Retenue à la source, un nouveau débat pour la présidentielle ?

 |   |  819  mots
Pour Gilles Carrez (Les Républicains), l'instauration de la retenue à la source de l'impôt sur le revenu préfigure une fusion entre l'impôt sur le revenu et la CSG.
Pour Gilles Carrez ("Les Républicains"), l'instauration de la retenue à la source de l'impôt sur le revenu préfigure une fusion entre l'impôt sur le revenu et la CSG. (Crédits : REUTERS)
Si le ministre des Finances et le secrétaire d’État au Budget affirment que la retenue à la source de l'impôt sur le revenu s'appliquera au 1er janvier 2018, quelle que soit la majorité en place, Gilles Carrez président "LR" de la commission des Finances de l'Assemblée nationale prétend le contraire.

Le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu va t-il devenir un sujet de la prochaine campagne électorale pour la présidentielle? Ce n'est pas impossible du tout, du moins si l'on écoute plusieurs leaders du parti "Les Républicains". Car, à l'inverse, au sein du gouvernement, ce débat n'aura pas lieu. Le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu, qui doit entrer en vigueur au 1er janvier 2018, ne sera pas remis en cause après la présidentielle 2017, a ainsi  assuré dimanche 31 juillet le secrétaire d'Etat au Budget Christian Eckert dans un entretien aux quotidiens régionaux du groupe Ebra: "Je suis persuadé que personne ne reviendra sur cette réforme, parce qu'elle est souhaitée par les Français, et qu'elle est souhaitable, juste et moderne".

Vers la fusion CSG et impôt sur le revenu?

Sauf que, intervenant sur France Info, Gilles Carrez, président "Les Républicains" de la commission des finances de l'Assemblée nationale n'est pas du tout de cet avis:

"Je pense qu'il faudra revenir dessus, il sera d'ailleurs tout à fait temps à l'été 2017. Parce qu'aujourd'hui nous avons un système qui fonctionne correctement, avec des prélèvements mensuels, avec la déclaration préremplie, avec une bonne réactivité des services fiscaux en cas de changement de situation, tout cela marche bien".

"Et donc je ne vois pas d'avantage technique. Au contraire, on va avoir des problèmes de confidentialité, avec ce nouveau système. Ca va créer une charge pour les employeurs".

"En fait la vraie raison, que n'évoque pas le gouvernement, il la cache soigneusement, la vraie raison, elle est de nature politique. Et elle figure en bonne place dans le programme du président Hollande. C'est l'idée de fusionner l'impôt sur le revenu et la CSG. Et ça c'est très grave et très dangereux pour les classes moyennes, moyennes supérieures, parce que rendre la CSG progressive, faire en sorte que la CSG ne soit plus payée par la moitié des foyers fiscaux, comme c'est le cas de l'impôt sur le revenu, aura des conséquences très dommageables sur les classes moyennes, moyennes supérieures".

Il est exact que lors de la campagne électorale de 2012, l'idée de la fusion " à terme" entre l'impôt sur le revenu et la CSG avait été avancée par le candidat Hollande. Il ne faisait d'ailleurs là que reprendre un engagement du projet du parti socialiste présenté en mai 2011. Mais à mesure que le scrutin présidentiel approchait, François Hollande s'était fait de plus en plus vague sur ce projet de réforme. Et, une fois arrivé à l'Élysée, le projet de fusion a été totalement abandonné. Le premier ministre de l'époque, Jean-Marc Ayrault, lançant début juin 2012: "Il n'y aura pas de big bang fiscal". Fin de la partie.

De grosses difficultés techniques

Alors, faut-il croire Gille Carrez quand il affirme que l'idée du gouvernement est toujours de fusionner IRPP et CSG avec pour objectif d'assurer une sensible progressivité du prélèvement fiscal? Rien n'est moins sûr, même en cas de réélection en 2017 de François Hollande. En effet, ce projet de fusion pose de redoutables problèmes techniques. La CSG est un impôt individuel, l'impôt sur le revenu est familialisé. Le premier a une assiette large, celle du second est très étroite... A vouloir rapprocher les deux, le risque est élevé de mettre fin à l'avantage premier de la CSG, à savoir sa base très large...

En outre, pour "Les Républicains", le prélèvement à la source alourdit les charges de l'entreprise et pose surtout des questions de confidentialité vis-à-vis de l'employeur. C'est en effet ce dernier qui devra prélever l'impôt directement sur le salaire du contribuable avant de le reverser au fisc.C'est pour cette raison que le principal parti d'opposition plaide davantage pour un système de mensualisation obligatoire du paiement de l'impôt.

Mais le ministre des Finances, Michel Sapin, a déjà répondu à l'argument de l'absence de confidentialité vis à vis de l'employeur en expliquant que les contribuables qui ne souhaiteraient pas que leurs employeurs soient au courant de leur situation patrimoniale pourront demander qu'un "taux neutre" leur soit appliqué par défaut, et payer le solde ensuite directement à l'administration fiscale, a confirmé le ministre.

Petit bémol cependant à droite, François Bayrou, président du MoDem, voit un avantage dans la retenue à la source: "c'est une bonne idée parce que cet impôt à la source, il permettra que tous les contribuables se sentent plus légers face à l'impôt et que quand de l'argent rentre à la fin du mois, ce soit de l'argent net d'impôt".

 Il devrait donc bien y avoir débat d'ici aux élections d'avril 2017...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/08/2016 à 12:45 :
CE N'EST PAS UNE REFORME FISCALE MAIS UN NOUVEAU MODE DE PRELEVEMENT DE L'IMPOT SUR LE REVENU ...UNE TRES GRANDE PARTIE DES RETRAITES ET DES SALARIES ONT OPTE POUR LE PRELEVEMENT MENSUEL...
DONC RESTE LES INDEPENDANTS ...LES INCONVENIENTS : 1 SI L'ENTREPRISE FAIT FAILLITE ? 2 LE NET VA DIMINUER ET ON ATTEND LA REACTION DES SALARIES AVEC IMPATIENCE 3 IL FAUDRA TOUJOURS UNE DECLARATION ANNUELLE 4 ON PREPARE LA FUSION IR ET CSG
LES AVANTAGES : APPORTER UNE SOLUTION AUX CAS MARGINAUX : CHOMAGE , DECES
BREF UNE USINE A GAZ DIGNE DE LA PROMOTION VOLTAIRE ..LE CHANGEMENT
a écrit le 03/08/2016 à 9:36 :
Aujourd'hui il vaut mieux être locataire que propriétaires ou investisseurs dans la pierre. Les impôts locaux + taxes foncières vont explosés. Ne pouvant taxer sur un éventuel loyer perçu en occupant son logement dont il es propriétaire un individu, le gouvernement c'est déchargé sur les régions en leur offrant la possibilité d'une nouvelle taxe sur le foncier.
Après l'automobile la nouvelle vache à lait est L' IMMOBILIER.
a écrit le 03/08/2016 à 9:36 :
Aujourd'hui il vaut mieux être locataire que propriétaires ou investisseurs dans la pierre. Les impôts locaux + taxes foncières vont explosés. Ne pouvant taxer sur un éventuel loyer perçu en occupant son logement dont il es propriétaire un individu, le gouvernement c'est déchargé sur les régions en leur offrant la possibilité d'une nouvelle taxe sur le foncier.
Après l'automobile la nouvelle vache à lait est L' IMMOBILIER.
a écrit le 03/08/2016 à 0:34 :
Erreur monumentale , ce qui prouve la compréhension de l'économie par les politiques actuels . Au lieu d'avoir plus d'argent , ils en auront moins, une perte de tva majeure et de richesses . Cela prouve que l'on est entré dans un cercle infernale de la dette , car derrière les assurances affichées dans les médiats et les discoures sur l'économie , tout va à volo avec une dette qui ne cesse de croître .
a écrit le 02/08/2016 à 20:32 :
Très bien en 2018 les français ne paieront pas d'impots 2017, très bonne idée et en plus beaucoup moins de fonctionnaires, faut vraiment être con pour être contre !
Réponse de le 03/08/2016 à 10:01 :
??? Moins de fonctionnaires? Et qui va gérer votre déclaration à votre avis? Ils ne seront pas moins nombreux et auront encore plus de travail pour vérifier la cohérence entre votre déclaration et ce que votre (voir vos) patron(s) auront donnés et ce que l'état devra vous rembourser...
a écrit le 02/08/2016 à 20:25 :
Comme en Allemagne, le prélèvement a la source c'est beaucoup moins de fonctionnaires, faut savoir ce que l'on veut !
a écrit le 02/08/2016 à 13:14 :
Rien n'est moins sûr !
Quel français sera assez SOT pour VERSER SON IMPOT SUR LE REVENU avec
plus d'UN ANA D'AVANCE ?
A ce jour, votre salaire vous est versé l'année N et vous déclarez en N+1 pour payer
votre impôt en 9 ou 10 de N+1
Alors qu'on va vous demander de payer (par retenue) dès le mois de janvier N un
pourcentage (??) de votre salaire du même mois...
C'est ce que nos SOCIALISTES appellent DONNER DU POUVOIR D'ACHAT !
Et ils croient que les français vont accepter alors qu'eux sont incapables de la moindre
économie ...
A suivre.
Réponse de le 02/08/2016 à 19:31 :
Vous vous trompez:cette mesure vise a coincer les mauvais payeurs.A votre avis,combien de lettres de relance sont envoyées chaque années par les impots?Combien de sommes dues ne seront jamais payées malgré les procédures?Beaucoup de gens ne sont plus capables de gérer leur budget par eux meme
Réponse de le 03/08/2016 à 8:57 :
Si vous relevez d'une tranche haute de l'IR et si vous partez à la retraite après la réforme vous gagnez la provision d'impôt à prévoir la première année de retraite donc cette réforme a un intérêt pour certains même si elle n'en a aucun pour la France.
a écrit le 02/08/2016 à 12:13 :
Ceux qui ne paient pas d'impôts votent pour ceux qui le leur ont supprimés. Il faudrait assoir le droit de vote sur la capacité contributive des uns et des autres c'est une nouvelle forme d'égalité qui inciterait les bénéficiaires du tout est gratuit à la responsabilité.
Réponse de le 02/08/2016 à 15:43 :
Ca s'appelle le système censitaire, beaucoup moins injuste que ce que prétendent les socialistes, toujours généreux avec l'argent des autres pour arroser leurs copains.
a écrit le 02/08/2016 à 11:50 :
Tant que toute la fiscalité : impots, taxes, cotisations sociales 3200 millards d'euros n'aura pas été basculée sur la consommation d'énergie, qui n'est pas taxée, les débats déplacés se perpétueront.
a écrit le 02/08/2016 à 9:52 :
SARKO A SURPRIME LES POLICIERS LA GENDARMERIE ET RETRUSTURER LES MILITAIRES? HOLLANDE S OCCUPE DE SUPRIME LES FONCTIONNAIRES DES IMPOTS CELA VAS DANS LE SENS QUE VEULENT LES FRANCAIS POUR PAYER MOINS D IMPOTS? DONC ILS NE FONT QUE CE QU ON LEURS DEMANDE? ??
Réponse de le 03/08/2016 à 10:10 :
Supprimer les fonctionnaires n'est pas une fin en soi.
Par contre supprimer TOUS les avantages HONTEUX qu'ils se sont alloués sera une belle source d'ECONOMIE et supprimer leur titularisation A VIE
sera aussi une belle source de PRODUCTIVITE .
Le même régime sera à allouer aux politiciens afin que nul ne puisse plus
FAIRE CARRIERE EN TANT QUE PARASITE .
a écrit le 02/08/2016 à 9:27 :
Grâce au prélèvement à la source des millions de français se rendront enfin compte des prélèvements abusifs de l'Etat. En même temps avec le peu qu'il restera ils verront également qu'ils sont en situation de vrai pauvreté et que pour la plupart ils ne commencent à avoir de quoi vivre qu'en août tout le reste de l'année étant pour assurer l'ordinaire du GOUVERNEMENT D'ENARQUES INCOMPETENTS CEUX QUI TROUVENT QUE GHOSN GAGNE TROP MAIS QUI EN 2-3 COULENT NOS MULTINATIONALES FRANCAISES.
Réponse de le 02/08/2016 à 12:36 :
SAUF pour le luxe au sommet de l'état et copains-copines, la Cour, les Valets, La Noblesse, la Nomenklatura d'une fausse " République ", les Fonctios et Spéciaux, et " Syndicalistes" à la " française ". Le Cireur de Pompe de l'ex " conseiller" de Normal 1er à 600 eur/jour, continue pour Le Roi, et lui seul. Le Coiffeur 24H/24 9895 eur net + 57% de charges sociales + Voiture C8 ! avec Chauffeur Exclusif + Hotels Palace ( suites à 4000 eur Jour) + Gastronomie de luxe + Tous les vetements de luxe + (peut-être ? ...? lunettes Danoises, comme le Patron ) Garde du corps. Valérie T, Concubine, bénéficiait d'une Ethéticienne à 8287 Eur/mois+57% de charges sociales et + + +....... J.P Huchon, gratifié de s'etre effacé aux régionales, affectionnant le Luxe, à la Région I.D.F, a reçu une planque avec Luxes ILLIMITES. Le C.G.T Extrème gauche, Le Paon, pour glaner cet électorat, et calmer illusoiremenr la C.G.T Extreme Gauche Fonctios-Spéciaux a reçu une planque en Or : agence fictive ( comme des milliers d'ailleurs : mensuel Capital )
Réponse de le 02/08/2016 à 14:16 :
@Réponse de VIVEMENT 1789

Tu vas faire la droite maintenant ?
a écrit le 02/08/2016 à 9:15 :
Le prélèvement n'aurait de sens que dans le cas d'une "flat tax": un taux unique sur chaque revenu et un crédit d'impôt "universel" pour retrouver de la progressivité. On pourrait ainsi baisser fortement les effectifs de Bercy.
Réponse de le 03/08/2016 à 9:03 :
Tout à fait. C'est d'ailleurs aussi le système le plus redistributif car seule une flat tax de taux élevé peut financer le revenu de base et les services publics à la personne actuellement gratuits (protection, santé, éducation/formation)
a écrit le 02/08/2016 à 7:51 :
Qu'il est inintéressant ce fil de commentaires c'est incroyable, toujours les mêmes poncifs répétés en boucle, sans idée, sans originalité, sans aucun recul, sans mise en perspective les tentatives d'humour sont désastreuses, au secours...

Existerait il des logiciels qui trollent ?
a écrit le 02/08/2016 à 7:49 :
Je paie par tiers mes impôts et je place chaque mois pour récupérer des intérêts, peu mais bon je récupère.
Si le gvt impose les impôts à la source, vont-ils me dédommager de cette perte d'argent ?
Réponse de le 02/08/2016 à 13:43 :
Comme vous !! je plaçais, bloquais, chaque mois une mensualité d'impot. COMPENSATION !! Sa Majesté Normal 1er, " plutôt " bien coiffé et ciragé noir 24H/24." Si votre Ramage se rapporte à votre Plumage....." ( Jean De La Fontaine )
a écrit le 02/08/2016 à 3:15 :
Je suis américain habitant en France. Si l'histoire nous a appris quelque chose, c'est que les pays ayant adopté ce système ont vu leur classe moyenne disparaitre. La France reste, malgré tout, un des pays avec le moins d’inégalité. J'espère de tout cœur que les Français sortiront dans la rue, comme ils savent le faire concernant les sujets important, pour contester cette réforme.
Cette réforme revient à donner son RIB au gouvernement pour lui facturer ce qu'elle veut avec peu de justification.
a écrit le 02/08/2016 à 0:19 :
Gilles CARREZ a raison le système actuel fonctionne bien entre télédéclaration, mensualisation et déclaration préremplie pas besoin de modifier un système qui fonctionne si ce n'est que pour complexifier le recouvrement et donc reporter la charge du recouvrement sur les entreprises sans parler des entreprises défaillantes déjà à la tva et aux charges sociales qui évidement ne paieront pas plus la retenue à la source ....
Cette obsession de SAPIN est affligeante, il ferait mieux de simplifier la législation fiscale qui elle est un amas successifs de textes devenus incompréhensible et alimentant le sentiment de spoliation de ceux qui sont imposables et paye leur impot
Réponse de le 02/08/2016 à 14:25 :
"Cette obsession de SAPIN est affligeante"

Il s'agit surtout d'une demande présente de la commission europeenne d'harmonisation.Tous les grands pays d'Europe ont déjà opté pour le prélèvement à la source: de l'Allemagne, pionnière en la matière, en 1920 à l'Espagne en 1979 en passant par les Pays-Bas en 1941 et la Belgique en 1962, selon l'inventaire des impôts publiés par la Commission européenne et un rapport du conseil des prélèvements obligatoires. Avec la Suisse, la France est ainsi le seul pays du Vieux continent à ne pas l'avoir encore mis en place.Sans oublier aussi nos multiples niches fiscales ,que bon nombre de français aisés savent utiliser pour ne plus payer d'impôt.
a écrit le 01/08/2016 à 23:19 :
La France est l'un des seuls grands pays a ne pas appliquer le prélèvement a la source. Pourquoi les français sont-ils toujours les dernier a mettre en place les bonnes idées ?
Réponse de le 02/08/2016 à 2:45 :
A ma connaissance, la retenue à la source n'est pas non plus pratiquée en Suisse et ce n'est pas que je sache un pays sous développé. Le seul avantage de ce système c'est de faire baisser les effectifs du fisc dédié à la collecte de l'impôt. Pour le reste, cela n'est que de l'habillage..... Et dans le cas du gouvernement actuel, c'est faire croire qu'il a engagé une réforme fiscale de fond et de préparer l'intégration de la CSG dans le mécanisme de l'IR...
Réponse de le 02/08/2016 à 14:06 :
nous ne sommes pas des moutons de Panurge, pourquoi vouloir toujours comparer avec les autres pays, que fait-on de l'autonomie de chacun, pour les impôts à la source, c'est u moyen pour le gouvernement d'essayer de combler le trou budgétaire et de travailler avec notre argent, enfin bref si j'ai bien compris, cela va encore être un immense imbroglio
Réponse de le 03/08/2016 à 9:09 :
Parce que c'est le seul pays à avoir un IR aussi compliqué (quotient conjugal, tranches portant sur le total des revenus, niches de toutes sortes). Si on veut faire comme les autres, il suffit de remplacer l'IR par quelque chose de plus simple (additif par personne et par élément de revenu).
Réponse de le 04/08/2016 à 1:48 :
Êtes vous sûr que l'idée soit bonne ???? peut être pour vous après tout vous n'en payez peut être pas d'impots! les autres pays se sabordent, on suit ? ce doit être l'intelligence socialiste alors j'y suis totalement hermétique
a écrit le 01/08/2016 à 22:32 :
Et si l'entreprise ne paie pas l'urssaff... Le contribuable devra t il payer 2 fois ?

Et vu le nombre de défaillances d'entreprise, est ce un bon calcul pour l'état...
La primauté des dettes sociales sur les autres creançes,,, c'est aussi une bien mauvaise nouvelle pour les entreprises créditrices..

Il etait si simple d'imposer le prélèvement automatique ...
a écrit le 01/08/2016 à 21:36 :
Enfin le premier à s'opposer à cette usine à gaz!
Rendre la mensualisation obligatoire est largement suffisant.Mais en fait ils veulent nous voler et fusionner impôts et csg; bonjour l'augmentation pour ceux qui bossent et payent des impôts ( une minorité en france!!)
Ou est l'opposition ? Ou est elle complice???
Réponse de le 02/08/2016 à 13:27 :
44% de " Citoyens " le paient.
Réponse de le 02/08/2016 à 14:21 :
@Réponse de @Absurde

Eh oui, les autres n'ont pas assez.
Réponse de le 02/08/2016 à 20:29 :
Il y a aussi des riches qui payent peu d'impots, Balkany par ex !
a écrit le 01/08/2016 à 21:23 :
Une annonce en plein été, tiens donc ! Tout cela pour mettre en place une pétaudière au degré de complexité rarement égalé sauf à être socialiste français. Dans la foulée, l'annonce de mesures pseudo-correctrices pour éviter les effets d'aubaine... En clair, c'est exactement ce qu'il ne faut pas faire dans un Etat sur-administré ou le travail est sous-encouragé et la reprise... sur-médiatisée.
La croissance, d'ailleurs, fera encore un peu plus plouf parce que les Français vont devoir surveiller leur net tous les mois. Ils vont passer un temps fou à tout recontrôler, à recalculer abattements et frais réels. J'ai souvenir d'un employeur qui passait à l'as tous les mois des règlements d'avenant au contrat de travail, c'était usant, démotivant. J'ai fini par claquer la porte de cette boîte. Et bien c'est ce qui attend le contribuable qui va être usé et démotivé. Et qui claquera la porte de la boîte France.
Ce gouvernement est sourd, aveugle et muet comme un technocrate nord-coréen. Le Français commence à travailler pour lui le 29 juillet de chaque année ce qui est le record mondial. Mais comme l'Etat est omnipotent, il concocte une réforme qui permettra de ne plus collecter l'impôt sur le revenu à l'issue d'un an de travail mais en temps réel. Le fait de devoir justifier, en permanence, des éventuels frais réels créera un compte débiteur : le contribuable passera donc son temps à courir après les trop perçus et s'usera encore plus de travailler. Ce sont encore et toujours les mêmes (classe moyenne et moyenne supérieure) qui se feront vider les poches. Vous les croyiez vides ? Notre cher président, calculette fiscale sur patte, a tout simplement trouvé un moyen ingénieux de vous détrousser encore plus...
Réponse de le 01/08/2016 à 23:22 :
"Le Français commence à travailler pour lui le 29 juillet"
.
J’espère qu'a partir du 29 juillet, vous n'utilisez plus aucun service publique : Ecole, Hôpital, route et que vous refusez toute aide sociale, chômage, APL, etc..
Réponse de le 02/08/2016 à 7:33 :
Faux. Il ne suffit pas de répéter ce que disent les médias sans réfléchir. Dans le taux de prélèvement il y a la partie retraite qui n'est pas comptabilisée dans les autres pays car la contribution est privée.De même, tous les autres pays n'ont pas la même couverture maladie, ni l'éducation supérieure quasi gratuite; Il faut comparer ce qui est comparable.
Réponse de le 02/08/2016 à 11:03 :
l'an prochain ce sera le 30 Juillet, à cause de la nouvelle taxe sur l'insupportable et excessive taxe foncière. Taxe sur la taxe ( c'est " moderne " : Le P.S aime ce qualificatif " moderne " en matière fiscale. Adopté en catimini, profitant de la une sur les drames actuels et durables. La taxe sur la taxe existe déjà à de nombreux titres, et va s'étendre à TOUT.
Réponse de le 02/08/2016 à 13:23 :
Vous oubliez la TOUTE NOUVELLE !!!!! TAXE de 30 eur ( durant les tous derniers odieux et traumatisant !! attentats ) sur l'examen, du si peu couteux Permis de Conduire + T.V.A = 36 eur, et le quadruplement de la taxe foncière l'an prochain : laquelle est déjà insupportable : révision des valeurs locatives. Pourtant réévaluées CHAQUE ANNEE par le parlement. L'impot sur les petites morts : ce qui reste après TOUTE une vie FISCALISEE d'impots taxes CSG, a été doublé en Mai 2012, et augmente chaque année bloqué au meme seuil de déclanchement. Les Familles des victimes des attentats, reçoivent cette peine de plus !
a écrit le 01/08/2016 à 19:45 :
Le prélèvement à la source ne peut permettre des économies et être "viable" que si la proportionnalité de l'impôt l'emporte enfin sur la progressivité abusive que l'UMPS/LR nous impose depuis 40 ans. De plus, il faudra enfin supprimer de façon significative des postes au Ministère des Finances et dans ses services extérieurs. Sinon, ce n'est pas la peine de dépenser tant d'argent et d'énergie à faire cette "réforme"...
a écrit le 01/08/2016 à 19:39 :
Notre " Moi Président " socialiste, doit demander l'inscription de la France dans le livre des records du pays où l'on est le plus imposé. Par contre on pensera à lui aux prochaines élections présidentielles. Malgré ce record, il a explosé le déficit de la France. On n'aimerait savoir combien de tonnes d'or ce gouvernement a vendu?
Réponse de le 02/08/2016 à 14:29 :
"Par contre on pensera à lui aux prochaines élections présidentielles".

Pourquoi, sans cette histoire tu aurais pour lui ?, non, bon ben alors, pourquoi faire cette espece de chantage aux voix ? .
a écrit le 01/08/2016 à 19:26 :
j'adore Bayrou ! " ...il permettra que tous les contribuables se sentent plus légers face à l'impôt ...'"
il faut prendre sa déclaration au 2° degré je pense..... ".... se sentent plus légers..." effectivement cela permettra au fisc par ce procédé de vs piquer votre fric tout en douceur...par effet anesthésiant
a écrit le 01/08/2016 à 19:06 :
Quid des intérimaires, des intermittents, des multi CDD ; comment chaque nouvel employeur pourra connaître le taux de la personne ?
Une carte annuelle ? lourd et onéreux.
Un fichier central ? bonjour la vie privée !
Une articulation avec la DPAE ? probablement la solution, l'URSSAF devenant l'encaisseur.
Mais le système ne règle pas le cas des travailleurs détachés en France par leur employeur étranger ; pas d'impôts ni de cotisations.
Non, le prélèvement à la source n'est ni moderne, ni juste, sauf à opter pour un barême genre :
- résident fiscal français : sous 1000€ de brut 0%, 5% jusqu'à 2000 €, puis 10,20 ou 30%,
- résident fiscal étranger, flat tax de 20 ou 30%.
Oui, le prélèvement à la source est bien pour la fonction publique, mais pas pour l'entreprise : trop prélevé=prud'hommes, grève, mauvais climat ; pas assez prélevé=saisie, super-privilège, contrôle fiscal ou social.
a écrit le 01/08/2016 à 18:13 :
Ce ne sera QUE Justice Sociale et plus d'égalitarisme de doubler ou de quadrupler la C.S.G-C.R.D.S des classes aisées 44%, pour la supprimer pour les 56% exonérés d'impot sur le revenu. Il faudra faire de meme pour la taxe foncière, et pour toutes les retenues sur salaire : vieillesse, chomage, retraite complém, taxe sur les ordures, de carte grise....etc...trains, avions.... l'informatique de ce pays avancé et très riche, permet ce progrès et cette justice
Réponse de le 01/08/2016 à 18:44 :
Élu PS, ce n'était pas la peine de préciser.
Réponse de le 01/08/2016 à 19:11 :
pourquoi pas!..... je propose que ne votent que ceux qui paient des impôts , cela porte un nom ! ça ne serait que justice qu'en pensez vous ??
Réponse de le 01/08/2016 à 20:03 :
Drôle de vision de la justice quand celle-ci ne s'applique qu'à 44% des citoyens ?
Mais votre pseudo ne laisse aucun doute sur votre vision : elle est au moins aussi bonne que celle de notre Président qui avec 15% de cote de confiance pense que "tout va mieux".
Réponse de le 02/08/2016 à 6:30 :
Nous nous rapprochons a grands pas du Vénézuela!L'alternance c'est bientot,nous allons rendre aux patrons l'argent spolié pendant ces 5 années de socialo-marxisme!
Réponse de le 02/08/2016 à 9:43 :
EXAT? PRENDRE DE LARGENT LA OU IL Y EN A EST UNE EXELLENTE IDEE SOCIALISTE? IL EN RESTE UN???
Réponse de le 02/08/2016 à 13:06 :
J'approuve Cher Camarade. Nous pouvons etre fiers d'etre le N° 1 Mondial des P.S. Tous ont trahi les Valeurs du Socialisme qui constituent notre Fierté, et suscite l'Admiration Internationale. J'ajoute en vous approuvant, qu'au delà de 4000 eur/ mois, il faut un taux d'impot et de C.S.G-C.R.D.S de 100% sauf pour les fonctios territoriaux et d'état, et spéciaux : héros des meilleurs et plus économes services publics AU MONDE : il doivent etre exonérés à 100% de tout impot, taxe, et cotisations sociales, et logés et transportés gratuitement.
a écrit le 01/08/2016 à 18:08 :
L'impôt à la source, elle est où la source ?
Bon, trêve de balivernes, et si on pouvait déduire de l'IRPP les impôts locaux, voilà ce qui serait un véritable allégement.
Une dernière petite remarque, on paye aussi de l'IRRP sur la TVA, et, il parait que l'Etat n'a plus d'argent.
Réponse de le 02/08/2016 à 1:32 :
Tout à fait juste!
En France on paie des impôts sur des impôts des impôts sur des taxes et des prélèvement sociaux. La double peine en permanence. Plutôt que de prélever l'impôt à la source il devrait réfléchir ( mais en sont-ils capables?) à réduire drastiquement les impôts en commençant par interdire les impôts ou taxes sur tout autre prélèvement obligatoire.
Réponse de le 02/08/2016 à 7:05 :
Je confirme : Moi Président avait promis de ne pas créer de nouvel impot en 2016... le 13 juin a été mis en place une nouvelle redevance de 30€ TTC applicable sur chaque examen de code...!! et donc une TVA au taux de 20% s'applique sur cette redevance !!
a écrit le 01/08/2016 à 17:57 :
Le vrai problème en France c'est le montant de l'impôt et des taxes, pas vraiment la manière dont il est prélevé ! Trop d'impôts tue l'impôt et surtout tue l'emploi... En France que tu gagnes 1500E ou 2500E avec toutes les aides tu vis finalement presque pareil et ça c'est vraiment injuste et démotivant. Commençons par remettre 3 j de carence pour tous, privé / public. Instaurons 10% de salaire en moins au delà de 3j de maladie même pour ceux dont l'entreprise est prête à payer la différence du remboursement secu et là la secu ira encore mieux et la CSG ne sera plus qu'un mauvais souvenir. La question de la grouper avec l'IR ne se posera même plus.
a écrit le 01/08/2016 à 17:56 :
Les socialistes sont obnubilés par les impôts. Il rêvent de l'impôt, ils ne savent rien faire
d'autre. Taxer et encore taxer et pourtant , les déficits augmentent, dettes, chômage etc..
Ces socialistes qui viennent en majorité de la fonction publique, n'ont jamais connu le véritable marché du travail, ils ne connaissent pas l'entreprise. Il faut couper les têtes qui dépassent. L'IR est un impôt inégalitaire car payé que par un français sur deux. L'IR est
tellement confiscatoire et progressif que notre élite part à l'étranger. Concernant le paiement actuel, la mensualisation marche bien. Vos revenus changent, un coup de fil au fisc et les mensualités sont modifiées. Nous avons l'état qui ponctionne le plus sa population dans le monde, pas étonnant que le pays marche si mal.
a écrit le 01/08/2016 à 17:50 :
Les socialistes essayent de réformer sans rien changer
La mensualisation ça marche et on va la remplacer par un bazar
On ferait mieux de réformer l état et de faire des économies pour revenir à un taux de prélèvement dans la moyenne européenne
a écrit le 01/08/2016 à 17:01 :
ce sont les riches qui verront leur CSG augmenter et diminuer pour les classes moyennes, M. Carrez vous n'êtes plus crédible depuis votre controle fiscal, il suffit de calculer le taux avec le montant de cotisation rapporter a l'impots !
Réponse de le 04/08/2016 à 2:00 :
ah bon ? ce sont seulement les riches qui vont payer ; QUELLE MERVEILLE, avec 1100 euros mensuels je suis ^presque fière de faire partie de la catégorie. bon il nous restera des patates à) bouffer tandis que nos gouvernant si inventifs se régalerons de caviar. ah oui j'oubliait la gauche caviar !!!! et mimolette fait faire des économie à notre pays en allant à l'ouverture des JO où il va se retrouver bien seul seulet ! mais ça nous aura coûté combien la plaisanterie ? hein ! quand à sapin il avait déjà fait parti d'un gouvernement et il ne me semble pas qu'il ait laissé un souvenir impérissable . là il veut passer à la postérité en appauvrissant à la fois les français mais la France. il parait difficile de dépenser ce que 'on a pas!!! ou plus !
a écrit le 01/08/2016 à 16:57 :
Carrez n'est plus crédible depuis son controle fiscale et sa remise sur le droit chemin par le fisc ! En Allemagne la retenue a la source fonctionne très bien et avec moins de fonctionnaires !
Réponse de le 01/08/2016 à 21:40 :
Une petite maison avec piscine à Mougins déclarée 250 000 euro !!! Et Normal 1 er ne paye pas l'isf!c'est pas de la dissimulation?
a écrit le 01/08/2016 à 16:46 :
Pour les politiciens et les trolls certainement en effet, pour les vrais gens c'est plutôt la quête du revenu le sujet principal.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :