Oxfam veut « abolir » les milliardaires : chacun d’eux « représente un échec de politique publique »

Oxfam profite ce lundi de l'ouverture du Forum de Davos pour dévoiler un rapport qui milite pour a division par deux du nombre de milliardaires grâce la taxation. Selon l'ONG, « sur 100 dollars de richesse créée, 54,4 dollars sont allés dans les poches des 1% le plus aisé, tandis que 70 centimes ont profité aux 50% les moins fortunés ». En France, selon les calculs d'Oxfam, cinq milliardaires français sur six se sont enrichis depuis le début de la pandémie.
Le fondateur d'Amazon et multimilliardaire Jeff Bezos a assuré qu'il projetait de distribuer la majeure partie de sa richesse à des oeuvres caritatives au cours de sa vie.
Le fondateur d'Amazon et multimilliardaire Jeff Bezos a assuré qu'il projetait de distribuer la majeure partie de sa richesse à des oeuvres caritatives au cours de sa vie. (Crédits : Lindsey Wasson)

« Abolir » les milliardaires et, avec eux, « les inégalités économiques (qui) ont atteint des niveaux extrêmes et dangereux » : c'est l'idée avancée par l'ONG Oxfam au moment où s'ouvre, en Suisse, le Forum de Davos qui réunit élites économiques et politiques.

« Chaque milliardaire représente un échec de politique publique », avance l'ONG Oxfam dans un rapport. Portées par la flambée des cours de Bourse, les grandes fortunes se sont envolées au cours des dix dernières années : « sur 100 dollars de richesse créée, 54,4 dollars sont allés dans les poches des 1% le plus aisé, tandis que 70 centimes ont profité aux 50% les moins fortunés ».

« Les milliardaires ont doublé leur fortune, tout en étant de plus en plus nombreux », affirme Oxfam dont la directrice générale, Gabriela Bucher, est invitée en Suisse. « La concentration extrême des richesses mine la croissance économique, corrompt les politiciens et les médias, corrode la démocratie et augmente la polarisation », écrit l'ONG, martelant que les inégalités sont devenues « une menace existentielle pour nos sociétés, paralysant notre capacité à endiguer la pauvreté », et mettent « l'avenir de la planète (...) en péril ».

Les milliardaires français s'enrichissent

En France, selon les calculs d'Oxfam, cinq milliardaires français sur six se sont enrichis depuis le début de la pandémie. « À eux seuls, les dix premiers milliardaires français ont engrangé 189 milliards d'euros depuis 2020, assez pour couvrir les factures de gaz, d'électricité et de carburant de tous les ménages français pendant deux ans.»

Selon l'organisation internationale, la taxation a un rôle « crucial » à jouer afin de diminuer le nombre de milliardaires sur la planète, et doit toucher les revenus et le capital des plus aisés. Parmi les mesures proposées dans ce rapport, un impôt exceptionnel sur la fortune, une taxe sur les dividendes, et une hausse de l'imposition sur les revenus du travail et du capital des 1% les plus riches.

Les « superprofits » des entreprises sont aussi dans le viseur

Le capital, une manne financière « beaucoup plus importante que les salaires » pour les grandes fortunes, doit être davantage taxé sur les gains réalisés, notamment grâce à la vente d'actions, mais aussi par la simple détention, souligne l'organisation.

Les « superprofits » des entreprises sont aussi dans le viseur d'Oxfam qui propose de taxer davantage les bénéfices exceptionnels, à l'image des milliards enregistrés par les groupes pétroliers ces derniers mois grâce à la flambée des cours de l'énergie, sur fond de guerre en Ukraine.

Selon l'ONG, ces mesures permettraient de ramener la fortune des milliardaires et leur nombre à ce qu'ils étaient en 2012, avant que les chiffres ne s'emballent.

Selon une enquête du Forum économique et social de Davos, l'inflation fait courir un « risque planétaire »

D'après une enquête du Forum économique et social de Davos, réalisée auprès de 1.200 experts, c'est bien « la crise du coût de la vie » qui est le risque planétaire numéro un pour les deux ans à venir. Ce risque, qui crée de fortes tensions dans de nombreuses régions du monde en faisant basculer des millions de personnes dans la grande pauvreté tout en attisant les tensions sociétales, dépasse celui des désastres naturels et événements climatiques extrêmes, toutefois identifiés comme le plus fort risque de long terme.

La fortune des milliardaires chinois et russes s'étiole, celle des Américains résiste

Selon une étude d'UBS publiée en décembre dernier, les milliardaires chinois, en raison de la politique « zéro Covid », ont vu leur fortune s'étioler « après une décennie de croissance significative ». Leur fortune estimée a décliné de 19,9% à 2.000 milliards de dollars entre fin mars 2021 et fin mars 2022, selon la banque suisse. Leur nombre a également diminué, avec 86 milliardaires en moins, pour un total de 540.

Les milliardaires russes ont quant à eux vu leur fortune fondre de plus 43,5%, selon la banque, qui estime leurs avoirs cumulés à 326,9 milliards de dollars sur la même période. La Russie ne comptait plus que 83 milliardaires fin mars 2022, selon le décompte de la banque, soit 34 de moins que fin mars 2021. L'Inde en revanche, qui s'est hissé au rang de cinquième puissance mondiale, a vu émerger 26 nouveaux milliardaires, portant leur nombre à 166 avec une fortune totale évaluée à 749,8 milliards de dollars, en hausse de 25,7% entre fin mars 2021 et fin mars 2022.

Aux Etats-Unis, où se concentrent un tiers des milliardaires dans le monde, leur fortune cumulée s'est, à l'inverse, accrue de 6,9% à 4.700 milliards de dollars mais ce décompte s'est fait avant la dégringolade boursière des actions des géants américains de la tech qui a coûté plusieurs dizaines de milliards de dollars en 2022 aux patrons emblématiques comme Elon Musk ou Jeff Bezos. Cette fortune a stagné en Europe de l'Ouest à 2.300 milliards de dollars sur la même période. Au total, l'étude dénombrait 2.668 milliardaires dans le monde fin mars 2022, soit 87 de moins qu'un an auparavant.

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 13
à écrit le 16/01/2023 à 19:47
Signaler
Comment croire une ONG ..... qui ne vit que grâce à des subventions et en plus ce sont des jaloux ...Miss Duflot doit appartenir à cette ONG il me semble .... elle s'est vite recasée ... elle aurait du aller dans l'industrie pour voir la réalité de l...

à écrit le 16/01/2023 à 13:35
Signaler
OXFAM fait de la politique sans passer par la case élective qui caractérise nos démocraties ! C’est un simple lobby financé par ceux-là même qui veulent démolir nos états démocratiques…….

à écrit le 16/01/2023 à 12:52
Signaler
L'aplomb d'Oxfam m'etonneras toujours. Parceque fonctionner sur l'appel au dons pour financer des logements de fonction en Haïti (pour aider les gens dans le besoin) à des cadres qui organisent des soirées avec de jeunes prostituées du cru, ce n'est...

le 16/01/2023 à 14:04
Signaler
Il faut remarquer que si il y a autant de milliardaires, c'est que le marché ne fonctionne pas correctement : cela signifie simplement qu'ils font payer trop leurs clients. La première chose qu'avait fait ROOSEVELT, c'est de casser les monopoles e...

à écrit le 16/01/2023 à 11:45
Signaler
Nous ne sommes pas ds le monde des bisounours.A se mettre à dos la majorité de la planète , les nouveaux milliardaires font preuve de désinvolture qui pourrait rappeler les époques de l'après 1929... Dents longues mais mémoire courte. L'économie du...

à écrit le 16/01/2023 à 11:43
Signaler
La grosse partie de ces milliards correspond à des actifs industriels qui viennent de l'initiative et la prise de risque privée. Veut on freiner les investissements privés pour gonfler la rentrée fiscale pour la jeter dans les tonneaux des danaïdes? ...

à écrit le 16/01/2023 à 10:29
Signaler
On pourrait commencer à établir un taux marginal d'imposition à....95% commme? ... Au Us, taux en vigueur jusque dans les années 60. Les riches restaient riches et la grande majorité des Américains (blancs surtout😏) vivaient bien ou un peu moins ma...

à écrit le 16/01/2023 à 9:16
Signaler
Oxfam a zéro crédit.. On se demande pourquoi, devant leurs grandes réalisations, on laisse encore ces ultras prendre la parole...

à écrit le 16/01/2023 à 9:15
Signaler
Oxfam vire 1450 personnes pour le plaisir capitaliste de les virer et d'augmenter ses super profits indus, puis vient la bouche en coeur donner des lecons de morale chez ceux qui embauchent!!! Digne de methodes hyper tolerantes de Staline et Beria, t...

à écrit le 16/01/2023 à 9:13
Signaler
Il est toujours étonnant d'entendre parler d'un tel constat alors... que le déroulement en est absolument logique et, que l'on accentue en faisant passer des réformes programmées par cela même !

à écrit le 16/01/2023 à 8:56
Signaler
Disons que la manière dont les élections sont confisquées par ceux qui disposent de capitaux et possèdent les canaux d’expression démocratique rend l’exercice démocratique factice. L’élection de Macron, portée par une poignée de milliardaires est un ...

à écrit le 16/01/2023 à 8:05
Signaler
Abolir » les milliardaires et, avec eux, « les inégalités économiques (qui) ont atteint des niveaux extrêmes et dangereux » En gros l'oxam rêve d'une nouvelle URSS au niveau mondial. Comme chacun sait l'URSS était ce pays où les gens vivaient heure...

à écrit le 16/01/2023 à 7:59
Signaler
Disons que si nous pouvions tirer des conclusions de performances, de dynamisme et d'épanouissement intellectuel de l'accumulation de fortune celle-ci ne serait un problème mais voilà ces milliards souvent entassés dans les paradis fiscaux anéantisse...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.