A Cuba, un musicien peut gagner 7 fois plus qu'un médecin

A Cuba, il est bien souvent plus rentable de choisir un emploi qui ne requiert pas ou peu de qualification.
A Cuba, le salaire moyen d'un médecin, récemment revu à la hausse est de 50 dollars par mois.
A Cuba, le salaire moyen d'un médecin, récemment revu à la hausse est de 50 dollars par mois. (Crédits : Reuters)

En 2015, à Varadero, une des stations balnéaires de Cuba, sable blanc et mer azure ont attiré plus de 1.342.000 touristes. Des visites qui font vivre un grand nombre de Cubains. Résultat, quelque peu surprenant, la majorité des professions liées au tourisme offre des salaires bien plus importants que d'autres métiers même très qualifiés.

"A Cuba, nous avons une pyramide socio-économique inversée", explique Jorge Guevara au site Quartz. Le Cubain, qui a été médecin sur l'île, explique qu'il a décidé de changer de métier pour devenir musicien dans un complexe touristique de Varadero. Depuis, son salaire a été multiplié par sept.

L'économie du pourboire

Ce qui explique cette différence majeure de salaire entre un emploi qualifié et un autre l'étant moins, ce sont les pourboires. A Cuba, la plupart des salaires sont très encadrés par le gouvernement de l'île. Le salaire moyen y est de 22 dollars par mois. La plupart des habitants cumulent alors plusieurs emplois pour vivre correctement.

En revanche, les Cubains qui travaillent dans le secteur du tourisme empochent des pourboires (non imposables) qui rendent leur niveau de vie plus confortable. Avoir un diplôme ne signifie donc pas avoir un plus haut salaire.

"Je ne suis pas riche mais je vis confortablement grâce à la musique", explique Roberto Carcassés, à la tête d'un groupe de musique à La Havane.

Réussir à se démarquer

Une expérience qui n'est toutefois pas généralisable à l'ensemble des musiciens cubains qui doivent faire face aux aléas du marché et à l'ouverture de l'économie cubaine au capitalisme. Il n'est alors pas toujours évident de se démarquer. Damian (qui n'a pas souhaité donné son nom de famille), ne s'en sort pas aussi bien que certains musiciens. Il a dû se trouver un autre petit boulot de professeur de salsa pour arrondir ses fins de mois. "Il faut faire face à beaucoup de difficultés", confie-t-il à Quartz, avant d'ajouter "J'ai 43 ans, je suis fatigué".

   A lire : Cuba et l'Union européenne vont normaliser leurs relations

L'autre avantage à travailler dans le secteur de la musique, réside dans la possibilité de voyager. Mais ce n'est pas toujours chose facile. Réputé pour sa grande rigidité lorsqu'il s'agit de laisser ses ressortissants quitter le territoire, le gouvernement cubain a récemment fait preuve d'une plus grande tolérance. Malgré cela, de nombreux Cubains peinent encore à quitter l'île.

Toujours est-il qu'à Cuba "un serveur peut gagner plus qu'un ingénieur et un barman d'hôtel aura plus de facilité à aller en vacances à l'étranger qu'un manager de banque" note Quartz.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 12/06/2016 à 10:11
Signaler
En France, un medecin gagne en general 7 fois plus qu'un musicien... Et ce, grace aux transferts sociaux (secu ou allocation chomage pour l'intermittence).

à écrit le 11/06/2016 à 20:08
Signaler
en France aussi et les écarts peuvent êtres encore plus importants , certains s'exilent en suisse et pas pour le climat !

à écrit le 11/06/2016 à 11:56
Signaler
envoyons leurs nos migrants, la chanson syrienne est tres appréciée

à écrit le 11/06/2016 à 3:11
Signaler
C'est quoi ces préjugés? Pourquoi un serveur ou un barman devrait forcément gagner moins qu'un ingénieur ou un manager de banque? L'important c'est la qualité de la prestation, pas le diplôme. Sinon autant arrêter de travailler une fois un diplôme ob...

à écrit le 10/06/2016 à 21:07
Signaler
Moralité, si vous n'avez que dalle dans les pattes, vous pourrez toujours tenter votre chance à Cuba dans la salsa sur un air de Punto; rien n'est perdu.

à écrit le 10/06/2016 à 18:46
Signaler
Quelle condescendance ! Comme si tout le monde pouvait jouer d'un instrument !!! Désolé, mais cela nécessite des qualifications.

le 11/06/2016 à 9:47
Signaler
suite... d'autant plus qu'en France aussi, des gens du spectacle comme Jauni Allité ou Gamelle Debouse peuvent avoir des revenus nettement supérieurs à ceux des médecins :-)

le 11/06/2016 à 11:57
Signaler
Hollande joue du pipeau en permanence ,il est très bien payé,et il n'a pas d'études musicales a son actif,donc pas besoin de qualification

le 11/06/2016 à 19:18
Signaler
@gérard: tout à fait exact, mais pour mettre au violon tous les malfrats de la politique, il nous faudra autre chose que le jeu des chaises musicales qu'on nous joue depuis des décennies :-)

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.