Ouragans et séismes : les pertes assurées chiffrées à près de 100 milliards de dollars

 |   |  244  mots
Jeudi, l'assureur suisse Zurich Insurance avait lui fait savoir que les demandes de dédommagements qu'il devra couvrir pour les ouragans dans les Caraïbes étaient pour le moment évaluées à 700 millions de dollars.
Jeudi, l'assureur suisse Zurich Insurance avait lui fait savoir que les demandes de dédommagements qu'il devra couvrir pour les ouragans dans les Caraïbes étaient pour le moment évaluées à 700 millions de dollars. (Crédits : <small>NOAA National Hurricane Center/Reuters</small>)
Trois ouragans et plusieurs séismes ont frappé l'Amérique du Nord et les Caraïbes au troisième trimestre, causant de très importants dommages qu'a chiffrés le réassurer helvétique Swiss Re. Les estimations pourraient toutefois être réajustées.

Le réassureur helvétique Swiss Re estime pour l'instant les pertes assurées pour les ouragans Harvey, Irma et Maria ainsi que pour les tremblements de terre au Mexique à environ 95 milliards de dollars (80 milliards d'euros), a-t-il annoncé vendredi. Le réassureur Scor avait fait une estimation similaire début octobre.

"Les catastrophes naturelles les plus récentes ont été considérables", a souligné Christian Mumenthaler, le directeur général de Swiss Re, cité dans le communiqué.

Le réassureur zurichois, qui fait en quelque sorte office d'assureur pour les compagnies d'assurances, évalue sa propre charge à environ 3,6 milliards de dollars, net de rétrocessions et d'impôts, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Seulement 175 millions de pertes assurées au Mexique

Les estimations pourraient toutefois être réajustées a précisé le groupe, relevant que les évaluations des dégâts étaient plus incertaines qu'habituellement. Sur l'ensemble des pertes assurées, les coûts des tremblements de terre au Mexique que devront prendre en charge les assureurs sont pour l'instant estimés à 175 millions de dollars.

Le séisme de magnitude 7,1 du 19 septembre - une réplique du séisme de magnitude 8,1 du 7 septembre, le plus violent à toucher le pays en 85 ans, responsable d'au moins 98 morts - a fait 326 morts, dont 187 à Mexico, et a endommagé 11.000 logements, dont environ 1.500 vont devoir être rasés, d'après un bilan transmis fin septembre à Reuters par le responsable de la Protection civile au Mexique.

(avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/10/2017 à 12:27 :
la vague de chaleur de cette et et ses consecanses ouraguant; incendie ;sechereresse ;prouve que le monde vas verune grande castrophe ecologique majeur, mene si ceux qui nous dirige n en font pas mention ;chiffre la perte en pib n a plus de sens les 11% de perte de pib mondial a ete largement depssez cette annee 2017 :::ex moi qui habite dans une belle vallee entoure de belles montagnes qu en je vais en foret en altitude je ne voie plus d insectes; je n entend plus d oiseaux ;les petit ruiseaux sont asseche ;je ne trouve plus de champignions ;dans nos rivieres il n y a plus de poissons, c est pour cela quil faut arette de faire des la comptablite notre terre se meurs de notre incapasite a change notre mode de vie ??? ///IL N Y A PAS PLUS AVEUGLE QUE CEUX QUI NE VEULENT PAS VOIR///

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :