A la découverte des investissements "mafieux" de Vladimir Poutine et des oligarques russes

 |   |  261  mots
(Crédits : VASILY FEDOSENKO)
Si la guerre froide est finie, dans certains secteurs, la tension monte entre l’est et l’ouest de l’Europe. De Londres à Moscou en passant par Berlin, ce documentaire dresse un état des lieux des investissements russes. Enquête sur la stratégie employée par le président Poutine et ses hommes d'affaires, tous animés par le rêve de voir un jour émerger une grande Russie.

Des gazoducs aux chantiers navals en passant par le foot et l'immobilier, rien n'échappe à la voracité des oligarques russes.

D'autant que le rêve de Poutine d'une grande Russie lui impose de placer habilement ses pions sur l'échiquier européen. Sa stratégie ? Diviser pour mieux régner, notamment en montant la France contre l'Allemagne et inversement.

Berlin compte six mille entreprises implantées en Russie, alors que les Russes gèrent quelque mille sociétés outre-Rhin. L'ancien chancelier Gerhard Schröder, membre du conseil d'administration de la société russe Gazprom, le plus grand groupe énergétique au monde, plaide en faveur d'étroites relations économiques avec Moscou.

Quant aux Français, ils se sont réjouis de signer de juteux contrats d'armement avec la Russie... jusqu'à ce que l'embargo lié à la crise de Crimée en Ukraine stoppe la livraison des porte-hélicoptères Mistral destinés à renforcer la flotte de Poutine.

Un État mafieux ?

Népotisme, sociétés écrans... : cette enquête sur les méthodes du président russe et de ses hommes d'affaires révèle un État mafieux où gouvernement, services secrets et crime organisé travaillent de concert.

Le rachat épique par deux oligarques de chantiers navals en Allemagne du Nord ou les intrigues autour de la prise de contrôle de RWE, le puissant groupe de stockage d'énergie de la Ruhr, sont à cet égard éclairants.

Témoignant à plusieurs reprises, Boris Nemtsov, assassiné le 27 février dernier, bouleverse quand il dénonce des pratiques dangereuses pour le reste de l'Europe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/05/2015 à 22:07 :
Désolé les amis, je suis en dépression à cause du CAC 40 toujours dans le rouge…. pas la tête pour faire des analyses sur la Russie, j'espère que vous me compreniez… quand le CAC remontera un jour je reviens. Vous me manquez aussi…. à bientôt j'espère, salut.
Réponse de le 27/05/2015 à 8:21 :
@ C. Lafaillite: Prenez votre temps, la remontée du CAC 40 ça ne presse pas. :-)
a écrit le 26/05/2015 à 21:08 :
C'est officiel, la Grande-Bretagne a maintenant invité la Russie à participer à la lutte contre le terrorisme au Moyen-Orient. Ah ces Anglais…. en faisant des accords avec des mafieux comme Poutine et ses oligarques russes….. pas comme nous, en France on ne fait des accords qu'avec des pays qui respectent les droits de l'Homme.
a écrit le 26/05/2015 à 19:17 :
C’est vraiment marrant de voir que dans la quasi-totalité des réactions on voie les accusations que le film est propagandiste. Cela ressemble fort à la vérité, mais il y a une nuance : la meilleure propagande contient une bonne part de l'information vraie et joue surtout sur la sélection et l’interprétation des faits. Il semble que c'est bien le cas. Oui, le pouvoir russe est basé sur la corruption. Oui, l’argent est très souvent placé en Occident, mais pas pour la grandeur de la Russie. Les gens disent : en Occident il y a aussi de la corruption. Oui, il y en a, mais pour la plupart des cas c’est la comparaison d’un varan avec un tyrannosaure. Vous connaissez beaucoup de copains d’Hollande qui sont rapidement devenus milliardaires ? Dans le contexte de la crise ukrainienne une remarque spéciale : au niveau de la corruption, en Ukraine ce n’est pas mieux qu’en Russie, plutôt pire. Deuxième moment, comme @jeandemi a justement remarqué, c’est que ce n’est pas le moment pour tel film à l’UE (au moins du premier coup d’œil). Je dirais juste qu’on peut donner plusieurs versions de l’apparition de ce film à ce moment vu la situation de zung zwang pour le Kremlin.
P.S. Pour illustrer la gentillesse du Kremlin : il y a deux jours Alexei Mozgovoi, un chef des rebelles d’Est de l’Ukraine (local), a été assassiné avec 6 autres personnes dans la république de Lougansk. C’était une personne parmi les plus respectées des deux côtés du conflit à cause de son orientation anti-oligarchique et populaire (pas populiste), sa non-implication dans les affaires sordides, ses capacités de chef-de-guerre etc. Avec la probabilité de 95% on peut dire que son assassinat a été réalisé sous l’ordre du Kremlin ou au moins avec sa bienveillance. Les raisons probables : son opposition au projet de la réinsertion des régions rebelles qui est réalisé à ce moment par Kremlin et ses marionnettes (triste ironie : cela passe mal, parce que Kiev (donc, les américains) est contre), le fait qu’il empêchait certains affaires sordides du pouvoir local mis en place par le Kremlin, sa décision d’entrée dans la politique. Sapienti sat.
Réponse de le 26/05/2015 à 20:02 :
Bonsoir, Monsieur. C'était vous qui a écrit cet article ? :-)
Réponse de le 26/05/2015 à 20:53 :
Bonsoir Monsieur! Non, ce n'est pas moi. Si vous n'avez pas remarqué, l'article est critiqué dans mon commentaire ci-dessus. Merci pour votre remarque, la prochaine fois j'adapte mes textes pour les personnes avec les capacités cognitives réduites.
Réponse de le 27/05/2015 à 20:01 :
@ Clovis: en bon français on dit : "Bonsoir, Monsieur. C'était vous qui avez écrit cet article ?" Non, ne vous en faites surtout pas, pour un Russe vous écrivez bien la langue de Depardieu. ;))
a écrit le 26/05/2015 à 18:26 :
Les russes, enfin les slaves en general ont une grande facilite naturelle pour apprendre les langues etrangeres. Ils le sont egalement, pour l'èconomie capitaliste a laquelle ils ont adhere il y a peu, mais ont tout compris en peu de temps. Chapeau.
a écrit le 26/05/2015 à 17:28 :
on critique poutine,mais la france est un pays trés corrompu, un système public et politique qui se gave d'argent public, où les apples d'offres sont pipés, où des régulateurs passent leur temps à donner des vanatges à des entreprises au lieu d'aller vers une vraie concurrence...
pas de quoi donner des leçons, et en cas de doute, lire "on va dans le mur" d'agnes verdier moulinier, des gaspillages et un système politico administratif à vomir tant c'est monstrueux et autant sur le dos du peuple....
à croire que poutine a fait un stage en france..
a écrit le 26/05/2015 à 15:45 :
Suivez-moi, en termes de dépenses militaires pour l'année de 2010 : Les USA représentent 43 % du total, suivi de loin par la Chine (7.3%), le Royaume-Uni (3.7%), la France (3.6%), et la Russia (3.6%)
Ce qui craint c’est qu’elles ont augmentées de 50% depuis 2001 (1998 était le point le plus bas). Si l’augmentation est essentiellement dû à la Chine et autres pays qui reste des “nains” vis-à-vis des USA, on peut se dire que cela limite les ambitions des USA. Sauront-ils s’effacer en douceur ? Que fera le peuple US lorsqu’y seront devenues insupportables les inégalités ? Y éliront-ils un “Hitler” ? un "de Gaulle" ? un "Poutine" ?. . .
Quelle époque passionnante nous apprêtons-nous à vivre !
a écrit le 26/05/2015 à 15:14 :
Aux risques et périls de voir mon commentaire-ici carrément censuré, j'ose pour autant vous dire que la Grande-Bretagne vient d'inviter la Russie à participer à la lutte contre le terrorisme au Moyen-Orient. Or lorsqu'on voit John Kerry (et même Vic Nuland !) se rendre en Russie pour parler à Poutine (ce n'était pas lui qui s'est rendu à Washington !), presque un tiers de leaders de la planète présents lors des commémorations du 9 mai à Moscou, et maintenant Dave Cameron faire officiellement cette invitation, on peut bien croire que Poutine n'est pas ce "monstre" dont certains veulent nous faire croire, n'est-ce pas.

Bon, je m'arrête là car je crains que mon message ne passera pas dans ce forum, hélas, donc je n'en dirai plus.
a écrit le 26/05/2015 à 14:06 :
C'est quoi cet article ? Rien n(est démontré , quelques affirmations non étayées ; ah si
Nemtsov le disait . Mais Nemtsov était un oligarque , pas un démocrate . Il a été écarté du pouvoir au profit d'Eltsine , soit . Cela n'en fait pas un personnage fiable .
En fait, c'est un article de basse propagande anti-russe .
Réponse de le 26/05/2015 à 15:05 :
C'est un article (ou plutôt comme quelqu'un l'a dit en-dessous, un pamphlet contre Poutine) qui à l'heure actuelle, où l'Occident (pas la France) se rapproche davantage du "maître du Kremlin", se profile de façon anachronique. L'Union Européenne cherche à trouver un accord avec la Russie par rapport à l'Ukraine et les ententes sont, paraît-il, déjà bien avancées. La preuve, une superbe analyse à ce sujet par un des meilleurs analystes britanniques. En voici l'adresse : lesakerfrancophone.net/lue-se-prepare-a-abandonner-lukraine/

Perso, je ne comprends pas quel est l'intérêt de LT en publier un tel texte.
Réponse de le 26/05/2015 à 17:57 :
@Chanson: Nemtsov n'a pas été un oligarque, mais leur servieur. Il a déclaré des revenus de quelques millions d'euros par an, mais c'est pas grande chose par rapport aux vrais oligarques.
a écrit le 26/05/2015 à 13:50 :
Ce reportage est assez choquant sur ce soit disant état mafieux Russe qui est une goutte d'eau par rapport aux néoconservateur US qui dirigent le monde avec leur dollar, Tous les dirigeant du monde agissent pour les intérêts de leur propre pays à commencer par les USA, qui ont inventé la géopolitique de guerre depuis 1990 en Irak. Ce monde est devenu un jeu d'échec
a écrit le 26/05/2015 à 12:12 :
La Tribune est passée sous étendard US ?
a écrit le 26/05/2015 à 11:29 :
En mettant en avant le témoignage du mafieux Boris Nemtsov qui a bradé l'industrie Russe sous Elstine, cela en dit long sur la pertinence de ce (et encore) bashing contre Poutine. Être patriote et avoir l'ambition d'un grand pays souverain n'est pas une tare sauf pour les bobos qui vivent d'amour et d'eau fraiche. Ce n'est pas Hollande qui défendrait nos intérêts, il n'est pas de la même pointure. C'est la différence entre un battant et un lâche.
Réponse de le 26/05/2015 à 12:07 :
Mon oncle Anatole nous disait l'autre jour à propos de Boris Nemtsov. "Comment savoir si Nemtsov était un politicien honnête ou un mafieux ?" Pris dans l'étonnement et la désinformation, nous, les invités, ne savions pas quoi répondre. "Mais c'est assez simple, nous disait tonton, si il était un homme honnête les médias occidentaux en feraient de lui un martyr et en parleraient longtemps durant pour dénigrer Poutine. Mais si il était un mafieux, alors les médias allaient vite faire du silence sur sa mort." Et on a tous compris qui était Boris Nemtsov, immédiatement.
a écrit le 26/05/2015 à 9:31 :
Et nos petits politiques francais..... à la dimension des pays mais tous le meme etat d esprit...meme les americains qui defendent le petrole democratique de la mer caspienne... On cherche à casser l image de Poutine et à rehausser celle du prix nobel de la paix :-))) Obama... du pareil au meme...
a écrit le 26/05/2015 à 9:17 :
Dommage que la Tribune soit obligée de faire une petite session "propagande" US.
Quand l'Etat Français part faire des guerres pour Areva ou le Pétrole ou autres, reprend des entreprises ou en sauvent et plaçant des potes aux commandes, passe la loi Macron au 49/3 ... vous appelez surement ça une démocratie. Décidément il faut bouffer du Poutine, alors c'est parti pour un tour. Quand je lis " tous animés par le rêve de voir un jour émerger une grande Russie" j'ai du mal à ne pas respecter ce DROIT de vouloir rester une grande Nation et pas un petit caniche pro US.
Réponse de le 26/05/2015 à 10:49 :
Ce n'est pas un article mais un pamphlet contre Poutine. Nuance. Une attaque et commise de façon gratuite puisque ce bonhomme n'a rien fait contre notre pays. Bien au contraire, c'est la France qui est en dette financière et morale envers lui.
Néanmoins, je me réjouis de voir qu'une grande partie des français – avertis – ne sont pas du même avis de l'auteur anonyme de ce pamphlet.
Réponse de le 26/05/2015 à 16:09 :
On disait la même chose d'Adolf Hitler en 39. On admirait la façon de faire marcher au pas son peuple. Quand la guerre a éclatée beaucoup on vite changer d'avis.
Et quand les allemands nous ont envahis, ces même personnes ont collaborés à fonds pour l'amitié entre nos deux peuples.
Arrêter de faire passer ce personnage pour un saint, soyer un peu plus critique et varier vos sources d'informations au lieu de boire les paroles du kremlin. Cela vous rendra moins bête.
a écrit le 26/05/2015 à 9:09 :
merci pour cet article anti-Russie, Ca faisait longtemps qu'on en avait pas eu..2 jours sans Poutin-bashing, c'était trop...A quand un article que nos amis les émirs et leurs liens avérés avec les djihadistes et notre complaisance complice ...je ne doute pas qu'il soit en préparation....déontologie journalistique oblige.
Réponse de le 26/05/2015 à 9:25 :
Sans aucun doute, l'article est diffamatoire, apocryphe, et je suis très étonné qu'un texte d'un tel niveau soit publié dans un journal tellement prestigieux et sérieux que La Tribune. Hélas, signes des temps.
a écrit le 26/05/2015 à 6:54 :
Vladimir Vladimirovitch fait des jaloux à cause de sa capacité à résoudre avec succès les épreuves de son pays.Une rétrospective sur 15 ans permet d'apprécier le chemin parcouru....
De plus il est soutenu par une très confortable majorité de ses administrés.A comparer avec les opinions calamiteuses dont sont gratifiés plusieurs dirigeants occidentaux.
En Occident même ,beaucoup de citoyens apprécient son action.
Sur un plan ésotérique, un petit scoop: il est considéré comme le dirigeant le plus fiable par les mondes supérieurs(les mondes de l'esprit dont dépend notre monde sensible).
Bref, nous attendons en France un chef d'équipe de cette stature!
Réponse de le 26/05/2015 à 8:54 :
Le seul point exact dans votre tirade est que Poutine est populaire en russie (bon vu les moyens employes (propagande et meutre d oposants) Hollande serait aussi reelu comme ca).
Par contre Poutine a ete une catastrophe pour son pays: il a dilapide l argent du petrole lors de la remontee des cours. Que produit la russie a part des armes, du gaz et du petrole ? rien ! C est triste car le pays a une population eduquee et n est pas bloquee par une religion retrograde comme les autres pays exportateur de petrole

Seul point positif de la politique exterieure de poutine: la raclee infligee a l ukraine motre qui est le "capi de tutti capi" et ridiculise l UE
a écrit le 26/05/2015 à 2:53 :
1. « le rêve de Poutine d'une grande Russie » Déjà n’importe quoi. Voir P.2._
2. A. « …placer habilement ses pions sur l'échiquier européen. » Oui, les transferts des milliards volés vers l’Occident à travers des offshores et le placement des familles en Occident (une norme pour les oligarques et les hauts fonctionnaires russes, Poutine compris), c’est surement pour avancer la grandeur de la Russie. Bon, il y a ceux qui y croient… _B. Concernant le jeu aux échecs, on a pu observer l’efficacité du placement des pions du Kremlin dans la crise ukrainienne, où la situation bénéfique du début de printemps 2014 avait tourné en zung zwang sans perspectives grâce à la gestion « intelligente » du Kremlin._
3. Le foot et l’immobilier luxe sont surement les actifs extrêmement importants pour promouvoir la grandeur de la Russie et stratégiques pour l’Occident, voir P.2A. A vrai dire, les actifs européens plus ou moins sérieux vendus aux russes sont comptés sur les doigts. _
4. « Diviser pour mieux régner… » Les marionnettes ne règnent pas, elles exécutent (attention ! la compréhension de cette phrase n’est pas si directe et évidente et demande un certain recul)._
5. « Témoignant à plusieurs reprises, Boris Nemtsov, assassiné… » Dans la version initiale la cause des sa mort a été l’information sur la présence des forces russes (un secret de Polichinelle au moment des faits), ensuite quand il a été découvert que son rapport était composés des copier-coller des média, on nous propose la version avec un autre secret de Polichinelle qui date des années ou même des décennies (Non, vous imaginez, les dirigeants de la Russie volent et gaspillent les richesses du pays et les cachent en Occident ! C’est pas incroyable ?! :) ). Je ne sais pas de quoi V. Poutine a discuté avec un gars suisse le 7 mai 2014 et pourquoi il a été très pâle après, mais on peut supposer que les questions liées au sujet de l’article aient été abordées._
6. Certainement B. Nemtsov, multimillionnaire et haut fonctionnaire de l’époque désastreuse d’Eltsine a été le meilleur donneur des leçons dans les questions mentionnées.
Donc, le film est à regarder avec des précautions, même si la thèse de l'Etat mafieux n'est pas trop injuste.
a écrit le 26/05/2015 à 2:12 :
On dirait du Russia Today puissance -1.
Réponse de le 26/05/2015 à 11:18 :
Le constat est accablant : ce sont toujours les mêmes pseudos à répéter les mêmes clichés sur la Russie et sur Poutine. Toc Vil, VALBEL89 et j'en passe. Parfois je me demande si il ne s'agit pas d'une seule personne qui est là-dedans. L'auteur même du pamphlet ? et comment le savoir ?

En tout cas, rassurez-vous, quand John Kerry et Victoria Nuland vont (dans leurs petits souliers) à Moscou quémander de l'aide à Poutine dans le dossier syrien, celui-ci est un homme d'État, c'est le Président de la Russie; mais quand il s'agit de lui rendre l'argent qu'il a payé pour les Mistral, par exemple, alors on ne le rend pas car Poutine est un "envahisseur", un "dictateur". Ce n'est pas l'éthique qui doit toujours primer dans les relations internationales ? ou alors…. ?
a écrit le 25/05/2015 à 23:17 :
Sur le plan des droits de l'homme les US et la Russie jouent dans les mêmes cours. Ces deux pays sont des dangers pour la démocratie, la paix dans le Monde...Auxquels il va bientôt falloir en ajouter un 3°, la Chine. Et l'Europe dans tout ça? Elle dort.
Réponse de le 26/05/2015 à 0:44 :
Ca n'existe pas la "démocratie". Nulle part. Réveillez-vous !
a écrit le 25/05/2015 à 21:12 :
il est vrais que M r poutine est avant tous un homme d affaire, comme tous les presidents il est le premier v r p de la russie, ? l avenir de la russie et de l europe sont lies,? mais si le tous electrique devient realite en FRANCE ET EN EUROPE nous seront moins dependant du petrole et du gaz des russes et des arabes,? ET NOTRE ECONOMIE SE PORTERAS MIEUX LES NOUVELLES TECNOLOGIES SONT LA NOUS DEVONT ALLEZ PLUS VITE???
Réponse de le 25/05/2015 à 22:05 :
D'accord mais les règles de la décence préconisent qu'il faut d'abord rendre l'argent des Mistral à Poutine avant de faire la moindre propagande contre lui, n'est-ce pas ? ;-)
Réponse de le 26/05/2015 à 15:57 :
Sauf que le contrat des Mistral inclus une clause de non agression des voisins de la Russie et des pays amis de la France. Dans ce cas le vente est stoppée et l'argent versée ne peut être remboursée. Poutine peut toujours aller se plaindre devant l'OMC, mais avec un contrat en béton et le fait qu'il ne respecte peut les règles de cet organisme, les chances de gagner sont de 1 sur 100 milliards.
a écrit le 25/05/2015 à 20:27 :
On ne peut pas décemment appeler ce torchon un article. Personne n'en assume la paternité d'ailleurs. Ce qui se comprend car on ne pourrait pas en définir l'auteur comme un journaliste...
Réponse de le 25/05/2015 à 22:34 :
Anéfé, ce torchon ne fait que reproduire le film-propagande anti-russe, sorti par Arte il y a qq jours..Arte, chaine en principe du service public, possède un Conseil de surveillance dont bhL est le président depuis bientôt 30 (trente) ans !
Inutile de baver sur les oligarques russes qui sont très en retard sur les milliardaires occidentaux et leur système financier de pillage mondial : FMI, OMC, BM, ...
a écrit le 25/05/2015 à 20:24 :
C'est incroyable : un avion AF en provenance de Roissy Charles-de-Gaulle a été escorté vers l’aéroport new-yorkais John F. Kennedy par des avions de chasse américains après avoir reçu une menace terroriste anonyme. A ce moment il est en train d'être fouillé dans une zone sécurisée de l'aéroport. AUCUN quotidien français en parle. En revanche, il y a du Poutine bashing un peu partout, il est devenu la tête-de-Turc de la presse et des médias atlantistes. Cherchez l'erreur.
a écrit le 25/05/2015 à 19:43 :
Ce serait de loin plus décent avant de faire toute propagande anti-Poutine, que la France lui rembourse l'argent qu'il a déjà payé pour les Mistrals qui ne lui seront pas livrés.
a écrit le 25/05/2015 à 18:51 :
Article non-signé (bravo le courage des convictions) du pure russian-bashing télécommandé par l'otan et ses marionnettes, des pseudos journalistes payés à la commande.
a écrit le 25/05/2015 à 17:57 :
Marrant ! Pavlov en démonstration ! Russi... on n'a pas le tremps de finir le mot, que tous les suiveurs de MLP et Mélenchon "se lachent". Le vrai sujet, ce ne sont pas les USA (que la Chine tient par les... poils de la barbe); c'est Poutine et associés. Le premier nommé devrait aisément finir vainqueur du concours: "quel est le plus grand voleur de tous les temps ?"...
a écrit le 25/05/2015 à 17:30 :
Bonjour, les amis pro-US et pro-OTAN et ennemis du FN, les craintifs que "Poutine veut récréer une nouvelle URSS", je vous ne poserai qu'une seule question, celle qui fait mal.

La Russie a des bases militaires dans son pays et, Organisation du Traité de sécurité collective de la CEI oblige, dans l’Arménie, la Biélorussie, le Kazakhstan, le Kirghizstan, le Tadjikistan. La Russie possède aussi un port en Syrie, depuis très longtemps, à la demande de Bachar El-Assad.

Les États-Unis de l'Amérique, selon la plupart des sources de renseignements sur cette question (notamment C. Johnson, le Comité de Surveillance de l’OTAN, l’International Network for the Abolition of Foreign Military Bases,etc.) possèdent ou occupent entre 700 et 800 bases militaires dans le monde entier.

Ma question est la suivante: entre la Russie et les États-Unis, quel est pour vous le vrai pays envahisseur de la planète ?

Merci d'avance pour les réponses.
a écrit le 25/05/2015 à 17:26 :
Comment peut-on s'abaisser à commettre un tel article, non signé ??
a écrit le 25/05/2015 à 17:16 :
Poutine a encore mille fois raison; ces ONG sont des chevaux de Troie à la solde des US pour préparer la déstabilisation des états et les pseudos révolutions colorées.
Réponse de le 25/05/2015 à 19:26 :
Il ne faut plus associer automatiquement ONG et humanitaire. Poutine l'a très bien compris.
Réponse de le 25/05/2015 à 20:26 :
@ Popeye: Il ne faut plus associer automatiquement ONG et humanitaire. Poutine l'a très bien compris.
a écrit le 25/05/2015 à 17:06 :
Encore de la propagande anti-Poutine, c'est normal. À quand un grand documentaire sur le magnifique BHL e ses amis démocrates Finkielkraut, Tiberj, Nonna Mayer... ?
a écrit le 25/05/2015 à 16:58 :
Et aussi Dick Cheney qui a déclenché la guerre illégale en Irak pour se goinfrer gentiment avec ses amis politiciens d'argent publique à travers la société Halliburton et aussi Blackwater. Et le business de Tony Blair ? Et la fondation Clinton qui a recu l'année dernière la modique somme de 10 millions d'euros en provenance d'Ukraine ? Merci aux journalistes d'enlever leurs oeillères
a écrit le 25/05/2015 à 15:47 :
Le rêve de reconstituer l'URSS est une grande menace pour la paix dans le monde. La russie ne sortira t-elle jamais de ses chimères ?
Réponse de le 25/05/2015 à 16:45 :
Vous préférez sans doute un monde unipolaire avec les Etats-Unis comme seul maître, en gommant toutes les souverainetés nationales partout, à commencer par celles en Europe ?

D'ailleurs, votre discours, naïf et déplacé, ne corresponde pas à la réalité des choses car la Russie a l'envie de "reconstituer" l'URSS (trop cher, trop laborieux, le monde a changé depuis 1917) ni elle en possède les moyens.

Autrement, merci d'avoir manifestement emprunté mon pseudo, c'est très fairplay !
Réponse de le 25/05/2015 à 16:56 :
Ah oui, et les chimères des Usa. Sur 239 années d'existence, les Usa en ont passé 222 à faire la guerre ... Concernant l'Otan, saviez vous que l'ancien General Adolf Heusinger le Chief of the General Staff de l'armée d'Hitler a par la suite été le Chairman du commandement militaire des forces de l'Otan from 1961 to 1964 ? Ah mais on parle de sa sainteté les Usa, donc prière de ne pas publier ce message, on ne critique pas le Maitre américain en Europe.
Réponse de le 26/05/2015 à 17:08 :
"Le reve de reconstituer l'URSS" est assez repandu parmi nombre de Congressman americains surtout par les neoCons. C'est une invention et qui est actuellement utilisee comme de la propagande anti-Putin. Vous faites cette propagande peut-etre conscient ou non. Je vous laisse ici une adresse qui explique bien pourquoi les neoCons americains utilisent cette idee de "reconstitution de l'URSS" pour faire de la propagande anti-Putin. C'est tres interessant:

http://cluborlov.blogspot.fr/2015/05/no-you-cant-go-back-to-ussr.html
a écrit le 25/05/2015 à 15:14 :
et allez hop , un petit coup de propagande anti-russe , c'est le week-end.
par contre , il y a au moins une infos intéressante , ce s... de Poutine et ses copains oligarques veulent reconstituer une grande Russie, alors que quand nos politiciens vendent la France c'est juste pour leurs intérêts à eux.
Réponse de le 25/05/2015 à 16:27 :
difficile de me faire croire que le President Poutine ne pense qu'a s'enrichir tel un
roi-negre ou un de nos politicard.....
Réponse de le 25/05/2015 à 16:37 :
C'est quand-même écoeurant la façon dont LT traite Poutine et les russes, c'est irrespectueuse et sans la moindre déontologie. Quand il s'agit de parler de la junte de Kiev (dont on parle d'ailleurs rarement et on sait bien pourquoi) les termes utilisés sont totalement différents. On glisse même les mots "démocratie" et "démocrates" dans un paragraphe ou autre. Écoeurant.
Réponse de le 26/05/2015 à 2:59 :
@la fourmi: Une question par curiosité. Pourriez-vous me dire pourquoi est-il difficile d'y croire pour vous? Y-a-t il une moindre information qui contredit à la version?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :