Dette : les États-Unis risquent le défaut de paiement, Yellen presse le Congrès d'agir

Si le plafond de la dette n'est pas relevé par les élus américains, le pays ne sera plus en mesure d'honorer ses créances. En conséquence, sa note pourrait être dégradée par les agences de notation, entrainant un relèvement des taux pour les emprunts d'Etat. La secrétaire d'Etat américaine craint une nouvelle crise financière.

3 mn

En 2011, Standard and Poor's avait provoqué une déflagration en retirant aux Etats-Unis sa note AAA.
En 2011, Standard and Poor's avait provoqué une déflagration en retirant aux Etats-Unis sa note "AAA". (Crédits : Reuters)

Les Etats-Unis sont-ils au bord de la banqueroute ? C'est ce que craint Janet Yellen, la secrétaire américaine au Trésor qui a, une nouvelle fois, tiré la sonnette d'alarme sur le spectre du défaut de paiement qui plane au-dessus de la première économie mondiale. La collaboratrice du président Biden avait déjà alerté le Congrès sur l'état des finances publiques fin juillet dans un courrier envoyé aux élus. Aussi, alors que Joe Biden a prévu un budget de 6.000 milliards de dollars pour 2022 - après trois plans de relance dont un de 1.900 milliards - afin de remettre l'économie sur pied après les conséquences du Covid-19, Janet Yellen exhorte les élus à relever le plafond de la dette afin de permettre aux Etats-Unis d'honorer leurs engagements financiers et d'éviter le défaut de paiement.

A date, la dette publique américaine s'élève à 28.596 milliards de dollars, selon le site usdebtclock.org qui calcule en temps réel les indices budgétaires clés.

"Le relèvement ou la suspension du plafond de la dette n'augmente pas les dépenses publiques et n'autorise pas non plus les dépenses pour les propositions budgétaires futures; il permet simplement au Trésor de payer les dépenses déjà adoptées", expliquait Janet Yellen dans son courrier.

Pour honorer ses engagements et financer ses dépenses ainsi que les lois déjà adoptées par le Congrès, le pays émet des obligations d'Etat, qu'il rembourse lorsqu'elles arrivent à échéance. Or, lorsque le plafond de la dette est atteint, le pays ne peut plus se financer par l'emprunt et doit utiliser les fonds dont il dispose.

"Le non-respect de ces obligations causerait un préjudice irréparable à l'économie américaine (...). La seule menace de ne pas respecter ces obligations a eu des effets néfastes dans le passé, y compris l'unique dégradation" de la notation du pays, rappelait-elle.

En 2011, Standard and Poor's avait provoqué une déflagration en retirant aux Etats-Unis sa note "AAA", qui leur permettait en principe d'emprunter sur les marchés au coût minimum, sanctionnant de longs mois de blocage politique sur le relèvement du plafond de la dette.

En août 2019, le plafond de la dette avait été relevé par un accord entre l'ex-président Donald Trump et les élus démocrates du Congrès, jusqu'au 31 juillet 2021.

L'émission de bons locaux va être provisoirement suspendue à partir du 30 juillet. Après cette date, la première économie du monde ne sera plus en mesure d'emprunter de l'argent, sous peine de risquer un défaut de paiement.

Des mesures d'économies en urgence

Janet Yellen a ainsi annoncé la mise en œuvre de certaines "mesures extraordinaires", visant à suspendre certaines dépenses. Mais selon certains économistes, cela n'offrira qu'un répit de quelques semaines avant le défaut de paiement. Les mesures "permettront d'emprunter environ 350 milliards de dollars supplémentaires, mais nous prévoyons que ce montant sera épuisé d'ici la fin septembre", a ainsi calculé Nancy Vanden Houten, d'Oxford Economics, dans une note publiée lundi matin.

Depuis 1960, le Congrès a voté à 78 reprises pour relever ou suspendre cette limite d'endettement, détaille le Trésor sur son site internet.

(Avec AFP)

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 17
à écrit le 04/08/2021 à 10:04
Signaler
elle a ouvert grand les vannes, et maintenant ne sait plus comment on arrete le torrent! quel amateurisme!

à écrit le 03/08/2021 à 17:25
Signaler
Le roi dollar s'en tirera une fois de plus puisque la diplomatie militaire américaine a muselé l'UE de peur que l'euro e devienne un jour la monnaie des échanges internationaux. Si les pays du monde avaient compris que l'euro pouvait supplanter le do...

le 03/08/2021 à 20:11
Signaler
L'Euro devait protéger les européens des crises financières mais nous avons subi les subprimes... sauf pour nos chers voisins britanniques, polonais, suédois, etc qui ont obtenu l'Europe à la carte en conservant leur souveraineté monétaire.

à écrit le 03/08/2021 à 13:57
Signaler
On va commencer à entrer dans le dur : incertitude, volatilité, montée du dollar et des taux d’intérêt.. Ceux qui ont misé sur le travail seront récompensés, et les chimères défilant sur BFM Business en aclamant Biden pour les plans de planche à bill...

à écrit le 03/08/2021 à 13:27
Signaler
Il y avait déjà la même situation en octobre 2013, non, n'espérez pas un défaut, c'est impossible.

à écrit le 03/08/2021 à 13:02
Signaler
çà fait un paquet de temps que les usa sont en banqueroute.. çà tient juste par lévitation et cavalerie financière. La fed est le premier préteur et premier emprunteur. Pour la dégradation de la note des usa par standard & Poors de 2011, il suffi...

à écrit le 03/08/2021 à 12:18
Signaler
Il y a suffisamment de dollars dans les paradis fiscaux pour éponger toutes les dettes de tous les pays.

le 03/08/2021 à 13:40
Signaler
Exactement et c'est bien pour cela que nous n'en connaitrons jamais les montants, afin de ne jamais faire ce raprochement plus que génant, une justification solide à un soulevement des peuples du monde entier en tout cas. La seule estimation que j'ai...

à écrit le 03/08/2021 à 11:19
Signaler
La gauche caviar américaine qui fait la misérable à l'instar de Nancy Pelosi (porte parole démocrate) et son mari Paul Pelosi (financier dans l'immobilier) au patrimoine estimé 120 millions de dollars US... Il est vrai que Janet Yellen fait doi...

à écrit le 03/08/2021 à 10:16
Signaler
Tous les pays sont surendettés .. y compris la chine a 200%… en Europe on est des «  petits joueurs » mais prudents et on a raison .. tous ces affichages de pseudo «  prospérité » depuis 30 ans sont basés sur de la dette… et ça ça craint car les com...

le 03/08/2021 à 18:08
Signaler
Chine 300%. Voir en ligne un article du journal "leschos".

à écrit le 03/08/2021 à 10:14
Signaler
Et si les Etats Unis sont en défaut de paiement ce sont toutes les banques du monde qui vont s'effondrer comme un chateau de cartes, ce serait tellement beau à voir mais bon bien évidemment les banques n'ayant pas le moindre intérêt de mettre une que...

le 03/08/2021 à 11:17
Signaler
Un effondrement des banques signifierait la ruine pour tout le monde. Et çà vous ferez plaisir ? Quand à une annulation des dettes vous vous trompez totalement. Il n'en a jamais été question.

le 03/08/2021 à 12:10
Signaler
@marc469 Pas d'inquiétude si la réserve fédérale est en défaut de paiement, la gauche caviar disposant d'un important patrimoine immobilier ne sera jamais à la rue bien que possiblement SDF grâce à leurs multiples propriétés sur tous les territ...

le 03/08/2021 à 13:14
Signaler
Un effondrement des banques signifierait la ruine pour tout le monde." Parce que tu crois sans rire que cela pourrait arriver en dictature financière ? Que tu es naif mon pauvre vieux pour qui tout est bruit, mais que tu es faible... Par ailleurs...

le 03/08/2021 à 13:22
Signaler
Quelques précisions : Nancy Pelosi n’est pas porte-parole des Démocrates, elle est Speaker et donc présidente de la Chambre des Représentants qu’ils soient Démocrates ou Républicains. Enfin personne ne peut imaginer que les paradis fiscaux puissen...

le 03/08/2021 à 14:03
Signaler
""Enfin personne ne peut imaginer que les paradis fiscaux puissent abriter 28.596 milliards de dollars." Ben il me tarde que le consortium de 400 journalistes venant du monde entier qui enquête courageusement sur ce sujet nous donne le chiffre of...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.