Coca-Cola lance son "Coca Zero" aux Etats-Unis pour relancer ses ventes

Le géant des sodas américain, Coca-Cola, a annoncé mercredi la vente prochaine de sa boisson "Coke Zero Sugar" sur le continent américain. Objectif : soigner son image de marque et relancer ses ventes.
Les bouteilles de Coca-Cola sont présentées lors d'une conférence de presse à Paris, en France, le 20 avril 2017
Les bouteilles de Coca-Cola sont présentées lors d'une conférence de presse à Paris, en France, le 20 avril 2017 (Crédits : REUTERS/ Benoît Tessier)

Goodbye "Coke Zero" ! Coca-Cola abandonne définitivement la production de sa boisson zéro calories aux Etats-Unis. La firme a annoncé mercredi 26 juillet le remplacement de la recette américaine par son équivalent "Coca-Cola Zero Sugar", déjà commercialisé en Europe.

Le lancement du soda sur le sol américain est prévu pour août. Il arrive dans un contexte de lutte contre l'obésité qui s'est traduit par une baisse de 60% des bénéfices net de Coca-Cola au deuxième trimestre 2017. Afin de redorer son blason, la marque choisit d'importer son "Coca-Cola Zero Sugar" avec une nouvelle communication autour du produit. La recette a déjà fait ses preuves en améliorant les ventes de la marque de 11% sur 25 marchés : Amérique Latine, Moyen-Orient, Afrique et Europe.

Une réinvention du "Coke Zero"

Les amateurs américains de "Coke Zero" vont-ils s'apercevoir du changement ? Les deux boissons sont assez similaires : elles sont toutes deux une alternative au "Diet Coke" ("Coca Light"), mais selon la marque, le goût du "Coca-Cola Zero Sugar" se rapprocherait davantage de la boisson originale. Concernant le packaging, le noir reste majoritaire. La nouvelle version l'allie au rouge, couleur emblématique de Coca-Cola, « pour fidéliser les consommateurs ».

Un soda pour lutter contre l'obésité

Avec sa nouvelle boisson, Coca-Cola annonce sa volonté de « jouer un rôle majeur dans la lutte contre l'obésité. » Une affirmation surprenante alors que le National Institute of Health (NIH) rapporte dans une étude récente que les personnes consommant le plus de sodas de "régime" se sont révélées avoir plus de poids que celles qui consommaient des sodas sucrés.

Cheval de bataille de l'ex-première dame Michelle Obama, le problème de l'obésité aux Etats-Unis reste d'actualité : selon un rapport publié en juin 2016 par le Centre de Contrôle et de prévention des maladies (CDC), 38% des adultes et 17% des adolescents seraient en surpoids.

La méfiance des consommateurs

Les consommateurs se méfient de plus en plus des sodas alimentaires, qui contiennent des édulcorants artificiels nocifs pour la santé. Conséquence directe de cette perte de confiance, Beverage Digest rapporte qu'en 2016, les ventes de sodas aux Etats-Unis sont tombées à leur plus bas niveau depuis 30 ans.

Le soda le plus consommé aux Etats-Unis reste le "Diet Coke", qui a enregistré l'année dernière une baisse de 6% de ses ventes. L'autre géant du secteur, Pepsi, avait déjà annoncé l'année dernière son intention d'avoir maximum 100 calories pour les deux tiers de ses boissons d'ici 2025. Mais il faudra changer plus que le nom et l'emballage pour combattre le fléau de l'obésité sur le sol américain.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 28/07/2017 à 14:52
Signaler
Faut dire aussi que le coca zéro n'était que la vieille recette éculée depuis des décennies à savoir remplacer le sucre par de l'aspartam alors que celui ci est tout simplement mauvais en goût en plus d'être farineux. Si leur recette se repose to...

à écrit le 28/07/2017 à 1:47
Signaler
Zéro sucre c'est aussi nocif car c'est un produit de synthèse. Il vaut mieux boire un coca cola normal en le diluant.

le 30/07/2017 à 8:20
Signaler
Il vaut mieux boire un coca cola normal en le diluant... C'est ce que je dit avec le pastis , je met plus d'eau pour avoir moins d'alcool ... Mais ma femme dit que ça ne réduit pas ma consommation de bouteilles !

à écrit le 27/07/2017 à 21:56
Signaler
arreter de lancer des vidéos automatiquement j'en veux pas et ça vient de réveiller maison ! Et sinon je reviens plus. respectez nous avant de respecter votre portefeuille!

le 28/07/2017 à 14:54
Signaler
Dixit celui qui défend systématiquement la marge bénéficiaire des actionnaires contre tout le reste, cocasse... Un peu de lithium peut-être ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.