Face à la crise, l'Apec se mobilise pour les jeunes diplômés

 |  | 410 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : Reuters)
Pour aider les jeunes diplômés "pas épargnés par la crise" à trouver un emploi, un stage ou un contrat d'alternance, l'Association pour l'emploi des cadres (Apec) lance des ateliers spécialement destinés aux jeunes bac+3 et plus, a-t-elle annoncé mardi.

L'insertion professionnelle des jeunes arrivant sur le marché du travail risque de se transformer en calvaire. "Les jeunes diplômés du supérieur, à partir de bac+3, même s'ils sont mieux armés que d'autres, ne sont pas épargnés par la crise et ils ont besoin d'être accompagnés. Le problème pour eux n'est pas le diplôme mais l'accès à l'emploi", a souligné le directeur général de l'Apec, Gilles Gateau, lors d'une visioconférence de presse.

Des besoins d'accompagnement en forte hausse

Entre juillet et août, "trois fois plus de jeunes diplômés ont fait appel aux conseils de l'Apec" par rapport à la même période de 2019, selon l'association. Les offres d'emploi ouvertes à ces jeunes sur le site Apec.fr ont elles chuté de 42% sur la période janvier-août par rapport aux mêmes mois de 2019.

"Souvent ces jeunes diplômés ne sont pas préparés" à la recherche d'un emploi car "ils ont vécu dans l'idée que leur insertion professionnelle se ferait pour la plupart d'entre eux facilement", a relevé M. Gateau.

Accompagner 50.000 jeunes

Avec une opération baptisée "Objectif 1er emploi", l'Apec souhaite "accompagner 50.000 jeunes diplômés" d'ici à l'été 2021, soit "plus du double du nombre de jeunes diplômés que nous accueillons habituellement" (22.000 en 2019), a-t-il précisé.

Lors d'ateliers réunissant "dix à douze jeunes autour d'un consultant pendant quatre heures", en présentiel ou à distance, "trois grands objectifs" seront visés: "identifier les priorités" du jeune chercheur d'emploi, de stage ou de contrat d'alternance, "acquérir une méthodologie de recherche", "savoir mobiliser les bons outils et bons services pour sortir de cet atelier avec un plan d'action", a détaillé M. Gateau.

Ce "service gratuit" sera accompagné d'"un suivi individuel", a-t-il ajouté. Certains jeunes "moins autonomes" pourront bénéficier d'un "accompagnement plus approfondi, plus personnalisé" avec un consultant.

Pour cette opération, organisée par les centres de l'Apec dans toute la France, l'association a reçu une aide de 3 millions d'euros de l'État permettant l'embauche d'une trentaine de consultants en CDD.

Le réseau de l'Apec va aussi "renforcer ou réactiver des partenariats" avec les écoles, universités et organisations étudiantes "pour informer les étudiants sur les campus, organiser des ateliers", avec "une attention particulière" pour les jeunes "issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville", a indiqué M. Gateau.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/09/2020 à 16:21 :
ca va deja etre dur pour ceux qui ont les bons diplomes et savent faire quelque chose
mais pour toute cette populace illetree a laquelle la gauche a offert le bac avec mention tres bien a 153% de la population alors qu'ils ne savent pas faire une addition, ca va etre complique, surtout avec un doctorat en sociologie des macaques en chine antique, genereusement distribue par la gauche francaise pour reduire les inegaalites
a écrit le 22/09/2020 à 15:32 :
SI l'insertion se transforme en calvaire c'est parce que le marché de l'emploi devient un calvaire, l'intérêt n'étant pas de trouver un stage aux jeunes pour ensuite ne jamais leur trouver de boulot par la suite, cela ne sert strictement à rien si ce n'est gagner du temps enfin du moins en perdre je dirais plutôt, tout en nourrissant ce maudit dumping social.

"savoir mobiliser les bons outils et bons services pour sortir de cet atelier avec un plan d'action"

LOL ! Non mais est-ce que vous avez pris la mesure du tsunami économique que le covid a généré !? Désespérant.

La classe dirigeante ne sait plus rien faire, son seul outil c'est la communication dont elle se sert en dernier ressort actuellement pour essayer de nous faire réparer la plus grave crise économique de l'histoire de l'humanité que eux seuls ont généré.

Ben désolé les gars vous êtes allés beaucoup trop loin dans la compromission et la cupidité on ne peut rien faire les "experts" !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :