Liban : la Commission européenne ajoute 30 millions d'euros pour l'aide d'urgence

La Commission européenne a ajouté ce dimanche 30 millions d'euros aux 33 millions alloués vendredi pour financer l'aide d'urgence au Liban, suite à l'explosion meurtrière du 4 août à Beyrouth.

1 mn

(Crédits : POOL)

La Commission européenne a ajouté dimanche 30 millions d'euros aux 33 millions alloués vendredi pour financer l'aide d'urgence au Liban, a annoncé le commissaire Janez Lenarcic chargé de l'aide humanitaire. "Lors de la conférence des donateurs pour Beyrouth et les Libanais, la Commission européenne a promis un total de 63 millions d'euros, dont 33 millions déjà annoncés par (la présidente de la Commission) Ursula von der Leyen", a précisé le commissaire dans un communiqué.

"Le nouveau financement humanitaire de l'UE sera acheminé à travers les agences des Nations unies, les ONG et les organisations internationales. Il fera l'objet d'un contrôle strict. Cette aide bénéficiera aux personnes les plus touchées afin de couvrir les besoins essentiels", a-t-il insisté.

"Nous nous sommes engagés à soutenir les Libanais également à long terme pour les aider à se relever", a-t-il ajouté.

Le nouveau financement de 30 millions d'euros promis doit permettre de "répondre aux besoins les plus pressants des personnes touchées par l'explosion meurtrière du 4 août à Beyrouth", a-t-il expliqué.

Janez Lenarcic a également remercié tous les Etats membres pour la solidarité montrée avec la mobilisation de centaines d'experts en recherche et en sauvetage et l'envoi d'une aide médicale à Beyrouth dès le lendemain de l'explosion qui a ravagé la capitale du Liban.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 11/08/2020 à 9:00
Signaler
Carlos Ghosn privé de sa maison à Beyrouth ? L'information a fait le tour des médias à la suite de la double explosion qui a ravagé une grande partie de la capitale libanaise, mardi 4 août. Le domicile de l'industriel aurait été complètement soufflé ...

à écrit le 10/08/2020 à 13:38
Signaler
60 millions d'€uros, une aumône à ce niveau ! Mais on peut aussi considérer que c'est beaucoup trop d'argent qui risque de filer dans la poche de la nomenklatura hétéroclite qui dirige (pille) le Liban.

à écrit le 10/08/2020 à 9:29
Signaler
"Vite le peuple va se révolter !" L'entente mortifère entre oligarchies mondiales.

à écrit le 10/08/2020 à 9:26
Signaler
Il faut sauver liban-que, la suisse du moyen orient, c'est important pour nos ventes d'armes et par conséquent le confort de notre classe politique !

à écrit le 10/08/2020 à 8:49
Signaler
Certes, il faut louer l'aide, qui d'ailleurs est payée par le contribuable, mais comment gérer cette aide qui sera une fois de plus détournée en grande partie. Au passage la France contribue à elle seule au huitième de la somme récoltée, la générosit...

le 10/08/2020 à 12:07
Signaler
Oui, l'aide pour qui dans un pays très corrompu ? Aide pour améliorer la villa et l’achat du 4x4 d'un politique ou militaire ?

le 10/08/2020 à 16:22
Signaler
"mais comment gérer cette aide qui sera une fois de plus détournée en grande partie". Déjà qu'on y arrivait pas avec les milliards du CICE ici ,alors la-bas .

à écrit le 10/08/2020 à 7:58
Signaler
Quelle générosité de la part de la commission européenne avec l'argent des autres, cela vaut bien un publicité vous dis je!

à écrit le 10/08/2020 à 2:35
Signaler
Le problème sérieux c'est qu'il faut changer totalement la politique au Liban. La destruction majeure dans le port de Beyrouth à un nouveau signe que le monde dans lequel nous vivons est extrêmement dangereux et que le terrorisme peut reprendre parto...

le 10/08/2020 à 9:28
Signaler
Pas de soucis Macron vient de comprendre que 2022 en France c'était mort pour lui, il se prépare pour l'élection du Liban. Et très sincèrement la France est mal placée pour donner des leçons de politique à ce pays, on a nos aussi notre monarchie dégu...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.