Covid : 10.000 livres d'amende pour non respect des consignes d'isolement au Royaume Uni

 |  | 330 mots
Lecture 2 min.
Le Royaume-Uni a dépassé le seuil des 4.000 nouveaux cas de contamination par jour, un chiffre en constante augmentation qui a conduit Boris Johnson à parler de deuxième vague.
Le Royaume-Uni a dépassé le seuil des 4.000 nouveaux cas de contamination par jour, un chiffre en constante augmentation qui a conduit Boris Johnson à parler de "deuxième vague". (Crédits : HANNAH MCKAY)
"Les gens qui décideront d'ignorer les règles s'exposeront à de lourdes amendes", a prévenu le Premier ministre. Les amendes s'étaleront de 1.000 livres pour une première infraction à 10.000 livres en cas de récidive ou pour les employeurs qui agitent la menace d'un licenciement si leurs employés se confinent au lieu de venir travailler.

L'épidémie de coronavirus est proche d'un "point de bascule" au Royaume-Uni, a prévenu dimanche le ministre de la Santé, Matt Hancock, qui n'a pas exclu un nouveau confinement si les autorités ne parviennent pas à enrayer la trajectoire de contaminations actuelle. Pour tenter d'éviter d'avoir à adopter des mesures drastiques, le Premier ministre Boris Johnson a annoncé samedi que les personnes...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/09/2020 à 9:04 :
En France nous avons 4 fois moins de décès que la semaine dernière par jour mais pourtant selon nos médias la situation est encore pire, "critique" même.

Mais bon sang la bêtise s'y est répandue encore plus vite que je ne le pensais au sein de nos manipulateurs de masse non ? Ils voient pas qu'on voit ? Que nous avons un autre support informatif même si bien vérolé également ce sont les bonnes informations qui sont le plus sollicitées sur internet.

Tandis que le Titanic coule, l'orchestre continue de jouer.
a écrit le 20/09/2020 à 18:05 :
Si ça continue à ce rythme ,ils vont mettre les gens dans des camps.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :