Une attaque à l'arme blanche près des anciens locaux de Charlie Hebdo fait 2 blessés

 |  | 303 mots
Lecture 2 min.
Photo d'illustration.  Vers 12h30, un suspect a été arrêté dans le secteur de Bastille, les vêtements en sang. On ignore pour l'heure s'il s'agit de l'auteur de l'attaque, explique Le Parisien.
Photo d'illustration. " Vers 12h30, un suspect a été arrêté dans le secteur de Bastille, les vêtements en sang. On ignore pour l'heure s'il s'agit de l'auteur de l'attaque", explique Le Parisien. (Crédits : Jacky Naegelen)
Selon l'AFP, l'attaque, qui a eu lieu ce vendredi matin et dont on ignore encore les raisons, a fait deux blessés.

Ce vendredi matin, une attaque à l'arme blanche s'est produite rue Nicolas-Appert, près des anciens locaux de Charlie Hebdo, dans le XI arrondissement de Paris. L'attaque, commise à l'aide d'une machette ou d'un hachoir, a fait deux blessés.

Un suspect arrêté

"Deux des quatre blessés sont des salariés de l'agence de presse Premières lignes. Il s'agit de deux chargés de production qui travaillent dans cette agence qui occupe un étage de l'immeuble des anciens locaux de Charlie Hebdo", fait savoir BFMTV.

"Les raisons de l'attaque sont encore ignorées. Au moins un auteur est activement recherché", relate de son côté Le Parisien qui précise que "vers 12h30, un suspect a été arrêté dans le secteur de Bastille, les vêtements en sang. On ignore pour l'heure s'il s'agit de l'auteur de l'attaque."

Le Premier ministre mobilisé

Sur Twitter, le Premier ministre Jean Castex a confirmé l'attaque, précisant se rendre "immédiatement place Beauvau pour faire un point sur la situation".

Sur Twitter toujours, la préfecture de police demande d'éviter le secteur, une intervention étant en cours.

Le procès des attentats en cours

Le journal satirique avait fait l'objet de nouvelles menaces de la part d'Al-Qaïda depuis la republication des caricatures de Mahomet, à l'occasion du procès de l'attentat de janvier 2015 contre le journal. À l'heure actuelle toutefois, il n'y a pas de lien établi entre ces menaces et l'attaque à l'arme blanche.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/09/2020 à 8:54 :
Un petit air de futures élections empeste déjà ce type de sujet, nos fachos vont se ruer sur les étrangers pour ensuite s'écraser devant Macron, trahissant une nouvelle fois leur électorat.

Vous faites honte à la France, notre patrie se porterait bien mieux sans vous.
a écrit le 26/09/2020 à 18:37 :
Il avait refusé de serrer la main de la préfète du Cher, car c'était une femme, la justice vient de le condamner. Mardi 22 septembre, le tribunal de Bourges a condamné cet homme de confession musulmane à 750 euros d'amende et à 1.500 euros de dommages et intérêts, rapporte Le Berry Républicain. Les faits remontent au 7 janvier dernier. Alors qu'il attendait qu'on lui remette des documents administratifs à la préfecture du Cher, l'homme avait refusé de serrer la main de Catherine Ferrier au motif que sa religion le lui interdisait. La préfète, en uniforme, était venue saluer le personnel et le public à l'occasion de la nouvelle année.
a écrit le 26/09/2020 à 11:56 :
" Ali H., de nationalité pakistanaise, est né à Islamabad au Pakistan. Il serait arrivé en France « voilà trois ans, comme mineur isolé », selon le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin. Cela lui permettait ainsi de bénéficier d'une prise en charge, comme l'impose la réglementation en France "

Quelle naïveté, quel angélisme pour ne pas dire quelle candeur de la part de nos élites de cette FRANCE qui se délite.
Réponse de le 28/09/2020 à 8:52 :
Quel commentaire stupide.
a écrit le 26/09/2020 à 10:08 :
Nos édiles politiques et journalistiques ont malheureusement encore un logiciel post 68... ils n ont pas compris ou ne le veulent pas que les risques d aujourd’hui sont aussi intérieurs que extérieurs ...
la clique Lr et Ps- PCF est grandement
Responsable de cette situation qui date des années 70-80 ....
Il est temps d’envoyer un message fort
Avons nous besoin de ces populations errantes - victimes aussi de leur régime politique- dans lequel se dissimule des terroristes ou des voyous ?
N avons nous pas assez de gens dans la pauvreté pour s en occuper au lieu de les mettre en concurrence - par les moyens budgétaires et humains contraints-avec ces populations extérieures ?
Qui paye?
La classe moyenne!
Il est temps de faire comme les autres pays : émigration par talent et filtre anti terroriste( aux pays bas les candidats à l émigration sont obligés de regarder des images ou films narrant tous les aspects
De la société : femmes libres , homosexualite etc...)
Réponse de le 28/09/2020 à 8:55 :
"la clique Lr et Ps- PCF est grandement " "Il est temps d’envoyer un message fort "*

= fdesouche
a écrit le 26/09/2020 à 8:18 :
Pendant ce temps :

Il avait refusé de serrer la main de la préfète du Cher, car c'était une femme, la justice vient de le condamner. Mardi 22 septembre, le tribunal de Bourges a condamné cet homme de confession musulmane à 750 euros d'amende et à 1.500 euros de dommages et intérêts, rapporte Le Berry Républicain. Les faits remontent au 7 janvier dernier. Alors qu'il attendait qu'on lui remette des documents administratifs à la préfecture du Cher, l'homme avait refusé de serrer la main de Catherine Ferrier au motif que sa religion le lui interdisait. La préfète, en uniforme, était venue saluer le personnel et le public à l'occasion de la nouvelle année.
a écrit le 26/09/2020 à 8:14 :
La France n'en a pas assez des mineurs étrangers isolés. Elle en veut encore une centaine. Ce n'est pas fini.
a écrit le 26/09/2020 à 2:23 :
"Les rues de paris ne sont plus sure".
Desproges 1990.
a écrit le 25/09/2020 à 17:23 :
Une nouvelle affaire le jour ou E ZEMMOUR est condamné à 10 000€ pour avoir dénoncé le risque islamisme. Pauvre France
Réponse de le 28/09/2020 à 8:56 :
Zemmour le gars qui a trouvé la clientèle idéale pour ses bouquins, à savoir ceux qui ne les lisent pas. Oui c'est un malin c'est sûr...
a écrit le 25/09/2020 à 16:31 :
Bagne à perpétuité et sans remise de peine.
a écrit le 25/09/2020 à 14:19 :
Les renouvellements de provocation amènent aux mêmes résultats et les médias catégorisent cela comme du terrorisme!
a écrit le 25/09/2020 à 13:37 :
C'est incontestablement un attentat, mais est il terroriste? Au moins l'arme était blanche, on va pas se cogner la marine dans l'aprème
a écrit le 25/09/2020 à 13:31 :
ces actes d'incivilite en provenance de desequilibres presumes innocents, ca devient fatiguant hein?
a mon avis, une des personnes frappee avait une jupe trop courte
a écrit le 25/09/2020 à 13:28 :
Qu'est ce que ça va être quand il y aura une esclandre au 8-10 rue de la ferronnerie ou du grabuge au petit clamart!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :