La baisse des allocations familiales toucherait 10% des familles

 |   |  369  mots
La modulation des allocations familiales pour les familles gagant plus de 6.000 euros nets mensuels permettra à l'Etat d'économiser 865 millions d'euros en année pleine.
La modulation des allocations familiales pour les familles gagant plus de 6.000 euros nets mensuels permettra à l'Etat d'économiser 865 millions d'euros en année pleine. (Crédits : reuters.com)
Selon une note interne de la Caisse nationale d'allocations familiales environ 10% des familles qui perçoivent ces allocations seront concernées par leur modulation en fonction des revenus à compter du 1er juillet prochain.

La modulation des allocations familiales en fonction des revenus sera applicable le 1er juillet prochain. Il semblerait qu'elle concerne moins de ménages que prévu, selon une note interne de la Caisse nationale d'allocations familiales (Cnaf) dévoilée par le quotidien Les Echos.
C'était l'une des mesures phares du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2015. Le gouvernement avait décidé de diviser par deux le montant de base des allocations familiales pour les couples avec deux enfants percevant un revenu net mensuel de 6.000 euros. Désormais, ils percevraient 64,75 euros au lieu de 129,35 euros au titre des allocations familiales (AF). Et dès 8.000 euros de revenus nets mensuels, les AF seront divisées par quatre, soit 32,34 euros.

505.000 familles concernées, soit 10% des bénéficiaires des allocations

Mais chaque enfant supplémentaire augmente les plafonds de 6.000 et de 8.000 euros de 500 euros supplémentaires. Résultat « seulement » 505.000 familles verront le montant de leurs AF baisser, soit moins que les 600.000 ménages estimés initialement par le gouvernement. In fine, seuls 10% environ des 5 millions d'allocataires seraient concernés.
Sur les 505.000 ménages concernés, 90% auraient des revenus qui les classent dans les 20% de Français les plus riches... c'était d'ailleurs l'objet de la mesure. Ce qui a permis de faire dire au Premier ministre ce mercredi 8 avril que « la modulation des allocations familiales était une mesure de justice sociale ».
Au final, toujours selon la Cnav, la perte moyenne s'élèverait à 127 euros par mois.
En revanche, si les familles concernées comptent dans leur rang au moins un adolescent, la perte sera plus importante. En effet, le même PLFSS avait prévu d'également moduler en fonction des revenus la majoration de 64,67 euros versés par les CAF pour chaque enfant de plus de 14 ans (sauf pour l'ainé d'une famille de deux enfants). Dans ce cas, 154.000 familles y perdront et ce sont en moyenne 51 euros qui ne seront pas perçus au titre de cette allocation par les ménages.
Toujours selon la Cnaf, cette modulation des AF permettra une économie annuelles (en année pleine) de 865 millions d'euros, soit légèrement plus que ce qu'avait prévu Bercy (800 millions d'euros).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/06/2015 à 7:17 :
Ce qui me parait logique c'est de limiter les allocations familiales à trois enfants mais avec prise en charge DES LE PREMIER ENFANT jusqu'au troisième puis plus rien à partir du quatrième.
a écrit le 04/06/2015 à 1:17 :
non mais je rêve ! comment peut t-on se plaindre quand on gagne 6000 euro par mois ! et encore plus, demander des aides sociales ! arrêtez de croire que les gens qui ne travaillent pas mènent la belle vie , c'est faux , être obligé d'aller au resto du cœur pour manger c'est humiliant, sortir son attestation de cmu pareil.et vivre au soleil ne change rien à la pauvreté. pourquoi donne t-on des aides sociales aux riches et pas aux travailleurs pauvres ? et oui on oubli qu'il y a des gens qui travaillent en france , et qui n'ont pas les moyens de se nourrir ,de se vêtir ,de se loger ,de se soigner parce qu'ils ne gagnent pas assez ! les personnes qui font des ménages chez ces riches ,ceux là même qui râlent , trépignent a payer les salaires et les congés payé de leurs "boniches" ! ils se plaignent de payer des impôts d'être des vaches a lait ! et leurs salariés payé au lance pierre , leurs femmes de ménages payé une misère pour 5 heures de ménage par semaine on en parle ? et les femmes seule avec un seul enfant qui ne perçoivent pas les allocations on en parle aussi ?
a écrit le 09/04/2015 à 14:07 :
Un couple avec 2 enfants ne travaillant pas et bénéficiant des aides sociales peut facilement vivre très bien toute l'année en bord de mer. A comparer avec la qualité de vie d'un couple de cadres moyens gagnant 6000 € vivant en banlieue avec 2 heures de transport quotidien. La justice façon socialo me dégoute. Vivement qu'ils dégagent.
Réponse de le 09/04/2015 à 18:55 :
Et selon " Moi Président Je " " C'est vrai que Je n'aime pas Riches. Je considère que l'on est riche dès 4000eur/mois)
Réponse de le 09/04/2015 à 20:00 :
Ecoute le jaloux "toto" , si ça te plait pas de bosser en RP, ben casses toi de là, personne ne te force....Vas vivre au bord de la mer, et arrête de faire .. le reste des français avec ta jalousie et ta détestation...De tout coeur, merci.
a écrit le 09/04/2015 à 11:58 :
Je crois que la photo d'illustration montre exactement qui va trinquer : la famille "de souche", CSP moyenne à moyenne plus. Et devinez qui profite toujours plus des largesses du système ?
Réponse de le 09/04/2015 à 20:01 :
Tiens un commentaire raciste et à peine caché...Et tout ça en France en 2015.
a écrit le 09/04/2015 à 8:16 :
Triple peine pour ceux qui payaient déjà le plus !
Après l'augmentation des impôts sur le revenu, après la baisse du quotient familial (donc nouvelle augmentation d'impôts) voici maintenant la baisse des allocations familiales pour ceux qui déjà paient plus que les autres...Comme m'a dit une assistante sociale que j'ai croisé "oui, mais il vous restera quand même de quoi vivre", en partant en RTT dans sa Mini Cooper...(véridique !!). Bon alors, tant qu'on n'est pas totalement ruiné, tant qu'on peut trimer pour payer les impôts¨(ceux qui paient les fonctionnaires), on devrait être content. C'est ça le socialisme ? Merci !!
Réponse de le 09/04/2015 à 10:55 :
Ce sont des gens qui ne votent pas à gauche : c'est génial, on peut les taxer un max !
a écrit le 09/04/2015 à 7:52 :
Voilà ce que font les politiciens avec NOTRE argent : "La fête organisée par un député pour ses 30 ans de mandat amuse ses collègues" et il est UMP. Ils sont tous pareils et n'ont rien à faire des déficits
a écrit le 09/04/2015 à 7:50 :
La société français socialiste : " sans travail, sans famille, sans patrie ". Il ne restera de ce pays qu'un chaos avec au milieu quelques citadelles publiques avec des privilégiés dedans qui oppriment les autres. L'horreur socialiste que l'histoire a déjà connue.
a écrit le 08/04/2015 à 23:58 :
Double Peine pour ces Familles à qui l'on supprime les Allocations Familiales. Pus d'A.F à un seuil de revenu d'accord. Mais que l'on rétablisse le quotient familial à 3000eur. La matraque du quotient familial raboté dans de telles proportions, constitue une hausse vertigineuse de l'impot sur le revenu. Je ne suis pas concerné, et cela m'apparait très excessif. Quant à l'économie de cette suppression elle aurait du etre affectée aux structures de Gardes d'Enfant : MISE A MAL CHOQUANTE ET TRISTE DE LA POLITIQUE FAMILIALE. C'EST LE DEBUT DE SA DESTRUCTION INTEGRALE, NE NOUS LEURRONS PAS
Réponse de le 09/04/2015 à 7:11 :
Tout a fait d accord avec vous. La question n est pas de savoir si lorsqu on touche 6000 e on a besoin de cette aide, la bonne question a se poser est : aujourd'hui 6000, demain 4000, après demain plus d aide du tout ? Decollons le nez de la vitre et prenons conscience que nous allons TOUS y perdre a long terme. L Etat nous tend un baton pour nius battre entre nous, ne nous y precipitons pas ! La France aux 0 aides pour TOUT le monde c est pour demain.
Réponse de le 09/04/2015 à 18:50 :
Le rabotage du Quotient Familial est tel, et répétitif, qu'il est bien évident, qu'il va finir à ZERO. Donc : Hausse vertigineuse de l'impot pour les Familles. Et comme les taux d'imposition resteront inchangés. Les Gouvernements, rétorqueront : nous n'augmentons plus les impots.
a écrit le 08/04/2015 à 23:33 :
Il faut diminuer ou supprimer les allocs, car ce n'est pas la bonne méthode pour aider les gens à faire des enfants. La seule méthode, c'est que les gens se prennent en main et travaillent et assument leur vie.
a écrit le 08/04/2015 à 20:41 :
Marre de cet avantage pour lapins en chaleur. Que l'on supprime les allocations familiales.
Réponse de le 08/04/2015 à 21:22 :
Ce sont les enfants de ces "lapins en chaleur" qui feront vivre la France de demain et qui, accessoirement, paieront vos retraites (ou ce qu'il en restera) par leur travail.
Alors un peu plus de respect pour ces familles, parfois nombreuses, que ce gouvernement - qui ne réussit décidément rien - veut détruire !
Réponse de le 08/04/2015 à 23:30 :
Ok il faut plus d'enfants, mais les allocs ne sont pas une bonne solution ! Il faut une autre solution : que les parents vivent en couple et apprennent à vivre ensembles, et ne divorcent pas au moindre problème, pour se retrouver dans un problème d'argent !! Donc, il faut supprimer ou diminuer les allocs pour que les gens arrêtent de divorcer pour rien et ensuite vivent sur le dos des autres.
a écrit le 08/04/2015 à 18:24 :
En France ceux qui payent l'impôt touchent en retour de moins en moins et ils se font insulter. C'est l'idéologie haineuse socialiste. La société est malade.
Réponse de le 09/04/2015 à 8:19 :
Eh oui, l'exploitation de l'homme par l'homme est l'exploitation de ceux qui travaillent et paient l'impôts par les autres... En France + tu payes, + tu es méprisé par ceux qui profitent de ton impôt. C'est le socialisme: "ceux qui paient aucune impôt ou très peu veulent que ceux qui en paient déjà énormément en paient encore plus". Les feignants sont esclavagistes!! Il suffit qu'ils soient 51% dans un pays pour exploiter 49% qui travaillent
a écrit le 08/04/2015 à 18:01 :
la valseuse a raison les français sont contents, qu'il retire les allocations familiales comme cela ils seront encore plus ravis.
a écrit le 08/04/2015 à 17:33 :
Vivement 2017 que les socialistes disparaissent du paysage politique ...
a écrit le 08/04/2015 à 15:40 :
Je suis bénéficiaire de cette aide et je me demande pourquoi je la perçois.
La supprimer en totalité pour les ménages gagnant plus 6.000 EUR par mois n'est que du bon sens.
Par contre le problème c'est que l'argent économisé je ne fais pas confiance à l'état pour l'utiliser "mieux" qu'avant malheureusement.
Je pense qu'il faudrait utiliser des 865 millions pour désendetter notre état obèse.
a écrit le 08/04/2015 à 15:34 :
Devise shadok : "Pour qu'il y ait le moins de mécontents possible, il faut toujours taper sur les mêmes"
a écrit le 08/04/2015 à 15:31 :
Les allocations familiales seront divisées par deux pour les familles gagnant plus de 6000 euros par mois (les très riches pour François Hollande)... et par 4 pour celles gagnant plus de 8000 euros par mois (les milliardaires donc)... Le plus simple pour éliminer les personnes ayant encore quelques ressources et qui ne sont pas partis c'est de les empêcher de faire des enfants.
a écrit le 08/04/2015 à 15:13 :
Bizarrement ,je n'arrive pas à plaindre ces familles.
Réponse de le 08/04/2015 à 17:00 :
Ha mais pas de problèmes, ces familles ne sont pas à plaindre.
Nous n'avons pas fait des enfants pour toucher des allocs... Je propose même d'aller plus loin, supprimons la totalité des allocations familiales, mais sans oublier les cotisations qui vont avec. Je suis même prêt à ce qu'on nous supprime les allocations chômage. En contrepartie, l'état s'engage à nous supprimer toutes les cotisations salariés et employeurs qui financent les assedic. Je connais aussi un certain nombre de personnes qui sont prêtes à renoncer au système de retraite géré par l'état si les cotisations correspondantes disparaissent, pour passer à un système de retraite privé.
Chaque citoyen peut se poser la question de la justesse des impôts, taxes en tous genres et cotisations comparativement aux services qu'il reçoit. Et en l’occurrence, je serais curieux de la situation des finances du pays si on donnait le choix "aux familles qui ne sont pas à plaindre" comme vous dites de garder le système actuel ou de choisir leur assurance chômage, retraite et autres prestations...
a écrit le 08/04/2015 à 14:52 :
Arrêtons de fournir des aides pour des assistés et aidons nos retraités qui eux ont travaillé .stop aux aides qui n'ont jamais cotisés et une aide de la CAF uniquement après au moins 3 ans de déclaration d'impôt .
Réponse de le 08/04/2015 à 15:04 :
+1000 rien n a rajouter!!
Réponse de le 08/04/2015 à 15:07 :
Les allocations familailes sont aussi la pour inciter les gens à avoir des enfants et les enfants et bien ils cotisent et peuvent payer vos retraites.
On ne fait pas des enfants à 60 ans...
Les retraités touchent en moyennes autant que les actifs, alors que dans les premières années, la maison est payée, les enfants partis. Donc avec des dépenses moindres.
Réponse de le 08/04/2015 à 15:37 :
Pour quels retraites? Pour ceux qui nous laissent 2000 milliards de dettes? Plus le interets. Ils se sont gave pendant leur vie active en nous endettant et maintenant il faut continuer a payer ces dettes, payer de leurs retraites immenses. Il faudrait tout simplement creer un prelevement sur le retraites pour aider au remboursement de la dette ou pour financer la hausse des allocations pour enfants.
Réponse de le 08/04/2015 à 16:41 :
"aidons nos retraités qui eux ont travaillé".

Même les milliers partis en pré-retraite à 55 ans dans les années 90/2000 qui avait eu le plein emploi et des augmentations génerales permettant de suivre le coût de la vie ?
Réponse de le 08/04/2015 à 19:19 :
Aujourd'hui les retraités touchent plus qu'un travailleur, vous trouvez ça normal ? En plus, que faire des ces millions de chomeurs ? Les laisser creuver ? Pff , vous n'aurez pas du connaitre les 30 glorieuses, mais la guerre mondiale, car il semble que la vie ne vous ait rien appris à part l'égoisme.
a écrit le 08/04/2015 à 14:39 :
Bon début, mais vu la surpopulation mondiale qui amène à la sur exploitation des ressources de la planète et une énorme pollution, au dessus de trois enfants on ne paye plus rien.
a écrit le 08/04/2015 à 14:19 :
Lorsque l'on perçois un salaire supérieur a 6000€ il est plus que nécessaire de donner a ceux qui en on le moins. Les allocations ne sont pas obligatoire. Avec les allocations familiale il faut de se mander qui élève et éduque les enfants. Les parents ou la nation ?
Réponse de le 08/04/2015 à 15:33 :
j'ai une bonne nouvelle, je connais plein de gens qui gagnent plus de 6000 euros avant impots qui diminuent la taille de leur boite pour que ceux qui en ont le moins aient aussi la chance de se creer leur propre travail en sacrifiant leur vie de famille.....
ca reduit les inegalites dans les risques encourus et les sacrifices engages ( la reduction 'monetaire' via les impots ayant deja ete operee)
a écrit le 08/04/2015 à 14:10 :
Cette mesure est un bon commencement !!
Toutes les aides sociales devraient étre inversement proportionnel au niveau de revenu des ménages, cela s'appelle de la redistribution et c'est de la justice sociale!!! Par ailleurs toutes les aides sociales devraient compter comme revenu pour le calcul de l'impot.
Cela éviterait que certaine personne du RSA aient plus de pouvoir d'achat que un SMICART.
Réponse de le 08/04/2015 à 14:29 :
Les cotisations (donc ce qui permet d'être redistribué) est proportionnel au salaire. Tout comme (en principe) les impôts sur le revenu. Tout ce qui est redistribué doit être produit par quelqu'un avant. Et tout comme les 48% de français payant l'impôt sur le revenu, et perso sans percevoir aucune prestation, je commence a en avoir marre de me lever pour produire de la richesse, puis être ponctionné par le diktat socialiste pour des assistés qui n'ont pas besoin de se lever le matin, et pensent qu'il est normal que ça tombe tous les mois sur leur compte en banque. La solidarité, oui, mais l'assistanat et la feneantise, non. Justice sociale, oui. Justice socialiste, non. On va attendre 2017, et j'espère que la, du changement, il y an aura vraiment.
Réponse de le 08/04/2015 à 14:36 :
Oui bien evidemment les couples gagnant 6000e net ne paie pas d impots (900 e mensuel pour l état), ont une place en creche pour leurs enfants (1600e net de salaire a verser a notre assistante maternelle qu on emploi 45h par semaine pendant qu on bosse) et beneficient de tous les avantages du monde. Donc continuons a leur enlever toute aide minimale. Quand ils auront tous quittés la France, plus personne ne paiera d impots et je me demande alors où l etat trouvera l argent pour distribuer les aides ? Oups peut etre que le but final est de supprimer toute aide sociale familiale. Alors cessons de nous rejouir de ces reformes sociales et cessons de creer un tel clivage entre nous, unissons nous plutôt pour sauver le systeme de protection familiale francais !
Réponse de le 08/04/2015 à 15:51 :
Les niches fiscales sont faites pour que vous ne payez pas d'impôt, vous oubliez aussi de dire que la CAF prend en charge la moitié du coût de l'assistante maternelle (Pasqua au RPR ne comprenait pas pourquoi l'Etat prenait en charge la moitié des domestiques), cessez donc de vous plaindre, on dirait des retraités, consolez-vous en regardant vos assurances vies, vous n'êtes pas si malheureuse...et cessez d'en appeler à la solidarité avec des personnes dont vous ne pouvez même pas imaginer les (vraies) difficultés....
Réponse de le 08/04/2015 à 16:35 :
Il ne s'agit pas d'une suppression, mais d'une reduction financière .
Réponse de le 08/04/2015 à 22:12 :
Je ne me plains pas. Ensuite je parle de 1600 net apres toute reduction de la caf et meme apres reduction fiscale si vous cherchez la petite bete. Enfin je ne cherche pas a payer moins d impôts, je trouve simplement triste de me faire insulter parce que j en paie beaucoup pour ne pas en profiter. Mais si vous preferez crier victoire alors je vous laisse savourer cet instant de gloire sur ce qui n est malheureusement que le debut de la fin de la politique familiale, sociale. On en reparlera dans 15 ans.
a écrit le 08/04/2015 à 13:57 :
Et aux petits retraités moins de 900€ 30€de moins sur l allocation logement merci Hollande et ça continue..........
Réponse de le 08/04/2015 à 14:21 :
Je comprend mais une aide n'a aucun caractère obligatoire et cela on a trop tendance à l'oublier !
Réponse de le 08/04/2015 à 16:30 :
D un autre cote pas mal de ses "petits retraites" sont comme mon oncle. Commercant, il touche une retraite ridicule mais vu ce qu il a mit de cote (moins de cotisation sociale qu un salarie + un peu de fraude fiscale), sa retraite c est de l argent de poche ...
Les retraites ont un niveau de vie superieur aux actifs, il faut quand meme pas l oublier. alors oui il y a des retraites pauvres, mais c ets loin d etre la majorite et si effort il doit y avoir, c est des retraites aises vers les retraites pauvres, pas en taxant encore plus les actifs
Réponse de le 08/04/2015 à 21:17 :
arrêtons de donner des alloc comme actuellement. .un montant fixe par enfant et on s arrêté au 3 ieme enfant...point barre avec un plafond a 100€ par famille...si on a pas de revenu.....PAS d ENFANTS...l état donc le peuple n a pas a aider les personnes qui ont du mal a comprendre la contraception...cqfd

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :