Valls reporte la remise d'un rapport explosif sur les fonctionnaires

 |   |  543  mots
Le Premier ministre a souhaité reporter la remise pour suivre la situation sociale lors de la journée du 26 mai, a indiqué son cabinet.
"Le Premier ministre a souhaité reporter la remise pour suivre la situation sociale lors de la journée du 26 mai", a indiqué son cabinet. (Crédits : © Ramzi Boudina / Reuters)
Le rapport estime que les agents des administrations travaillent 15 journées de moins que les salariés du secteur privé, chaque année. La ministre de la Fonction publique Annick Girardin pointe plus largement un grand écart dans les temps de travail des fonctionnaires.

Manuel Valls marche sur des œufs. Comme l'avait annoncé dès le mardi 24 mai l'agence de presse AEF, Le Premier ministre a décidé de reporter la remise prévue jeudi 26 mai d'un rapport sur le temps de travail des fonctionnaires, afin de suivre la journée de mobilisation prévue contre le projet de loi travail. Selon un communiqué de Matignon:

"Le Premier ministre a souhaité reporter la remise pour suivre la situation sociale lors de la journée du 26 mai", a indiqué à l'AFP son cabinet, qui n'a pas fixé de nouvelle date pour l'instant.

Pour rappel, opposés à la loi El Khomri, les syndicats, la CGT et FO en tête, appellent à une huitième journée de grèves et de manifestations partout en France jeudi.

Le rapport épingle les congés payés, les RTT et les jours fériés

L'auteur du rapport, Philippe Laurent, maire UDI de Sceaux (Hauts-de-Seine) et président du Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT), relève que "les agents des administrations travaillent 15 journées de moins par an que les salariés du secteur privé", selon l'Obs qui dévoile mercredi les principales conclusions.

Philippe Laurent formule "34 recommandations" pour "mettre fin au maintien de régimes dérogatoires à la base légale de 1.607 heures et à l'attribution de jours d'absence dépourvus de base légale".

Le rapporteur épingle notamment les congés payés, les RTT et les jours fériés, les jours de fractionnement et le compte épargne temps, selon l'hebdomadaire.

"Trop d'agents et de gestionnaires confondent allègrement congés payés et jours de RTT. Ici, les jours fériés ont aussi tendance à se multiplier", détaille l'hebdomadaire, citant en particulier les départements d'Outre-Mer.

Le rapport s'attaque également aux "jours de fractionnement": un agent "qui divise ses congés annuels en trois périodes d'au moins cinq jours ouvrés" pour bénéficier "d'un jour ou deux de congés supplémentaires".

"Initialement prévue pour engager les agents à mieux étaler leurs congés quand ils en avaient moins, dans un souci de bonne marche des services, cette incitation a perdu sa justification à partir du moment où les agents disposent d'un volume de jours RTT et de jours de congés tel qu'il est devenu aisé d'étaler ceux-ci tout au long de l'année", écrit l'hebdomadaire, citant M. Laurent.

Le rapport "permettra qu'on puisse en débattre en toute transparence"

Interrogée lundi par la presse sur le rapport, en marge d'un colloque au Medef, la ministre de la Fonction publique Annick Girardin a estimé qu'il "permettra qu'on puisse en débattre en toute transparence".

"Je crois que cela va permettre le dialogue. Il y a quelques cas où l'on n'est pas au rendez-vous des 35 heures, mais j'ai constaté aussi des cas où l'on est largement au-delà. Il ne faut pas grossir les exceptions mais redire que la loi c'est 35 heures", a-t-elle ajouté.

Alors que la droite propose des coupes claires dans la fonction publique en cas de victoire à la présidentielle l'an prochain, le gouvernement a décidé en mars d'augmenter de 1,2% en deux fois le point d'indice régissant les salaires des fonctionnaires, après six ans de gel.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/05/2016 à 12:09 :
c'est sûr que la mise en place des 35 heures dans la fonction publique aurait dû logiquement faire augmenter le temps de travail des fonctionnaires . heureusement, il n'en a rien été , la productivité aurait été défavorablement affectée , ce qui aurait déplu aux syndicats .
rapprochons ces données sur le temps de travail légal des fonctionnaires avec celles dévoilées il y a quelques semaines sur l'absentéisme , et on mesurera ainsi au plus près la nécessité d'augmenter régulièrement les effectifs pour garantir le niveau de moyens nécessaires à remplir les missions du service public .
à voir la frustration actuelle de nos fonctionnaires de ne pas avoir suffisamment de temps pour remplir avec une totale efficacité leur mission , il serait souhaitable que le Gouvernement décide enfin d'embaucher massivement dans tout le service public ; en plus cela ferait reculer très fortement le chômage des jeunes .
Réponse de le 30/05/2016 à 21:29 :
Cette histoire de rapport a l'air complètement bidon, et juste destinée à détourner l'attention.
Les fonctionnaires français sont dans leur immense majorité compétents, honnêtes et travailleurs, et c'est une des raisons pour lesquelles la vie est agréable en France. Et la France est un si beau pays.
Ceci étant, ils ne sont peut-être pas au bord du surmenage non plus : créer des emplois en plus, qui ne pourront qu'être improductifs ne servira à rien. Sinon fabriquer des aigris, ou des profiteurs, et détruire des emplois productifs par ricochet. Ce que tous les gouvernements ont fait depuis 30 ans.
Bref : les embauches massives pour truquer les statistiques sur le chômage, et se donner bonne conscience au passage, ça ne marche plus.
ça n'a jamais marché, d'ailleurs.
a écrit le 29/05/2016 à 16:28 :
Ce qui est faux. Annick Girardin est la première a se plaindre de l'interprétation de faite de ses propos.
Le fait est que la continuité de service impose le planning. De fait, l'accord ARTT imposait de "rendre" dans le planning 15 à 17 jours selon les secteurs. Sur 52 semaines d'activité et deux repos hebdomadaires cela donne 104+17 soit 121 repos programmés.
Mais ce n'est pas gratuit. Premièrement les agents sont payés sur la base de 152 heures et n'ont donc pas connu les 35 payé 39 comme certains le prétendent.
D'autres part, le "deal" c'était que le gel des salaires des fonctionnaires devait permettre d'embaucher. Ce qu'ils ont accepté et ce qui a été fait.
Supprimer les 35 heures (ce qui est en fait proposé sournoisement) c'est remettre en cause l'emploi d'une personne sur onze. Sur un mois les 10 autres pouvant intégrer la totalité des heures effectuées par le onzième dans le cadre d'une passage de 35H à 39H hebdo (soit 17h/mois x 10). C'est mathématique. Alors bien évidemment, toutes les activités ne sont pas "morcelables" de la sorte... Mais les raisonnements à l'emporte pièces sont légion.
Pire, les journalistes qui ont pourtant le devoir d'informer, font la même chose. Par ignorance c'est pardonnable, par mauvaise foi, a vous de voir...
a écrit le 29/05/2016 à 9:43 :
Arretez de mettre tous les fonctionnaires dans le meme panier. Toujours la meme chose, on pointe du doigt cette categirie de fonctionnaires oisif en enenglobant ceux qui ne le sont pas. Le jour ou il n y aura plus de fontionnairess vers qui dirigerez vous votre index. La seule problematique qui plombe la France est le social, du social abusif implique des impots eleves, des chomeurs a outrance...
Merci
a écrit le 26/05/2016 à 13:23 :
Bon la question est de savoir si 15 jours de plus ou de moins change vraiment le problème.... les militaires, gendarmerie et policière travail bien plus, et certains n'on pas de compensation.... non le problème viens du peux d'équité du système.... certains 3 jours de carence d'autre zéro, un jousolour la solidarité et une minutes pour certain, des départs à la retraite bien plutôt...... voilà où est déjà le problème.... ensuite parlons de l'éducation nationale, 1000 000 de personne, 150 jours travaillés, et comble de tous beaucoup a 25 heures ou moins par semaines..... la sa ne vas plus du tous.....
Réponse de le 26/05/2016 à 20:46 :
Et au vu des hémorragies dans les fonctions publique, c'est que ces gros avantages ne compensent qu'à peine les gros désavantage dont personnes ne parlent...
a écrit le 26/05/2016 à 11:44 :
la LIBERTE est entravée par la cgt
l' EGALITE est bafouée par les fonctionnaires
la FRATERNITE est piétinée par mes congénères à la pompe à essence

et la planète se meure en silence..........
Réponse de le 26/05/2016 à 20:47 :
??? Moi pas comprendre paroles dans désordre???
a écrit le 26/05/2016 à 7:45 :
Rendre publique les grilles indiciaires, avancement, avantages en nature, retraite, dans la fonction publique en faisant les comparaisons : Police - gendarmerie - armée - Enseignants - Agents Hospitaliers - Fonction Territoriale - Régionale etc........
On sera surpris par les gagnants et les perdants de ces diverses catégories de fonctionnaires avec des écarts impressionnants.
Réponse de le 26/05/2016 à 20:49 :
C'est déjà le cas. Les grilles indiciaires et valeur du point sont voté et apparaissent publiquement dans la loi. Legifrance n'a pas besoin d'un compte pour que vous le consultiez... Vous pourriez même y trouver la loi el komeri et comprendre pourquoi tant de personnes sont contre...
a écrit le 26/05/2016 à 0:22 :
"les agents des administrations travaillent 15 journées de moins par an que les salariés du secteur privé"

Donc,

les salariés du secteur privé travaillent 15 journée de trop chaque année.
Réponse de le 26/05/2016 à 20:51 :
Ca c'est pareil tous dépend de l'entreprise privé... c'est une moyenne et quand l'artisan décide de finir son chantier le dimanche, c'est pas pour autant qu'on est obligé de tous le faire...
a écrit le 25/05/2016 à 22:50 :
C'est un peu facile de demander aux agents de dépasser les 35 heures pour encaisser les coups de bourre, puis de leur filer 14 jours de RTT au lieu de payer les 39 heures, pour venir enfin se plaindre des mêmes 14 jours de RTT...
Pour les CET, c'est un peu la même affaire : C'est pratique pour reporter à plus tard (ou jamais) le paiement des heures supplémentaires (rassurez vous, ça existe dans certaines entreprises privées).
a écrit le 25/05/2016 à 19:58 :
l'appellation fonction public recouvre la fonction public d'état, et la fonction public territoriale. Les fonctionnaires qui dépendent de l'une ou de l'autre, ont des activités , outre le fait de servir le public, souvent fort différentes, et leurs situations de travail, voire leur conditions de travail peuvent être également fort différentes. Prenons pour exemple les policiers ou les personnels hospitaliers et les agents communaux. Pensez vous que leurs situations soient identiques. Dans le premier cas, ils sont souvent corvéables à merci, et leurs heures supplémentaires sont payées aux calendes grecques. Il en est de même de leur RTT, qui ne peuvent être accordés que s'ils n'affectent pas la bonne marche du service. En est il de même pour les agents communaux ? on pourrait multiplier les exemples à l'envi. Ne faisons donc pas d'amalgame, et ayons la lucidité de penser qu'il n'y a pas que des planqués, des fainéants et des privilégiés chez les fonctionnaires. En tant qu'ancien responsable d'un domaine RH de la fonction public d'état, je peux donc m'exprimer, sans dire trop de bêtises.
Réponse de le 26/05/2016 à 13:01 :
En tant qu'ancien responsable d'un domaine RH de la fonction public, vous devriez au moins savoir qu'il existe 3 versants de la FP et pas 2... Etat, territoriale et hospitalière !
a écrit le 25/05/2016 à 19:21 :
Je suis prof dans le secondaire et j'assure 20heures devant mes élèves . A ces 20 heures, il faut ajouter plus de 20/25 heures de préparation, correction, rencontres diverses et variées, conseils pédagogiques de 17:30 à 19:00, conseils de classe 3 fois par an X 6 classes = 18 conseils entre 17:30 et 20:00....plus les formations sur temps libre ( mercredi 4 mai après midi par exemple etc...) . Ah, j'oublie, les heures consacrées à l' organisation des voyages scolaires ( non payés...) et les heures de présence entre 12h et 14h où l'on est censé déjeuner mais il y a toujours des élèves, un travail , un devoir à rattraper, des conseils à donner....sans parler des rencontres parents profs entre 17:30 et 21h....eh oui, 21h....et sans être payé en heures supplémentaires !!! bref, j'en ai marre du teacher et autre fonctionnaire bashing alors que les profs français sont parmi les moins bien payés. Et n'oublions pas que quand un salarié X rentre chez lui, sa journée est finie... la nôtre commence. Si notre ministère nous paie pour rester au collège et nous donne les moyens de préparer nos cours, pourquoi pas alors être dans l'établissement de 8h à 17h....mais pour faire quoi? On les prépare quand nos cours????? un prof Allemand gagne autour de 4000,- par mois, un prof français , fut il agrégé n'atteint jamais 4000,- même en fin de carrière.....un prof certifié avec Bac + 4 ou 5 HC peut finir à 2900 nets.....après plus de 40 années de maison....mais il est vrai que être prof, ......j'arrête là.
Réponse de le 25/05/2016 à 22:10 :
Être prof c'est toujours :
- 1 ere être sous paye
- 2 eme travaillé trop
- 3 eme ne pas être reconnu a sa juste valeur.

Caractéristique de cette caste ( 4 a 5 mois de congé tout de même ) qui pense que dans le privé la vie est cool et les horaires sont a 35 heures !!!

Si t es pas content vient avec moi dans le privé t'apprendra ce qu'est le travail c'est a dire on commence tôt on fini tard et on a une hiérarchie pour nos objectifs qu'on doit impérativement remplir ...

Quand on est prof que l'élève finisse diplômé ou pas aucune hiérarchie n'est la pour sanctionner et c'est la le problème...
Réponse de le 26/05/2016 à 6:58 :
réponse @BEN OUI ci dessous:)

Voilà le commentaire type du fonctionnaire et teacher basher! 5 mois de congé? Vous rêvez.....nous ne sommes pas payer pendant les vacances mais pour comprendre faut-il déjà le vouloir....mais passez donc le concours d'abord....ni 13 ou 14e mois..etc....mais bon.. Allez versez votre venin ailleurs!
Réponse de le 26/05/2016 à 20:54 :
Si vous enviez leur avantages, vous pouvez toujours vous engagez les armée et police recrute beaucoup en ce moment... Mais bon lisez bien les petites lignes car si ils recrutent beaucoup, leurs effectifs totaux diminuent toujours... Et leur avantages sont surement moins avantageux qu'on le dit et les contraintes bien plus pénibles...
a écrit le 25/05/2016 à 16:48 :
Et c'est reparti pour le "fonctionnaire bashing" !! ça faisait longtemps ....
Histoire de faire croire que ce sont les fonctionnaires syndiqués qui bloquent le pays, source de tous les maux de notre société ??
Que le gouvernement n'oublie pas qu'il a été mis en place par une majorité d'électeurs qui croyaient en des valeurs de justice sociale et de gauche ... et elles sont où les promesses de "moi je" ? ... la droite n'osais en rêver, la gauche l'a fait ... hélas.
a écrit le 25/05/2016 à 15:37 :
C'est dommage , Sarkosy avait réduit à un jour le délai de carence , résultat une baisse des arrêts maladie. Hollande repasse à 3 jours et rebelote, les absences repartent à la hausse. Il serait temps d'aligner le régime des fonctionnaires sur celui du privé , en particulier pour les régimes spéciaux. Calcul de la retraite sur les 25 dernières années pas
une comme actuellement par exemple. Ou mieux encore, permettre aux salariés du privé
de bénéficier des avantages des fonctionnaires. Avec cette mondialisation, les travailleurs
perdent tous les jours le bénéfice de 100 ans de lutte sociale, on s'aligne sur les pays du tiers monde plutôt que de négocier avec les autres nations, une harmonisation des règles sociales par le haut.
Réponse de le 25/05/2016 à 19:25 :
jour de carence payé par la mutuelle des salariés du privé, n'oubliez pas de le mentionner. Concernant les pseudo absences des fonctionnaire, étayez vos propos car un rapport prouve le contraire .colporter des mensonges, nous y gagnerons tous.
Réponse de le 25/05/2016 à 19:40 :
Quand on est malade on reste chez soi pour ne pas contaminer tout le monde et quand on est apte on va au travail.

Les faux arrêts maladies sont faciles dans le public comme dans le privé.

Les délais de carence de trois jours ne sont pas une bonne solution ni dans le public ni dans le privé pour lutter contre ces faux arrêts.

La personne qui a une poussée de fièvre par an ne doit pas être pénalisée car il y a des glandeurs professionnels rois de l'arrêt maladie bidon!


Si nous devons absolument passer par là, il faut exiger qu'il soit de 3 jours pour tous, car la grande majorité des salariés du privé n'ont pas 3 jours de délais de carence.

Pour le reste de l'alignement des droits, il faudra donner une complémentaire santé gratuite aux fonctionnaires, une participation, de l'intéressement, des CE.

Pour la retraite il faudra intégrer les primes dans le calcul de celle-ci.

Il faudra évidemment par souci de justice que seuls les trimestres réellement travaillés donnent des droits (pas le chômage) et que chacun reçoive à proportion de sa contribution!

Chiche? Quand on voit la flopé de pseudos entrepreneurs et le nombre de salariés en dessous de 1.5 smic qui ne cotisent quasiment pas, ca va faire des dégâts!


Au final vous aller rendre service à de nombreux fonctionnaires mais vous aurez œuvré pour la justice, c'est tout à votre honneur!
a écrit le 25/05/2016 à 15:03 :
le code du travail va pas resoudre cette crise du chomage toutes les destrcutions d emploi depuis 20 ans la nouvelle technologie robotisation
tout sess dirigeants qui ont signé des accords pour tout delocaliser
puis certaint fonctionnaire en on pris a leur aise
RATP 52 ans la retraite 25 ans de travail
puis les clinique privée 43 année de travail
surtout quand on a commencer a 15 ans et demi
55 ans licenciment pour retrouver du travail
attendre la retraite 65 ans
vivre de l ass 480 euros quel honte a ce pays
Réponse de le 25/05/2016 à 16:17 :
"certaint fonctionnaire en on pris a leur aise RATP 52 an"

Dans le privé entre 90 et 2000 , près de 4 millions de salariés de la génération baby-boom sont partis en pré-retraite à 55 ans voir mis en disponibilité par l'entreprise à 50 ans payés 72% du salaire jusqu'à la retraite effective qui était à 60 ans à l'époque ( grâce au gel des augmentations salariales des actifs restants).Cette population est généralement très discrete sur ce sujet , elle évoque souvent les fonctionnaires pour éviter que l'on parle d'elle et pour cause.A noter, qu'il y a comme dans le privé , des catégories A,B,C chez les fonctionnaires et comme dans le privé ce sont les cadres et management qui s'en sortent le mieux.
a écrit le 25/05/2016 à 14:32 :
Rien de nouveau sous le soleil français. Des fonctionnaires plein d'avantages payés grassement par les contribuables surtaxés. Et en plus avec un certains nombres d'incompétents invirables qu'ils se passent de service en service telle la patate chaude que jamais une société privée n'aurait gardé plus de 3 mois sauf si comme parfois ils deviennent délégués du personnel...
Réponse de le 25/05/2016 à 16:21 :
" Des fonctionnaires plein d'avantages payés grassement par les contribuables surtaxés".

Chez les fonctionnaires,c'est comme dans le privé , c'est la catégorie A ,qui s'en sort le mieux , bref , les cadres.
Réponse de le 25/05/2016 à 19:48 :
Qui paye les salaires des salariés du secteur marchand?

Les clients et les salaires représentent souvent plus de 50% du prix!

Je paye les salaires du public par l'impôt et du privé par carte bancaire!

Quand je vois comment on travaille en France, je me dis qu'ils sont trop payés!

Smic, 35 heures, CE, tickets restos, mutuelle de santé, congés payés, RTT... j'en ai marre de payer pour des incompétents!
Réponse de le 25/05/2016 à 19:56 :
Vous savez surement que les catégories A sont sous payés de 25% par rapport au privé à compétences et responsabilités identiques.

Par contre les catégories C ont souvent une rémunération supérieure par rapport au privé à compétences égales.

Ce rapport va d'ailleurs surtout souligner des dysfonctionnements dans la territoriale et les catégories C.

Il dénoncera même le fait que certains cadres font de nombreuses heures sup non rémunérées!
a écrit le 25/05/2016 à 14:26 :
35 heures du lundi au vendredi de 9 heures à 17 heures pour tous!

Les policiers, les infirmières, les contrôleurs, les militaires ne travailleront désormais plus la nuit, les week-end et les jours fériés.

Cela permettra de mettre fin au jours de récupération et remettra tout le monde sur un pied d'égalité!

Le pire c'est que ce rapport est bien plus nuancé que ce la tribune rapporte, mais il est utilisé à des fins de propagande car les journalistes de la tribune ne l'ont PAS LU mais veulent aussi cracher dans la soupe.

Quand vous l'aurez lu, vous observerez que de nombreuses heures sups non rémunérées (plus que dans le privé selon le rapport) sont effectuées et bien d'autres éléments à prendre en considération dans le débat.

Je ne doute pas une seule second que nous n'aurons pas un article construit et argumenté sur le sujet!
Réponse de le 25/05/2016 à 15:18 :
Parceque bien entendu VOUS avez lu ce rapport...
Réponse de le 25/05/2016 à 19:16 :
Le rapport est au frigo depuis plus d'un mois.
Toutes les bonnes feuilles ont déjà pu être lues par ceux qui s'y intéressent.

Sans l'avoir lu dans son intégralité j'ai pu en lire l'essentiel et notamment les 31 propositions faites.
Réponse de le 25/05/2016 à 19:16 :
Le rapport est au frigo depuis plus d'un mois.
Toutes les bonnes feuilles ont déjà pu être lues par ceux qui s'y intéressent.

Sans l'avoir lu dans son intégralité j'ai pu en lire l'essentiel et notamment les 31 propositions faites.
a écrit le 25/05/2016 à 14:14 :
Les heures supplémentaires moins payés dans le cadre de la loi "Khomeini" concernent surtout les salariés du privé déjà pénalisés par la stagnation des salaires, baisse voir chômage. Par contre aucun problème pour les augmentations des rémunérations des fonctionnaires comme les deux dernières C et enseignants publics malgré leur 32h mensuel de travail et la piètre qualité de service rendu. Chercher l'erreur. EX-ministre Montebourg a raison la France est divisé. 2017 sera-t-elle la guerre civile ou l'arrivée au pouvoir du FN ?
a écrit le 25/05/2016 à 14:12 :
Les "fonctionnaires", ça ne veut rien dire. Comme dans les autres catégories de salariés, d'employés, de cadres et même de patrons, il y a des bons, des moins bons et des mauvais. Stigmatiser une catégorie ne sert à rien, (sauf à donner du grain à moudre aux politiques qui en feront toujours un mauvais usage), il faut juste remettre de l'ordre dans la maison.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :