La Chine veut donner un accès plus large aux produits étrangers

 |   |  297  mots
Li Keqiang, le premier ministre chinois
Li Keqiang, le premier ministre chinois (Crédits : REUTERS/Kim Kyung-hoon)
En pleine guerre commerciale avec les Etats-Unis, la Chine entend poursuivre sa politique d'ouverture commerciale et de réduction des tarifs douaniers, a déclaré le Premier ministre chinois Li Keqiang.

En pleine guerre commerciale avec les Etats-Unis, la Chine entend poursuivre sa politique d'ouverture commerciale et de réduction des tarifs douaniers, a déclaré samedi à Sofia le Premier ministre chinois Li Keqiang au lendemain de l'entrée en vigueur de droits de douane américains de 25% sur 34 milliards de dollars d'importations chinoises.

"L'ouverture a été un moteur clé du programme de réforme de la Chine, donc nous allons continuer à nous ouvrir plus largement au monde, y compris en donnant un accès plus large au marché aux investisseurs étrangers et aux produits étrangers qui répondent aux besoins des consommateurs chinois", a déclaré le chef du gouvernement lors d'un discours à l'occasion d'un sommet entre Pékin et 16 pays d'Europe centrale et orientale.

Il a également assuré que Pékin allait continuer à "réduire les tarifs d'importation sur le marché chinois".

Mesures de rétorsion

La veille, le Premier ministre avait réagi à l'instauration de nouveaux tarifs douaniers américains affectant 818 produits chinois en assurant qu'"une guerre commerciale ne profitait à personne (...) car elle nuisait au commerce libre et au processus multilatéral".

Il avait aussi prévenu que "si une partie augmentait les droits de douane, la Chine prendrait des mesures de rétorsion".

Lors de ce sommet régional annuel visant à développer la coopération économique entre la Chine et les pays d'Europe centrale et orientale, Li Keqiang et les dirigeants bulgares ont également annoncé la création dans la région d'un "centre d'étude de la législation de l'UE par les entreprises chinoises".

Il s'agit "d'aider les investisseurs chinois à comprendre les lois, les règles à suivre et les risques à éviter" pour renforcer la coopération économique entre la Chine, l'UE et les Balkans, a indiqué le Premier ministre chinois.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/07/2018 à 13:43 :
Hé bien dites donc, il aura fallu une guerre commerciale magistrale pour que celle-ci reconnaisse enfin qu'en effet elle est un peut privilégiée quand même...
a écrit le 08/07/2018 à 18:06 :
C'est logique. Il y a probablement moyen de trouver des compromis gagnant/gagnant/gagnant.
Stratégiquement, la Chine ne pourrait mener deux fronts à la fois et d'autre part l'UE conserve une avance technologique dans beaucoup de secteurs dont la Chine a probablement besoin pour son propre développement.
Côté Balcans, j'ai l'impression que c'est avant tout un marché potentiel en devenir ou de substitution ?
On remarquera au passage qu'il est question de "groupes de pays" et non de pays isolé.
a écrit le 08/07/2018 à 12:12 :
Cette "guerre" declaree par le donald sera a terme contre les interets US.
La Chine souhaitant le continuum est desormais prete a plus de respect des normes d'echanges commerciaux.
De la a imaginer un consensus contre les USA......
a écrit le 08/07/2018 à 11:42 :
Bonne initiative commerciale .
l’ouverture c’est un moteur anti- blocage qui favorise le dialogue et l’échange.
Réponse de le 08/07/2018 à 12:59 :
Er le climat aussi, non?
Réponse de le 08/07/2018 à 20:03 :
@citoyen ordinaire, Ouai, c'est cool l'ouverture !!! importer de la viande et des céréales du continent Américain, offrir nos terres agricoles aux chinois sans réciprocité, condamner la culture vivrière en Afrique pour "favoriser le dialogue et l’échange"...je dirais plutôt que "Jusque là tout va bien".
Réponse de le 09/07/2018 à 13:40 :
@ foutagedegueule

personne n’est «  obligé » de rien , si les conditions ne conviennent pas , le changement commence par «  soi ».
soyez «  dignes » & «  libres »...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :