La Russie paralyse les ambitions du G20 Finances

La réunion de deux jours sur l'île de Bali a donné lieu à une nouvelle confrontation entre les Occidentaux, qui dénoncent l'impact de la guerre en Ukraine tandis que la Russie accuse les sanctions occidentales d'être à l'origine de la détérioration des conditions de l'économie mondiale.
Il est important que nous restions concentrés sur les objectifs que nous avons prévu d'atteindre cette année, a demandé le gouverneur de la banque centrale indonésienne, Perry Warjiyo.
"Il est important que nous restions concentrés sur les objectifs que nous avons prévu d'atteindre cette année", a demandé le gouverneur de la banque centrale indonésienne, Perry Warjiyo. (Crédits : Reuters)

L'Indonésie a exhorté samedi les ministres des Finances des pays du G20 à se concentrer sur les objectifs de reprise mondiale, des sources indiquant que le sommet organisé sur l'île de Bali devrait se terminer sans qu'un communiqué officiel ne soit publié. Plusieurs hauts responsables occidentaux, dont la secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen, ont condamné vendredi la guerre en Ukraine, critiquant les responsables russes pour les retombées économiques dramatiques du conflit. Le ministre ukrainien des Finances, Serhiy Marchenko, s'est exprimé par vidéoconférence, appelant à "des sanctions plus sévères et plus ciblées" à l'encontre de la Russie.

La secrétaire américaine au Trésor Janet Yellen a accusé vendredi la guerre menée par la Russie d'avoir "envoyé une onde de choc à travers l'économie mondiale", et plusieurs ministres occidentaux ont accusé les responsables économiques russes de complicité dans les atrocités commises en Ukraine.

Le gouverneur de la banque centrale indonésienne, Perry Warjiyo, a indiqué samedi que les participants avaient tenu des discussions productives mais que le G20 devait présenter des résultats concrets pour soutenir l'économie mondiale. "Il est important que nous restions concentrés sur les objectifs que nous avons prévu d'atteindre cette année, ce qui enverra également un message positif à la communauté internationale sur le rôle du G20 et les efforts fournis pour soutenir la reprise mondiale", a-t-il déclaré.

Les Occidentaux contre la Russie

Des sources occidentales ont averti plus tôt dans la semaine qu'il serait difficile de s'accorder sur une déclaration commune. "La capacité du G20 à agir et à communiquer est fortement affectée par la guerre en Ukraine, dont l'un des membres du groupe est directement responsable", a expliqué une source au sein du ministère français des Finances. La réunion de deux jours sur l'île de Bali a donné lieu à une nouvelle confrontation entre les Occidentaux, qui dénoncent l'impact de la guerre en Ukraine dans l'accélération de l'inflation, et les crises alimentaire et énergétique, tandis que la Russie accuse les sanctions occidentales d'être à l'origine de la détérioration des conditions de l'économie mondiale.

Au lieu du traditionnel communiqué conjoint, la réunion va donc déboucher sur une déclaration de l'Indonésie, qui préside le G20 cette année. Les discussions seront résumées dans une déclaration qui ne portera pas la marque du G20, selon l'AFP et Reuters. Samedi les débats devaient porter notamment sur la coordination des politiques financières, les risques liés au climat et les marchés de cryptomonnaies.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 17/07/2022 à 10:36
Signaler
Pourquoi déplacer autant de monde à Bali ? Pour la mer ,la plongée ,les bons hôtels ,les transats ,la pêche ,ect.' Un bac à sable avec vidéo conf aurait largement suffit pour : " C'est pas moi ,c'est l'autre ! " . Honte à eux .

à écrit le 17/07/2022 à 9:53
Signaler
En effet le camp du bien est prêt à tous les sacrifices des citoyens des pays du camp du bien afin que le camp du mal soit battu, ça fait longtemps que je le dis hein !

à écrit le 16/07/2022 à 14:50
Signaler
Les Occidentaux reprochent à la Russie les effets des sanctions décidées par les Occidentaux ...

le 17/07/2022 à 10:02
Signaler
L’ inflation était déjà là avant l agression russe sur l Ukraine … la chine nous a précipité dans l abimé du covid …@ truc machin chose et autres affiliés à Poutine faudrait pas renverser les causes et les conséquences ….. pratique fonctionnelle des ...

le 17/07/2022 à 10:02
Signaler
L’ inflation était déjà là avant l agression russe sur l Ukraine … la chine nous a précipité dans l abîme du covid …@ truc machin chose et autres affiliés à Poutine faudrait pas renverser les causes et les conséquences ….. pratique fonctionnelle des ...

le 17/07/2022 à 13:03
Signaler
L'économie chinoise patine, c'est grave ! On dirait que les ennuis volent en escadrille. Les raisonnements binaires couvrent mal la multiplicité [très complexe] des causes qui provoquent certains effets, mais ça rassure : "c'est à cause de ...". Tro...

le 17/07/2022 à 20:22
Signaler
Expression lapidaire correcte pour un phénomène beaucoup plus vaste... Les Occidentaux boiront jusqu'à la lie les conséquences de leurs actes: Le Maïdan 2014, concocté par l'ouest, russophobe dès l'origine a débouché sur le résultat désastreux que l...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.