Covid : pass vaccinal, vaccination des enfants.., la France durcit les mesures face à la "lame de fond" d'Omicron

Vendredi, le Premier ministre Jean Castex a dévoilé de nouvelles mesures , dont la limitation des festivités de fin d'année et le projet de transformation au mois de janvier du pass sanitaire en pass vaccinal qui ne pourra être activé qu'avec un schéma vaccinal complet et non plus un simple test négatif au Covid-19. Olivier Véran a annoncé un renforcement de l'obligation vaccination des soignants et des pompiers, avec l'intégration d'une troisième dose de vaccin au 30 janvier. La vaccination contre le Covid-19 sera proposé aux enfants de 5 à 11 ans à partir de mercredi "si tout va bien", a affirmé samedi le ministre de la Santé. Revue de détails des différentes mesures en France et dans le monde.

7 mn

(Crédits : Reuters)

La France durcit les mesures pour  lutter contre la flambée des cas de COVID-19 et la menace d'Omicron qui représente désormais entre 7 et 10% des nouvelles contaminations. Une « lame de fond » à venir , a indiqué ce samedi sur France Inter Olivier Véran, le ministre de la Santé Olivier. Un mois seulement après son identification en Afrique du Sud, le variant Omicron a déjà été identifié dans près de 80 pays et progresse de manière fulgurante en Europe, où il pourrait devenir dominant d'ici la mi-janvier, selon la Commission européenne.

"Nous avons environ deux semaines de décalage avec l'Angleterre ou le Danemark mais il est parti", a expliqué le ministre français de la Santé sur France propos de la propagation du variant Omicron.

"Il va se passer en France ce qu'il s'est passé à l'étranger : une montée très rapide du nombre de cas d'Omicron qui va faire monter le niveau de pression".

Du pass sanitaire au pass vaccinal

Vendredi, le Premier ministre Jean Castex a dévoilé de nouvelles mesures , dont la limitation des festivités de fin d'année et le projet de transformation au mois de janvier du pass sanitaire en pass vaccinal qui ne pourra être activé qu'avec un schéma vaccinal complet et non plus un simple test négatif au Covid-19. Concrètement, pour entrer dans les lieux soumis à ce pass (restaurants, lieux de culture, de loisirs...), un test négatif au Covid ne fonctionnera plus: il faudra forcément avoir été vacciné (ou guéri du Covid) et avoir reçu une dose de rappel. S'agissant de l'accès aux trains, "cela doit être précisé prochainement", mais "la piste de travail" est également que les "trains actuellement soumis au pass soient soumis à cette obligation vaccinale", selon une source ministérielle. Le projet de loi dédié au "pass vaccinal" annoncé par Jean Castex devrait être examiné en Conseil des ministres le 5 janvier, puis débattu dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale à partir du lundi 10 janvier.

Une 3ème dose obligatoire pour les soignants

Alors que plusieurs "clusters" sont apparus dans des hôpitaux, notamment en région parisienne, Olivier Véran a annoncé un renforcement de l'obligation vaccination des soignants et des pompiers, avec l'intégration d'une troisième dose de vaccin au 30 janvier.

"Nous allons renforcer l'obligation vaccinale des soignants et des pompiers en intégrant la troisième dose à compter du 30 janvier. Nous ne voulons pas, comme en Ecosse, que nous ayons 25 à 30% des soignants qui ne pourraient pas travailler parce qu'ils seraient tous cas contact et donc en quarantaine", a expliqué Olivier Véran sur France Inter. "Nous avons plusieurs clusters hospitaliers du variant Omicron, notamment en région parisienne", a-t-il relevé.

Vaccination des 5-11 ans le 22 décembre

La France pourrait par ailleurs donner le coup d'envoi à la vaccination contre le Covid-19 de l'ensemble des enfants le 22 décembre dans l'après-midi sous réserve du feu vert des autorités de santé, a déclaré Olivier Véran.

La vaccination est pour l'instant ouverte en France aux enfants de 5 à 11 ans susceptibles de développer une forme grave de COVID-19 ou vivant dans l'entourage de personnes immunodéprimées ou vulnérables non protégées par la vaccination.

Après un avis favorable du comité consultatif national d'éthique (CCNE) à un élargissement de la vaccination de tous les enfants, la France attend désormais les recommandations de la Haute autorité de santé en début de semaine et du comité d'orientation pour la stratégie vaccinale mercredi prochain, au matin.

"Si tout va bien, le 22 après-midi, nous démarrerons la vaccination des enfants dans des centres adaptés pour les enfants", a-t-il dit, en réaffirmant que la vaccination des enfants se ferait sur la base du volontariat.

---------------------

PARTOUT LES MESURES SE DURCISSENT

A une semaine de Noël, les restrictions se multiplient de nouveau à travers le monde face à la montée du variant Omicron, entre rétablissement des jauges, annulation de festivités ou fermeture des lieux culturels, avec une pression accrue sur les non-vaccinés. Plusieurs pays du Vieux Continent ont renforcé leurs mesures sanitaires à l'approche des fêtes de fin d'année.

En Irlande, les bars, pubs et restaurants devront fermer dès 20H00 à partir de dimanche et cela jusqu'à la fin janvier.

Le Danemark, qui a enregistré vendedi un nouveau record absolu de 11.000 cas dont 2.500 d'Omicron, va fermer dès dimanche et pour un mois ses théâtres, cinémas et salles de concerts, mais aussi ses parcs d'attractions et musées.

En France, le gouvernement a demandé aux mairies d'annuler les concerts ou feux d'artifice prévus au soir du Nouvel An.

Sur le continent américain, le Québec va réinstaurer des jauges dans les bars, les restaurants et les magasins.

En Asie, la Corée du Sud rétablit ce samedi des heures de fermeture obligatoire pour les cafés, restaurants, cinémas et autres lieux publics, et les rassemblements privés doivent y être désormais limités à quatre personnes.

De premières restrictions de voyage ont également commencé à tomber cette fin de semaine.

La France rétablit à compter de ce samedi l'obligation de "motifs impérieux" pour les voyageurs en provenance et à destination du Royaume-Uni, qui a enregistré pour le troisième jour consécutif un nouveau record de contaminations, avec 93.045 cas.

Au sein même de l'Union européenne, certains pays, comme l'Irlande, le Portugal, l'Italie et la Grèce, imposent désormais aux voyageurs européens, même vaccinés, de présenter un test négatif.

L'Allemagne, qui a classé vendredi la France et le Danemark comme zones d'infections à "haut risque", va imposer aux voyageurs non vaccinés en provenance de ces pays une période de quarantaine. A partir de dimanche, la mesure s'appliquera également aux voyageurs venant de Norvège, du Liban et d'Andorre.

Pression sur les non-vaccinés

Partout, les mesures s'accompagnent de pressions renforcées à l'encontre des non-vaccinés, pouvant aller jusqu'à l'obligation vaccinale.

Ainsi, à Los Angeles, à compter de samedi, tous les employés de la ville, policiers et pompiers inclus, qui n'auront pas obtenu une exemption pour une raison médicale ou religieuse, devront être vaccinés, sous peine d'être placés en congé administratif. Selon les services de la mairie, un peu plus de 43.800 des employés municipaux, soit environ 79% du total, étaient à jour cette semaine.

Cette obligation vaccinale a été vivement contestée par certains policiers ou pompiers qui ont tenté, en vain jusqu'à présent, de faire suspendre la mesure par les tribunaux.

Selon la télévision NBC, environ 80% des policiers de Los Angeles sont vaccinés contre le Covid-19, mais plus de 2.500 d'entre eux restent rétifs et ont fait une demande d'exemption, qui va être examinée dans les semaines à venir.

Vendredi, une cour fédérale américaine a réinstauré l'oligation vaccinale pour les employés des grandes entreprises, souhaitée par l'administration Biden, et qui avait été suspendue début novembre par une cour d'appel du Texas. Cette décision peut encore être contestée jusque devant la Cour suprême.

En Suisse, à partir de lundi, seules les personnes vaccinées ou guéries auront accès à l'intérieur des restaurants, établissements culturels et installations de sport et de loisirs ainsi qu'aux événements en intérieur.

 Vaccination des enfants

Parallèlement, la vaccination s'étend un peu partout aux enfants, le Brésil ayant rejoint d'autres pays qui la pratiquent comme le Canada, les Etats-Unis, Israël, le Chili, le Portugal, l'Italie et la Grèce.

Pfizer a annoncé vendredi vouloir tester une troisième dose de vaccin anti-Covid chez les enfants de moins de 5 ans, ce qui pourrait conduire l'entreprise à déposer l'année prochaine une demande d'autorisation pour trois doses d'emblée chez cette tranche d'âge.

(avec AFP et Reuters)

7 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 26
à écrit le 20/12/2021 à 17:58
Signaler
sachant qu'une dose de vaccin n'est efficace qu'au bout de 15 jours or il en faut minimum 2 pour les non vaccines cela veut dire que leur immunitee approximative commencera fin janvier quand a ceux qui attendent la la 3 dose cela nous pousse ...

à écrit le 19/12/2021 à 18:46
Signaler
Il est temps de démissionner ce ministre hygiéniste et enfermeur...

le 20/12/2021 à 8:56
Signaler
pour quelle raison le ministre de la sante cache les informations. du variant omicron qui sévit en Afrique du sud. et du peu de morbidité dans ce pays tout ceci pour faire peur et garder sa fonction

à écrit le 19/12/2021 à 18:44
Signaler
Il est temps de démissionner ce ministre hygiéniste et enfermeur...

à écrit le 19/12/2021 à 15:59
Signaler
Concernant le pass vaccinal, tout irait pour le mieux dans le Meilleur des mondes macronien possible si, en le mettant en place, on n’allait pas entraver la liberté de circulation des non vaccinés qui, ne pouvant plus présenter un test négatif, ne po...

le 21/12/2021 à 18:02
Signaler
Je me rappelle avoir vu un reportage sur le crédit social en Chine. La mesure principale était l'interdiction de voyager et de prendre les transports en commun type TGV ! C'est exactement ce qui se met en place ici.

à écrit le 19/12/2021 à 13:36
Signaler
L'HORREUR BANALISÉE: PFIZER TESTE LA 3e DOSE SUR DES ENFANTS DE MOINS DE 5 ANS ! Masques, terreur, piqûres continuelles, voilà la seule vie que connaissent les petits bouts de chou de 2-3 ans ! Comment des gvts peuvent-ils atteindre un tel niveau d...

à écrit le 18/12/2021 à 19:56
Signaler
Exclusion des hôpitaux, trains, avions des non-vaccinés. Ne cherchez pas la logique du PassVaccinal, il n'y en a plus. Comme tous les régimes totalitaires. Certains se demandent ce que sera la suite, au choix: -pas d'accès aux commerces "non es...

à écrit le 18/12/2021 à 18:36
Signaler
Une perfusion à vie et on ira à la pharmacie comme on va à la pompe à essence, pas bête.

à écrit le 18/12/2021 à 18:12
Signaler
que du chantage une équipée en perte de crédibilité ; nos responsables ont ils signé des clauses avec les laboratoires,,,,? lobbying?,,,,,,

le 18/12/2021 à 20:03
Signaler
En tout objectivité tout le monde a été évincé au profit du seul Pfizer... qui refourgue même un ' traitement ' que l'état, les experts auto proclamé et même Pfizer avaient décriés.. un truc pour les chevaux disaient-ils... l' ivermectine un truc g...

à écrit le 18/12/2021 à 17:51
Signaler
Selon les responsables de la santé publique et presque tous les médecins, les vaccins COVID sont « sûrs et efficaces ». Selon le VAERS US, environ un million d'Américains pensent avoir subi des réactions médicales indésirables aux vaccins COVID, avec...

à écrit le 18/12/2021 à 17:38
Signaler
"Après un avis favorable du comité consultatif national d'éthique (CCNE) à un élargissement de la vaccination de tous les enfant" Sur 39 membres nommés pratiquement tous par un président de la république pour 4 ans dont 15 appartenant au « secteur...

à écrit le 18/12/2021 à 17:28
Signaler
Et quand on réalise que les personnes considérées comme non inoculées comprennent déjà des 2 doses qui ne veulent pas d'une 3ème et que ce nombre va augmenter, les chiffres et les incohérences ne sont pas prêtes de diminuer !

à écrit le 18/12/2021 à 17:09
Signaler
Dans quelques années, un scandale similaire à ceux des hormones de croissance, sang contaminé ... véran le lugubre incompétent, pass vaccinal à venir, 95% de vaccinés, les pauvres gosses vont y passer aussi et en 2022 on sera donc dans la même situat...

à écrit le 18/12/2021 à 14:38
Signaler
Que pouvons-nous faire pour couper court à la propagande ? "La première chose, la plus importante, pour que les gens réalisent et comprennent, puis contribuent, et finalement résistent, c'est de leur faire comprendre ... qu'il y a un processus pol...

le 18/12/2021 à 15:47
Signaler
Vous avez raison, ils truquent toute l' "information", ici c' est BFMTV qui nous présente le témoignage d'un « antivax repenti », un certain Francis Palombi, président de la Confédération des Commerçants de France. Sauf que ce même monsieur,...

le 18/12/2021 à 17:31
Signaler
"Les non-vaccinés, ce sont des dangers publics. J'ai une démarche très claire: je ferais tout pour en faire des parias de la société. Vous mettez la vie des autres et la vôtre en danger. Il y a un moment où la connerie, ça suffit (...) Je les attends...

à écrit le 18/12/2021 à 14:33
Signaler
Les délires vaccinaux et le resserrement de la nasse au prétexte covidien s' est emparé des candidats installé hier en Europe par le truchement des médias de l' oligarchie européo-mondialiste. Quant en Amérique, 1 soignant américain ...

à écrit le 18/12/2021 à 14:09
Signaler
Ils visent l'électorat des seniors. Ils sont très en difficulté par rapport à valou et vont mettre le paquet sur cet électorat qui se déplace pour aller voter. D'où les mesures de folle fuite en avant actuelles. Et remarquez aussi que certains docteu...

à écrit le 18/12/2021 à 13:30
Signaler
Et qu'est il donc de prévu au niveau de l'hôpital si le prochain variant est encore plus contaminant et letal ? Appartement rien vu que la gestion de la pandémie se fait à la petite semaine pour ne pas dire au "petit bonheur la chance". Gérer c'est p...

à écrit le 18/12/2021 à 12:27
Signaler
L'État attaque nos Libertés !

à écrit le 18/12/2021 à 11:31
Signaler
Faire p6ur pour maitriser les s0umis ?

à écrit le 18/12/2021 à 10:46
Signaler
Plutôt qu'une lame de fond, ça ne serait pas plutôt une lame de c.. ?

à écrit le 18/12/2021 à 10:46
Signaler
Covid : pass vaccinal, vaccination des enfants..*** la vaccination 90 % de la population est un échec *** l'échec d'un patche superficiel *** SI l'on continue sur leur délires, bientôt Castex Véran Macron vont finir par nous annoncer qu'il faudra va...

à écrit le 18/12/2021 à 10:38
Signaler
Espérons... qu'ils ne vont pas interdire l’accès aux urnes pour motif d'un manque de "passe vaccinal"!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.