La Chine annonce un vaccin anti-COVID-19 pour novembre

 |  | 216 mots
Lecture 1 min.
(Crédits : Reuters)
Quatre vaccins candidats développés en Chine sont entrés dans l'ultime phase des essais cliniques.

Les potentiels vaccins contre le coronavirus actuellement en développement en Chine pourraient être disponibles pour le grand public dès le début novembre, a déclaré lundi soir Guizhen Wu, une représentante du Centre chinois de prévention et de contrôle des maladies.

Quatre vaccins chinois dans la dernière phase d'essais cliniques

Quatre vaccins candidats développés en Chine sont entrés dans l'ultime phase des essais cliniques.

Des doses d'au moins trois vaccins expérimentaux ont été proposés aux travailleurs essentiels dans le cadre d'un programme d'urgence lancé en juillet.

Lire aussi : "Spoutnik V", le vaccin russe anti-COVID-19, produit une réponse immunitaire chez 100% des patients testés

La "phase 3" des essais cliniques se déroule sans accroc et les vaccins pourraient être prêts pour la population en novembre ou décembre, a déclaré Guizhen Wu lors d'un entretien à la télévision publique.

Elle a dit avoir elle-même reçu en avril un vaccin expérimental, sans préciser lequel, et ajouté ne pas avoir connu de symptômes anormaux au cours des derniers mois.

Vaccin, Chine, Covid, coronavirus

[Le 5 septembre 2020, à Pékin, au Salon international chinois du commerce des services (CIFTIS), le stand Sinovac Biotech présente un candidat vaccin contre le coronavirus. Photo: Tingshu Wang / Reuters]

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/09/2020 à 12:22 :
L'avis du Professeur Raoult sera decisif. Un vaccin inutile, tres probablement.
Réponse de le 02/11/2020 à 15:09 :
Comme Raoult.
a écrit le 16/09/2020 à 9:11 :
Pendant ce temps:

Avec l'explosion des demandes pour les tests PCR, certains laboratoires franciliens n'hésitent pas à faire payer pour obtenir des résultats plus rapides. Cette pratique, qui révolte les professionnels du secteur, est "condamnée avec fermeté" par le ministère de la Santé, qui rappelle son caractère illégal.
Depuis la fin juillet, la règle est claire : n’importe qui peut se faire tester gratuitement et sans ordonnance. Certains laboratoires ont donc flairé le bon filon : gagner du temps contre de l’argent, c’est-à-dire quelques billets pour faire remonter un dossier sur le dessus de la pile. Cette pratique illégale ne gêne pas ce laboratoire du centre de Paris : "C'est payant, 24 à 48 heures maximum, juste pour un PCR", détaille-t-on à l'accueil. Le prix ? "80 euros hors taxe, 96 euros TTC."
À Saint-Denis, en région parisienne, la situation est identique dans cet autre laboratoire avec un prix de 100 euros pour un résultat plus rapide. Dans la file d’attente, beaucoup de voyageurs prêts à payer. Fanny est infirmière et doit partir en Afrique dans deux jours, pour son travail : "Alors que je pars trois mois à l'étranger, je ne vais pas attendre et faire trois heures de queue pour avoir un résultat une semaine plus tard. Je ne me pose pas la question de savoir si c'est payant ou pas, légal ou pas."
a écrit le 16/09/2020 à 8:20 :
Je préfère attendre un vaccin bien de chez nous .
a écrit le 15/09/2020 à 18:49 :
Y a pas à dire, il est vraiment bien tombé ce virus ... un timing parfait ... du point de vue chinois .
a écrit le 15/09/2020 à 16:49 :
Bien. Nous avons un vaccin russe quasiment prêt. Très bientôt des vaccins chinois. Les USA et l'UE tant devenu des régions arriérées de la planète, on y gagne beaucoup d'argent en Bourse, enfin certain. Du haut de quelques siècles d'histoire, on continue à donner des leçons au monde entier que personne n'écoute plus. Bas les masques!
a écrit le 15/09/2020 à 11:39 :
Avec 3500 décès franchement c'était pas la peine de se précipiter hein ! Et de dépenser autant d'argent ! Sur un milliard d'habitants il doit y avoir dix fois plus de morts par piqûres d'insectes !
Réponse de le 15/09/2020 à 16:19 :
C'était de l'ironie, on ne peut pas prendre décemment au sérieux cette annonce qui défie toutes les lois des probabilités mathématiques.
Réponse de le 15/09/2020 à 16:51 :
Ne vous inquiétez pas. Leur vaccin, ils vont le vendre au monde entier, comme leurs médicaments, leurs masques, leurs téléphone portable...
Réponse de le 17/09/2020 à 3:05 :
4634 en chine !
Mais sûrement plus de morts d’intoxication alimentaire ou d accident de la route, c’est sur ...
Par contre ça se vend bien ces vaccins, il y a des clients un peu partout!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :