Les dépenses de l'Elysée épinglées par la Cour des comptes

 |   |  335  mots
(Crédits : Reuters)
La présidence française a dépassé en 2018 son budget initial et a dû prélever cinq millions d'euros sur la réserve pour parvenir à l'équilibre budgétaire, selon un rapport de la Cour des comptes publié jeudi qui fait état de frais de déplacement en hausse.

L'année dernière, les charges du compte de résultat (108,88 millions d'euros) et les produits (105,07 millions d'euros) ont connu une hausse respective de 6,6 % et de 2,9% par rapport à l'exercice 2017, écrivent les "Sages" dans ce rapport. L'augmentation des charges "s'explique principalement par celle des charges de personnel et de fonctionnement courant, en raison d'un accroissement de l'activité de la présidence", précisent-ils dans le document.

Cinq millions d'euros pour rétablir l'équilibre

Dans le même temps, les produits propres ont accusé une "forte baisse" de 20% et "cette baisse n'a pas pu être compensée par les ventes de produits dérivés et redevances de la marque "Présidence de la République". Par conséquent, "le résultat de l'exercice 2018 est déficitaire, passant de 0,01 million d'euros en 2017 à -3,81 millions d'euros en 2018", relèvent les magistrats. La dotation budgétaire initiale de 103 millions d'euros s'étant révélée insuffisante pour couvrir les dépenses, "un prélèvement sur la réserve d'un montant de 5,67 millions d'euros a dû être effectué pour contribuer à rétablir l'équilibre budgétaire".

Des déplacements moins nombreux, mais plus chers

Dans le détail, les déplacements présidentiels - moins nombreux que ceux effectués en 2017 à la fois par François Hollande et Emmanuel Macron (135 contre 198)- ont coûté 7% plus cher en 2018, en raison du nombre d'étapes durant les voyages officiels, leur durée et de l'éloignement des destinations.

Concernant les déplacements privés d'Emmanuel et de Brigitte Macron, 5.403 euros ont été remboursés en 2018 par le chef de l'Etat. Compte tenu du coût lié au déploiement des officiers de sécurité lors de ces visites privées, les deux séjours présidentiels au fort de Brégançon en mai et août ont été chiffrés à 72.043 euros et le déplacement à Honfleur en novembre à 13.518 euros, rapporte la Cour des comptes. Au total, l'Elysée comptait fin 2018 816 agents, dont 333 militaires et 483 civils, contre 822 fin 2017.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/07/2019 à 9:20 :
....c'est curieux comme on dépense plus l'argent des autres que le sien !
a écrit le 21/07/2019 à 18:36 :
Réformons la constitution Française :
non ?
Oui ?

Un cadre référentiel pour référencer tous les salaires et dépenses des fonctionnaires d’état.( validé par le peuple)

Un nouvelle loi du travail pour mettre des limites de dépenses ( le même système que les barèmes d’indemnités du tribunal prudhommale » en gros la Loi du travail appliqué à sens inverse et en changeant la constitution.

Elire un ( e) président ( ou e) tous les 24 mois ça donne plus de chance à tous les candidats de marquer l’histoire de France...

Je pense que peut être je me représenterais si la constitution change ...👍😂 et avec quelques formations en plus....
a écrit le 20/07/2019 à 17:54 :
Ce qui m’épatera toujours, c’est cette phrase du journaliste qui a écrit cet article :" a dû prélever cinq millions d'euros sur la réserve"
Comment notre cher Président peut-il encore trouver de l’argent dans la caisse vide de l’état ? Lui seul aurait-il le secret !
a écrit le 20/07/2019 à 15:37 :
La France vas mâle financier m’en les retraités privés de revalorisation avec un gelé en 2018 avec une inflation de 1.85% et une revalorisation de «0.3% en 2019 plus la csg et le couple Macron donneurs d ordres ils a une vie de château 🏰 vive le roi 👑 280000€ pour la raine sa ma geste Brigitte Macron première de France et de Picardie vive le roi
Réponse de le 20/07/2019 à 17:01 :
Oui la France va " mâle". Il n'y a même plus d'orthographe!
Réponse de le 22/07/2019 à 9:22 :
....en langage courant ça donne quoi ?
a écrit le 20/07/2019 à 11:16 :
heureusement que le grand chef est inspecteur des finances

mais on voit bien depuis le début du quinquenat que macron à une notion toute relative de l argent.....

on jongle avec les milliards en fonction du sens du vent......on supprime des recettes sans savoir comment les compenser....en avril, une baisse de 5 milliards d impôts alors que personne n avait en fait rien demandé de tel...... et dans le même temps on cherche 9 milliards pour la dépendance.....et on n est pas au bout que quinquenat.....

on peut se demander qui voudra prendre le manche en 2022...... macron se retrouvera peut être tout seul à... "assumer" comme il dit.....

ceux de la rue paieront...... je veux parler des 99 % de français.....petit ou grands, qui, chacun à leur manière, cotisent dans un puits sans fond.....enfin, plus exactement, sans direction........

la pensée du président n est pas complexe, elle est totalement erratique..... hormis cet appétit du pouvoir et un certain talent tactique......

mais on va entrer dans le dur....... celui de la réalité des réformes engagées.....

sncf, formation professionnelle...... législation du travail...... sur précarisation....
a écrit le 20/07/2019 à 11:05 :
Les enfants ne sont pas responsables c'est juste que l'on se demande pourquoi on nous les a mit tous à des postes de responsabilité...
a écrit le 20/07/2019 à 10:41 :
La vieille s'éclate avec notre blé...
Réponse de le 21/07/2019 à 9:44 :
Il y a 6 jours aux États-Unis: 20 ans de prison pour une prof ayant reconnu des relations sexuelles avec un élève de 13 ans .
a écrit le 20/07/2019 à 10:31 :
Super photo. Derriere la maman du president un homme le regard noir.
Sans doute un bodyguard. Terrifiant le mec, on a tres peur.
a écrit le 20/07/2019 à 8:56 :
Et en même temps (mot à la mode) toutes les affaires: les gilets jaunes, benalla, les députés épinglés, de rugy, les hausse de l'électricité, des carburants? Etc....La transparence (mot à la mode) sur toutes les lèvres à quoi ça sert ?
les rapports de la cour des comptes et de l'assemblée servent à quoi si rien ne change ?
La transparence elle nous coûte chère. Situation DIABOLIQUE quant on sait que la France est endettée. Tout simplement honteux !
a écrit le 20/07/2019 à 8:43 :
Hollande avait fonctionné avec un budget de 100 millions et avait laissé à son départ une caisse de 8 millions €.

Il est à noter que la cour des comptes en 2016 avait salué cet effort de rigueur et même adressé un satisfécit rarissime, estimant que la limite du dégraissage avait été atteinte, et qu'on ne pouvait pas faire mieux en matière d'efficacité budgétaire sans mettre en péril les marges de manœuvres nécessaires à l'exercice de la fonction.

Sacré contraste avec son successeur. Même si l'on n'avait pas besoin de la CC pour estimer la piscine (35 000 €) et la cuisine (70 000€) de Brégançon, les porcelaines de Sèvres, le courrier du coeur de Brigitte, comme des dépenses superflues.
Sans compter l'implication personnelle du chef de l'état dans les campagnes électorales partisanes, avec tous les coûts induits, le recrutement de courtisans très peu portés sur la sobriété, le nomadisme incessant pour des motifs futiles (grands débats, itinérance memorielle...).
Réponse de le 22/07/2019 à 9:28 :
...Hollande ? .....c'est surement une des rares choses a son actif qu'on peut lui attribuer !
Ceci dit il s'était abondamment servi dans nos poches auparavant ......
a écrit le 19/07/2019 à 23:48 :
pour tous ces copinages le homard c'est professionnel , tout comme les bonnes bouteilles !
a écrit le 19/07/2019 à 23:27 :
C'est la combine des premiers de ficelle !
Les grosses ficelles !
a écrit le 19/07/2019 à 21:24 :
Les ors de la République à L'Elysée, à Matignon, dans les Ministères, à l'Assemblée Nationale, au Sénat, dans les Agences Blas blas banquets, dans les CCI, etc ... sont squattés par des profiteurs profiteuses,

les Députés LaREM Modem Udi Lr Ps se taisent,

* soit ils ont l'habitude de tremper leurs mains gourmandes dans les pots de confiture
* soit ils rêvent de le faire tôt ou tard

vivement les prochaines Législatives que la France se débarrasse de ses cancers et leurs métastases.
Réponse de le 20/07/2019 à 6:10 :
Très vrai et très bien dit.....
Réponse de le 20/07/2019 à 22:59 :
N'est-ce pas le RN qui salive le plus devant le pot de confiture?
a écrit le 19/07/2019 à 21:12 :
qui va arrêter ça?????????
a écrit le 19/07/2019 à 20:35 :
Prochain president obligatoire qu il (ou elle ) soit celibataire . Je ne veux plus payer d impot pour financer les caprices d une épouse . Ce n est pas dans notre constitution la 'premiere dame'. Et pour le coiffeur ils paient bien cher vu le resultat ! Mon coiffeur couleur et coupe 100 euros c est mon petit luxe 3 à 4 fois par an , mais quand je serai retraitee ce sera 'fait maison' merci Qui ?
Réponse de le 20/07/2019 à 11:23 :
Ne vous faite pas d'illusion, des mignons ou des maitresses risquent de couter beaucoup plus cher et sans "transparence".
a écrit le 19/07/2019 à 19:02 :
La Cour des comptes a publié jeudi des frais de déplacement en hausse...
Mesdames, messieurs circulez y rien à voir !
a écrit le 19/07/2019 à 17:46 :
bah, le derapage n'est que d'un gros smic annuel net par jour, sur un budget de 300.000 euros par jour, c'est peu de choses. Je les trouve bien mesquins a la cour des comptes, la france est un grand pays, on a un rang a tenir, boudiou. Et imaginer avoir un president vivant comme le president suisse ou comme merkel, ou pire, comme un nordique, mon dieu quelle horreur
Réponse de le 19/07/2019 à 19:00 :
Le dérapage est de plus de 8 millions. 3 millions de déficit + 6 millions de fonte dans la réserve.

Ça met le Smic annuel à 22 000 €/jour...
Réponse de le 19/07/2019 à 19:54 :
Oui, c'est vrai que le coup du travail est un grand probleme en france


ok, me poussez pas, je sors
Réponse de le 20/07/2019 à 11:19 :
si macron arrêtait de se balader sur toute la planète en se prenant pour le roi du monde, et faisait le job, ici..... ....ce serait peut être un poil plus économique et un poil plus efficace.....

le problème n est pas les quelques millions en tant que tel..... idem pour de rugy d ailleurs.....c est l inefficience de la dépense et de l action
a écrit le 19/07/2019 à 17:31 :
Mais que fait l'exemplaire président français? Il ne contrôle même plus les informations sortantes! Ses "maîtres" voudraient il s'en séparer?
Réponse de le 19/07/2019 à 19:43 :
Il contrôle bien la censure de LT puisque 3 de mes posts à ce sujet ont été supprimés.

Bon, pour ce qui est de la cour des comptes, il est un peu plus difficile de les faire taire.
L'information sera de toutes manières reprise et commentée par le Canard la semaine prochaine.
Réponse de le 19/07/2019 à 23:21 :
On ne censure pas la censure... ouf!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :