Cannabis, armes, salaire minimum : les autres scrutins aux Etats-Unis de ce mardi

 |  | 578 mots
Parmi les 162 mesures soumises au choix des votants cette année, 71 sont issues d'initiatives citoyennes, un record depuis 2006.
Parmi les 162 mesures soumises au choix des votants cette année, 71 sont issues d'initiatives citoyennes, un record depuis 2006. (Crédits : Reuters)
A l'échelle des Etats, les citoyens américains vont se prononcer sur 154 nouvelles mesures ce mardi 8 novembre, indépendamment de l'élection présidentielle qui a lieu le même jour.

L'Election Day porte décidément bien son nom. Ce mardi 8 novembre marquera l'élection du ou de la 45e président(e) des Etats-Unis, mais il ne s'agit pas du seul scrutin de la journée. Dans 34 Etats, 154 mesures seront soumises au vote des citoyens et pourraient modifier le quotidien de plus de 205 millions de résidents, soit l'équivalent des deux tiers de la population des Etats-Unis.

Parmi les 162 mesures soumises au choix des votants cette année (8 ont déjà été votées), 71 sont issues d'initiatives citoyennes, un record depuis 2006 selon le site Ballotpedia, qui tient à jour les informations sur ces scrutins. Les Américains ont l'habitude d'être force de proposition dans leur Etat, puisqu'ils ont été à l'origine de 54 mesures en moyenne chaque année entre 1980 et 2014.

De l'âge limite des membres du gouvernement local, à l'augmentation des taxes sur le tabac, de nombreux thèmes vont être abordés. Voici les plus emblématiques :

- Le nombre d'Etats légalisant le cannabis pourrait doubler

Neuf Etats, où vivent 82 millions de personnes, vont se prononcer sur la légalisation du cannabis, dont cinq pour un usage récréatif. Il s'agit de l'Arizona, de la Californie, du Maine, du Massachusetts et du Nevada. Aujourd'hui, quatre des 50 Etats du pays ont légalisé la fameuse herbe. Les votes pourraient donc faire doubler ce nombre.

Pour l'instant, l'Ohio est le seul Etat à avoir voté contre à 63,65%, lors d'un scrutin en 2015, rappelle Ballotpedia. La même année, le chiffre d'affaires du marché américain du cannabis s'élevait à 5,4 milliards de dollars (4,8 milliards d'euros).

> Lire aussi : Cannabis : l'herbe pourrait faire reverdir la Californie

- Un salaire minimum rehaussé d'ici à 2020

Aux Etats-Unis, le gouvernement fédéral impose une salaire minimum de 7,25 dollars de l'heure. Rien n'empêche les Etats de légiférer localement pour le rehausser. Ce mardi, cinq Etats représentant 21,6 millions de personnes vont se pencher sur la question, mais en l'abordant de manière différente :

  • L'Arizona, le Colorado et le Maine doivent se prononcer sur une hausse du salaire minimum, pour le porter à 12 dollars de l'heure en 2020. En Arizona et au Colorado, les propositions incluent une augmentation dès 2017, pour atteindre respectivement 10 et 9,30 dollars. Dans le Maine, le salaire minimum est aujourd'hui à peine plus élevé que la moyenne nationale, avec 7,50 dollars.
  • L'initiative de l'Etat de Washington propose le plus haut montant, avec une passage progressif de 9,47 dollars à 13,50 dollars d'ici 2020.
  • Le Dakota du Sud propose de baisser ce revenu de 8,50 à 7,52 dollars uniquement pour les jeunes âgés de moins de 18 ans. Le salaire minimum de tous les travailleurs avait été augmenté en novembre 2014, passant de 7,25 à 8,50 dollars.

> Lire aussi : Etats-Unis : les jeunes travaillent plus que leurs aînés au même âge...et gagnent moins

- Un contrôle plus strict du commerce d'armes à feu

Enfin, quatre Etats dont la Californie, le Maine, le Nevada et l'Etat de Washington vont se prononcer sur des restrictions dans le commerce d'armes à feu. Près de 50,5 millions de personnes y résident.

Ces propositions concernent pour la plupart des mesures obligeant les acheteurs à fournir plus d'informations sur leurs antécédents et leur équipement actuel avant de pouvoir faire l'achat de matériels supplémentaires. L'Etat de Washington pourrait même aller jusqu'à retirer et interdire la possession d'armes à feu d'une personne en invoquant des raisons de "protection à un risque extrême".

 > Lire aussi : Etats-Unis : le plan d'Obama pour encadrer l'usage des armes à feu

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/11/2016 à 10:03 :
Ce serait bien d'avoir le résultat de ces votes svp.
a écrit le 08/11/2016 à 15:44 :
Je trouve vraiment bien cette participation; pour une décision qui concerne les intéressés.
et déplace les foules..
a écrit le 08/11/2016 à 9:04 :
Merci beaucoup voilà une spécialité américaine dont on entend jamais parler.

Marrant comme dès que l'on sort du conditionnement cérébral trump/clinton ces élections américains sont de suite plus intéressantes.

Ces mini référendums ne sont ils pas aussi une façon d'obliger les électeurs américains à aller aux urnes qui tant qu'ils y sont votent pour les présidentielles ?

C'est quand même très particulier comme principe.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :