PIB : la France exclue du Top 10 des puissances mondiales en 2050

 |   |  450  mots
Dans le top 10 des puissances économiques mondiales, la France pourrait perdre sa dixième place dès 2030 au profit du Mexique, selon une étude de PwC.
Dans le top 10 des puissances économiques mondiales, la France pourrait perdre sa dixième place dès 2030 au profit du Mexique, selon une étude de PwC. (Crédits : Statista*)
A l'horizon 2050, les pays émergents devraient occuper les places convoitées de premières puissances économiques mondiales... au détriment de la France notamment, selon une étude du cabinet de conseil et d'audit PwC.

Le PIB français détrôné par celui du Mexique en 2050 ? C'est ce qu'affirme une étude de PwC* publiée début février, qui se livre à un exercice de prospective. D'après le cabinet de conseil, six des sept premières puissances mondiales devraient être des économies émergentes. "Le centre de gravité de l'économie mondiale devrait continuer de s'éloigner des pays matures pour s'orienter vers les économies émergentes en Asie et ailleurs", assure dans l'étude Pascal Ansart, associé Strategy&, l'activité de conseil en stratégie de PwC.

Dans le top 10 des économies mondiales, les pays émergents (Chine, Inde, Brésil, Indonésie, Mexique, Russie et Turquie) devraient atteindre "une croissance annuelle moyenne de 3,5% pour les 34 prochaines années"... Loin devant la croissance de 1,6% prévue pour la France, le Canada, l'Allemagne, l'Italie, le Japon, le Royaume-Uni et les Etats-Unis. Au point que l'Hexagone pourrait perdre sa dixième place à l'horizon 2030 au profit du Mexique, en terme de PIB en parité de pouvoir d'achat (PPA). La France pourrait ainsi glisser jusqu'à la douzième place en 2050.

etude pib 2050

PwC

L'Afrique, grande absente du top 10

La grande absente du top 10 est l'Afrique : le Nigeria, premier pays africain dans le classement, se positionnerait seulement à la quatorzième place. "La croissance dans de nombreux pays émergents sera soutenue par une relative dynamique démographique, explique dans l'étude Vladislava Iovkova, Senior Manager Strategy & spécialiste en analyses économiques. Cette évolution devrait néanmoins s'accompagner d'investissements dans l'éducation et d'une amélioration des fondamentaux macroéconomiques pour garantir suffisamment d'emplois aux jeunes en nombre croissant dans ces pays."

En terme de PIB en PPA, la Chine est déjà à la tête du classement en 2016 et devrait asseoir sa position dominante en 2050 - suivi par l'Inde et les Etats-Unis. Ainsi, entre 2016 et 2050, la part relative de la Chine et de l'Inde au sein du PIB mondial devrait respectivement passer de 18% à 20% et de 7% à 15%. Celle des Etats-Unis quant à elle devrait chuter de 16% à 12%. Cette croissance des émergents devrait se traduire par une augmentation des salaires, mais la convergence totale des niveaux de revenu à travers le monde ne devrait pas se réaliser dans 34 ans. Vladislava Iovkova précise : "En 2050, le niveau de revenu moyen des États-Unis sera environ le double de celui de la Chine et le triple de celui de l'Inde - mais il est également possible que les inégalités de revenus entre les pays continuent de croître, notamment en raison des évolutions technologiques qui favorisent les travailleurs les plus qualifiés et les détenteurs de capitaux."

| * "The World in 2050 - The long view: how will the global economic order change by 2050?"

*Graphique réalisé par Statista

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/01/2018 à 11:56 :
1 serbie
2 france
3 russie
4 usa
5 chine
6 roumanie
7 esbagne
8 slovaquie
9 gipre
10 grece
11 bosnie
12 kosovo
a écrit le 01/01/2018 à 11:54 :
1 kosovo
2 usa
3 france
4 allemagne
5 suisse
6 souede
7 norevegie
8 belgice
9 canada
10 turquie
a écrit le 01/01/2018 à 11:53 :
1 kosovo
2 usa
3 allemagne
4 france
5 belgice
6 souede
7 norevegie
8 suisse
9 turquie
10 canada
a écrit le 01/01/2018 à 11:49 :
1 allemagne
2 pays bas
3 ukrenie
4 russie
5 chine
6 usa
7 france
8 rouymanie
9 suisse
10 belgice
a écrit le 31/10/2017 à 20:35 :
Le PIB est une valeur économique complètement bidon ! Que vaut la création de richesse pour un pays comme l'Inde par exemple qui est présentée comme la 7ème puissance économique en 2017 alors qu'elle compte des miséreux par centaines de millions et des infrastructures qui pour la plupart datent de la colonisation britannique ... Une unité de mesure basée entre autres sur l'indice de développement humain et le niveau de vie serait beaucoup plus objective et réaliste !
a écrit le 17/05/2017 à 15:43 :
1 france
2 hollande
3 sarkozy
4 esbagne
5 roumanie
6 suisse
7 belgice
8 angltre
9 armanie
10 kurde
11 syrie
12 maroc
a écrit le 17/05/2017 à 15:41 :
1 usa
2 rouymanie
3 france
4 russie
5 ukrenie
6 chine
7 japon
8 core du nord
9 core du soud
10 pays bas
11 izeraele
12 inde
13 iran
14 mexicoe
15 canada
16 suisse
17 esbagne
a écrit le 15/02/2017 à 10:31 :
étant Trader chez J.P Morgan , je ne comprends absolument pas sur quel base repose ces analyses qui me semblent total erronés les Grandes puissances ne devrais que très peu bouger dans le classement à l'horizon 2050 c.
a écrit le 12/02/2017 à 18:08 :
Les Norvegiens et les Suisses, ils en pensent quoi de ce classement ?
a écrit le 12/02/2017 à 0:39 :
Un article anti français ,préparé par des journalistes à la solde du french bashing ,sans commentaire!
Réponse de le 12/02/2017 à 19:44 :
Gare à une sensibilité infondée! La France est mentionnée en même temps que le Canada, l'Allemagne, l'Italie, le Japon, le Royaume-Uni et les Etats-Unis. Le graphique démontre bien que le Japon et l'Allemagne dérapent davantage. Il n'y a pas d'exception française qui légitimerait d'ignorer les effets d'une population grandissante et mûrissante dans d'autres parts du monde.
a écrit le 11/02/2017 à 23:30 :
La taille du PIB national importe pour déterminer la capacité d'actions politiques, mais le revenu moyen par habitant dit plus sur le niveau de vie.
a écrit le 11/02/2017 à 21:28 :
C'est bien une vue d'économistes qui oublient la question basique : y a t-il les ressources naturelles pour un tel développement ?
a écrit le 11/02/2017 à 13:53 :
Ma vision : d'accord avec PwC.
Je placerai cependant Russia en 5. Et Germany en 7.
a écrit le 11/02/2017 à 13:48 :
A la vue des commentaires , on ne peut qu'être négativement atterrés et positivement désemparés par le manque de connaissances des français. Comment apprécier , dans ce cas , ce qui est bon de ce qui ne l'est pas. ?
Voyez l' affreuse conséquence dans l'esprit des citoyens de la lecture de romans de série Z et de la fréquentation assidue de Farcicook.
Sans parler des absences à la Messe .
a écrit le 11/02/2017 à 13:10 :
A la vue des commentaires , on ne peut qu'être négativement atterrés et positivement désemparés par le manque de connaissances des français. Comment apprécier , dans ce cas , ce qui est bon de ce qui ne l'est pas. ?
Voyez l' affreuse conséquence dans l'esprit des citoyens de la lecture de romans de série Z et de la fréquentation assidue de Farcicook.
Sans parler des absences à la Messe .
a écrit le 10/02/2017 à 23:56 :
Pourquoi attendre 2025, le 33 ans? En votant Mélanchon ou Hamon et leurs programmes nous pourrions facilement régresser beaucoup plus vite en seulement 5 ans!!!
a écrit le 10/02/2017 à 20:23 :
Mais si on reprend les prédications vers 1990. La France devrait déjà être dépassée par la Corée du Sud, le Brésil et la Russie.Plus de 20 années que j'entend que la France est finie. a France devait aussi finir comme la Grèce, mais pour l'instant, elle finance cette dernière. Il est évident que l'Inde finira par bagarrer pour la première place avec la Chine, population oblige. Le Japon est depuis une vingtaine d'années en perte de vitesse, je ne vois pas comment il pourrait rester devant l'Allemagne qui est présente depuis bien longtemps sur tous les continents, au contraire du Japon. La taille de la population ne fait pas tout!
La Russie, Brésil et Indonésie devant l'UK et la France en PIB corrigé ne les rend pas pour autant plus puissantes économiquement.
Combien d'emplois en Russie, Brésil et Indonésie qui dépendent d'entreprises britanniques ou françaises? Combien d'emplois en France dépendent d'entreprises russes, brésiliennes ou indonésiennes? Ce qui vaut pour les entreprises entraine le même écart sur les produits étrangers consommés.
a écrit le 10/02/2017 à 20:14 :
Nous sommes en voie de prendre la place du Mexique qui a comme donneur d'ordre les US, et nous l'Allemagne respectivement. Mais si les US répudient le Mexique et la France répudie l'Allemagne, la prévision peut changer.
Réponse de le 11/02/2017 à 1:28 :
C'est pas la faute de l'Allemagne ou du Mexique si la France est mal classée en industrie : ce sont des choix qui datent des années 70, les années des délocalisations des usines françaises en Chine. La faute à nos patrons qui ont envoyé nos usines en Chine. C'est quand même honteux qu'on doive vous rappeler des choses aussi évidentes.
a écrit le 10/02/2017 à 19:13 :
Les modèles économétriques les plus pointus se trompent à 6 mois mais ces gens font de la prospectives à 35 ans... On y croit à fond.
Réponse de le 12/02/2017 à 18:15 :
Exactement ! surtout que d'ici là, l'UE aura explosée avant de renaitre de ses cendres.
a écrit le 10/02/2017 à 18:55 :
Ce qui me surprend et me désole c'est que l'EU-27 n'aura toujours pas surmonté ses divisions et elle ne sera toujours pas une grande puissance, voilà le vrai enseignement de cette étude. Autre point, la GB continue de nous dépasser....malgré le Brexit. Les 27 états de l'EU sont selon les stas, la seconde économie mondiale et pourtant chaque état est pris isolément. A quand une vraie union de nos états? Il est vrai que face au 1.4 milliards de Chinois, au 1.2 milliards d'Indiens , la France avec ses 70-75 millions d'habitants s'esn sort pas trop mal mais est-ce une raison de se rassurer? Soit l'EU se fédère soit elle meurt...alors ne parlons même pas de Fréxit, cela serait la fin des haricots.
Réponse de le 12/02/2017 à 18:23 :
Bien au contraire le frexit serait l'occasion de mettre en place un nouveau projet européen.
a écrit le 10/02/2017 à 18:35 :
Et par habitant, quel classement aurait-on ? Et comment le facteur écologique a t'il té pris en compte ?

Selon toute vraisemblance, cette projection s'avérera fausse en 2050. Je conserve précieusement mes ouvrages de prospective économique rédigés vers 1970. Rien de ce qui a été annoncé ne s'est réalisé.
a écrit le 10/02/2017 à 18:21 :
Il est évident que le centre de gravité économique mondial se déplace vers l'Est. La chine et l'Inde totalisent aujourd'hui 50 % de la population mondiale. La chine a encore une croissance forte à un chiffre, mais forte et reste l'atelier de l'occident. L'Inde devrait être devant sans ses archaïsmes, une chance pour nous. Il faut mettre les difficultés de ces pays à profit pour se réindustrialiser. L'Europe, mais une Europe différente d'Etats-unis est la solution. Pas facile !
En attendant achetez des produits qui font du bien à votre pays. Pourquoi acheter une opel, une fiat, une seat, chevrolet, bmw, etc, du vin italien, chilien, etc du fromage hollandais, de la bière allemande, danoise, ou américaine ? Pourquoi suicidez-vous vos concitoyens ? Ne soyez plus des looseurs ! Si vous ne croyez pas en vous-même, croyez en ces français (ou immigrés) qui valent la peine, qui sont l'espoir de votre Pays.
Achetez gagnant, pas looser !
Réponse de le 12/02/2017 à 18:32 :
+1000
a écrit le 10/02/2017 à 17:57 :
Normal, 60 et quelques millions d'habitants sur plus de 7 milliards dans le monde avec en plus un fn au pouvoir, même 5 ans, voire plus, ça fait craindre le pire.
a écrit le 10/02/2017 à 17:09 :
C est drôle il faut être un pays avec plein de pauvres pour étre dans le top 10
a écrit le 10/02/2017 à 16:11 :
Entre-temps, une petite guerre entre X et Y avec dommages collatéraux imprévisibles fait que ce genre de prévisions n'a pas trop de valeurs.
a écrit le 10/02/2017 à 15:36 :
Moi, je vois ce cabinet de conseil fermer en 2050.
a écrit le 10/02/2017 à 15:01 :
Encore une décennie de socialistes et apparentés et la France ne sera même plus dans les 20 pays de tête. Mais bon, la France sera sans doute en tête des pays islamiques :-)
a écrit le 10/02/2017 à 14:48 :
Avec la qualité du personnel politique, rien d'étonnant.
a écrit le 10/02/2017 à 14:29 :
Oui mais on aura le salaire universelle, n'est-ce pas Ben....
a écrit le 10/02/2017 à 12:37 :
On sera 9ème si nos amis Chineschines ne toucherait pas leur PIB. Tous es chinechine tricheurs au trou
a écrit le 10/02/2017 à 12:28 :
Le PIB est une indication, pas la richesse par habitant qui est le PIB divisé par le nombre d'habitant et la tout change, la Suisse ou le Luxembourg sont plus riches que la Chine !
a écrit le 10/02/2017 à 11:46 :
Les prévisions se basent sur des valeurs constantes. Des tas de choses peuvent se passer. Les devins n'ont pas prévu la crise des subprimes, ni le Brexit, ni Trump, etc.

Ca doit faire 17 ans que j'entends tous les mois, par exemple, que le Royaume-Uni va distancer la France et ça fait 17 ans que les deux pays se collent en puissance, voir que le RU décroche (pendant un moment même l'Italie était passé devant).
Réponse de le 10/02/2017 à 18:28 :
Faux,la GB nous dépasse malgré la livre qui certes a chuté au début, mais est remonté.


« Brexit » : non, la France n’est pas (encore) redevenue la cinquième puissance mondiale

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/06/27/brexit-non-la-france-n-est-pas-encore-redevenue-la-cinquieme-puissance-mondiale_4958990_4355770.html

http://www.journaldunet.com/economie/magazine/1171985-classement-pib/

La livre a décroché par rapport au dollars de 1.50 à 1.25, mais pas beaucoup par rapport à l'euro, là où les anglais font l'essentiel de leur commerce.
Le différenciel est d'en gros, en usd, de 500 milliards en faveur de la GB en 2016, brexit ou pas d'ailleurs. La croissance tourne autour de 2 % en moyenne depuis 2010 en gb et à peine 1% en france depuis 2010, donc la gb après avoir plongé en 2008 2009, nous a à nouveau distancer pour x raisons (environnement plus flexibles etc...)

Même à Londres, le krach immobilier annoncé n'a pas eu lieu, ça baisse un peu, et c'est tant mieux car ça dégonfle un peu une bulle immobilière qui allait éclater tôt ou tard.
a écrit le 10/02/2017 à 11:43 :
Des prévisions à 35 ans pour une boite qui n'a rien vu de la crise de 2008 ni de celle qui arrive...
Un exemple : ils mettent le Royaume Uni devant la France alors qu'on est encore incapable de savoir ce que va donner le Brexit!

On parle bien de PWC, la boite qui règne sur les systèmes d'évasion fiscale des sociétés dans le monde?
Bref une étude bidon qui sert essentiellement à faire pression sur certains pays pour passer des réformes dans le sens de PWC... et donc d'aller toujours plus vers un monde sans état, sans impots et sans redistribution ni services publics.
Pour ceux qui ont du temps à perdre.
a écrit le 10/02/2017 à 11:18 :
L'Inde et le Mexique aussi bien classés, vous y croyez un seul instant ?
Réponse de le 10/02/2017 à 18:33 :
Vous rester sur des images de vas nu pieds en Inde et de mexicains à chapeau moustachu.
Désolé, mais en PIB "pur" , l'inde va nous dépasser en 2017 (elle nous talonne déjà en 2016) et le mexique fabrique en masse pour gm, ford, nissan , boeing, airbus, amd etc....
En inde , on fabrique aussi des mercedes, des iphones bientôt, bangalore est très fort en informatique, il y a des chantiers partout car tout est à faire, et une fois les réformes de modhi implémentés, ce pays a un énorme potentiel car on y forme des centaines de milliers d'ingénieurs chaque année.

C'est pas pour faire du french bashing, mais tous ces pays avancent très vite pendant que nous on blabalte et on se repose sur nos acquis, incapables de se réformer.
a écrit le 10/02/2017 à 10:41 :
De la pure connerie, comment les pays émergeant peuvent passer devant la France et l'Allemagne alors que leur population sont mal payer, c'est l'occident qui consomme le plus et non l'inverse.
Leur mode de calcul est purement illogique, ils oublie les règles d'économie de base.
Avant de dire que les pays émergents seront les grande économies de demain ils devraient avant tout réduire la grande pauvreté chez eux parce que a ce rythme d'écart entre riches et pauvres, il y aura beaucoup de guerres civiles en vu.
Réponse de le 10/02/2017 à 18:39 :
C'est vous qui refuser de voir la réalité.
Un ex : si le pib indiens en année x est de 2 200 milliards, que le pays fait 7% de croissance chaque année, et que nous on est à 2400 mais qu'on est scotché à 1% chaque année, qui nous dépasse au bout d'un moment à votre avis ?!
C'est factuel, ils sont 1.5 milliards, tout y est à faire, on n'est que 66 millions...
Tout le monde est équipé en voitures ici,là bas non..
On a mangé notre pain blanc ..Le niveau de vie à shenzen ou schangai n'est pas très éloigné de celui de Florence ou Paris vous savez, le chinois à vélo c'est finit, le chinois moyen roule dans une voiture plus neuve et plus grosse que vous et moi..
Allez là bas, ils ont tout comme nous : télés,lave linge, climatiseurs, voitures, scooters etc...
a écrit le 10/02/2017 à 10:16 :
le PIB en parité de pouvoir d'achat n'a aucune valeur, c 'est marrant de voir qu'un journal économique continu a diffuser ce genre de conneries.....
Réponse de le 10/02/2017 à 15:45 :
Pas d'accord ! Cela montre que les Pays comme l'Allemagne ou la France, qui ont un matelas très épais de cotisations obligatoires pour faire face aux dépenses sociales (comparés aux autres : la Chine, l'Inde par exemple), plombent le pouvoir d'achat et nous font dégringoler dans le hit parade..
a écrit le 10/02/2017 à 9:53 :
Pour faire des comparaisons, il faut tenir compte du prix de l'énergie. Nos économistes ne sont pas capables de le comprendre.
a écrit le 10/02/2017 à 9:32 :
La France c'est finie, le monde a changé et les bons partent réussir loin avec une énorme nostalgie. Tout ça est normal et il n'y a aucune surprise. Les mutations "professionnel, écologique, démographique, religieuse, culturel, familiale" ajoute à cette nouvelle évolution. Le pays est à l'abandon rongé par les "il n'y à qu'à" "il faut" "on le dit depuis" ... bref tout sauf changer quoi que soit ! Bonne chance à ce beau pays dont on parlera comme un des grands pays de l'histoire. 2050 est très optimiste ! Comment changer ça ? Je ne sais pas, il fallait le faire avant ! Surement avec le RU ?
a écrit le 10/02/2017 à 9:24 :
Marrant, seul l’Angleterre, celle qui vient de quitter l'UE donc, reste le dernier pays européen dans le top 10. Il faut croire que le brexit aura donc son effet positif. EN tout cas cela ne peut que confirmer leur bon choix aux anglais.

Je trouve cela normale, notre vieille europe est au bout du rouleau, son oligarchie est complètement dégénérée et ce n'est pas l'actualité qui va me contredire, on le voit bien actuellement, morte cérébralement elle ne sait qu'écouter les désirs des banquiers nous condamnant à l'austérité à perpétuité. Comment pouvons nous évoluer si nous sommes obligés de régresser sans arrêt ?!

Je vois mal dans ces conditions, en restreignant sans arrêt notre budget et nos investissements, comment nous pourrions concurrencer les pays émergents.

Sauvons l'europe, débranchons le tuyau.
Réponse de le 10/02/2017 à 9:45 :
à toutes fins utiles:

Germany en anglais ça veut dire Allemagne...
UK ça veut dire United Kingdom, pas Angleterre...Pari osé d'imaginer d'ailleurs que le UK existera encore en 2050...
Réponse de le 10/02/2017 à 10:02 :
Relisez bien l'article car votre partialité vous en a occulté une partie.
Vous oubliez en effet rien moins que l'Allemagne (un détail?).
De plus, si vous lisez attentivement, vous constaterez que ces résultats sont étroitement liés à la démographie. La solution serait donc d'ouvrir grand les portes de l'immigration. Ça ne va pas vous plaire ça.
Ou/et pire pour vous, ce peut être un argument pour une Europe unie et fédéraliste. L'Europe et ses nombreux petits pays (en population) ne peut pas rivaliser avec des géants démographique comme l'Inde, l'Indonésie, le Mexique...
Mais je sens la crise d'angoisse monter chez vous.
Réponse de le 10/02/2017 à 14:01 :
Le brexit, s'il va jusqu'à son terme, a toute chance d'éjecter d'ici 2050 le Royaume-Uni du top 10. Rien que pour ça les résultats de l'étude sont sujets à caution. Il ne s'agit pas de croire au miracle pour la France qui de toutes façons d'ici 2050 devra s'appliquer une sévère cure d'austérité, mais la certitude que le brexit amènera la dégringolade du Royaume-Uni, qui sera certainement derrière l'Italie voire l'Espagne.
Réponse de le 10/02/2017 à 21:03 :
CB est purement passionnel. Bruno_BD a bien résumé. UK va nécessairement souffrir, mais pour la France se serait terrible. Sortir de l'euro avec € 2000 Mds de dette, c'est complètement dingue !!! Réfléchis un peu, CB : cela va renchérit le service de la dette d'au moins 5/6% ( c'est un minimum), soit un surcoût annuel de l'ordre de € 100/120 Mds !!! Insupportable !!! De plus, FR sera réputée immédiatement en défaut si elle prétend rembourser en FF !!! Sans compter, l'impossibilité d'emprunter sur les marchés internationaux... CB prépare ton béret et ton vélo, ça va sentir les années 40 !!!!!
Réponse de le 12/02/2017 à 18:52 :
@Maduf. Fais-moi plaisir, éteins la TV, range le Figaro, et vas t'informer sur upr.fr
Vincent Brousseau, ancien cadre de la BCE, t’explique de manière objective comment sortir de l’UE et les conséquences.
a écrit le 10/02/2017 à 9:22 :
Le PIB en terme de PPA, c'est complètement bidon... Un PIB, c'est un chiffre, point barre, non pas une "tambouille" manipulée !!!! C'est comme la production industrielle en valeur ajoutée... Là encore, purement bidon. Le seul chiffre qui vaille, c'est la valeur de la production industrielle, c'est tout...
a écrit le 10/02/2017 à 9:22 :
C'est le genre d'article qui sert à combler un trou quand on manque d'inspiration.
a écrit le 10/02/2017 à 9:20 :
la prévision à plus de 30 ans... :-)
a écrit le 10/02/2017 à 9:18 :
Ridicule!
Dans les années 80 on prévoyait la première place au Brésil pour les années 2000.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :