Les tarifs des hôpitaux vont augmenter de 0,5% en 2019

 |   |  314  mots
(Crédits : Reuters)
La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a annoncé ce mardi 26 février une augmentation des tarifs hospitaliers de 0,5% en 2019 et un budget en hausse de 2 milliards d'euros pour les hôpitaux.

Les tarifs des actes et des séjours hospitaliers vont augmenter de 0,5% en 2019, a annoncé ce mardi 26 février la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, chez nos confrères de RTL. Cette hausse était réclamée par les quatre fédérations des secteurs public et privé (FHF, FHP, Fehap, Unicancer), qui demandent depuis novembre « une augmentation a minima de 1% ».

Elle a évoqué une "décision historique" en soulignant que ces tarifs sont en baisse régulière depuis 10 ans.

« Pour la première fois nous allons augmenter ces tarifs, c'est une décision historique puisque depuis dix ans ces tarifs sont en baisse régulière, ça a entraîné beaucoup de difficultés » dans les hôpitaux publics comme privés.

Le déficit des hôpitaux publics devrait tangenter le milliard d'euros en 2018, mais il aurait atteint 1,5 milliard sans le dégel de crédits. Il oscillera à nouveau entre 850 millions et 1 milliard en 2019, a prédit Frédéric Valletoux, le président de la Fédération hospitalière de France (FHF), chez nos confrères des Echos.

Un budget en hausse de 2 milliards d'euros

Selon Agnès Buzyn, l'hôpital verra son budget passer de 80 milliards à 82 milliards d'euros en 2019, dont 250 millions d'euros supplémentaires pour l'activité médecine-chirurgie-obstétrique, et 100 millions en plus pour la psychiatrie.

« Cela va permettre par exemple parfois d'acheter du matériel plus neuf, de réinvestir dans des locaux. Ça va arrêter de mettre une pression sur les professionnels (...) Tout cet étau permanent sur l'hôpital va pouvoir être desserré. »

La ministre ajoute que cette décision permettra également de « commencer cette transformation du système de santé en réorganisant la médecine de ville et en permettant aux hôpitaux de se restructurer ». Elle assure rester dans l'enveloppe qui a été votée par le parlement pour l'assurance-maladie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/02/2019 à 7:49 :
Et âme pour les étrangers ...... gratis pour eux
Les français font pitie
a écrit le 26/02/2019 à 22:31 :
Des nouvelles taxes 0.5 pour les hôpitaux plus 3.8 pour leS abris dès jardin macron flache taxes 252 taxes en france
a écrit le 26/02/2019 à 19:58 :
Appres La revalorisation des retraites de 0.3% .3€ part mois emplus voila une revalorisation de 0.5 % pour les hôpitaux c est toutes jours des revalirisation de Quoi vomires stop leS revalorisations ales les jaunes
a écrit le 26/02/2019 à 19:58 :
Appres La revalorisation des retraites de 0.3% .3€ part mois emplus voila une revalorisation de 0.5 % pour les hôpitaux c est toutes jours des revalirisation de Quoi vomires stop leS revalorisations ales les jaunes
a écrit le 26/02/2019 à 14:27 :
-Chambres impudiques. Chambres intimes bloquées en surnombre pour VIP

-4 fois plus de mortalité nosocomiales que de mortalité routière : microbes sur mains et vêtements blancs, d'un dortoir à deux inconnues à un autres

-Forfait/ Jour 21 Eur !!! Pour ( fausse ) nourriture à arrières-gouts : DENUTRITION ! à " l'hôpital "
faux potages, faux légumes, faux poissons, purée, yaourt, compote.


AUTANT DE BUREAUCRATES QUE DE " SOIGNANTS "
a écrit le 26/02/2019 à 11:45 :
grâce notamment à ses hôpitaux, la France est le pays le plus performant sur les morts évitables :
- Are 570 000 deaths per year in the EU avoidable ?, Eurostat, 29/06/2018 ;
- New Study : US ranks last among high-income nations on preventable deaths, The Commonwealth Fund, 23/09/2011.
alors que le coût de la santé pour le citoyen est raisonnable :
Is your country expensive ?, Eurostat, 24/08/2018.
et que la France a le plus faible reste à charge des pays développés (Health at a Glance 2017, OCDE).

on pourrait payer un peu plus.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :