax

 (Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 26/02/2021 à 9:36
Signaler
La Chine tente de désamorcer une polémique naissante avec les États-Unis. Le géant asiatique, qui a largement endigué la contamination sur son sol, a commencé en début d’année à généraliser les tests rectaux, jugés plus fiables que les méthodes tradi...

à écrit le 26/02/2021 à 8:47
Signaler
"Si vous ne trouvez plus rien, cherchez autre chose" Brigitte Fontaine Ce déclin est décidemment sans fin.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.