Covid-19 : pourquoi le taux de mortalité en Allemagne est l'un des plus faibles au monde ?

 |   |  346  mots
Pourtant fortement touché par la pandémie, notre voisin européen ne compte que 198 morts de la maladie.
Pourtant fortement touché par la pandémie, notre voisin européen ne compte que 198 morts de la maladie. (Crédits : Reuters)
En Allemagne, le taux de mortalité des malades atteints de la Covid-19 est de 0,5%, contre 5,2% en France. Un pourcentage extrêmement faible, qui s'explique notamment par la mise en place d'une politique massive de dépistages.

L'Allemagne a augmenté le nombre des dépistages de la Covid-19 à 500.000 par semaine, cette détection précoce aidant en partie à maintenir le nombre des morts à un niveau relativement bas, a déclaré un virologue ce jeudi.

"La raison pour laquelle l'Allemagne compte si peu de décès par rapport au nombre des personnes infectées peut s'expliquer par le fait que nous faisons beaucoup de diagnostics en laboratoire", a expliqué au cours d'une conférence de presse Christian Drosten, un virologue de l'hôpital de la Charité à Berlin.

"Nous effectuons un demi-million de tests chaque semaine en Allemagne", a-t-il précisé.

Un taux de mortalité extrêmement faible

L'Allemagne, pourtant fortement touchée par la pandémie provoquée par le nouveau coronavirus avec actuellement officiellement 36.508 cas répertoriés, ne compte en revanche que 198 morts de la maladie.

De fait, ce pays connaît l'un des taux de mortalité des personnes souffrant de la Covid-19 les plus faibles au monde avec 0,5% alors qu'il atteint 5,2% en France et 7% en Espagne par exemple.

Le directeur de la Charité, Heyo Kroemer, a quant à lui ajouté que l'Allemagne avait également commencé à effectuer des tests plus tôt que les autres pays touchés par la pandémie.

Prise de conscience rapide

M. Drosten a en outre expliqué que l'important maillage de laboratoires sur tout le territoire allemand avait aussi facilité la prise de conscience rapide face au virus et la nécessité d'effectuer des tests de manière massive et le plus rapidement possible.

Le ministère allemand de la Recherche a dit vouloir débloquer une enveloppe de 150 millions d'euros pour soutenir la mise en place d'un réseau permettant d'améliorer davantage les échanges entre laboratoires et hôpitaux universitaires.

Ce réseau aura aussi pour mission de compiler des données sur tous les patients atteints de la Covid-19 afin d'avoir une vue d'ensemble de leurs antécédents médicaux et de leur constitution et d'aider à concevoir un vaccin.

Lire aussi : Création d'un super ordinateur virtuel pour trouver un vaccin au coronavirus

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/04/2020 à 15:06 :
Je ne comprends toujours pas !
Je pense qu'en france le compte est bon !
Les allemands sont suffisamment sérieux pour faire un bon décompte !
C'est sur que pour des personnes très agées avec de lourdes pathologies on peut se poser la question mais pas dans de tel proportion !
merci de votre éclaircissement !
a écrit le 13/04/2020 à 23:13 :
Je ne comprends pas comment le fait de tester permet de réduire le taux de mortalité? Diagnostique plus précoce ? mais du coup quel traitement mis en oeuvre pour contrôler l'évolutivité du virus chez le patient ? ah si covid + sous diagnostiqué en France donc % de morts plus conséquent ok, mais n'empêche qu'ils ont moins de décès comptabilisés...
Réponse de le 21/04/2020 à 22:55 :
Plus on teste - plus on peut identifier les personnes contagieuses , de les isoler et d'empêcher la propagation du virus. Il semblerait que la prise en charge precoce permet de mieux soigner cette maladie et limiter le nombre des morts. Ce sont les généralistes allemands qui par leur suivi des patients malades et testés ont probalement fait diminuer le nombre de cas graves et mortels. Mais pas sûr. C'est ce que disent certains observateurs français.
a écrit le 13/04/2020 à 23:11 :
Je ne comprends pas comment le fait de tester permet de réduire le taux de mortalité? Diagnostique plus précoce ? mais du coup quel traitement mis en oeuvre pour contrôler l'évolutivité du virus chez le patient ?
Réponse de le 21/04/2020 à 22:42 :
Tout simplement les Allemands comptent une personne comme étant décédée de suites du COVID19 - si seulement cela est confirmé par un test (au cours de la maladie ou post-mortem). Si 5 personnes meurent dans une maison de retraite et qu'une seule a été testée pas les 4 autres même si elles avaient les symptomes - on ne les compte pas. Contrairement à ce qui se fait en France.
S'il y a d'autres pathologies que COVID19 - et qu'il y a un décès - on ne la compte pas dans les statistiques décés COVID19. Pas en France.
Ceux qui pretendent que les Allemands ont des statistiques solides - permettez moi d'en rire! Souvenez vous des excellents résultats de tests de pollution des Volkswagen. TRUQUÉS. Les Allemands préparent déjà les ventes massives de leurs vaccins et de leurs medicaments. L'image cela se soigne. Aussi rapidement que possible.
a écrit le 03/04/2020 à 19:27 :
J’ai lu un article où il est dit que les Allemands ne comptabilise que les morts du covid-19 qui n'ont aucune autre pathologie grave, dans ce cas ils sont comptabilisé mort du covid-19. Dans le cas où ils ont une autre maladie grave, ils ne sont pas comptabilise comme mort à cause du covid-19, ce qui expliquerai leur très faible nombre de morts.
a écrit le 02/04/2020 à 19:09 :
Il faut rapporter le taux de morts à l'ensemble de la population et non aux seuls dépistés.
Et ce taux est en fait assez proche, à deux jours près, du taux français. La différence: ils n'ont pas eu une mega-réunion d'évangélistes.
Si en France on ne contrôle que ceux qui présentent des symptômes graves, forcément le taux de mortalité sera plus fort.
a écrit le 02/04/2020 à 6:23 :
L'efficacite outre Rhin n'est plus a demontrer, surtout face a un pays a la ramasse.
a écrit le 01/04/2020 à 13:21 :
C'est l'Allemagne et son peuple les vainqueurs de la dernière guerre mondiale ils sont en avance sur tout le monde et non pas un être malicieux arrogant et incapable à leurs tête
a écrit le 01/04/2020 à 13:20 :
C'est l'Allemagne et son peuple les vainqueurs de la dernière guerre mondiale ils sont en avance sur tout le monde et non pas un être malicieux arrogant et incapable à leurs tête
a écrit le 31/03/2020 à 16:03 :
La réponse à cette question se trouve dans le très bon article publié dans le progrès.
a écrit le 30/03/2020 à 10:51 :
Désolée je ne vois pas le rapport dans cette analyse, le test massif ayant pour but de limiter la contamination, or on constate un nombre de contaminés plus important qu'en France, néanmoins la prise en charge rapide semble avoir un effet positif sur le combat du virus mais pourquoi ? Elle est là la vraie question....
Réponse de le 30/03/2020 à 11:17 :
Le nombre de contaminé officiel est plus élevé en Allemagne qu'en France justement parce qu'il y a plus de test.. Si on test moins, on dépiste moins de cas, ça ne veut pas dire qu'en réalité il y en a moins.
a écrit le 29/03/2020 à 21:35 :
Meme chose en Corée du Sud et au japon où on teste avant que les gens soient sérieusement malades ce qui permet d'empécher une évolution fatale.
Tout le contraire de la France où on attend que la situation soit critique.
On retrouve la même imprévoyance systématique que pour les vaccins (non remboursés) ou l'emploi retardé des antibiotiques et de la plupart des médicaments préventifs.
Incapacité à anticiper qu'on retrouve au sommet de l'état. A force de gérer un pays comme un SAMU, on est débordé par les urgences.
a écrit le 29/03/2020 à 19:10 :
Le peu de décès en Allemagne vient d'une tradition! Les Allemands ne se font pas la bise! ils serrent juste la main. Donc, très difficile de transmettre ce virus au travail par exemple.
Par contre ils transmettent à leurs enfants (repas, ...). Il y a bcp plus de jeunes qui sont contaminés.
Dans tous les pays où ils ne font pas la bise pour saluer, la contamination est moins élevées.
Au plaisir d'échanger avec vous. :-)
a écrit le 28/03/2020 à 1:03 :
Surtout si le pourcentage se compte à partir des personnes testées !
L’Allemagne testant plus, forcément, le pourcentage de morts est moindre qu’en France ou l’on teste moins !!!!! ... ....
a écrit le 27/03/2020 à 9:04 :
Article plutôt superficiel dans la méthodologie : un plus grand nombre de tests peut expliquer une prise en charge plus rapide, plus de confinement pour les malades et donc moins de cas de Covid19 dans la population....Ok....mais la seule question pertinente dans ce cas, est : qu'est ce que les allemands prennent, une fois positif, pour afficher un taux de mortalité aussi bas ? Quel médicament et quel dosage ?

Ou alors la machine statistique allemande a mis en marche, encore une fois, la " Cheating Box " : comme ils l'ont fait pour le nombre de morts sur leurs autoroutes, sur la pollutions de leurs véhicules plus lourds que les autres, pour la part de la prostitution et des mafias dans leurs PIB...etc...etc...
On n'y croit pas !
Réponse de le 29/03/2020 à 18:28 :
Comportement typiquement français : si qq1 est plus intelligent que les Français, c'est qu'il triche. Pour rappel, les constructeurs Français on triché tout autant, mais bon, Segolène a pris des experts indépendant travaillant pour Renault et PSA pour faire l'étude impartiale...
Quand à polluer plus, pour vivre en Allemagne et rouler régulièrement, les taudis qui fument noirs, sont malheureusement frappés d'un losange, d'un lion, ou d'un taureau...
Par ailleurs, si l'on s'amuse à comparer les hopitaux, on se rend vite compte du gouffre qu'il y a entre les 2 pays... ne serait-ce qu'aux urgences, plus de lit, plus de matériel, plus de personnel, mais là aussi le Français de base y voit de la tricherie.
Quand aux morts sur l'autoroute, ils ne truquent rien du tout, il y a un taux de mortalité sur les tronçon illimités plus élevés que sur les portions limités. Par contre il y a bien moins de morts en Allemagne sur les portions limitées. Et ca il suffit de le voir en y conduisant... le comportement est largement plus discipliné en Allemagne.
D'autre part le comportement en ville des nos chers compatriotes montrent qu'ils n'ont strictement rien compris : rouler à 60kmh dans une zone 30 est bien plus grave qu'à 200 sur une autoroute, en effet, le risque de voir débouler un gosse de 3 ans est plus faible sur autoroute...
Moi j'y crois volontier à la stat Allemande. Suffit d'y vivre, en Allemagne ils controlent 600000 (et non pas 500000) personnes par semaine, en France 8000 par jours soit un facteur 10 d'écart...
Le système Français est de toute façon le meilleur du monde, devant l'Italie, les 2e meilleurs...
Au passage, les sud Coréens on fait encore mieurx que l'Allemagne, vous savez comment ? en testant encore plus et en obligeant le masque à tous, pdt que vous vous allez voter et faire les imbéciles sans masques...
Quand au truc
Réponse de le 02/04/2020 à 6:30 :
@ Tout a fait.
L'usage du masque a Seoul ou ailleurs en Coree n'est pas du tout obligatoire, juste conseille, la nuance est de taille.
Personne n'est penalise si vous ne portez pas de masque.
Les coreens sont tres eduques d'un point de vue social, les francais ne savent plus ce que cela signifie depuis 30 ans au moins.
Vous etes foutus.
a écrit le 27/03/2020 à 8:46 :
la différence entre un gouvernement français et un gouvernement allemand est résumée dans l article. gouverner c est prévoir et anticiper . macron philippe c est amendé répression actions pompiers urgence. il y a une pétition à signer contre philippe pour soutenir les médecins. et le virer.
a écrit le 27/03/2020 à 7:09 :
SVP, expliquez-moi en quoi tester les gens peut changer le taux de mortalité ! Cela n'influence que l'évaluation du nombre de cas.

Le changement ne vient-il pas - plutôt - des mesures prises sur les cas testés positifs ? L'isolement, la protection, les premiers soins, etc. N'est-ce pas cela qui fait changer le taux de mortalité ? Ce que nous ne pouvons pas faire en France.

Il est vrai, que l'on a rien pour ça. L'Allemagne reste un pays producteur de médicaments, d'appareils de soins, etc. Les frontières se recréent en Europe.

Comme le disait le président Macron, c'est une guerre. Mais, dans une guerre, quand on a ni arme, ni pare-balle, mais seulement une chemise hawaïenne et des lunettes de soleil comme "mesures barrières", ce n'est pas gagné.
Réponse de le 27/03/2020 à 8:10 :
Si tu as 10 morts pour 1000 cas positifs, tu as un taux de mortalité de 1%.

Si tu réalises des tests à tout va et que tu as la position réellement contaminée (imaginons 20 fois plus), tu as donc toujours tes 10 morts (ça c'est sûr), mais tu as 20000 cas donc une mortalité 20 fois plus faible.

Il y a en France environ 50/100 fois plus de personnes positives que les chiffres officiels, surement un coefficient de 100 en France au moins.

Par contre petite question : j'ai entendu dire que les Allemands ne testaient pas les personnes décédés pour savoir si c'était dû au COVID, contrairement aux autres pays européens. Il y a certainement un certain nombre de cas qui ne rentrent donc pas dans les statistiques.
Réponse de le 27/03/2020 à 9:06 :
Ca c'est pas compliqué a comprendre... Aujourd'hui vous vous levez un peu fatigué vous vous dites que ça ira mieux demain et vous attendez, demain ça va moins bien vous prenez rendez vous et on vous dépiste positif dans 3 ou 4 jours... Sauf que vous avez contaminé votre famille avant, vous êtes sorti chercher de quoi mange et contaminé ceux que vous êtes aller voir (qui eux même en ont aussi contaminés notamment via les pharmacies). Vous diagnostiqué si tard votre état c'est probablement trop aggravé et direction réanimation...

Si on dépiste tout le monde et ceux régulièrement: si premier symptôme on vous traite directement pour le corona et vous restez en total isolation sans contact avec votre famille non contaminé mais sous grosse surveillance... Cela éviterais une propagation comme on a toujours... Combien vont toujours travailler au risque de se le donner entre eux et de la ramener à la maison partagé avec son conjoint qui ira a son tour le partager avec ses collègues et ainsi de suite... En parallèle dès les premiers signe de detresse respiratoire ou en cas de forte fièvre, les hôpitaux vous prendraient en charge mais pas en réanimation ce qui éviterait les engorgement...
L'autre bienfait de cette détection reste que tout ceux positif serait équipé en priorité de masque pour qu'ils ne puisse pas postillonner partout...

Mais bon faudrait que le pays ai un président qui réfléchisse un minimum pour cela ! On préfère que la courbe devienne continue à augmenter pendant encore deux semaines et qu'on garde les entreprises ouvertes... Au lieu de tout fermer et que seule les magasins de première nécessité comme pharmacie passent de gardent pour donner les vrai besoins et pas les pommades hydratantes pour ceux qui veulent sortir... Quand a la nourriture, on a tout les marchés qui ont fermé, ils pourraient passer dans les village ruraux et dans les quartiers pour vende, ils feraient leurs chiffres et nous on pourraient se ravitailler sans devoir aller en magasin...
Mais bon pour ça aussi faudrait un président qui réfléchisse et arrête avec les chiffres...
Réponse de le 28/03/2020 à 9:09 :
@ Auréel - Il semble que la progression en Allemagne soit comparable à celle des environs - mais le chiffre de morts (en dizaines) ne correspond pas du tout (et correspond à rien d'autre dans le monde, sauf la Chine et la Corée)... Reste donc à admettre le non-comptage des morts... Cela me semble être la bonne réponse ! Dans ce cas, un scandale tombera dans la comparaison à la mortalité habituelle...
________________________________________________________________
@ réponse - non, la contamination est la même en Allemagne qu'"ailleurs : donc la détection n'influence pas la contamination...
Réponse de le 29/03/2020 à 23:36 :
Les allemands testent (presque) tout le monde, à commencer par les personnes malades. A moins de mourir de façon foudroyante, les malades allemands ont été testés et quant à laisser les vieux mourir seuls dans les EHPAD, c'est pas le genre de la maison.

Il n'y a que les français pour avoir comme doctrine officielle la politique de l'autruche, pas testé, pas soigné, pas comptabilisé.... confinez, y a rien à voir.

La différence de résultats dans la mortalité est facile à comprendre. Ils hospitalisent très tôt, sans attendre les complications et ceci parce qu'ils ont 5 fois plus de lits en urgence que nous.
Si la crise s'amplifie ils finiront par être submergés comme les autres, mais ce seront les derniers en Europe, et probablement dans le monde occidental.
En attendant, ils nous prennent nos malades, c'est sympa de leur part et on leur dit merci.
a écrit le 26/03/2020 à 22:11 :
En France 5 000 tests par jour, et 20 000 par jour prévus, mais seulement dans quelques semaines (!)
En Allemagne (beaucoup moins touchée que la France) 500 000 tests par semaine.
Cherchez l’erreur …
Réponse de le 27/03/2020 à 2:01 :
Comme toujours l'Allemagne montre l'exemple, sans faire de bruit, sans blabla. Le harcèlement mental Français qui dit que nous avons le meilleur système de santé n'est plus crédible. On lui a coupé depuis longtemps les moyens pour rester le meilleur. Un autre paramètre que Analyse9 n'a pas évoqué: Allemagne possède deux fois plus de lits en soins aigus que la France. Le trio de tête , le Japon, la Corée du sud,
l'Allemagne. Comme par hasard les moins dotés, l’Italie et L’Espagne. CHERCHEZ L'ERREUR.
a écrit le 26/03/2020 à 18:11 :
J'ai vu sur Arte vers 20h (je crois dimanche dernier), un reportage sur l organisation mise en place dans différents pays à propos du Coronavirus. Pour l' Allemagne, le journaliste se présente dans le cabinet d' un médecin généraliste. Celui ci demande à sa secrétaire si tout a bien été livré, sa secrétaire lui dit oui ; il ouvre les placards et tiroirs et vérife : tout est impeccablement rangé (masques, combinaisons, gants, etc, etc sur au mois 5 mètres de long et deux mètres de hauteur. Miracle non, le médécin dit que c' est lui qui les a commandé et c' est lui qui les paye. Le drame de la France c' est le centralisme non responsable, il faut revenir d urgence au acteurs décentralisés et responsable. On ne peut pas tout attendre de l Etat.
a écrit le 26/03/2020 à 17:10 :
Si la France ne compte que partiellement les décès dans les EHPAD, les Allemands eux ne comptabilisent pas les morts atteints de plusieurs pathologies.
chaque pays a sa culture et il est vain de vouloir effectuer des comparaisons.
a écrit le 26/03/2020 à 16:32 :
Si vous connaissiez un temps soi peu l'Allemagne, vous comprendriez que ce n'est pas la France...EN Allemagne, il n'a pas été nécessaire de déployer 100.000flics pour faire respecter le confinement.Sitôt annoncé, sitôt fait! Discipline! Discipline! Une culture protestante qui invite au respect collectif; et, non latine, la nôtre ,qui incite à la pagaille et à la rouspétance perpétuelle.
Réponse de le 26/03/2020 à 17:00 :
Arrêtez les clichés! Je vous signale, par ailleurs, que si les Français sont majoritairement latins(encore que cela dépend des régions), le mot franc vient d'un peuple germanique...
Réponse de le 27/03/2020 à 8:07 :
Effectivement, vous avez raison, et je pense que si on avait une courbe de la propagation du virus en fonction de certains critères dont l'intelligence du peuple, le PIB, la "mentalité" , on verrait nettement une corrélation...

Et dans quelques mois nous descendrons dans la rue pour manifester des conséquences économiques des mesures qui sont mises en place car nous pensons que c'est au "gouvernement de payer"... Je pense que l'Allemagne se relèvera beaucoup mieux que la France et en sortira plus forte.
Réponse de le 29/03/2020 à 23:45 :
@ Deldongo...

Je vois que vous connaissez le truc...
Il n'y a pas de confinement obligatoire en Allemagne !

Il y a des recommandations et quelques fermetures, mais comme le pays n'a pas été mis à l'arrêt les gens continuent de se déplacer, de travailler et de vivre.
Seule restriction individiuelle, il est interdit depuis peu de se déplacer à plus de deux dans les espaces publics.
a écrit le 26/03/2020 à 15:33 :
Mais l’evolution du nombre de morts suit exactement le même rythme qu’en France avec un décalage.
a écrit le 26/03/2020 à 15:24 :
Une seule phrase, pour une fois, laissons notre orgueil et donneur de leçons de côté.
Comme dans les universités qui vous délivrent un Master Business Administration, faites une étude du cas Allemagne et Corée du Sud qui gèrent cette pandémie de manière différente.
Ayez la modestie de reconnaître que la leçon est importante pour tous et ne recommencez plus les mêmes erreurs.
Deux fois la même erreur c'est le signe de l’imbécillité.
a écrit le 26/03/2020 à 15:04 :
Macron et consorts, à travers votre programme d'investissement hospitalier inspirez vous sans retenue de l'efficacité et des outils sanitaires teutons.
a écrit le 26/03/2020 à 14:48 :
Il y a manifestement une similitude entre la Corée du sud et l'Allemagne qui effectue le plus grand nombre des dépistages de la Covid-19 à 500.000 par semaine !!!!
C'est ce que fait aujourd'hui le professeur Raoult à Marseille....
Il vaut mieux prévenir que guérir et il me semble que lorsque les gens sont en réanimation, c'est manifestement bien plus difficile de s'en sortir.
C'est certainement pourquoi il a moins de décès en Allemagne, affaire à suivre .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :